background preloader

Les Objets Connectés

Les Objets Connectés
Les Sextoys connectés distribués par Eymalis. Bonjour Stéphane Turc, pourriez-vous vous présenter et nous présenter la société Eymalis. Eymalis a été crée en juin 2012 pour mettre en place la commercialisation de notre première gamme de jouets intimes en électro stimulation : l’intimate love toy – Nous sommes spécialistes dans l’industrie érotique. Concepteur et distributeur de collections originales et innovantes « Made in France ». Comment se porte le marché du jouet érotique ou « Sex-toy » en France ? Au mot sextoy, chez Eymalis, nous préférons employer ‘Jouet Intime’, cela sonne mieux et votre audience est beaucoup moins choquée.

http://www.les-objets-connectes.fr/

Related:  Objets connectés exposéDomotique et objets connectésObjets Connectésobjets connectésObjets Connectés

L’objet intelligent du futur exploitera nos pensées En écho à Leap Motion, aux smartwatch, smartglass… les Apple, Google et consorts préparent-ils déjà en secret des concepts de smartcap ou smarthat ? Et si l’objet intelligent du futur était capable d’interpréter nos pensées via les technologies BCI (Brain-Computer Interfaces) ? Fantasme futuriste ou réalité à portée de casque ? Les IHM BCI exploitent l’ensemble des signaux émis par un groupe de neurones situés dans une ou plusieurs zones du cortex cérébral via des électrodes. 1er défi, le cerveau et le cortex émettent sans interruption une quantité astronomique de signaux électriques qu’il faut pouvoir capter, mesurer, différencier, interpréter… et auxquels s’ajoutent des éléments dits “parasites” (signaux musculaires et cardiaques par exemple).

Test Mother de Sense, votre Hub domotique qui s’occupe de (presque) tout Mother était l’un des objets connectés les plus attendus en 2014. Comme vous en avez certainement entendu parler depuis plusieurs mois dans tous les médias, l’unique produit de Sen.se est une borne domotique permettant de quantifier son monde de vie et celui de ses proches à la maison. Il ne s’agit pas ici de compter le nombre de calories consommées, etc. Casques connectés: Bose accusé d'espionner ses utilisateurs à travers Bose Connect Le célèbre constructeur de casques audio Bose est au cœur d’un procès cette semaine, dont il est l’accusé puisque des utilisateurs l’accusent d’avoir utilisé une application maison pour les espionner au quotidien. Après l’époque du tout « publicité » pour générer des revenus, nous sommes entrés dans l’ère des objets connectés, la nouvelle tendance est donc la monétisation via la revente de données collectées, à des sociétés capables de transformer ces masses d’informations en or. Le fabricant de casques audio semble avoir voulu tenter sa chance, en collectant des données sur ses clients via l’application Bose Connect, afin de disposer d’une nouvelle source de revenus. Procès : Bose est accusé d’espionner ses clients L’un des plaignants présent à ce procès, Kyle Zak, affirme que la société Bose se sert de l’application Bose Connect pour espionner les utilisateurs propriétaires de ses casques connectés en Wi-fi. De nombreux casques Bose concernés

Les 50 objets connectés qui ont marqué l'année 2014 L’année 2014 aura été une année charnière pour les objets connectés. La rédaction d’Aruco a listé les 50 objets connectés phares qui ont marqué l’année. Les innovations ont été extrêmement nombreuses en 2014 et toutes les conditions sont désormais réunies pour une adoption massive de technologies issues de l’internet des objets. Voici les 50 objets connectés qui nous ont marqué cette année. Cette liste n’est évidemment pas exhaustive puisque nous avons publié près d’un millier d’articles sur les nouveautés du marché de l’internet des objets, mais elle représente un classement de ceux qui ont retenu notre attention : Le Top 5 :

[LeWeb] The ThingsIO veut organiser l'Internet des objets en réseau social Pour faciliter la gestion des applications permettant de contrôler des objets connectés, la startup The ThingsIO propose de les réunir sur une seule et même plateforme. En 2020, ce seraient plus de 20 milliards d'objets qui devraient être connectés à Internet, estimait récemment ABI Research. Qu'il s'agisse des fameuses Google Glass, de bracelets connectés, de vêtements intelligents mais aussi d'appareils de domotique. Une multitude qui fait émerger un nouveau besoin : celui du management de ces appareils mais aussi des données qu'ils génèrent. Quelques acteurs explorent déjà le marché. Pour fédérer les informations issues de plusieurs appareils de quantified self, Fluxtream propose par exemple des outils permettant de les combiner et de les analyser (une nouvelle version du service sera bientôt proposée, qui devrait être plus complexe).

Harmony Living Home, Logitech lance son hub domotique Harmony Living Home, Logitech lance son hub domotique Logitech, le spécialiste des accessoires informatiques, fait son entrée remarquée dans le monde de la domotique et des objets connectés. Logitech vient ainsi d’annoncer un hub domotique compatible avec près de 300.000 objets connectés de 6.000 marques. Le hub Logitech pourra ainsi piloter les enceintes audio Sonos, le thermostat Nest ou les ampoules Hue Lux. Télécommande Logitech Harmony Living Home : Logitech devrait donc lancer prochainement différents packs d’accessoires permettant de piloter et gérer une installation domotique à partir de la télécommande Harmony Ultimate Home, dotée d’un écran couleurs de 2.4 pouces capable de contrôler jusqu’à 15 appareils simultanément.

Jouet connecté : après un piratage, les données de 800000 familles fuitent sur le web La société américaine Spiral Toys va regretter d’avoir pris à la légère la sécurité des objets connectés d’une part, mais aussi d’avoir omis de prévenir ses utilisateurs que ses produits avaient été piratés et qu’un important volume de données avait fuité sur le web. Les piratages d’objets connectés sont de plus en plus fréquents en raison du peu d’investissements dans ce domaine par certaines entreprises, qui préfèrent consacrer leurs moyens pour le marketing de leurs produits afin d’être les premiers à les proposer sur le marché. Le problème, c’est que cette fois cela touche une niche très sensible, celle des enfants, car Spiral Toys est un spécialiste des jouets connectés. Jouets connectés : la gamme Cloudpets de Spiral Toys a été piratée Plus de 800000 comptes ont été piratés avec les informations qui y sont liées et plus de 2,2 millions de messages vocaux se retrouvent également sur la toile.

WeMo : Commander vos appareils électroniques grâce à IFTTT  Android MT Grâce notre tuto sur IFTTT, vous commencez à maîtriser le service, mais vous en voulez encore plus ? Tentez l’expérience de la domotique à peu de frais avec le système WeMo de Belkin ! Vous pourrez paramétrer automatiquement des actions à votre domicile sans y être physiquement, depuis un PC ou votre appareil mobile… Suivez le guide ! Qui contrôle (vraiment) les objets connectés ? Je l'ai déjà souligné à plusieurs reprises dans ce blog : la robotisation et l'automatisation seront les tendances dominantes des années qui viennent. Et cela ne concernera pas seulement les process industriels ou les lignes de montage. Le traitement des data et même leur interprétation sont aujourd'hui confiés à des calculateurs géants, nourris d'algorithmes de plus en plus complexes. Les avions et les automobiles s'auto-piloteront (ils en sont déjà capables aujourd'hui comme le démontre l'usage de plus en plus large des drones, civils et militaires). Chacun de nous, dans sa vie quotidienne, sera concerné par cette vague montante.

Nest : lancement en Europe prévu à la fin du mois de Septembre Sur son blog, Nest vient d’annoncer qu’il lancerait son thermostat connecté et le reste de ses objets connectés en Europe d’ici à la fin du mois de Septembre. Nous avions en effet appris il y a quelques semaines que la startup spécialisée dans les accessoires domotique avait signé un contrat avec une agence de relations presse française. C’était selon nous le signal d’une arrivée imminente sur le territoire Européen.

Related:  Objets connectésWeb4VeilleObjets connectésMarketing