background preloader

Street art

Facebook Twitter

Histoire du Street Art français. Définition et origine : Graffiti, au singulier graffito, vient du mot italien graffiare : griffer ; lui même dérivé du latin graphium : éraflure.

Histoire du Street Art français.

Depuis toujours les murs ont eu la parole. On trouve donc des graffitis dans les grottes préhistoriques ; dans l’empire romain, la Grèce antique, sur les façades des églises et des châteaux, dans les prisons, sur les rochers etc….Les graffitis ont des le début servis à s’exprimer, à louer ou à dénoncer et c’est toujours le cas. A Pompéi on a retrouvé une caricature d homme politique ( voir diaporama) .Au XVIIIe siècle voleurs et mendiants dessinent ou gravent, avec une écriture codée, sur les portes des maisons pour indiquer à celui qui connait le code ce qu' il trouvera dans la maison .

De nos jours il faut faire la différence entre le tag qui se résume à une signature et le graffiti qui est un dessin avec signature ou autour d une signature. Portfolio - OakOak. Histoire des arts…de rue #1 – Blu - - La p@sserelle -Histoire Géographie- Pour quelques articles, la p@sserelle part en virée dans l’univers du street-art… Premier arrêt à Bologne, à la découverte d’un artiste surréaliste et engagé, Blu. Blu est un artiste originaire de Bologne (Italie).

Depuis 2000, ses fresques gigantesques s’étalent sur les murs des bâtiments du monde entier. Perché sur un échafaudage, une grue ou une échelle téléscopique, il déploie dans les villes son univers onirique et ses messages environnementaux et politiques. En Italie, il réalise à l’occasion du Fame festival un manifeste écologiste illustré sur une façade d’immeuble : notre planète, présentée sous la forme d’un gâteau, porte dans ses entrailles les déchets les plus toxiques. Une terre que l’on grignote où nous nous sommes déjà taillés la part du lion… A Berlin, un sablier montre que temps est compté dans la lutte contre le dérèglement climatique. A Lisbonne, une fresque évoque la lutte entre David et Goliath. En octobre 2011, Blu se rend dans une Grèce en crise. Sources : Histoire des arts…de rue #2 – Roadsworth – - La p@sserelle -Histoire Géographie- Natif de Toronto (Canada), Peter Gibson alias Roadsworth a fait ses premiers pas dans le street-art de façon plutôt inédite.

Histoire des arts…de rue #2 – Roadsworth – - La p@sserelle -Histoire Géographie-

En 2001, il trouve qu’il n’y a pas assez de pistes cyclables à Montréal. Il crée alors un pochoir avec un vélo qu’il va bomber à travers toute la ville. Une forme originale d’activisme, un pied de nez au tout automobile et une façon d’exister dans un espace urbain uniforme et contrôlé. L’artiste s’amuse à réinterpréter le conventionnel marquage au sol. Les lignes blanches, les passages piétons ou bien les places de stationnement en bataille s’éveillent après sa venue. Roadsworth joue avec les ombres et le mobilier urbain. L’artiste trace son sillon en ville et les idées germent. Son œuvre sur l’asphalte de Montréal lui amène la notoriété… et des soucis avec la justice. La municipalité de Montréal offre même du travail à Peter Gibson pour donner un supplément d’âme à certains quartiers.

Sources : Gaëtan, rond point à double sens Elcin, obligation de rêver. Histoire des arts…de rue #3 – Dolk – - La p@sserelle -Histoire Géographie- As du pochoir, Dolk commence à investir la rue en 2003.

Histoire des arts…de rue #3 – Dolk – - La p@sserelle -Histoire Géographie-

Drôle et subversif, cet artiste vient de Bergen, la deuxième plus grande ville de Norvège et un haut-lieu du street-art scandinave. Son style provocateur présente des similitudes avec le maître du genre, le génial Banksy. D’une situation banale, un bébé pleure face à son père désemparé, il fait surgir l’objet décalé (le mégaphone) qui fait monter à nos oreilles les revendications appuyées des tous petits… Dolk peint des instantanés bourrés d’humour. Ce prisonnier s’exerçant au lancer de poids avec ardeur ne tardera pas à se rappeler sa triste condition… Les icônes en prennent pour leur grade : Dolk peint un Che Guevara goguenard et narcissique.

Dolk livre aussi sa vision de notre société et ses messages sont clairs. En 2008, Dolk débute avec l’un de se compatriotes (Pobel) un projet collaboratif sur les îles Lofoten, célèbres pour ses ports de pêche et les controversées chasses à la baleine. Histoire des arts… de rue #4 : Vhils - La p@sserelle -Histoire Géographie- Bonjour Si vous voyez cette page, ce n'est pas normal.

LeWebPédagagogique utilise désormais de nouvelles machines, mais votre navigateur semble avoir gardé les anciennes en mémoire... Nos conseils : videz le cache de votre navigateur, redémarrez votre box (en particulier si vous êtes chez Bouygues). Si tout cela ne suffit pas, écrivez nous vincent@lewebpedagogique.com. Histoire des arts… de rue #5 : l’art dans la friche - La p@sserelle -Histoire Géographie-

Ella et Pitr, fabrique de beaux papiers - La p@sserelle -Histoire Géographie- [Histoire des arts…de rue#6] Le tape-art, l’art au bout du rouleau.