background preloader

Dran

Dran

http://retroactif.free.fr/dran/

Related:  Street art

Street art : les animaux disséqués de Nychos Nos magazines Nos applis x déconnexion Premiere.fr Fabriquez votre masque « ANONYMOUS » Hello La forme ? En ce moment, il y a pas mal de choses qui bougent (crise, Europe, Grèce…), de mouvements spontannés (Occupy Wallstreet ou encore Occupy Defense ces derniers jours…) et autres choses parfois menées par Anonymous. Pour résumer rapidement, Anonymous est un groupe de hackers actif étendu sur Internet, représentant le concept de plusieurs communautés formées d’internautes agissant de manière anonyme dans un but particulier. Olivier G.Boiscommun, une mesure de bande-dessinée Entretien avec l'auteur (scénariste, illustrateur et coloriste) de bande dessinée : Olivier G.Boiscommun BD : Enfant vous avez éprouvé un vrai coup de foudre pour la BD. Du rêve d’enfant à la réalité professionnelle, il y aura l’Ecole Corvisart à Paris et les Beaux Arts d’Angoulême.

L’image Blog Visitez les appartements et les pièces dessinées par Mathew Borrett. Tout est fait au feutre Pigma Micron 005 et beaucoup de patience. Share on Facebook CJ Hendry est une patiente et pointilleuse pointilliste (stippling en anglais). Dans le même esprit que Randy Glass, elle n’utilise que la pointe de ses feutres fins pour dessiner en grand format de magnifiques et hyper réaliste représentations d’objets. Le résultat monochromatique est toujours proche du rendu photographique en noir et blanc. Street art : il donne vie à des monstres grâce aux ordures trouvées dans la rue Avec des poubelles pleines, des cartons désossés, de vieux chariots abandonnés ou des matelas abîmés, Francisco de Pajaro donne vie à des monstres rigolos avec des bouches édentées et de gros yeux globuleux. Cet artiste espagnol peint et bricole d’éphémères créatures à partir des déchets qui traînent dans la rue. Le résultat d’« Art Is Trash » (« l’art est ordures ») est poétique, féerique, extravagant, drôle. Francisco de Pajaro a débuté un peu par hasard, en Espagne : « J’exposais dans une galerie de Barcelone en 2009 et j’ai rencontré là-bas un photographe qui m’a proposé d’enregistrer une vidéo dans son studio. Quand je suis arrivé, je n’avais pas de support pour peindre, il m’a donc proposé de peindre sur un vieux meuble qu’il voulait mettre dans la rue. »

Protéger sa GoPro : tour d'horizon des boîtes de rangement, par Gaëtan. MAJ du 23/03/2011 en fin d'article : réalisation personnelle d'Alfonso et astuce de Julien Note préliminaire : merci à Gaëtan, l'auteur de l'article qui suit, pour son travail ! « Waterproof », « shockproof », « dustproof »... la Gopro est réellement conçue pour résister aux pires traitements qu'on puisse lui infliger sur terre, sur mer et dans les airs, et pourtant, comme beaucoup d'utilisateurs, c'est lors du transport que ma caméra souffre le plus. Au fond d'un sac, dans une caisse remplie de néoprène, d'eau salée et de sable, dans une caisse à outils, dans la poche, couverte de boue... Les environnements hostiles sont nombreux et le problème de la fragilité relative de la lentille face aux rayures et aux saletés a déjà été évoqué à plusieurs reprises comme dans dans cet article. Aujourd'hui on va parler du transport de la caméra ET de ses accessoires (qui font toute la versatilité de la GoPro face aux situations les plus extrême). ou encore l'Otterbox waterproof

Le Street-Art de Dran ! Je vous présente, si vous ne le connaissez pas encore, le street artiste toulousain Dran, membre du DMV crew ! L’humour noir est sa marque de fabrique qu’il vient étaler aussi bien sur murs que sur toiles le tout allié à une technique maîtrisée, faussement simple… Via

Top 35 des meilleurs graffitis de Banksy À la fois peintre, réalisateur et grapheur, le mystérieux Banksy (qui camoufle toujours sa véritable identité) donne depuis une dizaine d'années, à la manière d'un Ernest Pignon, ses lettres de noblesses à une certaine forme de street art alternatif, basé sur une subversion amorale et anti-système, teintée d'une ironie efficace et pleine d'audace. Un gars (sans doute originaire de la novatrice cité britannique de Bristol, comme les Massive Attack, Portishead et le Trip Hop) qui aime bien provoquer, pertuber un peu la vie quotidienne, amener un autre regard en utilisant nos murs, ça valait largement un top. Source photo : Johnsondechristensen

Vœux graphiques avec Plic, Ploc, Wiz Amusez-vous depuis votre iPhone ou iPad avec Plic, Ploc, Wiz à dessiner de super vœux graphiques. A vos tablettes ! Vous les enverrez par mail le jour J. Le graffiti, ce n’est pas défier le système mais l’assimiler La semaine dernière, C215 publiait une tribune sur l’art urbain sur Rue89. Sous couvert d’en clarifier la terminologie, le pochoiriste français en ramenait la diversité à deux modes d’expression principaux : le graffiti né sur la côte Est américaine dans les années 60, et le street art apparu au tournant du nouveau millénaire. Pour l’artiste, il y avait urgence à distinguer ces deux pratiques, trop souvent confondues dans l’esprit du public. Selon lui, en effet, le « writing » (terme que les graffeurs préfèrent à celui, trop générique, de graffiti) serait une aventure collective désintéressée, une fronde masquée d’« anarchistes » contre l’ordre bourgeois. Cette révolte, le street art ne ferait au contraire que la simuler.

Banksy VS. Robbo – L’histoire de 26 ans d’affrontements sur le même mur ! Ufunk.net Ajouter des nez rouges sur les publicités de New-York… Lunchbox Dad – Quand un papa créatif s’amuse avec les déjeuners de sa fille… Animétro – Des animaux dans le métro parisien… A Fast Death – Les sculptures de bois de Paul Kaptein 28 photos Instagram du japonais Iphonegrapher Hiro blog humoristique, publicités anciennes: slip Nos plus fidèles auditeurs se souviennent peut-être de l'odieuse tentative de subornation dont ce blogue avait été victime il y a quelques mois. Une des ces "chaînes" qui hélas se multiplient grâce aux nouveaux moyens de télécommunications comme le Telex ou le Télégramme de Chappe nous avait pris pour cible. Nous avions alors rappelé notre principe : ne jamais céder au chantage, ni à la panique.

Ludo: le streetart qui venge la nature Le 16 juin 2011 | Par Anne-Sophie Ses articles Son Twitter Touchée par le virus de l'info & des médias, éco-convaincue de longue date, j'aspire à mobiliser les consciences à grande échelle...

Related:  Sites d'artistesArtistes - Urbain