background preloader

Créer des personnages secondaires

Créer des personnages secondaires
Les personnages secondaires peuvent apporter beaucoup à votre roman. Il ne faut pas les négliger. Suivez nos conseils pour créer des personnages secondaires utiles à l’intrigue. Développer le héros de votre roman est primordial car c’est lui qui va tenir l’intrigue. 1 : Les figurants Ils ne représentent pas d’autre intérêt que d’apporter du réalisme à un lieu ou à une scène. 2 : Les personnages mineurs Plus importants que les figurants, ces personnages ont pour but de créer une ambiance. 3 : Les alliés contrastés du héros C’est par exemple le Dr Watson de Sherlock Holmes ou encore le ménage honnête et calme de Lévine et Kitty opposé à la passion coupable d’Alexis Vronski et d’Anna Karénine. Martine Paulais, animatrice de notre atelier d’écriture ATELIER D’ÉCRITURE : Comment créer des personnages réalistes ? découvrez tous nos ateliers d’écriture ! Related:  Écriture

Choisir le nom des personnages de roman Dans un roman, le nom d’un personnage est souvent la première chose que l’on apprend de lui. Il faut donc qu’il laisse une trace indélébile, qui, en même temps, lui ressemble. Voici nos sept conseils à garder en mémoire pour trouver le meilleur nom possible à vos futurs héros. 1. Imaginez d’abord le profil de vos personnages Sexe, personnalité, lieu de naissance, emploi, idéaux, etc. 2. En établissant la liste des personnages de votre roman, faites attention à ne pas sélectionner que des prénoms commençant tous par la même lettre, ce n’est pas très heureux. 3. Proscrivez les noms trop longs et/ou trop compliqués à prononcer, cela pourrait gêner vos futurs lecteurs. La musicalité d’un nom est aussi importante : elle peut endurcir un personnage, ou au contraire l’adoucir. 4. Guillaume, Fleur, Auguste… Chaque prénom possède une signification particulière, qui peut renvoyer à un trait de caractère particulier. 5. Un nom peut fournir une opportunité de développer un peu plus une intrigue. 6.

Comment écrire l'amour sans clichés ? Comment faire pour réussir à écrire sur l’amour sans tomber dans les clichés ou les banalités ? Les écrivains qui abordent le sujet ont chacun trouver une méthode pour éviter de tomber dans les lieux communs et les généralités qui ennuient les lecteurs. Découvrez comment les écrivains Wally Lamb et Alix Ohlin écrivent l’amour sans clichés. Wally Lamb est un écrivain américain né en 1950. « Pour éviter les clichés, je me penche sur des histoires d’amour qui ne fonctionnent pas, des histoires d’amour qui sont un peu bancales. Alix Ohlin est née à Montréal. « Je pense qu’on n’a jamais épuisé les histoires d’amour. Vous souhaitez faire évaluer votre manuscrit ? Un conseiller littéraire expérimenté vous offre un retour critique, constructif et détaillé sur votre roman ou votre recueil de nouvelles pour vous aider à l’améliorer. Vous souhaitez faire corriger votre manuscrit ?

Comment décrire les émotions de vos personnages ? Pour écrire un récit attractif, il faut que les personnages ressemblent à des être humains réels. Voici 5 conseils et une fiche de description à télécharger. Les êtres humains ont tous des comportements différents. Vos personnages ont une vraie vie Pour que vos personnages aient l’air réel, il faut leur inventer une vraie vie. Vos personnages éprouvent des émotions L’idée est de montrer plutôt que de décrire. Vos personnages ont des objectifs de vie Voilà une question à vous poser : que veut mon personnage principal ? Vos personnages sont différents Rien de pire pour le lecteur que des protagonistes qui parlent tous de la même façon, ont les mêmes réactions et ressentent la même chose. Vos personnages ne sont pas parfaits Un personnage qui présente des défaut mineurs est beaucoup plus crédible : qu’il ait fait des erreurs dans le passé ou n’arrive pas à démêler ses problèmes du présent. Découvrez tous nos services aux auteurs ! Apprenez à faire parler vos personnages !

Créer des personnages de roman « La matière première du roman, c’est l’humain ». Dans son essai : Premier roman, mode d’emploi, Laure Pécher insiste sur le développement du personnage qui est le souffle vital du roman. Le(s) héros du roman et les personnages qui l’entourent, vont en effet porter le récit. Il faut donc prendre soin de suffisamment les étoffer et ne pas les négliger. Comment créer les personnages de vos romans ? Pour que vos héros et vos personnages de roman soient crédibles, il est important de bien les définir. Utiliser les personnages dans le récit Une fois les personnages du roman bien définis, il faut les intégrer au récit. L’influence des personnages de roman Qu’il s’agisse de l’acteur principal ou des protagonistes secondaires, les personnages du roman ont une portée non négligeable. (Illustration : © NLshop – Fotolia.com) Découvrez tous nos services aux auteurs ! Vous écrivez et avez besoin de l’avis et des conseils de professionnels ? Vous souhaitez faire évaluer votre manuscrit ?

Mettre les pensées d’un personnage au service d’une histoire Les réflexions d’un personnage peuvent être un sérieux atout dans une intrigue. A condition de respecter quelques règles, explique l’auteur Stephen Delaney. Quand on évoque l’adjectif « dramatique » pour une œuvre de fiction, les pensées des personnages ne sont pas les premières choses qui viennent à l’esprit. Le drame renvoie à l’action, à un dialogue enflammé, à l’agitation et à la clameur de la scène de théâtre. Pourtant, les pensées – tumulte intérieur qui agite les personnages complexes – sont au centre des fictions les plus intéressantes. Elles apportent alors de la tension, du mystère, dans une intrigue, elles insufflent de la vie dans des événements ordinaires. 1. L’une des plus grandes forces de la fiction, c’est sa capacité à faire partager la vie d’autres personnes à travers des détails sensoriels et un langage plein d’émotion. 2. Faire pénétrer les lecteurs dans l’esprit d’un personnage reste le meilleur moyen, pour un écrivain, d’en révéler la nature. 3.

Définir vos personnages grâce aux dialogues Pour certains auteurs, caractérisation des personnages et dialogues ne font pas bon ménage. Pourtant, bien écrits, ces derniers peuvent apporter beaucoup. Voici nos conseils. 1. Je dialogue donc je suis Chacun d’entre nous s’exprime de manière particulière. 2. Un dialogue peut servir à révéler les tourments intérieurs d’un de vos protagonistes, leur évolution, leur résolution. 3. La parole est d’argent mais le silence est d’or, dit le proverbe. (Crédit photo : © sgursozlu – Fotolia.com)

Travailler le schéma narratif d’un texte Pour être « efficace », un roman doit être parfaitement structuré. Quel est son schéma narratif ? Quel narrateur raconte l’histoire ? Autant de questions auxquelles un écrivain doit être capable de répondre. Un roman possède deux principaux aspects : la narration et la description. L’aspect narratif est ce qui structure le texte et fait avancer l’intrigue. Le schéma narratif Le schéma narratif va former les bases de la structure du roman. Choisir le narrateur de son roman « Un récit n’existe que par celui qui le raconte », affirme Laure Pécher. (illustration : © lenets_tan – Fotolia.com) Découvrez tous nos services aux auteurs ! Vous écrivez et avez besoin de l’avis et des conseils de professionnels ? Vous souhaitez faire évaluer votre manuscrit ? Un conseiller littéraire expérimenté vous offre un retour critique, constructif et détaillé sur votre roman ou votre recueil de nouvelles pour vous aider à l’améliorer.

Six conseils pour écrire de la science fiction Pour réussir à écrire un récit de science fiction, il ne suffit pas de créer un monde étrange, il faut le rendre crédible. Voici 6 conseils pour y parvenir. Répondez aux attentes du lecteur Ce que veulent les lecteurs de science fiction, c’est avant tout être surpris. Ils ont envie d’exercer leur imagination en se représentant des rencontres avec d’autres mondes et d’autres réalités, qu’il s’agisse de paysages d’une planète lointaine ou des dangers d’un futur proche. Maîtrisez le genre Si une pilule ou une puce rend votre personnage immortel, c’est de la science fiction. Trouvez une idée extraordinaire En matière de récit de science fiction, l’idée est plus importante que l’intrigue ou même les personnages. Développez cette idée Un dispositif tel qu’un moteur à distorsion (qui permet de voyager dans l’espace plus vite que la lumière) n’est pas une idée. Jouez avec votre lecteur Le lecteur de science fiction aborde le récit en utilisant une intelligence de joueur. Restez cohérent

Générateur de nom Vous souhaitez trouver un nom d'avatar pour un jeu, un forum ou autre ? Vous écrivez une histoire, un scénario ou bien un livre, et certains personnages ou certains lieux n'ont pas encore de nom ? Malgré tous vos efforts et votre imagination débordante, vous n'arrivez pas à leur en trouver un ? Voici deux petits gadgets, sans prétention, qui peuvent vous aider. Amusez-vous avec ces générateurs de noms aléatoires ! Peut-être vous donneront-ils quelques idées intéressantes que vous pourrez ensuite utiliser ! Ces deux générateurs sont simples d'utilisation et totalement gratuits. Les résultats de ces deux générateurs s'affichent en bas de cette page. Vous aimez ? Vous pouvez utiliser les noms générés comme bon vous semble, sans aucune obligation envers moi. Attention ! Choisir un début et une fin pour un nom n'est pas obligatoire, mais en général, donne de meilleurs résultats. Ce générateur de noms aléatoires reprend en réalité des syllabes prédéfinies qu'il mélange au hasard.

Quel narrateur choisir ? Ecrire à la première ou à la troisième personne ? Avant de se lancer dans l’écriture, il faut faire un choix. Posez-vous les bonnes questions pour bien définir votre narrateur. Le récit à la troisième personne est ce qu’on retrouve le plus souvent dans la littérature. Pratique, ce type de narration permet une vue d’ensemble du récit. Au delà de ça, le narrateur est-il objectif ? Le récit à la première personne De son côté, le narrateur à la première personne est forcément peu fiable pour le lecteur. Le récit à la seconde personne Ce type de narration est-il envisageable ? (D’après Daily Writing Tips, Photo : © Sébastien Garcia _ Fotolia)

Comment bien décrire un lieu ? Voici quelques idées pour vous aider à recréer par les mots la magie d’un lieu et l’émotion qu’il procure. Les descriptions des lieux sont bien souvent difficiles à réussir, car elles doivent rendre compte de ce que les personnages voient, mais également de ce qu’ils ressentent. La mythologie romaine désignait comme le genius loci, l’esprit d’un lieu qui révélait son atmosphère particulière. Mais comment faire pour recréer par les mots la magie d’un lieu et l’émotion qu’il procure ? Voici quelques idées qui pourraient vous aider : Utilisez la métaphore du corps Comparer une ville à un corps est un grand classique de la littérature. Observez le temps qui passe Qu’il soit présenté de jour ou de nuit, en janvier ou en plein mois de juillet, le lieu de votre récit montrera des choses différentes et révélera des ambiances multiples. Evoquez le passé Quand vous décrivez un quartier, pensez à vous renseigner sur ce qui s’y est déroulé. Découvrez tous nos services aux auteurs !

Related: