background preloader

Les bibliothécaires, médiateurs dans l’océan du web

Les bibliothécaires, médiateurs dans l’océan du web
Les années 90 ont vu la consécration de la notion de collection à travers celle de politique documentaire. J’ai fait partie de ce « mouvement » (j’étais même dans feu le groupe poldoc) et je me suis beaucoup intéressé aux questions de politiques documentaire. Je l’écrivais il y a plus de 2 ans : trop souvent dans les bibliothèques les politiques documentaires ont été tirées vers une gestion des collections intelligente/réfléchie (dans le meilleur des cas hein, au pire une conception purement techniciste à base de taux de rotation ou d’une charte documentaire imposée par la direction) sans véritablement prendre en compte concrètement la médiation de ces collections. C’est d’ailleurs pourquoi de ce point de vue global, il faut souvent plaider en formation pour la notion de “Projet de service” au lieu de “politique documentaire”, ou pire, de “politique d’acquisition”. Accueil d’un côté, contenus de l’autre. Tout est histoire d’interfaces. Paralysé ? Au fait, bonne rentrée !

http://www.bibliobsession.net/2012/09/10/les-bibliothecaires-mediateurs-dans-locean-du-web/

Related:  Médiation numériquemédiation numériqueizabib

Pour en finir avec le prêt de livres numériques dans les bibliothèques, quels modèles d’accès ? Il y a quand même des paradoxes dans le paysage numérique de ce début 2013. On a d’un côté on a un monde académique qui affirme l’importance du libre accès à l’information scientifique et de l’autre des éditeurs (pas tous, mais les plus gros) soucieux de construire un marché segmenté et de soigneusement distinguer l’information du web des objets numériques payants que sont les livres. Au milieu, des publics de lecteurs qui subissent une offre chère et encore très incomplète. L’offre est très pauvre pour des bibliothèques perçues comme des centres sociaux pour ceux-qui-n’ont-pas-d’argent-pour-se-payer-un-ipad., dixit M. Nourry le président d’Hachette. Faites vous-même votre livre numérique au format EPUB En y réfléchissant, nous avons tous toutes sortes de raisons de fabriquer un livre numérique. Que ce soit pour emporter avec soi des documents d’étude ou professionnels (thèse, mémoire, rapport, note, etc.), moins encombrants sur une liseuse ou un smartphone que sur un ordinateur, même portable. Ou bien pour faire circuler parmi ses amis un récit de voyage illustré, ou un album constitué à plusieurs à l’occasion d’un anniversaire.

Biblio Numericus - Le numérique se joue aussi en bibliothèque Piratebox de la bibliothèque Dumont Cela fait maintenant plusieurs mois que nous avons mis en place des piratebox à la bibliothèque. C’est l’occasion de réaliser un petit bilan, de partager cette expérience et peut-être de donner envie de la vivre ! Après plusieurs semaines de mise en service, nous commençons à avoir plus de questions de la part des lecteurs. Paris : Vers la fin de la bibliothèque pour tous ? Pour privilégier un public, la Ville de Paris va-t-elle en exclure tous les autres ? Les bibliothèques, c’est un fait, subissent de plein fouet l’apparition des nouvelles technologies et la dématérialisation des supports. Pour certains professionnels, cette révolution numérique qui est loin d’être terminée, remet en cause, sinon leur existence même, du moins l’usage et la destination du lieu. Comment les bibliothèques peuvent-elles répondre à ce défi si l’on a plus besoin de s’y rendre, et que l’on peut tout consulter à distance ?

Une médiathèque : des dispositifs de médiation dans un écosystème territorial Précieuse infographie déjà très populaire sur Facebook et que je republie ici parce qu’elle me semble importante (et que tout le monde n’est pas sur Facebook). C’est assez rare de voir en une image la variété des usages et des services que peut proposer une médiathèque. Voilà qui confirme que la fonction des bibliothèques n’est plus seulement, loin s’en faut, de prêter des livres ou de constituer des collections, mais bien de déployer des dispositifs de médiation à partir d’un territoire. Il s’agit ici d’une préfiguration du plan d’usage de la future médiathèque de Lezoux en Auvergne. L’auteur de l’image est Benjamin Vesse pour le compte de l’agence Design Territoire alternatives et de la 27e Région qui accompagnent la collectivité dans le cadre du programme Territoires en résidences en lien avec Renaud Aïoutz de la Médiathèque départementale du Puy-de-Dôme

Médiation : les verdicts des médiathèques de Massy En 2008 j’ai commencé à expérimenter les étiquettes collées sur les documents comme supports de médiation. J’ai par la suite mis en oeuvre une démarche de médiation sur la base de dispositifs au sein des médiathèques du Val d’Europe où j’ai travaillé avant d’appliquer un certain nombre d’éléments à une plus grande échelle : celle de la Bpi. Au fur et à mesure, les contours d’une démarche de médiation numérique globale sont apparus. C’est désormais l’objet des formations que je propose et d’une partie de mon activité professionnelle. Bloguer, oui mais comment ? Menu vendredi 25 mars 2011 Bloguer, oui mais comment ? Je vous invite à lire les très intéressants articles publiés sur le blog Réseaux professionnels et médias sociaux : Vous y trouverez des éléments intéressants qui peuvent s'appliquer aux blogs de bibliothèques et des réflexions à méditer. Aurélia Envoyer par e-mailBlogThis!

Des pirates box dans les bibliothèques ! Deux projets réjouissants ont récemment vu le jour, l’un à la (future) Lezoux (Puy-de-Dôme) et l’autre dans une des médiathèques du réseau d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) : des Pirates box à disposition des publics! Renaud Aïoutz, chef de projet numérique à la Bdp du Puy-de-Dôme en présente le principe comme suit : De quoi s’agit-il ? C’est tout simple : imaginez qu’en arrivant dans un lieu donné, votre tablette, votre smartphone ou votre ordinateur vous indique l’existence d’un signal wi-fi ouvert dont le nommage ne ressemble pas aux réseaux habituellement connus… Sous le nom de PirateBox ou s’y apparentant, votre appareil se connecte à ce réseau et là, pour paraphraser Jack London, « sur les murs de la PirateBox, je vis un monde surgir de l’horizon. » De quoi mimer le vieux mythe politique de la Zone d’autonomie temporaire d’un certain Hakim Bey…Vous avez dit piratage, illégalité, filtrages, hadopi, menottes? Non !

Bibliothécaires allemands : tour d’horizon Dans le cadre de la veille que je fais, je vais régulièrement voir ce qu’il se passe du côté de nos collègues allemands. Je sais que l’allemand n’est pas la langue préférée des bibliothécaires français, mais à toute fin utile, un court panorama du monde associatif et des biblioblogs s’impose sur ce blog. Je tenterai d’être généraliste et de ne pas me limiter à mes propres intérêts. Il permettra à tout un chacun d’avoir quelques repères s’il vient à rencontrer un collègue germanophone … En Allemagne, il y a 10 705 bibliothèques. 474 millions de documents y sont empruntés chaque année (source : association des bibliothèques allemandes). Ces chiffres ne veulent rien dire, mais il me fallait bien une introduction !

Animer des communautés en bibliothèque : 4 questions-réponses clés Animer des communautés en bibliothèque, c’est l’intitulé d’un poster scientifiquesous licence CC-BY (cf ci-dessous) élaboré par des élèves bibliothécaires de l’ENSSIB (école nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques) et mis en ligne sur un blog dédié. Ce poster s’interroge sur une évolution notable de certains établissements sur la thématique : Comment animer des communautés d’usagers réels ou potentiels à l’heure du community management ? Expression des publics

Related:  Médiation numériquearticles de fond