background preloader

L'Agence nationale des Usages des TICE - Utilisation d’un ENT en petite section de maternelle

L'Agence nationale des Usages des TICE - Utilisation d’un ENT en petite section de maternelle
Directrice de l’école maternelle Jules-Verne de Witry-lès-Reims (51), Martine Leclère utilise un ENT pour animer les activités d’apprentissage de la petite section, déposer les cahiers de vie ainsi que tous les documents étudiés en classe, favorisant ainsi la relation école-familles. L'origine du projet Notre école maternelle disposait d’un site Internet d’école ouvert à tous. Je souhaitais, pour ma classe de petits et tout petits, y déposer des photos d’enfants prises en activités, qui soient un support de langage avec leurs parents ; partager les documents de la classe (calendriers, comptines, cahiers de vie…). Il me fallait donc un espace protégé. Le déroulement de l'activité Chaque semaine je prends des photos d’un enfant en activité (ateliers, motricité) que je dépose dans l’espace album photos ; plusieurs enfants sont concernés et j’essaie que chaque enfant ait au moins deux photos hebdomadaires. Les apports des TICE Les compétences mises en œuvre Martine Leclère Related:  `test 1017

Mais qui utilise l'ENT ? Après le décryptage attentif des visites et des services, dans son dossier mensuel consacré aux retours du Dispositif national de mesure d’audience sur les différents projets, Françoise Coutellier s’attaque aux profils des utilisateurs sur les ENT ! Un sujet stratégique pour évaluer et répondre aux attentes de la communauté éducative en matière de conduite de projet sur le déploiement des ENT. Les profils : qui fréquente l’ENT et pour quelle part de la fréquentation globale ? Le chiffre de 62,1% correspond à la part des élèves connectés sur l’ENT par rapport à l’ensemble des visiteurs dans les établissements marqués par le Dispositif national de mesure d’audience sur la période du mois d’avril 2012. Françoise Coutellier a donc commencé par identifier, définir puis catégoriser chacun des utilisateurs de l’ENT. le déséquilibre quantitatif entre les différentes communautés qui travaillent sur l’ENT ;la nature multiple de certains utilisateurs. Déjà parus :

Ludovia 2011 : table ronde sur les ENT Quand vous venez d’ailleurs, vous voyez des choses que ceux qui sont plus familiers avec l’environnement ne remarquent plus. (Louis Malle) Je commence la 2e journée à Ludovia par une table ronde sur les ENT, une table ronde qui, s’il faut en croire la quantité de participants sur la scène, témoigne de l’intérêt pour les ENT, comme je le l’indiquais hier. Ce que j’entends ne me convainc pas de leur utilité. L’ensemble des préoccupations des intervenants autour de la table, relativement aux environnements numériques de travail (ENT), porte sur les problématiques administratives : sécurité technique, sécurité des élèves, débit de la bande passante, architecture du réseau, formation technique, etc. Moment particulièrement savoureux de la table ronde, une seule intervenante, Pascale Luciani-Boyer, critique la nature simplette des activités sur les ENT et leur faiblesse sur le plan de la collaboration et le développement d’une culture participative.

Numérique à l’école : l’UGAP lance une offre d’ENT pour le 1er degré Très présente dans l’univers éducatif, l’UGAP a lancé en octobre dernier des solutions d’équipements numériques pour permettre aux collectivités locales d’équiper facilement leurs écoles primaires. Pour compléter le dispositif, l’UGAP avait pris l’engagement de proposer en début d’année 2014 une solution d’Espace Numérique de Travail (ENT) adapté au premier degré. C’est chose faite ! « Nous avons recherché une solution d’ENT qui ne nécessite pas d’investissement matériel pour les utilisateurs, dès lors qu’ils ont accès à internet, simple d’accès par abonnement, homogène au niveau national et conforme aux spécifications du SDET*. Accessible par un portail internet, en mode SaaS (logiciel en tant que service), la solution ICONITO propose une panoplie d’outils et de services à destination de la communauté éducative (élèves, enseignants, équipe administrative, parents) et peut s’adapter aux spécificités territoriales : un espace d'échanges entre l'école et les services de la collectivité.

Etes-vous un formateur connectiviste Comment en prendre compte les changements induits par les technologies de l’information et de la communication électronique (TICE) dans l’acte d’apprendre – et dans celui de former ? Le statut du savoir lui-même n’est il pas modifié ? Telles sont certaines des questions auxquelles le connectivisme ambitionne de répondre. Le connectivisme, une théorie de l’apprentissage pour l’ère numérique Georges Siemens et Stephen Downes sont les deux principaux théoriciens du connectivisme. Une théorie qui fait ressortir une nouvelle conception du savoir, et une nouvelle approche de l’acte d’apprendre Le savoir n’est plus, dans cet approche, « localisable », on ne peut pas le trouver à un endroit précis (dans un manuel, par exemple). Quelles applications pratiques pour la formation ? L’application directement initiée par Siemens et Dowes est celle des « Massive Online Open Courses » (Cours à large audience ouverts et en ligne), que Patrick Galiano évoque dans son billet précédent sur ce blog.

Consultation nationale des acteurs des ENT - Séminaire « Les ENT au service de la refondation de l'École » Plus de 150 personnes étaient présentes, représentants des différents acteurs de l'écosystème ENT (collectivités territoriales, académies, intégrateurs/éditeurs de solutions ENT, fournisseurs de services pédagogiques, chefs d'établissement, institutions en charge du cadre de référence et réglementaire). Des ateliers-débats et des interventions plénières ont permis aux acteurs de la communauté ENT de traiter les deux grands thèmes à l'ordre du jour du séminaire : Les stratégies technologiques associées aux projets ENT : solutions de mutualisation - cloud et virtualisation des postes de travail, open-source en contexte ENT ou encore terminaux d'accès mobiles ;Le pilotage des projets ENT : partage des responsabilités dans un projet ENT, évaluation d'un projet ENT ou encore conduite du changement. Programme du jeudi 13 juin L'ambition numérique de l'académie de Clermont-Ferrand Intervenant : Marie-Danièle Campion, recteur de l'académie de Clermont-Ferrand Synthèse de la première journée

L'environnement numérique de travail (ENT) Elèves, professeurs, parents, intervenants de collectivités territoriales peuvent accéder à ces espaces numériques de travail depuis n'importe quel ordinateur connecté à Internet. Ils y trouvent des informations sur la vie scolaire, des éléments de cours mis à la disposition par les professeurs, des exercices, leur emploi du temps, etc. Le rôle de chacun est respecté. Certaines collectivités, pour les responsabilités qui sont les leurs, développent des initiatives qui constituent un prélude à l'ENT. De façon plus large, l'Environnement numérique de travail fait, lui aussi, l'objet d'un programme spécifique financé sur deniers publics. Le tableau numérique a fait ses vrais débuts dans l’Hexagone en 2003, avec l’opération PrimTICE dans les écoles. Dans le cadre de son programme Cyber-base®, la Caisse des Dépôts va déployer 400 cyberbases d’ici 2013, en partenariat avec les collectivités territoriale.

ONE accélère l’entrée du numérique à l'école primaire Résolument évolutif, ONE s’appuie sur des technologies à la pointe du web et peut aussi bien être utilisé à l’échelle d’une classe que d’une académie. Son ambition : accompagner l’entrée de l’école dans l’ère du numérique grâce à un service simple, intuitif et ouvert à toute la communauté éducative. Faciliter la communication et l’apprentissage ONE propose un panel d’applications pédagogiques, de communication et de production de contenus conçus pour répondre aux spécificités de l’enseignement primaire. « ONE favorise une dynamique d’échanges et de projets au sein de la communauté éducative. La prise en main de ONE est facilitée par une ergonomie adaptée au premier degré et des principes de navigation évolués. Tirer profit du numérique de manière simple et intuitive ONE est disponible dans un mode service « clé en main », hébergé, sécurisé, sans intégration ni développement. ONE est accessible en ligne depuis le 1er avril sur www.one1d.fr. lu : 1888 fois

Découvrir le monde pour développer les perceptions et enrichir le vocabulaire - document_daccompagnement_et_de_mise_en_oeuvre_des_ateliers_individuels_de_manipulation_en_maternelle.pdf Usages des ENT - Dispositif d'évaluation EVALuENT Finalité EVALuENT vise à décrire les principes et outils permettant l’évaluation des usages des ENT sur l’ensemble des 30 académies : évaluation à des fins d’observation et de diagnostic ;évaluation à des fins d’action et d’appui aux acteurs des projets. Il s’inscrit dans un contexte de déploiement des ENT aux établissements du second degré, et de disparités entre les projets (notamment quant à leur périmètre de déploiement, et à leur calendrier). Objectifs du cadre d'évaluation Le cadre d'évaluation EVALuENT : décrit les principes et critères d’évaluation communs permettant de guider les choix d’outils pour les porteurs de projet ENT ;fournit un apport en ingénierie en décrivant les outils types, dont la combinaison est nécessaire pour une approche des usages des ENT ;fournit une base de questions qui pourront être exploitées pour des outils de proximité, ainsi que des questions «communes» pour production d’indicateurs au niveau national. Documents du cadre d'évaluation

Formation d'adultes Des équations dans mon pastis Lorsqu’on dissout ces apéritifs dans l’eau, majoritairement composés d’eau, d’éthanol et de trans-anéthole, ils prennent une consistance laiteuse. Le goût si apprécié des apéritifs anisés (pastis, ouzo…) est dû à la présence d’anéthol dans la boisson. Cette huile extraite de l’anis est soluble dans l’alcool sous certaines conditions de mélange. En ajoutant de l’eau au mélange, on modifie ces conditions et l’alcool libère des molécules d’anéthol qui forment des agrégats provoquant ainsi le changement d’aspect visuel de la solution. Ce phénomène peut être décrit par un système d’équations introduit par les physiciens Lifschitz et Slyozov aux débuts des années 60. Ces avancées de l’analyse mathématique et des algorithmes de calcul peuvent s’étendre à d’autres champs scientifiques et techniques dans lesquels on rencontre des équations présentant des analogies avec le modèle de Lifschitz et Slyozov. Brève rédigée par Thierry Goudon (Inria Sophia Antipolis). Pour en savoir plus :

François Taddei, Centre de Recherche Interdisciplinaire - Que faut-il apprendre à l'heure des machines apprenantes Les dernières vidéos de François Taddei Les dernières vidéos Stratégie & Management Recevez gratuitement les émissions Xerfi Canal

Related: