background preloader

Pourquoi le "street art" prend-t-il une telle ampleur dans le mo

Facebook Twitter

Production écrite

Ville : source de culture. Musée. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Musée

La théorie économique des musées est un domaine de l'économie de la culture qui s'intéresse au fonctionnement économique des musées. Plus précisément, la théorie économique des musées analyse principalement l'activité des musées selon deux cadres[H 1]. Un musée peut en premier lieu être considéré comme une unité économique (comme une entreprise), considéré sous l'angle de la relation entre ses intrants (collections, budget, employés) et sa production (chiffre d'affaires, expositions, présence médiatique, publications scientifiques).

Dans ce cadre, on peut également étudier l'effet des musées sur les autres secteurs sur le plan de l'emploi ou du chiffre d'affaires généré. En second lieu, on peut l'étudier comme un agent économique néoclassique[1] maximisant un objectif sous une contrainte d'allocation de ressources rares (que faire avec les moyens qui me sont alloués ?). Tableaux. Culture. Assimilation culturelle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Assimilation culturelle

Cultures urbaines. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cultures urbaines

Un mur peint par Iz the Wiz, un pionnier du graffiti à New York La locution cultures urbaines, généralement employée au pluriel[NB 1], recouvre l'ensemble des pratiques culturelles, artistiques et sportives issues de l'espace urbain. Disciplines[modifier | modifier le code] Les disciplines sont variées : danses, genres musicaux, graffiti, sports de rue, urban photo, etc. Rapport2007. Urban-Culture Magazine - Le magazine des cultures urbaines. Quand l’art public (dé)fait la ville ? 1 La politique est accessible en ligne : (...) 1Johannesburg, capitale économique de l’Afrique du Sud, est la première et la seule ville sud-africaine à avoir adopté en 2007 une « politique d’art public » (Public Art Policy)1.

Quand l’art public (dé)fait la ville ?

Cette politique est une « politique » au sens anglo-saxon, c’est-à-dire un texte définissant un plan d’actions destiné à faciliter la prise de décision, sans toutefois être contraignant. Elle vise ainsi à la « mise en art » de la ville, par l’installation d’œuvres d’art dans ses espaces publics. L’« art public », selon le sens donné au mot « public », peut en effet être défini comme : 2Dans le cas présent, l’art public est en quelque sorte triplement, voire quadruplement public, puisqu’il est installé dans l’espace public juridique, financé par une autorité publique – la municipalité de Johannesburg –, et qu’il vise à modifier la relation du public à l’espace public. 4Dans le cadre de cette étude, en m’appuyant sur la définition de l’espace public proposée par M.

Street art. Statut juridique de l'art urbain en France. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Statut juridique de l'art urbain en France

Le statut juridique de l'art urbain en France est complexe. On parle aussi de street art. Son statut juridique pose question pour de nombreuses raisons, notamment du fait que la création peut avoir été réalisée sans l'accord du propriétaire du support. Il convient d'en analyser les différents éléments : son statut légal, le droit de propriété, le droit d'auteur ainsi que la responsabilité légale en cas de non-respect du droit. Expression artistique. Message de cette art. LE MONDE CULTURE ET IDEES | • Mis à jour le | Par Frédéric Joignot C'est un garçonnet pieds nus, en chemise déchirée, cousant à la machine une guirlande de petits drapeaux anglais.

Message de cette art

Le pochoir s'appelle Slave Labour ("travail d'esclave"). D'un mètre carré environ, il a été peint en juin 2012 sur un mur de Haringey, dans le nord de Londres, pour se moquer des festivités du Jubilé de diamant de la reine. Les médias britanniques l'ont beaucoup montré. Message pouvant être transmit. L’art de la rue, qui se présente sous la forme d’une intervention artistique urbaine tantôt tout à fait légale et planifiée, tantôt anonyme et dénonciatrice, appartient au paysage urbain et s’inscrit dans la culture même du milieu.

Message pouvant être transmit

Certaines œuvres ont le mérite de surprendre, d’autres de faire sourire, d’embellir ou simplement d’exprimer une idée, un état d’esprit. Musique. Rap. Danses. Hip-hop. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hip-hop

Ne doit pas être confondu avec Rap. Hip-hop Sous-genres Genres dérivés Genres associés Le hip-hop[1],[2], musique rap[2],[3],[4] ou musique hip-hop[2],[5] est un genre musical caractérisé par un rythme accompagné de rap et de chants[2]. Popping. Le Pop, ou art de contracter ses muscles Le popping… oui, mais encore ?

Popping

Le popping, pop ou poppin’ est un style de danse appartenant au funk-styles (avec le locking) qui est apparu dans les débuts des années 1970. En fait c’est la période de naissance du funk-styles et ça se passe sur la côte Ouest des Etats-Unis. Qui a créé ce pop-machin truc? Et bien il n’y a pas vraiment d’inventeur à cette danse, on peut en revanche dire que les précurseurs sont les « Electric Boogaloo » (Le Boogaloo étant désormais un sous-ensemble fluide du Pop) car ils ont inventé des techniques et rendu célèbre ce style de danse aujourd’hui assez populaire. R&B. Peintures. Le Street Art, est une forme artistique contemporaine.

Peintures

Cette nouvelle tendance éphémère est à destination du grand public. La peinture urbaine est arrivée en Europe au 16e siècle. À cette époque, ces artistes de la craie décoraient de grandes murailles sur des murs intérieurs de luxueuses villas. Tag. Le TAG au Grand Palais. Graffiti. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un camion « graffé », à Paris Les graffitis sont des inscriptions ou des peintures réalisées sur des murs, des monuments ou des objets situés sur l'espace public. Les graffitis existent depuis des époques reculées, dont certains exemples remontent à la Grèce antique ainsi qu'à l'Empire romain[1] et peut aller de simples marques de griffures à des peintures de murs élaborées. Dans les temps modernes, la peinture aérosol et les marqueurs sont devenus les outils les plus utilisés. Trompe-l’œil. » Quand l’art descend dans la rue et fait tourner les têtes! Art.

Lieu d'origine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ville de Mexico. Hors campagne. Milieu urbain. Petite histoire de l’art urbain. Le Street Art, faisant partie de la grande famille de l’Art, possède donc également une histoire. Les débuts du Street Art se font dans les rues de New York à la fin des années 1970. Avec le développement de la culture Hip Hop, l’art de laisser sa marque dans les rues grandit à travers une volonté de reconnaissance.

Reconnaissance mise en place par une simple « signature » au marqueur sur les différents supports urbain.