background preloader

Les 8 fonctions cognitives de J. et modèle MBTI

Les 8 fonctions cognitives de J. et modèle MBTI
Page précédente Page suivante La théorie des types psychologiques a été initiée dans les années 1910 par Carl Gustav Jung (1875-1961), psychiatre suisse disciple de Freud. Il l'a formalisée dans son livre Types psychologiques en 1921. Ses travaux ont ensuite été poursuivis aux États-Unis pendant plus de 40 ans par Isabel Briggs Myers (1897-1979) et sa mère, Katherine Cook Briggs ; ils ont alors abouti au Myers Briggs Type Indicator ou MBTI. CPP, qui en détient les droits, précise qu'il “vous aide à améliorer vos relations personnelles et professionnelles, augmente votre productivité et vous permet d'identifier vos préférences en matière de leadership et de communication. Apports de Carl Gustav Jung Carl Gustav Jung, un moment dauphin de Freud avant de s'en éloigner (ne partageant pas sa vision centrale de la sexualité), a été le créateur de concepts psychologiques majeurs, comme les Archétypes psychologiques, l'Inconscient collectif, la Persona, l'Animus et l'Anima.

http://www.16-types.fr/modele-MBTI-0-introduction.html

Related:  les 8 fonctions cognitives "jungiènnes"Action-TypeConnaissance de soiTestssortie:loisirs

Extraversion E / Introversion I Page précédente Page suivante L'énergie des Extravertis est projetée, dirigée vers les gens et les choses extérieures. L'énergie des Introvertis est, à l'opposé, concentrée à l'intérieur d'eux-mêmes et elle interagit fortement avec leurs pensées, leurs perceptions et leurs réactions. Donc, les Extravertis sont naturellement plus actifs, expressifs, sociables, alors que les Introvertis sont réservés, discrets, et ils interagissent un peu moins, quoique leurs actions soient généralement plus réfléchies. Ainsi, si vous ne savez pas ce que pense un Extraverti, c'est que vous ne l'avez pas écouté.

Profils d'apprentissage / Le MBTI 1.4.3. LE MBTI : quel est votre mode de fonctionnement spontané, introversion/extraversion, sensation/intuition, pensée/sentiment, ou jugement/perception ? Le MBTI est directement issu de la théorie des types psychologiques de Carl Gustav Jung. Il s'agit de l'indicateur le plus utilisé au monde pour comprendre les différences de personnalité. Il décrit nos modes de fonctionnement spontanés sur quatre dimensions principales : - l'orientation de l'énergie, ce qui nous dynamise, - les modes de perception, comment nous recueillons l'information, - les critères de décision, - les modalités d'organisation, comment nous aimons gérer l'espace et le temps

L'échelle des comportements Comment analyser le comportement de votre entourage ? Dans cet article, j’aimerai partager avec vous un outil qui vous sera très utile pour gérer efficacement vos relations avec les autres, que ce soit dans un cadre professionnel ou dans votre vie personnelle. Il s’agit de l’échelle des comportements. L’échelle des comportements vous sera particulièrement utile si vous managez une équipe ou coordonnez différentes personnes dans le cadre d’un projet.

Les 16 types du MBTI Page précédente Page suivante Isabel Myers a classé les 16 types ainsi : Statistiques La distribution des préférences dans la population n'étant pas homogène, celle des types ne l'est donc pas : Estimated Frequencies of the Types in the United States Population est disponible chez CAPT ☻= 1 % Les 8 fonctions Page précédente Page suivante En synthèse En appliquant les deux orientations de l'énergie (E, I) aux quatre processus mentaux (N, S, T, F), Jung a identifié et décrit 8 fonctions cognitives : quatre extraverties et quatre introverties. Elles peuvent se combiner différemment suivant les personnes, comme nous le verrons plus loin – mais il est à noter que nous avons tous une préférence pour l'une d'entre elles, qui nous structure donc : c'est notre fonction dominante. Ces fonctions sont :

Sensation S / iNtuition N Page précédente Page suivante La Sensation est un processus qui permet d'avoir conscience de l'information sensorielle et qui implique souvent de répondre à cette information sensorielle sans aucun jugement ou évaluation de celle-ci. L'information sensorielle est par essence concrète et tangible. Dans le processus Sensation, l'accent est mis sur l'expérience réelle, les faits et les données. Comme processus perceptif actif, il est plus que la simple stimulation des cinq sens.

MBTI et ses 16 personnalités Ce test, mis au point par une Américaine (Isabelle Briggs-Myers) à partir des travaux du célèbre psychiatre Carl Gustav Jung, est à la fois très sérieux et très simple. Il suffit de repérer ce qui est pour vous le plus spontané au cours de 4 "processus mentaux" suivants : Où puisez-vous votre énergie : dans votre univers intérieur (introversion "I"), ou à partir de l’environnement extérieur (extraversion "E") ? Comment recueillez-vous l’information : par vos 5 sens (la sensation "S"), ou en vous confiant à votre "6ème sens" (l'intuition "N") ? Qu’est-ce qui entraîne votre décision : le raisonnement logique (la pensée / think ou "T"), ou vos valeurs (sentiment/ feel ou "F") ? De quelle manière vous lancez-vous dans l’action : en échafaudant des plans (jugement "J"), ou en vous adaptant aux circonstances (perception "P") ? Vos réponses se résument en 4 lettres qui, mises bout à bout, constituent votre type MBTI : INFP, ou ESTJ, ou INTJ, etc.

Chromothérapie: Symbolique de la couleur Rouge Symbolique de la couleur Rouge: La première chose qui frappe le regard quand on contemple le rouge qui est quelquefois appelé rouge de cadmium, rouge sang, rouge feu ou encore fraise écrasée, c’est qu’il s’en dégage une indéniable sensation de chaleur. Étant la couleur la plus chaude du spectre, il est naturel qu’on lui associe la symbolique du feu et de tout ce qui s’y rapporte comme la température, l’ignition et la combustion. BOSSONS FUTE : Test : A, B, C, quel est votre type psychologique ? - Bensabat Additionnez indifféremment A avec D, B avec E, C avec F. Vous avez une majorité de A, D : Vous êtes de type A. Plutôt extraverti, vous exprimez toujours vos réactions, parfois de façon disproportionnée.

Pyramide des besoins de Maslow « Psychologue du Travail La pyramide des besoins schématise une théorie élaborée à partir des observations réalisées dans les années 1940 par le psychologue Abraham Maslow sur la motivation. L'article où Maslow expose sa théorie de la motivation, A Theory of Human Motivation, est paru en 1943. Il ne représente pas cette hiérarchie sous la forme d'une pyramide, mais cette représentation s'est imposée dans le domaine de la psychologie du travail, pour sa commodité. Maslow parle, quant à lui, de hiérarchie, et il en a une vision dynamique. La pyramide est constituée de cinq niveaux principaux.

Related: