background preloader

L'image des femmes dans la pub : le matraquage sexiste au quotidien

L'image des femmes dans la pub : le matraquage sexiste au quotidien
La publicité a pour objet de vendre un produit. Elle doit le faire en quelques secondes et s’adresser à des millions de téléspectateurs, de passants ou de lecteurs. Elle doit être facile à comprendre, simple et percutante et s’appuie donc sur des éléments familiers de notre quotidien. La société dans laquelle nous vivons étant - encore ! – organisée autour de rapports de sexes où les femmes occupent une position inférieure, la publicité s’en fait l’écho. Et par là même, se transforme en caisse de résonance des rapports de force inégaux qui persistent dans nos sociétés. Selon Lendrevie et Rochan (voir sources), nous captons en moyenne quotidiennement 2500 messages publicitaires, messages que nous intériorisons et qui construisent nos représentations. La femme objet et non sujet L’image des femmes la plus répandue dans la publicité est celle de la femme poupée, c’est-à-dire réduite à un objet. La femme renvoyée à la sphère privée La publicité, puissant contre-modèle à l’égalité

http://www.osezlefeminisme.fr/article/limage-des-femmes-dans-la-pub-le-matraquage-sexiste-au-quotidien

Related:  Clichés et stéréotypes : l'image de la femme dans la publicitéauso

Le sexisme dans la publicité en 45 affiches surprenantes Thème encore bien présent dans la société, le sexisme est une forme de discrimination de plus en plus critiquée mais toujours aussi présente. Inutile dès lors d'imaginer que la publicité n'ait pas eu un rôle dans la diffusion de clichés sexistes. La ménagère, la soumise, l'objet sexuel, autant de représentation de la femme qui ont connu un âge d'or dans la publicité d'antan. Mais le sexisme publicitaire fait-il vraiment parti que du passé ? La femme soumise

La représentation des femmes à l’Assemblée et au Sénat 21 octobre 2014 - La représentation des femmes en politique progresse lentement. On ne compte encore que 27 % de femmes à l’Assemblée, 25 % au Sénat. Depuis 2012, la proportion de femmes députées atteint 26,9 %, en net progrès par rapport à 2007 où elle s’élevait à 18,5 %. A ce rythme de progression en nombre de sièges obtenus par les femmes (+ 48 par rapport à la dernière législature) la parité serait atteinte à l’Assemblée dans une quinzaine d’années. En 2014, 87 femmes ont été élues au Sénat. Elles représentent 25 % de la Haute Assemblée, contre 17 % il y a dix ans.

Les stéréotypes féminins séduisent les publicitaires L’histoire de la femme dans la publicité remonte aux prémices de cette discipline. Parfois dénigrée voire maltraitée, l’image de la femme dans la publicité a bien évolué au cours du temps. Aujourd’hui, de nombreuses représentations de la femme sont utilisées dans les campagnes de communication. Les stéréotypes féminins sont sans doute les plus identifiables et les plus marqués. Des rôles divers ont toujours été attribués à la femme. Les années 2000, ou la dégradation de l'image de la femme Revirement dans l’imaginaire collectif occidental de la place de la femme : après une brève période d’émancipation, les libertés ardemment conquises par les féministes des années 70 se réduisent insidieusement. Certes, il n’est aucun texte de loi pour désavouer leur combat, et renier l’idée de parité entre les sexes, si chère à la droite comme à la gauche lorsqu’il s’agit de conquérir la moitié de l’électorat français. Le problème n'est donc ni dans les mots, ni dans les gestes: il est dans l'image. Les femmes de la série "Mad Men" Une dégradation de l'image de la femme dans les médias Le début des années 2000 a vu s’implanter sur les écrans télévisés un grand nombre de séries régressives, voire dégradantes pour l’image de la femme : quintessence de l’abomination, l’édifiante série américaine Desperate Housewives, dans laquelle quatre femmes mariées oisives vivent au crochet de leurs maris, se répandant en lieux communs d’une banalité atroce et en commérages de bas étage.

image de la femme dans livres jeunesse On le voit chaque jour au travers des faits divers et variés, le sexisme fait des ravages, parfois mortels, dans notre société. Pourtant, la loi du 9 juillet 2010 sur les violences faites aux femmes prévoit notamment «une information consacrée à l’égalité entre les hommes et les femmes, à la lutte contre les préjugés sexistes» et ce «à tous les stades de la scolarité». Reste à savoir si cette loi est connue et si des sanctions en cas de son non respect sont non seulement prévues mais aussi appliquées.

Vers des quotas de femmes dirigeantes 55 % des diplômés des plus prestigieuses grandes écoles se disent favorables à leur adoption dans les entreprises. La mixité en entreprise peut-elle devenir plus qu'une simple idée à la mode ? En dépit de la réticence affichée des patrons et politiques de tous bords, la proposition d'instaurer des quotas de femmes dans les plus hautes sphères des entreprises fait des adeptes. Les hommes ne sont cependant que 44 % à plébisciter cette mesure. Stéréotypes sexistes - Les blogs d'Attac L’inégalité hommes femmes, la domination masculine restent une constante universelle, présente au Nord comme au Sud, dans toutes les classes et les milieux sociaux qui malgré les luttes, les droits, les lois et les évolutions juridiques, techniques, scientifiques médicales et sociologiques, persistent. Le dernier bilan d’ONU-femmes sur la situation des femmes dans le monde le démontre. Elles sont la majorité des pauvres, des analphabètes, des victimes de violences, ou de mauvais soins. Elles sont écartées des lieux de pouvoir politique, économique et financier. Cette inégalité découle de leur statut dans les systèmes d’organisation de notre société monde : le patriarcat et le néolibéralisme qui se complètent l’un l’autre pour maintenir les femmes en état d’infériorité et les transformer en objet ou marchandise.

stéréotypes dans les dessins animés Pourquoi existe-t-il des dessins animés qui montrent des petits garçons qui construisent des appareils extraordinaires et des petites filles qui savent bien s'habiller ? Peut-être parce que le public demande cela ? " Généralement, à partir de six ans, au sortir de la crise oedipienne, le choix des héros est fonction du sexe de l'enfant. Revenus-Salaires - Égalité professionnelle hommes-femmes : où en est-on ? (Octant Analyse n°21) Carole Rieu (Insee), Gwenaël Poirier (Direccte) Résumé En 2009, le salaire brut moyen versé aux femmes en Bretagne par un établissement de la sphère privée, publique ou associative est de 1 731 euros par mois, soit inférieur d'un quart à celui des hommes.

Revenus-Salaires - Le revenu salarial des femmes reste inférieur à celui des hommes Thomas Morin et Nathan Remila, Insee Résumé En 2010, dans le secteur privé, les femmes ont un revenu salarial inférieur de 28 % à celui des hommes. Depuis 1995, les écarts de revenu salarial ont légèrement diminué entre hommes et femmes, en particulier du fait que la part des femmes progresse parmi les cadres.

Related: