background preloader

Le modele MBTI

Le modele MBTI
Page précédente Page suivante La théorie des types psychologiques a été initiée dans les années 1910 par Carl Gustav Jung (1875-1961), psychiatre suisse disciple de Freud. Apports de Carl Gustav Jung Carl Gustav Jung, un moment dauphin de Freud avant de s'en éloigner (ne partageant pas sa vision centrale de la sexualité), a été le créateur de concepts psychologiques majeurs, comme les Archétypes psychologiques, l'Inconscient collectif, la Persona, l'Animus et l'Anima. Les grandes lignes de sa vision consistent en une vision globale de l'individu, avec un apport de l'inconscient vu comme positif, car source du potentiel créatif. Pour revenir au MBTI, il est aussi à l'origine de la découverte des types psychologiques. Il a aussi observé que les individus ont tendance à trouver leur énergie et à être dynamisés : (Attention : il ne faut pas prendre ces derniers mots dans le sens devenu commun de "ouvert" ou "timide") Les préférences du MBTI Les préférences sont donc les suivantes : Related:  Parents

Philosophie et Politique Les journalistes et le pouvoir A l’heure des grandes manœuvres dans les ministères et les palais de la République, on apprend que deux journalistes, Catherine Pégard (du “Point”) et Myriam Lévy (du “Figaro”) ont été nommés conseillères à Matignon et à l’Elysée. Certains crient déjà au scandale, y voyant le signe de la connivence entretenue, selon eux, entre les médias et le pouvoir, à l’instar de la philosophie . La dénonciation est classique, en fait: la tradition critique des médias a toujours tenté de démontrer l’asservissement des journalistes aux politiques. Serge Halimi , notamment, dans Les nouveaux chiens de garde , a fourni une violente critique de ses pairs : incriminés comme “ complices du pouvoir” , ils ont perdu leur fonction critique en se mettant au service d’idéologies politiques. Pour Halimi, le public n’aurait donc aucune chance de comprendre le pouvoir, les journalistes organisant de concert avec les politiques l’opacité du pouvoir. Creusons un peu. Présentation Kierke.

Les diagnostics immobiliers : une mine d’informations | Actualités Seloger Diagnostic de performance énergétique (DPE) Valable dix ans, il renseigne sur les caractéristiques thermiques du logement (consommation d’énergie, chauffage, production d’eau chaude…). Il comporte une étiquette « Énergie » qui doit figurer dans l'annonce et qui précise la consommation annuelle du bien sur une échelle allant de A (< 50 kWh/m²/an) à G (> 450 kWh/m²/an). Le DPE comporte aussi une étiquette « Climat » indiquant l’impact de la consommation du logement sur les émissions de gaz à effet de serre. Constat de risque d’exposition au plomb (CREP) Parfois appelé diagnostic plomb, il indique la présence ou non de plomb dans le logement si celui-ci a fait l’objet d’un permis de construire avant le 1er janvier 1949. Diagnostic amiante Il a la même vocation que le CREP et renseigne sur la présence ou non d’amiante dans les matériaux de construction du logement. État parasitaire lié aux termites État de l’installation de gaz

Construire ensemble une vision et une culture partagée Page principale - S'identifier Construire ensemble une vision et une culture partagée Avoir une vision partagée pour "devenir ensemble" Jusqu'à présent, nous nous sommes concentrés sur les intérêts individuels des participants à un groupe :Son intérêt propre perçu par chaque participant. Une petite histoire illustre bien ce passage de l'individuel au collectif dans la vision des participants : Un passant voit des hommes tailler des pierres. les justifications données par chacun des hommes sont toutes aussi valides les unes que les autres. Mais l'histoire ne s'arrête pas là : Le passant se dirige alors vers un quatrième homme qui lui aussi parait heureux et lui pose la même question et il répond : "je taille des pierres avec les autres pour construire un monde meilleur"Cette fois il s'agit d'une vision plus collective de "faire ensemble" et même de "devenir ensemble" La vision de ce devenir ensemble crée un "sens" pour le groupe. Comment construire une vision partagée par le groupe ?

Rasoir d'Ockham (transfert) Le Rasoir d'Ockham ou rasoir d'Occam est un principe de raisonnement philosophique entrant dans les concepts de rationalisme et de nominalisme. Son nom vient du philosophe franciscain Guillaume d'Ockham (XIVe siècle), bien qu'il fût connu avant lui. On le trouve également appelé principe de simplicité, principe d'économie ou principe de parcimonie (en latin lex parsimoniae). Il peut se formuler comme suit : Pluralitas non est ponenda sine necessitateLes multiples ne doivent pas être utilisés sans nécessité. Historique[modifier] Aristote : Il vaut mieux prendre des principes moins nombreux et de nombre limité, comme fait Empédocle (Physique, I, 4, 188a17).Adage scolaire dérivé d'Aristote : « C'est en vain que l'on fait avec plusieurs ce que l'on peut faire avec un petit nombre. (Si tout se passe comme si un signe avait une signification, c'est qu'alors il en a une.) Fondements du principe[modifier] Rasoir d’Ockham et science moderne[modifier] dialogue célèbre[1] : Anti-rasoirs[modifier]

Parents  :  répondre avec bienveillance aux remarques qui en manquent … – Happynaiss J’en parle régulièrement ici, des remarques, commentaires en tous genres et critiques plus ou moins frontales de l’entourage qui se mêle, avec plus ou moins de bonnes intentions, de l’éducation de nos enfants et de notre façon de faire. Quand on met un pied dans la parentalité positive, la bienveillance éducative, le maternage, les pédagogies alternatives et toutes les pratiques qui, d’une manière générale, sortent un peu du cadre « traditionnel », c’est encore plus vrai, car on peut faire face, au mieux à de l’incompréhension, au pire à un rejet et à de virulentes critiques de la part de ceux qui font ou ont fait autrement. Vos commentaires et une discussion avec une amie m’ont donné l’idée de recenser ici toutes les petites phrases, tournures, réponses et astuces que j’emploie régulièrement pour faire face et essayer de communiquer ma vision des choses sans qu’elle soit perçue comme une critique frontale des autres façons de faire. Les astuces « multi-usages ». S’adresser à son enfant

Paule Salomon, Les Hommes se transforment Extraits choisis Ce livre propose un axe de développement et des esquisses d'un visage en train de naître. Car tout homme qui veut sortir du sommeil d'inconscience où le maintient la société, qui veut cesser de jouer comme un enfant avec les hochets proposés, doit trouver une nouvelle forme de représentation du masculin. On l'a vu, les vieux modèles paraissent usés. L'homme juste, authentique, loyal ne saurait être le cow-boy d'hier, ni même un redresseur de torts comme Robin des bois. Le paradoxe, c'est que ce livre est écrit par une femme. Sur la spirale de l'évolution toute femme se connaît vide, engloutie, affamée d'elle-même, penchée vers l'homme. L'expression " homme lunaire " a soulevé bien des réactions négatives. Quatre idées majeures apparaissent. Premièrement, il ne faut pas confondre comportement féminin et femme intérieure : les hommes qui se sentent trop féminins n'ont pas davantage développé leur féminin intérieur que les hommes plus masculins.

L'éducation évolue... prêt à suivre le mouvement? - Astuces bienveillantes Enfant triste Depuis quelque temps, je me pose des questions. Surtout depuis que la loi qui interdit les châtiments corporels a été voté. Encore plus avec les histoires de Super Nanny qui en prend pour son grade. Je vois et lis tous ces commentaires qui me laissent perplexes. Visiblement, certains n’ont pas compris que l’éducation évolue. Mais quand même, je me pose des questions à propos de toutes ces personnes qui pensent que ramasser une fessée n’a jamais fait de mal, qui pensent que hurler sur un gosse l’aide à mieux comprendre, qui pensent que punir les enfants leur apprend le respect… Je me pose des questions sur ces personnes qui pensent que si l’on n’exerce pas une certaine autorité sur les enfants, ces derniers vont devenir des psychopathes en puissance, des délinquants et des assassins. Je me pose des questions sur ce déséquilibre certain, car oui, l’autorité se situe d’un côté de la balance, le laxisme de l’autre côté. Pourquoi ces personnes refusent l’évidence? Des excuses?

Pourquoi pratiquer l'éducation bienveillante? - Astuces bienveillantes Je serai tentée de répondre « parce que tous les parents veulent être bienveillants avec leurs enfants ». Mais c’est beaucoup plus compliqué que cela. C’est plus compliqué parce que oui, tous les parents veulent le meilleur pour leurs enfants. Ils veulent que leurs bambins deviennent des adultes responsables, respectueux, polis, qu’ils sachent s’adapter, qu’ils soient forts, qu’ils trouvent leur place dans le monde, qu’ils arrivent à surmonter les épreuves de la vie, qu’ils « réussissent », etc., mais surtout, on souhaite que nos enfants soient heureux et épanouis. Nous élevons nos enfants dans ce but. Avons-nous les bons outils? Mais la vrai question est: avons-nous les outils pour parvenir à transmettre tout ce qu’il faut à nos enfants pour atteindre ce but? Nous avons été élevés par nos parents qui ont fait de leur mieux et aujourd’hui, on s’en sort bien. Comment élever autrement un enfant alors que la seule éducation que l’on connait, c’est celle que l’on a reçu? WordPress: Bienvenue

Les Supers Parents — Les Supers Parents Les caprices des enfants, ça n’existe pas  !  – Happynaiss ​La figure d’attachement : oui, et après ? Vous avez été très nombreux et nombreuses à réagir à mon article sur la figure d’attachement et à me faire part de votre soulagement face à l’explication de ce phénomène de décharge souvent mal interprété (et j’en suis ravie, un pas vers la paix des foyers !). J’ai aussi reçu des questions, des demandes de conseils et des remarques qui m’ont montrées qu’il était nécessaire d’aller un peu plus loin et de poursuivre sur le sujet de ces « crises » de nos enfants qui nous dépassent, sur ces fameux « caprices » (mot que je déteste) en tous genres et sur les réactions à avoir. En effet, certains d’entre vous m’ont dit « Mais comment vont-ils comprendre qu’ils ne doivent pas se comporter ainsi, si on ne dit rien, si on câline et qu’on laisse passer leurs caprices ? Effectivement, avec nous (figure d’attachement) les enfants sont « vrais », ils se lâchent, se déchargent, se confient, évacuent. Le cycles infernal des comportements inapropriés En pratique

Related: