background preloader

Stéréotypes

Facebook Twitter

Liste des clichés sur les femmes (non exhaustive) C'est pour un sondache ?

Liste des clichés sur les femmes (non exhaustive)

- Dire du mal des autres nanas dès qu'elles se retrouvent avec des amies. ah non, avec ma copine, on préfère pourrir certains de nos copains mecs. - Systématiquement critiquer la tenue vestimentaire/le maquillage/la coiffure d'une nana qu'elles n'apprécient pas. plutôt son khul - Etre effrayée (de manière démesurée) à la vision d'une mignone petite bête à huit pattes qu'on appelle une araignée. si on aime papouiller les mygales, je suppose qu'on te donne tort ? - Détester aller dans les toilettes publiques ou, pire que tout, dans les toilettes des aires d'autoroute (leur pire phobie ??)

On se demande bien pourquoi ? - Considérer qu'un homme moche qui les regarde avec insistance est forcément un pervers/mec inquiétant alors qu'un bel homme qui fait de même est un charmant séducteur. bah non ce sont respectivement : un moche qui drague et un beau qui drague. - Trouver que Vincent Perez et Hugh Grant sont trop beaux. beeeerk ha, là t'as bon. 5 préjugés hommes/femmes passés au crible. Oubliez tout ce que vous pensiez savoir sur les différences entre hommes et femmes !

5 préjugés hommes/femmes passés au crible

Par Marlène Schiappa. A ce qu’on dit, les hommes penseraient plus au sexe que les femmes, ils ne sauraient pas danser, ne se souviendraient pas des dates d’anniversaires de mariage, laisseraient traîner leurs chaussettes… Mais ce n’est pas tout, ils seraient agressifs, carriéristes et auraient un meilleur sens de l’orientation que les femmes… Ces hypothèses sont devenues des affirmations au fil du temps, mais d’où viennent-elles ? Sont-elles justifiées ?

Si non, comment lutter contre ? Entretien avec Isabelle Germain, fondatrice du webzine paritaire des Nouvelles News, conférencière, auteure entre autres de « Si elles avaient le pouvoir… » (Ed. Les 10 clichés sexistes qui doivent disparaître. Getty Images/Flickr Select Les femmes sont toutes hystériques, jalouses et nulles en maths.

Les 10 clichés sexistes qui doivent disparaître

Pis encore: ce sont des manipulatrices et des salopes en puissance. Shocking? Las! Qui n’a jamais été confronté à cette qualification aussi sommaire qu’infondée? Quelle force d’inertie collective les rend, au détour du XXIe siècle, encore et toujours si vivaces? Cliché 1: toutes déboussolées Selon l’imaginaire collectif, les femmes sont dépourvues de sens de l’orientation et ne savent pas lire une carte. Cliché 2: toutes hystériques Ah, la bonne vieille hystérie! Cliché 3: toutes jalouses Les travaux rassemblés sous la direction d’Ayala Malach Pines dans La jalousie amoureuse établissent clairement que «ce sentiment s’accorde aussi bien au masculin qu’au féminin». Cliché 4: toutes dépensières «Ce cliché est étonnant, quand on sait que la gestion du budget familial a été conquise au XIXe par celles qui étaient les «ménagères» pour contrer les dépenses des maris aux cafés!»

Les 7 pires stéréotypes auxquels les femmes doivent faire face en entreprise. Si vous pensez qu'au 21e siècle les femmes sont enfin les égales aux hommes au travail, détrompez-vous.

Les 7 pires stéréotypes auxquels les femmes doivent faire face en entreprise

Voici quelques clichés qui ont encore la vie dure. Le livre de Sheryl Sandberg "Lean In" s'est vendu à plus de 1,5 million d'exemplaires dans le monde et son organisation, qui porte le même nom, suscite une grande controverse au sujet des stéréotypes négatifs auxquels les femmes continuent à faire face. La campagne "Interdisez l'autoritarisme" (Ban Bossy) prétend que les femmes peuvent être jugées "autoritaires" en adoptant les mêmes comportements que les hommes, chez qui ils représentent des qualités de leadership.

La campagne a ramené le débat sur l'inégalité des sexes sur le devant de la scène et a mis sous les projecteurs des préjugés toujours présents contre les femmes dans le monde du travail. Métiers de filles, métiers de garçons, c'est fini! Les stéréotypes de genre. Le sexisme règne aussi dans le design.

Pour Faith Popcorn, grande prêtresse américaine des prédictions marketing, nous entrons dans une ère qui marque la fin de la traditionnelle guerre des sexes, la fin des genres ("ENd of GENder" ou "En-Gen").

Le sexisme règne aussi dans le design

Aux Etats-Unis, la moitié des jobs sont détenus par les femmes. Les hommes, eux, sont de plus en plus présents à la maison pour honorer leur titre de père au foyer. De plus, les secteurs traditionnellement investis par la gent masculine sont en train de se féminiser. Qu’en est-il du marketing du genre dans le design ? Des pratiques installées Le sexisme est courant ; certains le nomment même « sexisme ordinaire ». Rose-bleu Il y a longtemps, filles et garçons portaient les mêmes couleurs. Cette distinction est aujourd’hui poussée à l’extrême. Bleu pour les filles et rose pour les garçons ?

En regardant sur la boîte Kinder, à gauche le bleu avec des voitures et motos, à droite le rose avec une princesse. Le tableau du bonheur par Candia Nos familles ressemblent-elles à ces tableaux ? Me/other girls. Pinterest. Épinglé par Marine Hocéros sur Questions de société. Stéréotype : la femme selon l'homme. Stéréotypes sexistes - Les blogs d'Attac. Être une vrai fille.