background preloader

Utiliser le Web2.0 après la classe, pourquoi pas. L’ENT ? non merci.

Utiliser le Web2.0 après la classe, pourquoi pas. L’ENT ? non merci.
Pendant la session « retour d’expérience » autour du web 2, un auditeur s’étonnait que des enseignants acceptent de communiquer avec leurs élèves en dehors des heures de cours, alors que les enseignants se retranchent derrière leur statut pour ne pas travailler sur les Environnements Numériques de Travail (ENT) en dehors de leurs obligations de services. Il interrogeait donc les orateurs pour savoir s’ils avaient des éléments de réponse, qui clairement ne savaient pas comment répondre. Il y a pourtant plusieurs éléments qui se renforcent mutuellement, mais dont la synthèse peut avoir un caractère politique difficile à porter pour des membres de l’Éducation Nationale en représentation. Web 2 Saint Nicolas ou ENT Prère Fouettard Tout d’abord, il y a l’argumentaire technique classique entre les outils du web2 et les ENT. Cela peut se résumer en listant les degrés d’ouverture des outils du web : On oblige les enseignants à saisir leur cahier de textes sous forme numérique. J'aime :

http://tipes.wordpress.com/2010/12/16/utiliser-le-web2-0-apres-la-classe-pourquoi-pas-lent-non-merci/

Related:  evedocweb2-diversOutils informatiquesutilisation pedagoique du numerique : au delà des ENTles_ent_espe_la_seyne

Mieux connaître le cerveau pour mieux enseigner Mieux comprendre le cerveau peut-il nous aider à mieux enseigner aux élèves? Dans un article d’Éducation Canada, on apprend qu’une meilleure connaissance de l’architecture cérébrale des élèves et de l’impact de différents types d’enseignement sur le cerveau peut nous apporter des indices pour mieux apprendre et enseigner. Steve Masson, professeur à la Faculté d’éducation de l’UQAM et directeur du Laboratoire en recherche en neuroéducation, présente trois découvertes récentes dans le domaine des neurosciences et de l’apprentissage susceptibles de changer les pratiques en enseignement : 1) L’apprentissage modifie l’architecture du cerveau Un espace numérique collaboratif pour la classe pour l’inversion, la différenciation et le partage… Cette année encore, j’utiliserai Evernote (gratuit) pour créer un espace numérique commun pour ma classe. En voici l’organisation. Chaque élève dispose d’un carnet public à son nom dans lequel il peut stocker du contenu et des travaux qu’il souhaite partager.

Les ENT ou "le monde en bouteille" Passionnants billets sur "L’école de demain" au sujet des ENT. Le numérique arrive en force cette année, vague encore recommencée, gros rouleau spectaculaire impulsé par les politiques et grossi de la multitude d’entreprises de e-learning qui attendent la manne de l’éducation. C’est davantage par le matraquage médiatique, les grands discours messianiques que par les usages ou les retours d’expérience que l’on entend parler des outils numériques en classe. Peu importe, il y a encore de la place pour les analyses mesurées et c’est ici le cas avec deux entretiens, l’un avec Jean François Cerisier, l’autre avec Bruno Devauchelle. L'ENT dans les relations entre enseignants, élèves et parents d'élèves Lors du Symposium ENT (colloque JOCAIR 2012), en fonction du niveau d’avancement de leurs travaux, trois jeunes chercheurs* ont présenté leurs premiers constats, leurs hypothèses ou encore leurs conclusions sur les nouveaux modes d'organisation induits par le déploiement des ENT dans les établissements scolaire du secondaire (collèges et lycées). Les pratiques familiales autour de l’ENTpar Bastien LOUESSARD (Doctorant, Université du Mans) Conduite dans le cadre du projet e-lyco avec les collèges de la Sarthe, l'étude a porté sur l'impact de l'ENT sur les habitudes développées par l'ENT dans le cadre familial.

Canopé académie de Besançon : Travail collaboratif Dans un rapport récent de l'OCDE, François Taddei revient sur certaines de ses idées et propose un nouveau modèle d'éducation dont les notions de créativité, d’adaptabilité et de collaboration. Le rapport complet n’est disponible que dans sa version anglaise, mais le billet de Bruno Devauchelle comprend une traduction libre de quelques-unes de ses recommandations. Recommandations pour enseignantsEtre disponible pour les enseignants quand ils ont besoin de retour sur leurs idées. Créer des cours dans lesquels ils peuvent développer leur propre projet. 30 outils libres en ligne alternatifs à des plateformes concentrant services et données Lancé en 2014 par l’association Framasoft, le programme Dégooglisons Internet vise à répondre au problème actuel de plus en plus prégnant de centralisation du Web via des acteurs privés dans un environnement de concentration des services, des données… 3 axes pour dégoogliser Internet Ainsi, Dégooglisons Internet propose une campagne sur les 3 axes suivants : sensibiliser aux enjeux de la centralisation du web par les multinationales (GAFAM) ;proposer des solutions alternatives crédibles, respectueuses de l’utilisateur et fonctionnant uniquement avec des logiciels libres ;partager et essaimer l’expérience de l’association afin de faciliter l’installation des alternatives proposées. Afin d’atteindre ces objectifs, Framasoft propose sur 3 ans : 30 alternatives aux services existants recueillant des données regroupés sous l’appellation GAFAM (Google Apple Facebook Amazon Microsoft).

1ère table Ronde Interactive : «ENT, de l’appréhension … pédagogie renouvelée …» Synthèse 9h00-10h30 «Environnement Numérique de Travail, de l’appréhension technologique au plaisir d’une pédagogie renouvelée …» (salle des conférence) Problématique: Les environnements numériques de travail ou plateformes d’apprentissages, d’e-learning facilitent les échanges et la gestion des enseignements : travail asynchrone, bibliothèque de ressources, liaisons avec les enseignants, possibilité de travail en groupe, liaison avec les familles, enseignement à distance…Qu’ils soient utilisés dans le premier degré, le second degré, le supérieur ou la formation professionnelle… Intervenants :André Tricot IUFM Toulouse, Patrick Palisson FCPE, Jean Pierre Rouby IEN AC Nice ENT de circonscription, Mireille Bellais IEN ENT Premier degré ville de Marseille, Anne Marie Gros ENT second degré AC-Toulouse, Jean-Michel Leclercq CNED, Jean Vanderspelden (consultant ITG), Pascal Faure Conseiller TICE AC Nancy-Metz et Hervé Borredon ITOP Education. Résumé

Projets ENT - Carte du déploiement des solutions industrielles Le marché des ENT se structure autour de solutions industrielles et tend vers un déploiement massif. Aujourd’hui, la majorité des Régions, des Départements et des Académies s’est lancée dans une démarche de généralisation des ENT. L’enjeu réside désormais dans l’appropriation massive et homogène de l’ENT par la communauté éducative. Ces généralisations constituent un terrain sur lequel les acteurs publics territoriaux pourront se reposer afin de bâtir leur offre de services à la communauté éducative, et sur lequel s’appuieront des services innovants qui définiront les usages de demain. Cessons de démotiver les élèves : 18 clés pour favoriser l’apprentissage Le rôle de l’enseignant doit évoluer. Il n’est plus celui qui « oblige » des élèves à effectuer des tâches pour lesquelles ils ne sont pas motivés mais celui qui « accompagne » des sujets en devenir à travers la mini-crise affective et cognitive que constitue tout apprentissage, en sachant que c’est au terme de cette épreuve que se produit la "récompense endogène cérébrale". Sa tâche essentielle revient donc à éviter que les élèves se démotivent pour l’apprentissage, car si cela se produit, ils risquent de chercher ailleurs dans la motivation d’addiction (drogues, alcool, jeux, conduites à risque, violence, …) des sources exogènes alternatives d’excitations et de plaisir. QUESTIONS à Daniel Favre En quoi les neurosciences peuvent-elles aider à mieux comprendre les élèves qui apprennent ?

Related: