background preloader

Préjugés & Stéréotypes

Préjugés & Stéréotypes

http://www.prejuges-stereotypes.net/main.htm

Related:  stéréotypes,préjugésDéfinition & argumentaireClichés - stéréotypes - représentationsPSYCHO SOCIALE - systémie - empriseEgalité et lutte contre les discriminations

La naissance des ghettos américains expliquée par un jeu vidéo La thématique de la ségrégation dans les villes américaines a violemment ressurgi après la mort de Michael Brown à Ferguson le 9 août dernier. Des villes en grande majorité noires finissent par se soulever parce qu’elles n’en peuvent plus d’être la cible de violences policières démesurées. Beaucoup de banlieues comme Ferguson abritaient pourtant de nombreuses populations blanches il y a quelques années.

racisme Idéologie fondée sur la croyance qu'il existe une hiérarchie entre les groupes humains, les « races » ; comportement inspiré par cette idéologie. Introduction Unanimement condamné depuis un demi-siècle, le racisme n'a pas pour autant disparu. De la naissance d'un stéréotype à son internalisation 1C'est à Walter Lippmann (1922) que l'on doit la notion de stéréotype dans son acception psychologique. Ce terme de "stéréotype" existe depuis 1798 et désigne un coulage de plomb dans une empreinte destiné à la création d'un "cliché" typographique. Lippmann désigne par là les images que nous nous construisons au sujet des groupes sociaux, des croyances dont il veut souligner la rigidité par le recours à ce terme d'imprimerie. Selon lui, ces images nous sont indispensables pour faire face à la complexité de notre environnement social ; elles nous permettent de simplifier la réalité pour nous y adapter plus facilement. Par ailleurs, ces représentations ne sont pas dépourvues de conséquences négatives.

Affaire Grégory : les ratés de l'expertise psychologique L'affaire Grégory est probablement l'une des plus longues sagas judiciaires françaises. Elle commence en octobre 1984, lorsque le corps sans vie du petit Grégory Villemin, 4 ans, est retrouvé dans une rivière, les mains liées par des cordelettes. Le même mois, Murielle Bolle, alors âgée de 15 ans, accuse son beau-frère, Bernard Laroche, d'avoir enlevé Grégory. Mais quelques jours plus tard, elle se rétracte. Lutte contre les discriminations et promotion de l'égalité Qui peut saisir le Défenseur des droits ? Toute personne physique (un individu) ou morale (une société...) qui s'estime discriminéeSes représentants légaux (parents, représentant d'enfants ou de majeurs protégés)Une association déclarée depuis au moins 5 ans dont les statuts combattent la discrimination conjointement avec la victime ou avec son accordUn parlementaire français et un élu français du Parlement européenUne institution étrangère qui a les mêmes fonctions que le Défenseur des droits Le Défenseur des droits peut également se saisir d'office lorsqu'il estime que son intervention est nécessaire. En droit, une discrimination est un traitement défavorable qui doit généralement remplir deux conditions cumulatives : être fondé sur un critère défini par la loi (sexe, âge, handicap…) ET relever d'une situation visée par la loi (accès à un emploi, un service, un logement…). À ce jour, la loi reconnait plus de 25 critères de discrimination.

12 biais cognitifs qui vous pourrissent la vie au quotidien Le cerveau humain est capable de réaliser 10^16 opérations par seconde , ce qui en fait – de loin – le plus puissant des ordinateurs actuellement existants. Mais cela ne veut pas dire que notre cerveau n’a pas de grosses limites. Le plus lent des ordinateurs peut faire des maths des centaines de fois plus efficacement que nous, et notre mémoire est souvent rien moins qu’inutile… et surtout, nous sommes la proie de biais cognitifs. Ces ennuyeux petits bugs dans notre pensée qui nous font prendre des décisions douteuses et atteindre des conclusions erronées. Voici une douzaine parmi les plus communs et les plus pernicieux biais cognitifs dont vous devriez vous méfier.

De l'urgence d'en finir avec le « racisme anti-blanc Parler de « racisme anti-blanc » c’est confondre ce qui relève des émotions, de la colère et ce qui a trait aux discriminations. En d’autres termes, c’est confondre les relations interpersonnelles et les rapports sociaux [1]. Ainsi, si Fatima, Mohammed, ou Fatou traitent Marie et Louis de « sales français » (relation interpersonnelle), le désagrément certain que constitue l’insulte sera mis sur le même plan que le fait que Fatima, Mohammed et Fatou risquent de voir leur CV refoulés en raison de leur couleur de peau, celle-ci signifiant une origine « autre », qu’elle soit réelle ou supposée (rapport social). Biais Cognitifs : Comprendre le cerveau humain pour persuader plus efficacement - Marketing Mania Dans cette série de 5 podcasts, je vous montre les biais irrationnels de l’esprit humain. On décomposera ensemble les techniques utilisées par les politiciens, les scénaristes et les marketeurs pour captiver et persuader leur audience. Vous allez mieux comprendre votre cerveau, celui de vos proches… et surtout celui de votre prospect. Ce que vous allez apprendre :

Qu'est-ce que la discrimination ? Parce qu’elle est rarement exprimée de façon claire et directe, parce qu'elle est volontairement cachée ou inconsciemment refoulée, la discrimination est difficile à pointer du doigt. Pour ceux qui subissent, il demeure toujours une incertitude ; pour ceux qui discriminent, il est toujours plus aisé de nier et de se cacher derrière des arguments plus légitimes. Dans la réalité, la discrimination ne se résume cependant pas à la lecture simpliste opposant ceux qui discriminent et de ceux qui ne le font pas, ni à celle des auteurs et des victimes. On discrimine bien plus souvent qu'on ne le pense ; et discriminer entraîne de fait presque toujours une chaîne d'acteurs, une responsabilité partagée voire diffuse, un silence complice... D’un point de vue sociologique, la discrimination ne s’arrête pas à des actes ponctuels attribuables à quelques individus déterminés – même si, bien sûr, il existe des responsabilités individuelles.

Dossier #12 - Etre humain Regardez l’émission qui prolonge ce dossier : Migrants, brisons les clichés Ainsi que notre émission spéciale : Eduquer contre le racisme – Rencontre avec Lilian Thuram Retrouvez toutes nos vidéos sur la chaîne Youtube de l’Esprit Sorcier Suivez-nous sur Facebook et Twitter Soutenez-nous sur Tipeee ! La princesse comme modèle de la féminité au profit de l'homme 1. : sa sexualité naissante représentante une menace pour une autre femme, elle est donc tuée. Son unique atout, sa beauté physique, est ce qui la sauve à la fin. 2. La Belle au Bois dormant : fiancée dès la naissance pour consolider une position politique, elle est tout de même tuée par une autre femme. Son propriétaire..hem...fiancé la sauve avec un baiser. Le sexe est donc son unique recours.

codes restreints codes élaborés Codes restreints, codes élaborés Sous ce titre, on fait allusion aux théories de Bernstein. La lecture de Langage et classes sociales est recommandée.

Préjuges et stéréotypes. Editeur: AFPS Outil qui illustre et définis ce qu'est un préjugé, un stéréotype, ... Lien: by diffusion.ireps.pch.86 Jan 31

Related:  Egalité filles garçons dans le système scolaire (sélection Isabelle M)murelianeThéories et sources diversesthème1A prioris, préjugés...StéréotypespsychologiesEgalité filles-garçons et lutte contre le sexisme