background preloader

Transformez vos points faibles en atouts, voici la méthode :

Transformez vos points faibles en atouts, voici la méthode :
Est-ce que vous avez déjà acheté une voiture ? Quand vous achetez une voiture, vous avez en général des critères en tête. Par exemple, si vous roulez exclusivement en ville, vous n’allez pas forcément choisir une grosse berline. Ce n’est pas la meilleure solution car : elle consomme plus d’essence à petite vitesseelle est plus difficile à manoeuvreelle est plus difficile à garerelle coûte plus cher en assurance et en entretien Cela vous semble évident ? La plupart des candidats pensent que seul le meilleur est embauché. Une entreprise qui recrute a les mêmes critères que vous quand vous achetez une voiture. Pourquoi n’avez-vous pas besoin d’être le meilleur pour être embauché ? 1) Le meilleur est cher Plus le budget recrutement est élevé, plus une société peut se permettre de recruter un bon candidat. 2) Le meilleur n’est pas forcément le plus adapté Le meilleur candidat peut s’avérer être en décalage avec les autres membres du département. 3) Le meilleur va vouloir évoluer rapidement

http://www.trouveurdemploi.com/transformer-vos-points-faibles-en-atouts-voici-la-methode.php

Related:  Lettre de motivationLettres de motivationzigueRecherche d'emploiEmbauche et entretien

Lettre de motivation : savoir convaincre en 2 lignes On n'a jamais une deuxième chance de faire une bonne première impression. L'adage est connu, et devrait résonner dans la tête de tout candidat qui s'apprête à rédiger une lettre de motivation. Une amorce bien travaillée peut en effet éveiller l'attention des recruteurs et vous donner une longueur d'avance sur la concurrence. La phrase d'amorce, mode d'emploi Formule de politesse : les erreurs classiques à éviter Récapitulatif des erreurs de formule de politesse fréquemment rencontrées par les recruteurs dans les lettres de motivation qu'ils sont amenés à recevoir : Erreur n°1 : les diminutifs approximatifs Lorsque l’on écrit dans la langue de Molière (et qu’on ne l’écorche pas)…

La génération Z va semer la zizanie dans le monde de l'entreprise Les entreprises perdaient déjà leur latin avec la génération Y- zappeuse, frondeuse, insoucieuse des hiérarchies. La vague suivante, la génération Z, s’annonce comme une déferlante plus redoutable encore. Car les moins de vingt ans, nés après 1995, portent un regard très dur sur l’entreprise tout en ayant des attentes extrêmement fortes à son égard. C’est ce que révèlent les résultats d’une première étude consacrée à cette génération, réalisée auprès de 3.200 jeunes par The Boson Project et BNP Paribas, et divulgués cette semaine. Alors que leur seul contact avec l’entreprise s’est limité, pour la grande majorité, à un stage en classe de troisième, les moins de vingt ans emploient des mots très durs pour la qualifier. Entretien : 4 questions qui vous mettent mal à l’aise (et que répondre) : Voici quatre questions qui reviennent souvent en entretien. Autant vous le dire tout de suite, ces questions n’apportent rien au recruteur. Pourquoi ? Parce que le candidat peut facilement inventer une réponse.

Comment faire une lettre de motivation convaincante ? - Fiche pratique Comment rédiger sa lettre de motivation ?D'abord, il faut bien réaliser l'importance de la lettre de motivation : si le recruteur n'est pas tenté par votre lettre, il ne lira même pas votre CV. Il est donc primordial d'y passer du temps qu'il s'agisse d'un CDI, d'un CDD ou d'un autre type de contrat de travail. Commencez par prendre une feuille de brouillon pour noter vos idées. C'est très scolaire, mais ça marche ! Demandez-vous : - Pourquoi je contacte cette entreprise ?

Lettre de motivation : ce que veulent les recruteurs Se démarquer sans trop en faire, savoir se vendre sans paraître prétentieux... Pas toujours facile de satisfaire les attentes des recruteurs ! Keljob vous donne des idées et exemples concrets pour réussir votre lettre de motivation. Le modèle « vous/moi/nous » fonctionne toujours « Dans lettre de motivation, il y a motivation.

Evitez la corbeille à vos mails de motivation ! Combien de courriels professionnels placez-vous, chaque jour, dans votre corbeille de messagerie sans même les avoir ouverts ? Ce n’est un secret pour personne, cela arrive aussi aux recruteurs, qui reçoivent des candidatures en grand nombre. C’est comme ça. La question du candidat est donc : « comment faire pour éviter que MON email ne bascule directement dans la corbeille du DRH ? » Lorsque vous recevez un mail, votre décision d'ouvrir ou non un email repose sur le nom de l'expéditeur (« est-ce que je le connais, ou non ? Les 7 erreurs à éviter pour réaliser une vidéo professionnelle Aujourd’hui en 2015, la vidéo est plus que jamais le meilleur moyen de transmettre un message à un public sur Internet. Youtube est le deuxième moteur de recherche après Google, et Facebook pousse maintenant très fort sa propre plateforme vidéo. Cependant, les vidéos réalisées aujourd’hui sont encore truffées d’erreurs qui sont pourtant faciles à éviter ! Faire une introduction trop longue Générique de trente secondes, présentation interminable de l’entreprise… STOP ! Un internaute a une durée d’attention extrêmement brève.

Pourquoi le recruteur ne vous rappelle pas après un entretien ? Vous vous demandez pourquoi une société ne vous rappelle pas après l’entretien que vous avez passé ? Vous trouvez peut-être cela anormal ? Après tout vous vous dites que vous leur avez consacré du temps ? Je vous explique tout de suite pourquoi. Pour mieux se mettre à la place de l’employeur, je vous propose un exemple concret où vous êtes, justement, l’employeur entre guillemets.

Le mail d’accompagnement, la "p’tite" version de la lettre de motivation Peut-être avez-vous déjà rédigé un mail d’accompagnement sans le savoir. Ces deux-trois phrases, qui invitent en général à prendre connaissance de votre CV et lettre de motivation en pièces jointes, est pourtant stratégique. Dans quel cas et comment l’utilise-t-on ? Quand rédiger un mail d’accompagnement Lettre de motivation : manuscrite ou pas ? La réponse en 5 points « Ma lettre de motivation, je l’écris à la main ou pas ? » Malgré l’omniprésence d’internet dans les processus de recrutement, cette question revient très souvent chez les candidats. Des experts nous expliquent pourquoi la lettre de motivation manuscrite peut nuire à votre candidature. Il est une époque pas si lointaine où, malgré l’ampleur des échanges par e-mail, il était impoli, voire rédhibitoire, d’envoyer une lettre non manuscrite à un employeur potentiel.

Lettre de motivation : 4 exemples de conclusion Pour qu’elle intéresse vraiment un employeur, une lettre de motivation doit être courte et très travaillée. Et comme chaque phrase compte, nous vous proposons de découvrir comment finir votre lettre en beauté avec 4 exemples qui ont fait leurs preuves auprès des recruteurs. 1 « J'ai réalisé tant de chiffre d’affaires, je connais tel projet et je pourrais développer ces thèmes lors d'un entretien que vous voudrez bien m'accorder » « Cette conclusion se distingue des autres car elle n'utilise pas de formulation trop classique et montre concrètement ce que le candidat peut apporter », explique Stéphane Thiriet, consultant senior manager au sein du cabinet Attitudes. Et de poursuivre : « il faut être assez direct car toute la lettre est une accroche marketing et la conclusion doit finir de convaincre le lecteur en expliquant pourquoi vous êtes le candidat qu'il recherche ».

Cette information va changer votre vie. Si je vous disais que l’information que je vais vous donner aujourd’hui va transformer toute votre vie ? Si je vous parlais d’une méthode qui vous permettra de réussir tout ce que vous entreprenez ? Si j’évoquais du respect que vous allez inspirer à partir du moment où vous aurez compris le truc ? Si j’insistais sur le fait que c’est d’une simplicité enfantine ? Je vous propose de vous révéler ce secret scientifiquement prouvé en commentant la vidéo TED où la psychologue Amy Cuddy nous détaille ses stupéfiantes découvertes. Préparez-vous à avoir un choc positif.

4 questions à poser en entretien d’embauche Beaucoup de candidats se contentent de poser des questions triviales sur le poste et sa définition. Ils se disent qu’en évitant de poser des questions qui fâchent, ils ont plus de chances d’être retenus. C’est une erreur : des questions qui challengent un peu votre interlocuteur vous permettent : 1) d’affiner votre vision du poste 2) de sortir du lot comme un candidat avec du recul et une vraie volonté de comprendre le poste avant de s’engager. Evidemment, certains recruteurs vont être dérangés que vous posiez autant de questions. Dans ce cas, dites-vous que c’est louche… Voici quatre questions à essayer :

Related:  communication