background preloader

La WAIS

La WAIS
Auteur : Weschler La WAIS est une batterie d’évaluation des performances cognitives étalonnée de 16 à 89 ans ; elle peut donc être administrée à un public adolescent, adulte et âgé. La catégorie socioprofessionnelle est également prise en compte. Cette échelle est composée d’une grande variété de subtests et permet d’observer comment el sujet ou le patient se comporte dans un nombre varié de taches. Elle permet de développer des hypothèses sur les aptitudes altérées ou épargnées du patient, qui pourront ensuite être étudiées de façon plus spécifiques au cours du bilan neuropsychologique. La WAIS correspond à une première évaluation très complète dans aptitudes cognitives, intellectuelles. Les applications de la WAIS sont nombreuses : Recommandations : Lorsque l’on fait une évaluation des performances cognitives d’un patient suspecté de présenter des déficits cognitifs, on ne calcul que très rarement le QI total qui ne présente aucun sens en neuropsychologie. 1.La WAIS-R 1.2.1.Information Related:  tests

Test WISC-IV ECHELLE D'INTELLIGENCE DE WECHSLER POUR ENFANTS ET ADOLESCENTS - QUATRIEME EDITION La référence internationale pour la mesure de l'intelligence de l'enfant Le WISC-IV s’inscrit à la fois dans la continuité des échelles de Wechsler (le concept d’intelligence globale est représenté par le QIT) et dans la nouveauté d’une importante révision : quatre indices sont proposés, plusieurs nouveaux subtests ont été retenus alors que d’autres, moins congruents avec le modèle, ont été abandonnés. Des notes additionnelles permettent de détailler davantage le profil de l'enfant (empans en mémoire des chiffres, rapidité d'exécution pour Cubes, stratégies en fonction de la présentation spatiale pour Barrage). Les possibilités d’analyse sont nombreuses : capacités globales (QIT), capacités spécifiques (indices), points forts, points faibles, écarts significatifs entre les indices, comparaisons entre subtests. Le QIT est maintenant calculé à partir de quatre Indices : Le matériel a été également actualisé afin de le rendre plus attractif et plus en correspondance avec le monde contemporain.

URGENCES CHIRURGICALES ET TROUBLES PSYCHIATRIQUES F. Ferreri*, C. Agbokou** Sommaire de l'article 1.1. 1.2. 3.1. 3.2 Autres Addictions III. 1. 2. IV. *Service de Psychiatrie et de Psychologie Médicale, Hôpital Saint Antoine (Paris) **Service de Psychiatrie Adulte, Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière (Paris) Les urgences psychiatriques représentent environ 10 % des urgences médicales et chirurgicales dans les services d’accueil et d’urgence des hôpitaux généraux. Lors d’une urgence chirurgicale, il s’agit pour le chirurgien de reconnaître un trouble psychiatrique évident ou masqué à l’origine de l’urgence ou associé à celle-ci mais également de rechercher l’étiologie de l’expression sémiologique prévalente, en particulier : - le passage à l’acte suicidaire - l’agitation ; fréquente, psychiatrique isolée ou mixte : organique ou toxique - la prostration, le retrait, le mutisme A contrario, l’« urgence » chirurgicale peut être révélatrice d’un trouble psychiatrique. • Modes de réalisation des tentatives de suicide • Stress aigu traumatique.

Welcome ! - Talent différent Test TEA-Ch TEST D'EVALUATION DE L'ATTENTION CHEZ L'ENFANT - Orthophonie Exploration complète des capacités attentionnelles de l'enfant Première batterie d'évaluation de l'attention, TEA-Ch permet de diagnostiquer un trouble attentionnel et d'identifier quelle modalité est déficitaire.Trois modalités principales de l'attention sont évaluées : - L’attention soutenue qui est la capacité à se concentrer sur une activité ; - L’attention focalisée (sélective) qui est la capacité à résister à la distraction ; - Le contrôle attentionnel ou la flexibilité cognitive qui est la capacité à partager son attention entre plusieurs sources distinctes. Le TEA-Ch comprend neuf subtests : Les résultats permettent d'obtenir un profil attentionnel de l'enfant et ainsi de définir les axes de remédiation qui peuvent lui être proposés. Deux versions parallèles sont disponibles (A et B) pour permettre la réévaluation après une intervention de rééducation ou la mesure de l'efficacité d'une médicamentation.

L’essentiel dépistage des troubles cognitifs liés à l’alcool / Psycho / Mag santé Perte de mémoire, humeur changeante, désorientation dans le temps et dans l’espace, instabilité, démence, les troubles cognitifs liés à une consommation excessive et chronique d’alcool sont nombreux. Ils sont également insuffisamment pris en charge, leurs liens avec l’alcool n’étant, au début, pas toujours évident à démontrer. Un dépistage rapide est pourtant essentiel, lui qui peut faciliter les thérapies et réduire les risques d’échec des programmes de réinsertion. La dépendance à l’alcool, cette maladie chronique, touche environ 7% des hommes et 3% des femmes en Europe occidentale et entraîne des complications cognitives, comportementales et somatiques ayant des conséquences sur la santé, la vie sociale, professionnelle et affective. Elle serait également un facteur d’accélération des processus dégénératifs du vieillissement cérébral. Dépister les troubles Plusieurs tests aident à dépister les troubles cognitifs liés à l’alcool. Démence alcoolique Un examen neuropsychologique Référence

Accueil Bonjour et bienvenue à tous, Je suis heureuse de vous accueillir sur ce site, conçu pour être une plateforme interactive. Vous pourrez aller consulter les sites dédiés à mes différentes activités professionnelles et à mes divers domaines d’intervention : • Cogito’Z, la psychologie au présent.Des centres de consultation, de diagnostic et de prise en charge que j’ai créés depuis près de 15 ans. • Zébra, l’association dédiée aux surdoués, à tous ceux dont cette particularité colore significativement leur personnalité. • Méditez, une nouvelle activité thérapeutique dans mon champ professionnel : la Méditation de Pleine Conscience, cette technique, issue des traditions millénaires mais remasterisée par les américains, validée par la recherche scientifique. • Carnets de Vie, une collection contemporaine pour aborder les thèmes et les valeurs essentielles qui construisent notre vie d'aujourd'hui. A très bientôt.

Introduction à la Neuropsychologie : Historique  Ce terme a été proposé par Luria, un psychologue soviétique, dans les années 50. Selon Henri Hécaen, « la neuropsychologie est la discipline qui traite des fonctions mentales supérieures dans leur rapport avec les structures cérébrales ». L’approche neuropsychologique est née avec les patients souffrant de pathologies cérébrales. Il s’agissait premièrement de décrire et de rapprocher cette sémiologie avec les lésions du cerveau et de faire des inférences sur le rôle de régions cérébrales. La notion de localisation cérébrale constitue le fil conducteur de son histoire avec une double facette, clinique et fondamentale (symptômes et fonctions). Différents courants ont oscillé entre une conception pointilliste et une vision distribuée, toutes deux critiquées, rejetées ou reléguées au second plan. 1. la période préscientifique « Le cerveau est composé de plusieurs organes indépendants ayant des fonctions distinctes, d’ordre mentales, morales,… ». 2. 2.1 L’étude de cas unique

Douance - Association Québécoise des Neuropsychologues | Association Québécoise des Neuropsychologues Génie, prodige, surdoué, talentueux, plusieurs termes sont employés lorsque l’on aborde la question de l’intelligence exceptionnelle ou de la douance chez l’enfant. Bien évaluer l’enfant doué intellectuellement est essentiel afin de guider ses parents et ses enseignants dans son accompagnement. Cet article vise, dans un premier temps, à clarifier les concepts d’intelligence et de douance. Dans un deuxième temps, à montrer en quoi consiste l’évaluation neuropsychologique d’un enfant doué et, finalement, à illustrer comment les recommandations découlant de l’évaluation neuropsychologique peuvent jouer un rôle central dans l’actualisation du plein potentiel de l’enfant doué. 1. L’intelligence : de quoi parle-t-on? Il n’y a pas de réponse simple et consensuelle à cette question. Pour ce faire, nous disposons naturellement de différentes aptitudes ou formes d’intelligence, qui seraient en interaction. 1..1 Modèle de l’intelligence selon Gardner : 8 formes ou aptitudes 2. 3. 4. Conclusion Livres

Investigations neuropsychologiques des fonctions attentionnelles 4 Investigations neuropsychologiques des fonctions attentionnelles. Michel LECLERCQ I. Introduction Avec les difficultés de mémoire, les troubles attentionnels constituent les déficits les plus fréquemment rencontrés lors de l’évaluation neuropsychologique de sujets cérébrolésés. Quelle que soit la sphère investiguée au sein de l’architecture cognitive, tout examen neuropsychologique s’effectue à partir d’une trame théorique permettant d’orienter le choix des épreuves utilisées et l’affinement du diagnostic à partir des hypothèses successives qui jalonnent la mise en évidence et l’identification de l’origine des troubles. 1) Les modèles structuraux. 3) Les modèles à composantes. Mais auparavant, une question. Figure 1 : Version actuellement la plus élaborée du modèle à composantes attentionnelles (adapté de van Zomeren & Brouwer,1994). II. 1. Tableau 1: Performances de trois patients fictifs à trois épreuves. 2. 3. 4. 5. Illustrons ces deux aspects par un exemple.

planete surdoue

Related: