background preloader

Jardin creole

Jardin creole

La TRAMILothèque La TRAMILothèque est une banque d'images dédiée aux photos, scans, dessins, herbiers, coupes microscopiques et monographies des plantes médicinales caribéennes sélectionnées par le réseau TRAMIL. Les photos et les scans sont réalisés à partir de plantes fraîches. Les planches d'herbiers correspondent pour la plupart aux vouchers officiels des plantes à usages significatifs sélectionnées lors des enquêtes ethnopharmacologiques. Nos remerciements pour la révision botanique de la TRAMILothèque, courtoisie de: Rafael DURAN, Mexique Jacques FOURNET, Guadeloupe Francisco JIMENEZ, République Dominicaine Stephen TILLETT, Vénézuela Le réseau TRAMIL : coordinateur général, Emmanuel NOSSIN coordinateur scientifique, Lionel GERMOSÉN-ROBINEAU La TRAMILothèque : Isabelle BOULOGNE, Hervé CHASSERIEAU, Laurent BIRBA, Luis GARAY, Lionel GERMOSÉN-ROBINEAU

SEMSAMAR – PLI PRÉ LÉGLIZ SÉ KLOCHÉ… « Le Palima Lors de la plénière du Conseil Régional du jeudi 18 avril, je me suis fait un devoir, au nom de mon groupe, d’interpeller la majorité régionale sur les rapports de notre collectivité avec la SEMSAMAR dont les locaux ont fait l’objet, ce mercredi 24 avril, de perquisitions visant à vérifier les soupçons « d’abus de biens sociaux » et de « favoritisme ». En effet, la SEMSAMAR sollicitait une garantie pour un emprunt de 8 920 719 euros auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations, dans le cadre d’une opération de 95 logements à L’Etang Z’Abricots. La quotité réclamée, et obtenue, par cette SEM s’élevait à 40% du montant total de l’emprunt alors même qu’une réforme régionale, en date du 28 janvier 2013, fixe le taux de garantie de la Région, pour les Prêts Locatifs Sociaux (PLS), à 25%. Les 60% restants étaient apportés, en totalité, par la ville de Fort-de-France. Pourquoi ? Il s’agit principalement de la Savane et du Parc Aimé Césaire.

Études caribéennes Les esclaves et la danse Contexte historique Une main d’œuvre servile peuple en nombre considérable les Antilles et les Amériques proches de celles-ci. Les propriétaires des plantations de canne à sucre ou de coton, avant l’invention de la photographie, font faire des peintures-souvenirs : portraits de la famille, petites scènes de genre, tableaux dont un des principaux objectifs est de rendre visible l’heureux aboutissement d’une ambition de prospérité harmonieuse dans la plantation. Certains maîtres tolèrent à leurs esclaves un repos le dimanche ; il arrive alors parfois que l’esclave et sa famille ne soient pas nourris par leur maître, ce dimanche devant être consacré à la culture vivrière d’un lopin de terre concédé autour de la case. Cette peinture non signée est attribuée à Augustin Brunias(1730-1796), peintre italien mort à la Dominique après avoir passé trente ans aux Antilles. Analyse des images Brunias observe. Interprétation Le tableau prend alors une signification plus profonde. Auteur : Yves BERGERET

ducation WP6 - Enseignement et recherche en interaction Bienvenue Ce site propose des ressources pédagogiques pour enseigner traites, esclavages et leurs abolitions, de l'Antiquité à nos jours, ainsi que des réflexions sur les enjeux et débats que l'enseignement de ces questions sensibles peut susciter. Il est réalisé par des enseignants, formateurs, chercheurs de France, de Grande Bretagne, d'Haïti et du Sénégal, membres d'EURESCL. La conception et la programmation ont été assurées par des développeurs du CRDP de L'académie de Créteil. On y trouve des documents variés, de qualité, présentés de manière scientifique et didactique. Le site s'adresse à des enseignants du premier et du second degré, mais aussi à leurs élèves, et à toute personne s'intéressant à ces questions. WP6 - bridging research and education welcome This website contains resources for teaching slavery studies and a range of contemporary issues and debates related to slavery.

Esclavages CIRESC Le site des archives d'Outre-Mer fait peau-neuve La métamorphose est agréable : le site des Archives nationales d'Outre-Mer s'habille désormais de couleurs chatoyantes et invite le visiteur à rentrer dans le riche univers des fonds conservés par cette institution méconnue. Modernisé, le portail a l'ambition de se mettre davantage au service de ses utilisateurs avec une présentation plus claire et des accès plus facile aux fonds numérisés. Pour accompagner ce changement, 2.000 photos viennent d'être rajoutées dans la base d'images "Ulysse". Rappelons que les généalogistes aux racines d'Outre-Mer disposent de deux accès à des données intéressantes pour la recherche de leurs aïeux : La nouvelle présentation constitue donc une avancée notable, mais on peut regretter que le mouvement ne soit pas allé jusqu'à l'intégration totale de l'IREL, la base de données des instruments de recherche en ligne.

972

Related: