background preloader

Les réseaux sociaux scientifiques sur Internet : compte-rendu d’une courte étude

Les réseaux sociaux scientifiques sur Internet : compte-rendu d’une courte étude
Afin de s’orienter dans ses développements, [VertigO] a effectué entre 2009 et 2010 une recherche préliminaire sur la question des réseaux sociaux scientifiques numériques (pour des détails voir Cette recherche visait aussi à voir comment le développement d’une telle plateforme serait perçu par des chercheurs et intervenants en activité dans un domaine de recherche/intervention multidisciplinaire. Dans le première étape, nous avons repéré et analysé différents réseaux sociaux scientifiques numériques existants (tout en ayant une définition large du réseau social) (Research Gates, Nature Network, Médiaterre, etc…). L’étude webographique réalisée préalablement à cette recherche a permis de constater la présence d’un grand nombre de réseaux et autres serveurs scientifiques et d’un certain nombre de sites dédiés au domaine scientifique “développement”. La décentralisation du web et la multiplicité des sites posent cependant le problème de l’éparpillement des ressources (voir p.ex.

http://vertigo.hypotheses.org/1104

Related:  Réseaux sociaux et chercheursRéseaux Sociauxtechnique de sauvegarde d informations

#IdNum2013 : les points clés ! Depuis 10 jours déjà, plusieurs articles sur la rencontre « Identité numérique et visibilité du chercheur sur le web » ont été publiés : quelques exemples ici, là,par ici, et encore par là. Parmi les nombreux échanges et présentations qui ont eu lieu, 4 points nous ont semblé essentiels à retenir… 1. Academia versus ResearchGate ? DOAB: Directory of Open Access Books Abstract L'innovation se situe au cœur des stratégies économiques contemporaines. Dans un contexte de changements profonds et accélérés par la mondialisation et l'émergence de nouveaux concurrents, par les mutations technologiques et les perspectives ouvertes par l'économie de la connaissance, enfin par les problèmes écologiques et les défis du développement durable, les économies européennes ont un besoin impérieux de développer leur capacité d'innovation pour faire face à ces défis multiples. Il y va de leur compétitivité, du maintien de leur potentiel d'emploi et de croissance et, au-delà, de leur capacité de préserver, tout en les adaptant, leurs modèles économiques et sociaux.

Observatoire des technologies de l'IST Le blog ‘Jstor Labs’ publie, ce 6/03/17, un billet présentant ‘Text analyser‘, un nouvel outil (en mode béta) de recherche de livres ou d’articles dans la base JSTOR. (Lu sur echosdoc). [2] Dans le premier écran on saisit par copier coller un article , un résumé , et même une image ! En téléchargement, les formats acceptés sont : csv, doc, docx, gif, htm, html, jpg, jpeg, json, pdf, png, pptx, rtf, tif (tiff), txt, xlsx. Le test ci dessous a été effectué avec le titre et le résumé de l’article ” Assessment of the toxicity of pesticides on honey bee drone fertility using laboratory and semi-field approaches: A case study of fipronil” (*) (figure 1).

Mexique : le cartel des Zetas exécute un 4e internaute - Vu sur le web Un nouveau blogueur mexicain a été exécuté, mercredi 9 novembre, dans la ville de Nuevo Laredo par des narcotrafiquants dans le cadre de la guerre que livre depuis le mois de septembre le redouté cartel des Zetas aux internautes. La victime, uniquement identifié sous les pseudos Rascatripas et Belly Scratcher, était un des modérateurs du site "Nuevo Laredo En Vivo", un des nombreux sites recensant et dénonçant les activités criminelles des Zetas. Son corps a été retrouvé, visiblement torturé et décapité, non loin d’une statue située à un important carrefour de la ville de Nuevo Laredo avec, à côté, le message d’avertissement suivant : "Ceci m’est arrivé car je n’ai pas compris que je ne devais pas dénoncer sur les réseaux sociaux". Les trois précédentes victimes Il s’agit du quatrième internaute exécuté par les Zetas depuis le début du mois de septembre. Au début du mois de septembre, deux blogueurs avaient été retrouvés, mutilés et pendus sous un pont.

Pinterest Pinterest est un site web américain mélangeant les concepts de réseautage social et de partage de photographies, lancé en 2010 par Paul Sciarra (en), Evan Sharp (en) et Ben Silbermann (en). Il permet à ses utilisateurs de partager leurs centres d'intérêt et passions à travers des albums de photographies glanées sur Internet. Le nom du site est un mot-valise des mots anglais pin et interest signifiant respectivement « épingle » et « intérêt ». Histoire[modifier | modifier le code]

Une liste de chercheurs qui twittent La semaine dernière, la revue Science publiait une liste de 50 scientifiques sur Twitter. Rangée par nombre d’abonnés, cette liste a créé une petite controverse (sur Twitter, bien sûr) puisqu’elle ne contenait plus que quatre femmes. Qu’en est-il en français? Cliquer sur la photo pour agrandir Faisons un petit test en construisant à partir de ce que nous avons de plus accessible: l’anthologie 2014 des blogues de science.

A 12 ans, il crée une version grecque de Facebook Nikos Adam n'a que 12 ans, mais il attire déjà l'attention des plus grands spécialistes de la technologie, notamment du géant Google, qui l'a convié à son festival des programmateurs. Le 1er janvier 2014, ce jeune adolescent grec lancera "Tech is social", une version grecque du réseau social Facebook, comme le relate le Figaro. "Les amis seront connectés comme les maillons d'une chaîne.

Les réseaux sociaux pour les chercheurs En 2010, des chercheurs ont prétendu que des bactéries (originaires d'un lac ou le taux d'Arsenic était supérieur à la normale) pouvaient incorporer de l'Arsenic dans leur ADN à la place du phosphore que l'on pensait nécessaire à la constitution de n'importe quel ADN. Ces résultats ont connu un grand écho dans le monde scientifique et au-delà : pour la première fois, l'arsenic mieux connu du grand public comme un poison très efficace était considéré comme un des composants de la vie. L'arsenic étant présent dans l'espace, la possibilité d'une vie extra-terrestre était démontrée. Science a édité le résultat de ces recherches. Les pairs se sont prononcés en faveur des conclusions de l'article mais ce dernier n'a pas été publié avant le jour d'une conférence de la NASA sur la vie extra-terrestre.

Réseaux sociaux de chercheurs : quels enjeux et quelle politique pour… by Odile Contat , documentaliste at CNRS - InSHS on 263 vues Les réseaux sociaux causeraient la dépression ! Et dire qu’il y a une dizaine d’années, feu Caramail et autres MSN Messenger étaient à la mode. Depuis, Facebook est passé par là. En 10 ans, Facebook est devenu le premier réseau social au monde avec plus de 1,2 milliard d’utilisateurs. Twitter et autre Google + ont par la suite fait leur apparition et séduisent des utilisateurs toujours plus nombreux. Ces différents réseaux sociaux ont été la cible de critiques notamment concernant le respect de la vie privée. Pire encore, les réseaux sociaux rendraient dépressifs. Eduscol Documentation Toute l'actualité sur Éduscol pour les professeurs documentalistes Abonnez-vous à la partie nationale de la lettre TIC'Édu Documentation! Synthèse nationale des TraAM 2018-2019 Cette synthèse revient sur le thème de travail des TraAM Documentation 2018-2019 "Le professeur documentaliste créateur de ressources, de parcours et d'espaces d'apprentissage info-documentaires au sein du CDI virtuel" Publié le 16/10/2019 Année des mathématiques 2019-2020

Réseaux sociaux de chercheurs : quelle visibilité ? Accueil > Formations et ressources > Liste des documentaires - conférences > Réseaux sociaux de chercheurs : quelle visibilité ? Réseaux sociaux de chercheurs : quelle visibilité ? L'Université de Poitiers présente une conférence ayant eu lieu dans le cadre de la Journée d'étude ARPIST / URFIST Bordeaux. 15, rue de l’Hôtel DieuPOITIERS 86034FranceTél: (33) (0)5 49 45 30 00Fax: (33) (0)5 49 45 30 5014

Google lance YouTube Creator Studio sur le Google Play Désirée par la communauté depuis longtemps, Google décline à présent la version de son application Android de YouTube pour les créateurs de chaînes. Répondant au nom de YouTube Creator Studio, cette nouvelle application permet d’accéder à des fonctionnalités avancées en rapport à votre ou vos chaînes, et tout ce qui s’ensuit ! Bien qu’il soit déjà possible de profiter d’une personnalisation partielle, il faut bien admettre que l’application de YouTube est très limitée sur Android. Pour ne pas alourdir son application de fonctionnalités, dont les utilisateurs n’ont pas l’utilité, Google a donc décidé de sortir une première version destinée spécialement aux créateurs de chaîne YouTube qui évoluera sans aucun doute avec le temps. Vue totale sur la popularité de vos vidéos avec la possibilité de déterminer l’ordre.

La matrice EMI de Toulouse, document de référence (Collège et Lycée) La matrice EMI est le fruit d'une réfélexion sur les compétences nécessaires à l'éducation aux médias du cycle 3 au lycée. Ce document rassemble tous ceux produits par le groupe TraAM (cadre, infographies, exemples de séances, glossaire).Vous pouvez le télécharger en cliquant ici : matrice-EMI book L’objectif de la matrice EMI de l’Académie de Toulouse est de donner un cadre d’appui aux professeurs documentalistes et leurs collègues pour intégrer l’EMI à leurs séances pédagogiques : définir des objectifs et un vocabulaire communs et structurer les parcours EMI dans les établissements. C'est un outil d'aide à la mise en oeuvre de l'EMI, composante essentielle du parcours citoyen. Cette matrice EMI est le résultat d’une écriture collective pilotée pendant deux ans, de septembre 2014 à Juin 2016, par l’équipe TraAM et ouverte à tous les collègues volontaires de l’Académie. Ce travail a été réalisé au cours de plusieurs phases distinctes :

Related: