background preloader

[Fiche lecture] Voyage(s) sur la diagonale du clown

[Fiche lecture] Voyage(s) sur la diagonale du clown
Quelques phrases : Le clown a deux atouts essentiels : un esprit simple et un cœur généreux. Avec lui, c’est toujours la première fois . Parmi les masques, il y a le nez rouge ! (Lecoq : le plus petit masque du monde) Dans une formation « à la découverte de son propre clown », nous insistons sur l’idée d’une irruption imprévue du clown, ce qui allège les gens du souci de la performance, tout en les projetant dans l’essentiel de la nature du personnage.Le clown sera personnalisé, identifié en référence à l’acteur qui lui donne vie.Le clown est une invitation à se découvrir (et donc investir sa propre façon d’être clown) plutôt qu’à se recouvrir (et donc à faire le clown). Le clown est un grand affectif. Le propos n’est pas de rendre les personnages caricaturaux. L’acteur doit se placer dans un espace –différent de la réalité – fondé sur l’adhésion à une convention. Il faut accepter qu’il puisse y avoir des improvisations de faible niveau au début pour laisser émerger la pépite du sable !

http://caucus.bbgraph.com/t3686-fiche-lecture-voyages-sur-la-diagonale-du-clown

Related:  les personnages à créergénéralité sur théâtre et théâtre d'improLivres Impro

[Fiche lecture] Essai Clownistique Essai Clownistique - Tentative de codification probante (et improbable) pour le clown contemporain.De Frédéric-Emmanuel Segelstein Lien vers le pdf : En participant à un stage de Clown avec Olivier Debos de la compagnie de l’arpette, il m’a indiqué « l’essai clownistique » comme une base de son travail sur le clown. Quelques 112 pages plus tard, je vous livre l’essence de cette petite pépite sur le clown qui est également au combien pertinente pour les improvisateurs. L’auteur nous livre une étude profonde sur le travail du clown riche de son expérience et de ses convictions face aux recherches de plusieurs pédagogues, Lecoq, Decroux, Heggen et bien d’autres.

L’improvisation et le cerveau La pratique de l’improvisation nécessite de se mettre dans un état qui va contribuer à activer les bonnes zones du cortex cérébral. Chaque règle donnée: « Sois positif! Sois moyen! Réjouis toi des erreurs! etc… » contribue à se mettre dans l’état qui va libérer l’intuition créatrice. Pour enseigner l’improvisation théâtrale, les enseignants anglo-saxons répètent sans cesse: [Catégorie] A la manière du CLOWN-THEATRE Mais qu’est-ce qu’on appelle « Clown-théâtre » ? Il s’agit dans cette discipline d’utiliser le plus petit masque du monde(le nez rouge) afin de se découvrir clown. Comme l’explique les formateurs du Bataclown : « Travailler notre clown, c’est mettre en jeu nos émotions, nos fragilités et nos dimensions cachées en donnant vie à un personnage sensible, naïf, imaginatif, en relation directe et complice avec ceux qui le regardent. C’est aussi, cultiver notre présence, notre écoute, notre potentiel de jeu, de communication et de création, notre acceptation de soi et de l’autre, notre sens de l’humour et de la dérision.

Spontanéité et sincérité au service de l'improvisation théâtrale Cet article m’a été inspirée par un échange de vidéos avec Ian. C’est parti de cette vidéo : On a donc un empilement de suggestion, complètement déconnectées : une femme fataleun révolutionaire mexicaindans une fôret“le poney de ton grand père est mieux que ma deux chevaux” Arnaud Tsamère commence avec une attitude très négative pendant la prise de suggestion, ce qui est une attitude extrèmement répandue, et loin d’être ma préférée. Cependant, j’ai ri… Toute cette phase de prise de suggestion est fort distrayante, et la réaction des comédiens est assez plaisante à voir… L’impro, nettement moins.

Atelier Fast-Food Stanislavski – Mark Jane Hier soir, j’ai participé à l’atelier organisé par Mark Jane des Improfessionals, sur la méthode de Keith Johnstone “Fast-Food Stanislavski” (décrite p385 de Impro for Storytellers). Si vous lisez un peu ce blog, vous vous êtes déjà rendu compte que j’admires beaucoup le travail de Keith Johnstone, et que je lisais Stanislavski en ce moment… Je me suis donc précipité pour m’inscrire à l’atelier. La méthode de Keith Johnstone était de donner un objectif aux personnages, et de les aider à y parvenir en faisant une liste d’actions pour parvenir à cet objectif. Cette liste peut être utilisée aussi bien sur une scène improvisée que sur un texte. LE THEATRE FORUM Origines du théâtre forum : le théâtre de l’opprimé Le théâtre forum a été introduit en Europe par l’homme de théâtre brésilien Augusto Boal, c’est une des déclinaisons de son travail sur le théâtre de l’opprimé qui est avant tout un véritable projet à dimension politique. En effet, le théâtre de l’opprimé vise à donner des outils d’émancipation et d’autonomie de la personne, pour comprendre son environnement et agir pour le changer. Imaginées au temps de la dictature militaire, les pratiques imaginées par Augusto Boal se sont diffusées en France et en Europe dans les années 70 ; elles ont acquis depuis une reconnaissance mondiale. La démarche du théâtre de l’opprimé a donc été imaginée pour donner des outils de compréhension et d’action.

Fiche signalétique d’un personnage Qu’il s’agisse d’écriture scénaristique ou romanesque, pas de bonne histoire sans caractérisation efficace. Il ne s’agit pas simplement d’inventer des archétypes mais de faire en sorte que leurs particularités se voient à l’image. Pour cela il n’y a pas de mystère, il faut prendre le temps de se creuser les méninges, définir la personnalité de ces êtres fictifs dans leurs moindres détails. Des origines du théâtre antique Delphes (Grèce) Le théâtre est avec la philosophie, l'héritage le plus vivant que nous a légué l'Antiquité. Sans cesse réévalué et réinterprété en Europe, il n'a pas cessé de nourrir l'imaginaire des auteurs, des metteurs en scènes et des spectateurs. Saviez-vous que le théâtre était perçu comme une fête ? Eh oui, en Grèce Antique, le théâtre était synonyme de célébration et de cérémonie.

Identification et prononciation des langues étrangères Cette page contient des caractères qui exigent des fontes Times New Roman ou Arial récentes, voire la fonte Arial Unicode MS. Pour plus de détails, voir l'aide. La page suivante fournit quelques moyens simples permettant d'identifier les principales langues utiles à qui étudie la musique des pays d'Europe à partir, entre autres, des signes diacritiques. Elle fournit aussi quelques notions essentielles de prononciation pour le hongrois, le polonais et le tchèque ainsi qu'un résumé des formes de guillemets. L'allemand et l'anglais font l'objet d'un traitement plus détaillé. Le théâtre Trois grandes fêtes religieuses en l'honneur de Dionysos voyaient des représentations dramatiques : les Dionysies urbaines - les Lénéennes - les Dionysies rurales. Les représentation dramatiques avaient lieu lors des fêtes dionysiaques ; pour quelle raison ? Il semble que le théâtre grec soit issu du dithyrambe, sorte de choeur tumultueux, de chants passionnés, enthousiastes, accompagnés de danses rapides en l'honneur de Dionysos. Ces chants célébraient les aventures, tristes ou gaies, du dieu ; les membres du choeur (les choreutes), à la tête desquels était un coryphée, habillés en satyres, prenaient part à sa joie et sa douleur. La tragédie comporta un choeur de douze, puis de quinze choreutes ; la comédie en comportait vingt-quatre.

Construire un personnage à l’aide d’un questionnaire Ecrire un scénario ne consiste pas seulement à inventer une histoire, aussi brillante soit-elle, mais à donner vie à un certain nombre de personnages. Ils ne sont pas simplement là pour servir l’intrigue mais comme vecteurs d’identification pour les spectateurs. Quelle que soit leur importance dans l’histoire, qu’ils soient attachants ou détestables, protagonistes ou antagonistes, ce sont les personnages qui ont pour tâche de susciter (et maintenir) l’intérêt du public, de lui faire partager des sensations, des émotions. Cours : La comédie et la tragédie au XVIIe siècle Au XVIIe siècle, les règles du théâtre se précisent : c'est ainsi que le théâtre classique est théorisé. Les principaux dramaturges classiques (Racine, Corneille, etc.), fascinés par la dramaturgie antique, puisent leur inspiration chez des auteurs de la Grèce antique. ALa vraisemblance et la bienséance 1La vraisemblance La vraisemblance désigne la cohérence qu'une pièce de théâtre doit avoir.

Related: