background preloader

Travail collaboratif [Accueil]

Travail collaboratif [Accueil]

http://www.travail-collaboratif.info/?Accueil.fr

Related:  Travail collaboratifmanagement coopheron

Distinguer collaboration et participation On dit du web2.0 [1] que c'est le web participatif, car les internautes n'y sont pas simples consommateurs passifs de sites et services mais, par leurs contributions, alimentent ces derniers. YouTube ne serait rien sans les millions de vidéos déposées par les utilisateurs. Le modèle est simple et ingénieux : le site offre un service (pouvoir visionner en ligne des documents, les publier) qui attire des utilisateurs, et les publications de ces derniers en attirent d'autres. Pourquoi et comment cultiver la coopération et la collaboration ? Collaboration-coopération : qu’est-ce ? Collaborer ne signifie pas seulement répartir des rôles ou faire travailler ensemble des gens d’horizons différents. Les méthodes utilisées dans les exemples qui vont suivre possèdent des caractéristiques que l’on rencontre rarement dans les conduites de projet traditionnelles : elles cultivent un « environnement d’abondance » [3], elles cherchent à minimiser les besoins et les contraintes liés au projet,

6 idées pour mettre en place votre "laboratoire à sérendipité" Outils Recherche Web Divers - Ressources Outils Froids Pour l'avoir expérimenté à de nombreuses reprises, je suis persuadé que le web est un fantastique outil au service de la sérendipité. Qu'est-ce que la sérendipité? C'est l'art de trouver ce que l'on n'a pas cherché explicitement mais qui répond néanmoins à des questions que l'on se posait ou que l'on aurait dû se poser. Les réseaux sociaux au cœur de l'entreprise : un choix « durable » Les réseaux sociaux ont une part importante aujourd'hui dans la vie de nombreuses personnes. Il suffit de voir les nombreux chiffres et statistiques, chaque jour en augmentation. Leur usage commence à être également intégré au sein des entreprises avec notamment les « RSE » (Réseau Sociaux d'Entreprise).

Technologies et coopération Internet ne nous rend pas seul, soulignions-nous dernièrement. Mais en quoi nous aide-t-il à coopérer entre nous ? Dans son nouveau livre, Ensemble : les plaisirs rituels et la politique de la coopération (Amazon, extraits), le sociologue Richard Sennett, enseignant à la l’école d’économie de Londres et à l’université de New York, s’est intéressé à la coopération. Pour comprendre pourquoi elle se produit – et parfois, pourquoi elle ne se produit pas. Après Craftman (L’artisan, traduit en français sous le titre Ce que sait la main : La culture de l’artisanat), qui s’intéressait à l’impulsion innée que nous avons à bien faire les choses, ce livre est le second d’une trilogie (baptisée homo faber) sur les compétences dont les humains ont besoin pour une coexistence heureuse (le suivant, annoncé, portera sur les villes).

Travail collaboratif Logiciels libres ▶ Gestion et organisation ▶ 15 logiciels libres Agora-Project Logiciel de groupware libre, efficace et facile à mettre en oeuvre Chandler Chandler est un gestionnaire de tâches et d’agenda collaboratif. Chronopolys Logiciel de travail collaboratif doté d’un wiki eGroupWare Community Edition Outil de niveau professionniel pour le travail collaboratif en ligne. Lucane Une plateforme collaborative simple et complète MRBS - Meeting Room Booking System Outil décentralisé de gestion-réservation de ressources (salles, matériels, etc.) Ingénieries de la sérendipité. Cela ressemble à de la sérendipité, ça à la goût de la sérendipité ... mais ce n'est pas nécessairement de la sérendipité. Historiquement, c'est Google qui fut le premier moteur de recherche à instrumentaliser un processus de fortuité, via le bouton "Feeling Lucky" (lequel n'a d'ailleurs rien à voir avec une quelconque sérendipité littérale, puisque ledit bouton se contente de vous amener sur le premier résultat renvoyé par le moteur de recherche). Comme nous l'expliquions en détail dans ce remarquable article co-écrit avec mes excellents collègues (:-), ce bouton est avant tout un argument marketing et un élément fondateur de la sémiotique Googléenne. 1998 : Sérendipité année zéro.

Les collaborateurs connectés, plus motivés ? Autoriser l'usage des réseaux sociaux en entreprise aurait tendance à améliorer le contentement et la motivation des salariés. Reste qu’une véritable politique de fédération passe par une stratégie plus globale. Favoriser l’usage des réseaux sociaux en entreprise serait un facteur non négligeable de motivation et d’engagement des employés, annonce Going Social, une étude publiée récemment par KPMG. Selon le rapport, seulement 41 % des salariés qui travaillent dans une entreprise interdisant l’accès aux réseaux sociaux se montrent satisfaits de leur travail, contre 63 % des individus qui évoluent au sein de compagnies dans lesquels ils sont disponibles. Apparemment, le bénéfice se constaterait aussi du côté des sociétés : 80% de celles ayant permis leur usage y voient un bénéfice.

Dossier veille de l'ifé - pratiques collaboratives Dossier de veille de l'IFÉ : Quelles pratiques collaboratives à l'heure des TIC ? n° 43, mars 2009 Auteur(s) : Rémi Thibert Télécharger la version intégrale du dossier (version PDF) Résumé : « La collaboration est assurément un thème à la mode, un point de passage obligé du discours politiquement et pédagogiquement correct » (Chaptal, 2009). Management collaboratif ou coopératif ?Le blog-notes du manager et de ses équipes Thibaud Brière est consultant en management. Diplômé d’HEC et titulaire d’un DEA en philosophie, il a crée son cabinet de conseil, Philos, après des expériences opérationnelles chez Deloitte puis à la FNAC. Il a également co-écrit le livre « Le pouvoir au-delà du pouvoir » avec Michel Hervé, P-DG du Groupe Hervé. Thibaud Brière et Michel Hervé interviendront tous les deux à la 2e conférence annuelle « Vers la fin du management de reporting » les 26 et 27 mars 2013.Ne confondons-nous pas collaboration et coopération ?

Related: