background preloader

Je possède. Tu empruntes. Nous partageons !

Je possède. Tu empruntes. Nous partageons !

CommentReparer.com - Apprenez à tout réparer Les Français et la consommation collaborative « Consommer autrement, consommer ensemble »… Depuis quelques années, le phénomène « consommation collaborative » ne cesse de croitre. C’est devenu aujourd’hui l’une des grandes tendances du moment. Cette vidéo d’Adésias, nous rappelle les principes fondamentaux de la consommation collaborative. <div style="background-color:red;color:white;width:160px"><strong>JavaScript est désactivé! Un phénomène en voie de développement, devenu si populaire que l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) a commandé une étude à partir des données recueillies par IPSOS. « Les Français et les pratiques collaboratives : qui fait quoi et pourquoi ? Participer à des achats groupés, vendre ou louer ses biens à d’autres particuliers, échanger, troquer, faire du covoiturage, adhérer à un AMAP … sont les comportements passés « au crible » par l’étude. Le blog d’Anne-Sophie Novel, « Même pas mal » , nous propose d’ailleurs un article qui décortique l’étude avec simplicité et humour.

Lokob Marseille incrediblue La location ! Oui, mais de quoi ? France / / Europe Encore un sujet qui me tient beaucoup à cœur. J’ai souvent eu des retours comme : « Oh j’adore l’idée de l’économie du partage, mais je n’ai jamais fait ! » . En êtes-vous si sûr ? Si vous faites du covoiturage, si vous logez chez l’habitant, si vous prêtez un outil à un voisin, alors vous avez déjà touché du doigt cette économie collaborative. ©Fapir17 Je vais rester plus précisément sur celle concernant la location d’objets entre particuliers. Incroyable comme réponse ? D’après les dernières études publiées, 36 % des personnes interrogées sont prêtes à s’inscrire sur une plateforme de partage et pourtant, seulement 6 % pratiquent la location d’objets (source de l’ Ipsos pour l’Ademe ). Certains décrient un problème lié aux plateformes déjà en place : pour eux elles ne mettraient pas assez en valeur le concept de la location. Il faudrait leur donner des clés. Alors êtes-vous prêts à ouvrir vos placards ? Céline Laporte

Ressourcerie Marseillaise RECYCLODROME est membre du réseau national des Ressourceries qui agit pour réduire la quantité de déchets en luttant contre le gaspillage et en développant la filière du réemploi. Notre association collecte des objets dont souhaitent se débarrasser les particuliers, associations ou entreprises, afin de leur donner une deuxième vie. Les objets sont travaillés (nettoyage, simple remise en état, relookage, détournement) puis proposés à la vente dans notre atelier-boutique. Ces activités sont également le support d’actions de sensibilisation que nous menons sur le thème des déchets et du réemploi. De part son action bénéfique pour l’environnement et le développement d’un service de proximité porteur de lien social, RECYCLODROME se positionne comme un acteur à part entière de l’économie solidaire. En 2013, 1590 personnes ont adhéré à RECYCLODROME (4080 personnes différentes depuis 2004). RECYCLODROME coordonne actuellement un programme d’action régional des ressourceries PACA. Présidente

celineLAPORTE : Il vient d'arriver,tout frais... « Ce qui est à toi est à moi » ou l’économie collaborative La révolution internet permet d’entreprendre grâce au soutien financier d’internautes (lire plus haut). Elle transforme aussi les modes de consommation et de vie par une foule d’initiatives regroupées sous le terme d’économie collaborative. Covoiturage, colocation, cohousing, coworking, colunching… les sites « co » se multiplient. Co, comme ensemble, comme collaboration. Pourquoi acheter une perceuse qui ne servira qu’une fois ? À chacun sa solution « L’économie de la propriété est hiérarchisée. Le site consommationcollaborative.com recense 100 sites français spécialisés : achats alimentaires en direct aux producteurs ou aux jardiniers amateurs, nuit ou repas chez l’habitant, location ou prêt d’outils et de voitures, vente ou échange de maison, troc d’objets et de services, conseils de réparation de machines à laver… La liste est longue. Contre le gaspillage ÉCOUTER « L’économie collaborative : un effet de mode ou une vraie solution ?

Related: