background preloader

Yves Clot

Facebook Twitter

Risques Psychosociaux - Yves CLOT. « C’est le travail qu’il faut soigner, davantage que les personnes » Hier, j’ai écouté (en différé) avec beaucoup d’intérêt l’émission de France Culture « La fabrique de l’humain » à laquelle était invité Yves Clot, psychologue du travail et auteur d’un ouvrage »Le travail à coeur » qui vient d’être publié aux Editions La Découverte.

« C’est le travail qu’il faut soigner, davantage que les personnes »

Pour être tout à fait honnête, je ne le connaissais pas du tout ! Pour commencer, il revient sur le paradoxe français. En France, en effet, plus que dans d’autres pays d’Europe, le travail est une valeur. Les Français se plaignent à la fois de l’emprise du travail et en même temps en attendent énormément. Ils veulent à la fois se réaliser individuellement dans leur travail et être utile à la société, avoir le sentiment de participer à une oeuvre collective. Entretien avec Yves Clot, psychologue du travail. Les risques psychosociaux sont devenus un enjeu majeur pour les entreprises.

Entretien avec Yves Clot, psychologue du travail

Mais la prise en charge actuelle de la souffrance au travail aboutit à une impasse si elle oublie de traiter le fond du problème, à savoir la qualité du travail. Davantage que les salariés, c’est le travail qu’il faut soigner. Dans votre dernier ouvrage, Le Travail à cœur, vous dénoncez le traitement hygiéniste des risques psychosociaux et les dérives de l’entreprise compassionnelle. Que voulez-vous dire par là ? Yves Clot : Nous assistons à la résurgence et à l’offensive d’un courant hygiéniste qui vient du XIX e siècle. Yves Clot : Rendre le travail supportable. Les Rencontres des Pilotes de Processus. Par Yves Clot, titulaire de la chaire de psychologie du travail au CNAM.

Les Rencontres des Pilotes de Processus

Écoutez le podcast de la conférence d’Yves Clot : Soigner le travail pour sortir du désordre actuel des organisations Télécherger la conférence d’Yves Clot : le travail pour sortir du désordre actuel des organisations Lorsqu’on aborde la problématique de la santé au travail, on est souvent tenté de s’attacher aux phénomènes les plus visibles tels que le suicide sur le lieu de travail ou le développement croissant des troubles musculo-squelettiques. Pour ma part je considère que c’est dans les situations les plus ordinaires du travail que se révèlent les phénomènes les plus profonds.

Exemple de situation de formation à La Poste. La sociologue Fabienne Hanique a écrit un livre intitulé Chronique de la modernisation au guichet, qui porte sur la mutation de La Poste. Présentation de Yves Clot. Yves Clot : Vygotski et le pouvoir d’être affecté. Yves Clot interprète de son point de vue la question du colloque : pour lui, on ne peut que marquer l’ampleur du développement de la crise… de la psychologie, devenue une «puissance sociale» qui, paradoxalement, parasite la vie sociale, notamment en pyschologie du travail, parce qu’elle « empoisonne le travail ».

Yves Clot : Vygotski et le pouvoir d’être affecté

S’occuper de la crise de la psychologie, c’est socialement vital. « La manière de faire de la politique de Vygotski, c’était de développer la science. Yves Clot, Vygotski maintenant. 1Lev Vygotski (1896-1934), psychologue pour enfant, pédagogue, et intellectuel russe, diagnostiquait en 1926 une crise dans la psychologie1, du fait de l'extrême division de ses conceptions (idéaliste, matérialiste), de ses méthodes (expérimentale à tendance mécaniste réduisant le psychologique au biologique, introspective à tendance subjective...) et de ses objets d'études (le comportement, la conscience, l'inconscient...).

Yves Clot, Vygotski maintenant

Il proposait de solutionner cette crise en avançant une psychologie matérialiste, qui considère la relation corps/esprit non comme dualiste, mais moniste, et qui considère « l'individuel chez l'homme non pas comme le contraire du social, mais comme sa forme supérieure ». Qu'en est-il aujourd'hui des constats et solutions apportées par Vygotski, presque un siècle plus tard ?

5Les parties deux à quatre sont davantage axées sur la pratique. 9Vygotski maintenant permet de se familiariser avec les théories de Vygotski, mais il n'en est pas pour autant une introduction. Les entreprises ne valorisent pas assez le travail bien fait. Audition de Yves Clot.

Travail et pouvoir d'agir. Le stress : définition, enjeux ... Le travail peut-il devenir supportable. France Culture. France Inter. Article Usine Nouvelle. Professeur de psychologie du travail au Cnam, Yves Clot a écrit avec le sociologue Michel Gollac "Le travail peut-il devenir supportable ?

Article Usine Nouvelle

" aux éditions Armand Collin. Ils y décryptent la crise du travail et proposent des pistes pour le rendre à nouveau créateur. Pour eux, il faut redonner au travail sa dimension de création collective. Yves Clot nous explique pourquoi. L’Usine Nouvelle - En donnant comme titre à votre livre "Le travail peut-il devenir supportable ? " Yves Clot - Toutes les enquêtes de terrain vont dans le même sens et indiquent une détérioration. Dans votre livre, vous critiquez toutes les solutions individuelles qui sont parfois proposées aux salariés. Au préalable, nous ne disons pas qu’il ne faut pas être attentif aux personnes ou qu’il ne faut pas qu’elles essaient de trouver des moyens adaptés. Qui peut la redonner ? C’est un des enjeux majeurs que nous avons identifié, Michel Gollac et moi-même. Nous parlons aussi d’un professionnalisme délibéré à promouvoir.

Le Monde 22 mars 2014. Yves CLOT nous parle des risques pychosociaux. Risques Psychosociaux - Yves CLOT. En a-t-on fini avec les risques psychosociaux ? Une conférence ''Le travail empêché ... Publié le 14-FEB-11 par ANACT | Imprimer Lors d'une conférence organisée à Clermont-Ferrand, Yves Clot a développé la thèse de son dernier ouvrage, « Le travail à cœur ».

Une conférence ''Le travail empêché ...

"s'attaquer au métier, c'est engager la controverse" Yves Clot possède une qualité singulière, celle d’enchanter ses auditeurs.

"s'attaquer au métier, c'est engager la controverse"

A l’issue de sa conférence, un sentiment rare, partagé, quel que soit le parcours professionnel des auditeurs présents. Des qualités humaines, certes, mais aussi le fruit d’un travail exigeant qui lui permet de manier des concepts exigeants dans une langue limpide, voire savoureuse. La salve d’applaudissement claque à la fin de l’intervention, libératoire. Retour sur la prestation. « On est en train de renormer le travail. Il s’agit de faire gérer l’insupportable. Conférence - Univ Angers. Podcast de la conférence d'Yves Clot. Publications de Yves Clot sur Cairn. ➜Recherche avancée Publications de Yves Clot diffusées sur Cairn.info Ouvrages.

Publications de Yves Clot sur Cairn

Clinique du travail et problème de la conscience. Il se trouve que l’incitation à reprendre l’initiative sur les questions de la conscience est venue précisément d’où on ne l’attendait pas.

Clinique du travail et problème de la conscience

Beaucoup de recherches en psychologie cognitive se sont développées en acceptant, et même en revendiquant, l’usage de la métaphore du cerveau comme ordinateur. Le traitement de l’information a remplacé la recherche de la signification. Or, le développement récent d’un fort courant de neurobiologie et de neuropsychologie du cerveau autour des résultats publiés par G. Edelman (1992, 2000), A. Damasio (1995, 1999) et, en France, par P. Développement en clinique de l'activité. Connaissances en clinique de l’activité. Travail à Coeur analyse d'ouvrage. Yves Clot : le travail souffre, c'est lui qu'il faut soigner !

Suicides, souffrance au travail : alors que les risques psychosociaux sont devenus un enjeu dans les entreprises comme dans la société, Yves Clot, professeur de psychologie du travail au Conservatoire National des Arts et Métiers qui a publié récemment Le travail à cœur. Pour en finir avec les risques psychosociaux revient sur ce qui lui apparaît comme une impasse dans un entretien exclusif pour Metis. Vous êtes responsable d'une filière de formation de psychologues du travail. Pourquoi la prise en compte des risques psychosociaux (RPS) est-elle une fausse piste ?

Je regarde sans aucune arrogance le travail de tous ceux qui sont engagés dans une approche en termes de RPS ou de stress. On n'y échappe pas facilement aujourd'hui. C'est le travail et l'organisation qu'il faut soigner. Cette approche de la gestion des risques est-elle en train de l'emporter ? Mais est-ce vraiment ce qui l'emporte aujourd'hui dans les stratégies publiques ou syndicales ? Pas vraiment.

Vous semblez pessimiste. Yves Clot, Le travail à coeur. Texte intégral 1 Selon Thomas Philippon, Le capitalisme d'héritiers. La crise française du travail, Paris, Seuil, 20 (...) 1Le travail constitue en France un fort investissement affectif avec, en contrepartie, une proportion plus importante qu'ailleurs de salariés soumis au stress. Plusieurs enquêtes révèlent dans ce pays une grande insatisfaction au travail qui n'a cessé de s'aggraver ces dernières années. Les attitudes de repli et de retrait qui en résultent, doublées de relations sociales difficiles s'avèrent particulièrement délétères tant sur le plan sanitaire qu'économique ; « d'un point de vue statistique, les relations sociales semblent expliquer la quasi-totalité des mauvaises performances françaises » 1.

La Revue du Praticien. Le travail à coeur - Yves Clot. Conférence 13 mai 2013 1/2. Conférence 13 mai 2013 2/2. HAS - Quel lien faites-vous entre qualité de vie au travail et qualité du travail? Yves Clot. HAS - Pourquoi parle-t-on des problèmes de santé physique et psychologique liés au travail ? " Comment agir sur la santé au travail ? " entretien avec Yves Clot, Eric Beynel et Arnaud Mias. Comment agir sur la santé au travail ? A l’occasion du colloque du DIM Gestes qui s’est déroulé les 11 et 12 juin 2015, le psychologue du travail (clinique de l’activité, CNAM), Yves Clot, le professeur de sociologie Arnaud Mias (Université Paris-Dauphine), tous deux membres du bureau du DIM Gestes, et le porte-parole de l’Union syndicale Solidaires Eric Beynel, ont échangé sur la manière d’agir sur la santé au travail. Ils étaient questionnés par Rodolphe Helderlé, journaliste et responsable du site MiroirSocial.com.

Tweet Arnaud Mias est tout d’abord revenu sur l’organisation du colloque, qui avait l’ambition de réunir autant universitaires qu’acteurs de terrain. Une association qui a pu selon lui « déstabiliser un certain nombre d’universitaires ». « Certaines disciplines sont plus à Yves Clot est ensuite revenu sur les interventions de l’équipe du CNAM au sein de Renault à Flins, et à l’Afpa entre autres. De l’analyse des pratiques au développement des métiers. 1Ce qui suit doit être lu avec indulgence. Il s’agit seulement des remarques d’un psychologue du travail sur les évolutions actuelles du monde du travail et de quelques réflexions sur l’impact de ces évolutions dans le champ de l’analyse du travail. Il s’agit aussi de s’interroger, en retour, sur le rôle des méthodes d’analyse du travail dans les évolutions du travail et de la formation professionnelle. 1 Même si une recherche collective récente réalisée par l’équipe de clinique de l’activité du CNAM a (...) 2Ces remarques s’inscrivent dans une tradition qui n’est pas spontanément celle de l’analyse des pratiques, aujourd’hui si généralisée qu’elle est devenue en tant que telle objet d’étude (Marcel, Olry, Rothier-Bautzer & Sonntag, 2002 ; Bru, Altet & Blanchard-Laville, 2004 ; Altet, 2004). 3Dans un petit livre à succès, justement intitulé Les désordres du travail (Azkenazy, 2004), un économiste critique l’impasse française en matière d’organisation du travail. 2 J.A.