background preloader

L'enseignement des langues étrangères en France,

L'enseignement des langues étrangères en France,
1. Gagner l'opinion publique à la cause du plurilinguisme - Organiser, dans le cadre de l'éducation nationale, une vaste campagne d'information des élèves et des familles sur l'intérêt de l'apprentissage des langues étrangères et de la diversification, afin de les aider à adapter leur demande de formation aux enjeux de l'avenir. Sensibiliser de même les responsables éducatifs locaux. - Identifier les besoins linguistiques (économiques, culturels, et politiques), sur la base d'une analyse objective. Développer la recherche sur le plurilinguisme. 2. - Inscrire l'élaboration de la carte académique des langues, traduction de la politique linguistique locale, dans le cadre d'un débat transparent et ouvertassociant, non seulement les acteurs du système éducatif, mais aussi des partenaires extérieurs : représentants du secteur économique, autorités consulaires et élus locaux. 3. - Renforcer l'évaluation, afin de proposer aux élèves des parcours d'apprentissage diversifiés, balisés et évolutifs.

http://www.senat.fr/rap/r03-063/r03-0631.html

Related:  Mémoire sur les rituels en anglais au cycle 3site

Stratégies favorisant le bilinguisme chez l'enfant Il est très important qu’il y ait une appréciation sociale de ce bilinguisme. Les personnes entourant l’enfant bilingue doivent valoriser cette riche situation linguistique. Il faut que toute la famille approuve et encourage ce projet. Les langues vivantes étrangères et régionales Stratégie langues vivantes : retrouvez le dossier complet Les nouvelles cartes academiques des langues vivantes Mieux apprendre les langues vivantesMieux enseigner les langues vivantesDynamiser la mobilite internationale des eleves au service de leur reussite Dossier de presse du 22 janvier 2016 Faut-il apprendre l'anglais dès l'école primaire ? Faut-il apprendre l'anglais dès l'école primaire ? Depuis que le rapport de la commission Thélot, un débat s'était ouvert en France il y a quelques semaines sur la place de l'anglais dans l'enseignement. Faut-il apprendre l'anglais dès l'école primaire ?

L'enseignement précoce des langues étrangères J’aborde dans cet article [ 1 ] trois thèmes extrêmement importants dans le champ de la didactique et de la pédagogie du Français Langue Précoce et des langues étrangères en général. Le premier thème est celui de l’âge considéré comme idéal par les spécialistes pour “l’apprentissage” d’une langue étrangère. Ensuite, j’aborde le problème de la finalité de cet “enseignement” dans ce monde moderne en perpétuelle évolution et dont les acteurs et décideurs au niveau politique et économique n’ont pas toujours les mêmes conceptions. Mon dernier point, qui est peut-être le plus important, puisqu’il concerne l’aspect pédagogique de notre problématique et qui est finalement l’aboutissement logique des thèmes précédents, concerne les objectifs et les buts à atteindre dans cet enseignement.

Enquête : L'apprentissage des langues reste difficile en France L’Association des parents d'élèves de l'enseignement libre (Apel) a missionné Opinionway pour effectuer un sondage auprès de 597 parents d’élèves scolarisés de la maternelle au lycée et de 548 enseignants exerçant leur activité dans ces mêmes niveaux. Objectif : définir ce que pensent les parents et les enseignants européens de l’apprentissage des langues à l’école. Résultat : « Peut mieux faire. » « Atout dans la vie professionnelle pour 97 % des parents d’enfants scolarisés (dont 61 % qui estiment que c’est tout à fait le cas) et 99 % des enseignants (81 % tout à fait), la maitrise d’une langue étrangère est aussi une « chance » (respectivement 97 % et 98 %), « valorisant » (94 % et 98 %) ou encore un « plaisir » (83 % et 89 %) », révèle tout d’abord l’enquête d’Opinioway. Toutefois, l’acquisition d’une langue étrangère reste difficile pour 78 % des parents et des enseignants.

Voie bilingue paritaire - Publics Abibac, comme dans cursus ou section Abibac Désigne le cursus offert dans 14 lycées alsaciens conduisant à la délivrance simultanée du baccalauréat français et de l’Abitur allemand. Les élèves préparent un baccalauréat général (L, S ou ES) et deux épreuves spécifiques : allemand et histoire-géographie en allemand. 27% des lauréats français de l’Abibac sont alsaciens, alors que la population scolaire de l’académie de Strasbourg ne pèse que 3% au plan national ! Bilingue, comme dans cursus, voie ou filière bilingue

École maternelle - Les domaines d'activités © Caroline Lucas - MEN L'apprentissage de la langue française et devenir élève occupent une place particulière car ils conditionnent largement l'ensemble de apprentissages tout en s'appuyant sur les autres domaines. Cette organisation préfigure les sept grandes compétences du socle commun ainsi que le découpage en domaines d'enseignement puis en disciplines. Découvrir le monde L'enseignement des langues étrangères en France, L'apprentissage des langues étrangères n'est pas un but en soi mais un vecteur au service de l'accès à la culture qu'elles véhiculent et à la mobilité dans une Europe sans frontière. Aussi l'enseignement des langues vivantes ne saurait être une discipline comme les autres, cantonnée à la seule transmission de savoirs langagiers. Lieu privilégié du contact interculturel, il doit nécessairement être complété par des expériences et des savoirs culturels.

« Histoire des Méthodologies de l'enseignement des langues », ouvrage de Christian PUREN Conditions d’utilisation L’ouvrage Histoire des méthodologies de l’enseignement des langues (Paris : Nathan-CLE International, 448 pages) est épuisé et n’est plus édité. En tant qu’auteur, j’ai récupéré les droits sur cet ouvrage. Présentation du socle commun - La pratique d'une langue vivante étrangère Comprendre, s'exprimer et interpréter Il s'agit soit de la langue apprise depuis l'école primaire, soit d'une langue dont l'étude a commencé au collège. La communication en langue étrangère suppose la capacité de comprendre, de s'exprimer et d'interpréter des pensées, des sentiments et des faits, à l'oral comme à l'écrit, dans diverses situations. Elle implique également la connaissance et la compréhension des cultures dont la langue est le vecteur : elle permet de dépasser la vision que véhiculent les stéréotypes. Le « cadre européen commun de référence pour les langues », conçu par le Conseil de l'Europe, constitue la référence fondamentale pour l'enseignement des langues vivantes, les apprentissages et l'évaluation des acquis.

École élémentaire et enseignement des langues 1L’histoire de l’enseignement des langues étrangères à l’école primaire est relativement courte et récente, mais mon propos n’est pas ici de faire un historique de la question. Simplement disons que le démarrage institutionnel quelque peu significatif date d’un peu plus d’une quinzaine d’années, avec l’EPLV (expérimentation contrôlée de l’enseignement d’une langue vivante étrangère à l’école primaire) et qu’au cours de cette courte période, les péripéties de toutes natures n’ont pas manqué, dues tout à la fois à des résistances profondes de type sociopolitique et culturel, (traditions de jacobinisme, de nationalisme monolingue, de centralisme du ministère de l’éducation) et à des carences institutionnelles notables : absence d’objectifs clairs, (on est allé de l’initiation au pré - apprentissage (?) en passant par la sensibilisation ) et impréparation totale au niveau de la formation des maîtres.

Vive le multilinguisme ! La méconnaissance des langues étrangères fait perdre chaque année au Royaume-Uni 20 milliards d'euros, soit 1,2 point de PIB, selon une récente étude du groupe de réflexion britannique Education and Employers Taskforce, dont The Times s'est fait l'écho. Si les Britanniques manifestent peu d'intérêt pour les langues, c'est qu'ils pensent que la planète parle peu ou prou la leur. Rien n'est moins vrai : l'anglais a beau être l'une des langues dominantes, avec 1 milliard de locuteurs, il est concurrencé par le mandarin et en passe d'être devancé par l'hindi/ourdou, l'arabe et l'espagnol. Le multilinguisme ne donne pas seulement un avantage compétitif sur les marchés. Il est aussi un vecteur de paix entre les peuples et les communautés, comme le souligne le linguiste britannique David Crystal en introduction à l'Atlas des langues du monde (une coédition Autrement/Courrier international) disponible en kiosque avec le n° 1110, du 9 février 2012, de Courrier international.

Langue vivante - Chiffres clés L'enseignement des langues vivantes à l'école primaire a fortement progressé depuis plusieurs années. Aujourd'hui, toutes les classes de cycle 3 reçoivent cet enseignement dans le secteur public comme dans le secteur privé, alors que 72 % des classes de cycle 3 en bénéficiaient en 2001-2002. En CE1, la généralisation progressive de l'enseignement des langues vivantes a débuté à la rentrée 2007. En 2012-2013, plus de 95 % des élèves des écoles publiques de ce niveau (un peu moins de 94 % pour ceux des écoles privées) bénéficient de cet enseignement. L'inititation au CP concernait 76 % des élèves des écoles publiques (73 % dans les écoles privées).

Acquisition et apprentissage des langues vivantes prétexte de Гедоцсе et une motivation. La difficulté est que ces fonctions ne sont pas nécessairement compatibles, que l'enrichissement de l'image suscite la motivation au prix d'un accroissement d'ambiguïté, que celle-ci ne peut être levée que par une variation systématique de l'image qui lui enlève une part de sa valeur motivante. Pour conclure ces quelques remarques, il importe de souligner que les différences entre langues ne sont pas que d'ordre linguistique, mais, aussi de statut socio-psychologique.

Related: