background preloader

Des points de vente à l'épreuve des sens - SPECIAL POINT DE VENTE - Marketing sensoriel

Des points de vente à l'épreuve des sens - SPECIAL POINT DE VENTE - Marketing sensoriel
Proposer au client une expérience de consommation faisant appel aux sens et aux émotions. Telle pourrait être la définition du marketing sensoriel. C'est un phénomène qui ne date pas d'hier. « Une véritable prise de conscience s'est opérée dans les années quatre-vingt-dix, explique Virginie Maille, professeur de marketing au Skema Business School, à Sophia-Antipolis. On s'est enfin rendu compte que le simple fait de placer des melons sous l'étal des marchés pour diffuser des odeurs ou même juste de peindre un mur, pouvait changer le comportement des clients. » Des propos que confirme Claude Nahon, directeur général du groupe Mood Media, agence de marketing sonore: « Les enseignes prennent conscience de l'importance d'introduire de la sensorialité dans leurs espaces. Aiguiser les sens aide à identifier la marque et à fidéliser des consommateurs de plus en plus exigeants. » Trop de sens tue le sens Yves Rocher: chants d'animaux, chuchotements de femmes... La complémentarité des sens

http://www.e-marketing.fr/Marketing-Magazine/Article/Des-points-de-vente-a-l-epreuve-des-sens-38221-1.htm

Related:  Facteurs d'ambiancele marketing sensoriel chez Yves Rocherla démarche mercatique

Marketing des sens : jusqu'où faut-il aller ? Pour mieux séduire le consommateur et se différencier des concurrents, marques et enseignes travaillent désormais le toucher et l’odorat. Et toujours la lumière, les couleurs, la musique. Attention cependant de ne pas lasser les clients … et le personnel des magasins. Longtemps, le marketing de l’offre fut une affaire simple : marques et magasins se souciaient en priorité de donner à voir les produits dans le linéaire et en travaillaient essentiellement le packaging et le merchandising. « Le consommateur mémorise d’abord la forme et la couleur d’une référence, puis son nom», valide Sophie Romet, à l’agence Dragon rouge. Une approche mono-sensorielle que la montée en puissance des sites marchands virtuels ne pouvait d’ailleurs que renforcer : « Internet est la négation même des cinq sens », constate Olivi er Saguez, directeur de Saguez Partners. Toujours plus d’audace dans les couleurs

Yves Rocher met tous les sens en éveil Dans les magasins de la marque convertis au concept d’Atelier de cosmétique végétale, tout est mis en oeuvre pour séduire la cliente. Et le changement est payant. « Lorsque nous avons engagé la refonte de la marque et des magasins à partir de 2007, il nous paraissait évident de placer la sensorialité au cœur du concept. » C’est par ces mots que Véronique Gohmann, directrice marketing et communication internationale d’Yves Rocher, définit l’important dépoussiérage opéré, entre autres, dans les points de vente rebaptisés Ateliers de cosmétique végétale et imaginés par Saguez & Partners, depuis octobre 2008.« Dès la façade, les sens sont sollicités, poursuit-elle, avec les soubassements verts, les huisseries brunes et la vitrine, qui laisse passer une lumière très transparente.

Le marketing expérientiel : une grande tendance dans l'etourisme Le marketing expérientiel fait parti des grandes tendances de l’etourisme institutionnel pour l’année 2013. Ainsi, durant ces #ET8, un atelier « expérientiel off et on line » s’est mis à parler du sujet autour d’une présentation d’Anne Magnien, journaliste et productrice de télévision française (co-fondatrice de Culture Pub). Le marketing expérientiel a pour objectif de faire vivre des expériences, porteuses de sens et d’émotions, aux consommateurs. Le but est qu’ils engagent une relation active avec les marques qu’ils côtoient au quotidien. cours en e-marketing en libre accès cours en marketing digital en libre accès Cours en marketing digital en libre accès <A HREF=" Amazon.fr</A> Voici quelques uns de mes cours en e-marketing (marketing digital) faits en 2012, 2013 et 2014 au CNAM.

Le marketing sensoriel L’ambiance apaisante d’une boutique, une odeur agréable, une musique qui nous séduit, des couleurs attrayantes… même si l’on ne s’en rend pas forcément compte, le marketing sensoriel peut expliquer la plupart de nos comportements d’achat. Le marketing sensoriel peut être défini comme : « l’ensemble de variables d’actions contrôlées par le producteur et/ou le distributeur pour créer autour du produit ou du service une atmosphère multisensorielle spécifique, soit à travers les caractéristiques du produit lui-même, soit à travers la communication en sa faveur, soit à travers l’environnement du produit au point de vente ». Qu’appelle-t-on le marketing sensoriel ? Par rapport au marketing traditionnel, le marketing sensoriel s’attache davantage aux cinq sens, et en particulier à l’odorat et au son, largement délaissés dans une approche marketing plus traditionnelle. Le marketing sensoriel permet aussi de se démarquer des concurrents dans un contexte d’explosion de l’offre.

VOIR TABLEAU JAUNE Face à une offre produits/services qui se banalise, les commerçants doivent trouver d’autres moyens pour attirer le consommateur. Les clients quant à eux recherchent le bien être et le confort d’achat. C’est dans ce contexte que les distributeurs ont cherché à proposer à leurs clients autre chose qu’un simple assortiment, mais une expérience de visite originale faisant appel aux sens et aux émotions. Le marketing sensoriel permet d’améliorer sensiblement l’atmosphère et l’ambiance dans un point de vente. Yves Rocher cherche à raviver son image « Vieillot », « has been », « ringard », voire, insulte suprême, « marque de mamies »... Yves Rocher a l'habitude de ce genre d'attaques. « " Une bonne idée il y a quarante ans, avec les cosmétiques naturels et, depuis, plus rien ? " Je sais, c'est l'image traditionnelle de la marque » : Stéphane Bianchi, 43 ans, directeur général du groupe Yves Rocher et, depuis début 2007, en charge de la direction opérationnelle de la marque Yves Rocher, est bien conscient de ce problème d'image. Il en sourirait presque si ce n'était pas préjudiciable à la marque. « Lors de tests à l'aveugle, nos produits sont toujours bien placés, se défend-il. Mais, dès que l'on sait qu'il s'agit d'Yves Rocher, les a priori reprennent le dessus, et les critiques pleuvent. » 30 millions de contacts clients

Stromae, l'affaire marketing à suivre Stromae a bluffé la Belgique avec la stratégie marketing entourant la sortie de "Formidable". Stromae, une stratégie marketing à l’ère des réseaux sociaux? Claire Gruslin, Assistant Professor in Marketing à HEC-Ulg Parler d’un jeune artiste belge de 28 ans pour converser de stratégie marketing, c’est quelque chose qui ne se refuse pas… Le marketing sensoriel comme axe de positionnement Ce principe de théâtralisation de l’offre est notamment utilisé par les magasins Niketown aux Etats-unis ou en France par les « parcs de la forme »de Décathlon : le point de vente est complété par un complexe de loisirs et de pratiques sportives. Ces exemples d’enseignes montrent que le commerce de détail tend à manipuler l’aménagement du magasin en développant les variables d’atmosphère et sensorielle pour que la visite du consommateur constitue en elle-même une expérience positive, notamment par le biais des émotions qu’il éprouve. L’idée ne date pourtant pas d’hier. C’est Aristide Boucicaut, le premier, qui l’a conceptualisée et mise en pratique au Bon Marché, à la fin du XIXe siècle. Le principe : la consommatrice devait pouvoir toucher, voir et sentir, dans une ambiance plus sonore les produits proposés par le magasin.

Le marketing visuel La vue est le sens le plus sollicité car le plus stimulé par l’environnement. Le choix des couleurs et des formes pour la conception d’un produit, de l’aménagement d’un point de vente ou de la réalisation d’une campagne publicitaire constitue un facteur de succès utilisé depuis longtemps. Administrateur NetPME , mise à jour le Au sein du marketing sensoriel, on retrouve en premier lieu le marketing visuel - ou l’utilisation du beau dans une stratégie commerciale. Le marketing visuel est utilisé par les professionnels du marketing depuis de nombreuses années.

Etude Sephora - Commentaires Composés - Stephle [pic] INTRODUCTION Le marketing visuel fait appel à l’un des 5 sens qui influence le plus les consommateurs et qui permet de les solliciter lors de l’acte d’achat.Le marketing visuel fait partis du marchandisage et des facteurs d’ambiance, ils désignent un ensemble d’études et de techniques mises en œuvre séparément ou conjointement, par les distributeurs et les producteurs afin d’accroître la rentabilité du point de vente et l’écoulement des produits. La vue est ainsi le premier contact avec le consommateur, c’est pourquoi il faut le séduire en mettant en scène les produits et les services. I/ Les enjeux du machandisage et des facteurs d’ambiancedans la mise en valeur de l’offre. A) Le marchandisage appliqué à la communication (annexes 1&2)

Des magasins chargés de sens Solliciter la vue, l’odorat, le goût, le toucher ou l’ouïe, telle est la démarche engagée par le marketing sensoriel. Et toutes les enseignes s’y intéressent, attirées par ces ambiances qui retiennent le client. Mobiliser le plus grand nombre de sens afin de promouvoir un produit et renforcer le lien avec le client : ainsi peut se définir le marketing sensoriel. « Depuis que le commerce existe, celui qui a quelque chose à vendre cherche souvent à le rendre attractif aux yeux de l’acheteur potentiel et cela passe par la vue, bien sûr, mais également par l’odorat, l’ouïe, le toucher, explique Bruno Daucé, maître de conférences à Angers, spécialiste de cette discipline. Depuis la fin des années 1990, son utilisation s’est intensifiée et structurée. Marketing “expérientiel”Des propos confirmés par Claude Nahon, directeur général du groupe Mood Media. « Le marketing sensoriel permet aux marques de travailler leur image, au même niveau que l’aménagement de la boutique.

Related:  MarkétingguillaumepialatMarketing