background preloader

Chercheurs

Facebook Twitter

La philosophie pourquoi faire ? | A la recherche de la moindre-souffrance. Comment la "déconnomie" guide le monde, par Jacques Généreux. Donc l'alternative progressiste n'est pas bloquée par la prétendue absence des marges de manœuvre ni par les intérêts bien compris de la majorité. Il faut reconsidérer deux blocages trop souvent oubliés : celui de l'intelligence et celui du système politique. L'éducation doit donc être repensée pour former un peuple de citoyens animés par le goût de la réflexion critique, entraînés à la délibération et à la reconnaissance de leurs propres biais cognitifs. Quant au système politique, on voit bien que, dans une société de communication instantanée, la démocratie représentative n'est plus qu'un marché des bulletins de vote régi par le buzz médiatique, les émotions fortes et les images chocs, bref, un terrain de jeu idéal pour la pensée réflexe la plus bête.

Mais, s'il suffit de délibérer, de prendre la parole, qu'est-ce qui en empêche les citoyens ? C'est d'abord le fait que les citoyens n'ont pas le pouvoir ! Délibérer pour délibérer ne change pas grand-chose. Les leçons de la catastrophe. « Il faut fonder le concept de progrès sur l’idée de catastrophe. Que les choses continuent comme avant, voilà la catastrophe ». Walter Benjamin, Charles Baudelaire, Paris, Payot, 1982, p. 342. Les catastrophes qui s’enchaînent engendrent curieusement de grandes espérances. Peu après le désastre de Fukushima, Le Monde publiait une série d’articles aux titres bien sombres mais qui témoignaient en fait d’un optimisme à la fois naïf et paradoxal [1]. Ulrich Beck, le sociologue allemand mondialement connu pour sa théorie de la Société du risque, expliquait : « C’est le mythe du progrès et de la sécurité qui est en train de s’effondrer » ; selon le psychosociologue Harald Walzer, c’est « l’ère de la consommation et du confort qui va s’achever ».

D’où nous vient cet optimisme ? Car depuis les années 1980, dans la théorie sociale, la catastrophe technologique est devenue emblématique ou précurseur d’une immense rupture historique. C’est ce mouvement qu’a théorisé Ulrich Beck en 1986. Jean-Baptiste Fressoz. Thèmes de recherche • Histoire environnementale. • Histoire de l’anthropocène. • Désinhibitions modernes. • Histoire des savoirs climatiques.

Séminaire de l'année en cours Logique du progrès et de la gestion de ses dégâts. Histoire environnementale de la France moderne et contemporaine . Histoire de l’anthropocène. Éléments de bibliographie Ouvrages Introduction à l’histoire environnementale, Paris, La Découverte, 2014 L’événement Anthropocène. L’apocalypse joyeuse. Eugène Huzar, La fin du monde par la science, Alfortville, Ere, 2008. « Mundus Oeconomicus. . « L’Émergence de la norme de sécurité en France vers 1820 », Le Mouvement social, n°249, 2014, p. 73-89. « Biopouvoir et désinhibitions modernes : le gouvernement des conduites technologiques en France, au tournant des XVIIIe et XIXe siècles”, RHMC, 2013, vol. 60, n°4 bis, p. 122-138 « Pour une histoire désorientée de l’énergie », Entropia, 2013, vol. 15, p. 173-187. « Payer pour polluer.

Articles avec Fabien Locher, “Modernity’s Frail Climate. Les énigmes de la croissance - Économie des institutions, de l'innovation et de la croissance - Philippe Aghion - Collège de France - 01 octobre 2015 18:00. Le mythe national - L’histoire de France revisitée. Vingt ans après En 1987, année de la première édition de ce livre, la France officielle célébrait « le millénaire d’Hugues Capet », tandis que le discours du Front national, désignant les « immigrés » comme responsables de tous nos maux, se répercutait de façon préoccupante dans les couches populaires. C’était aussi l’année du « point de détail » de Jean-Marie Le Pen. J’écrivais alors : « À la complexité de cette société, les mouvements sociaux de l’hiver 1986-1987 ont superposé le déchirement du tissu social ; la société civile a paru, un moment, s’atomiser.

La « nation », l’« unité », la « France », trois mots-clés du vocabulaire officiel, qu’il soit de droite ou de gauche, semblent plaqués sur une réalité vivante, dont ils ne rendent pas compte. Ces mots ont été popularisés par l’« histoire de France », c’est-à-dire une mise en scène du passé imaginée au siècle dernier par les historiens libéraux, romantiques puis républicains.

Le roman national et la société d’aujourd’hui. Suzanne Citron, Le Mythe national. Pour des raisons politiques et/ou idéologiques, des schémas et des notions correspondant aux préoccupations du présent. Les mots eux-mêmes, « France », « Français », dans l'emploi qui s'impose à partir du ХПе siècle, résultent ainsi de la confusion, nullement désintéressée, qui s'est opérée entre l'espace où les rois francs avaient exercé réellement leur pouvoir et un espace théorique beaucoup plus vaste, que les historiographes dévoués à la cause des premiers Capétiens présentaient comme leur revenant de droit. C'était là le début d'un long processus qui allait conduire, la centralisation monarchique aidant, à confondre l'histoire de France avec l'histoire du pouvoir, incarné d'abord par le roi, puis par la nation, le transfert de sacralité de l'un à l'autre étant facilité par la mission libératrice et universaliste que se dorme la Révolution.

C'est sur l'esquisse de ce que pourrait être une « histoire à plusieurs voix » que se termine ce livre sereine- Suzanne Citron« Une France des diversités et des multiples racines reste à inventer. Vous êtes née le 15 juillet 1922. Dans votre livre Mes lignes de démarcation, vous racontez comment s’opère un premier choc avec la grande histoire, pour l’adolescente que vous étiez, à travers l’effondrement de juin 1940. Que symbolise cette date ? Suzanne Citron. Sur le plan personnel, ce fut en effet un choc inouï. J’ai été élevée dans le culte d’une France dreyfusarde et dans la mémoire de la Grande Guerre. Après les rafles du Vél’d’Hiv, vous quittez Paris pour Lyon avec votre mère et vos sœurs. Suzanne Citron. Du coup, vous fréquentez aussi un milieu protestant ? Suzanne Citron. Vous avez été arrêtée à Lyon par la Gestapo. Suzanne Citron. Vous avez pu tenir un journal lorsque vous étiez à Drancy.

Suzanne Citron. Un deuxième séisme intérieur intervient avec la découverte du colonialisme. Suzanne Citron. Vous avez ensuite, en tant que professeure, beaucoup critiqué les méthodes d’enseignement, la pédagogie mais aussi les programmes eux-mêmes. Suzanne Citron. Suzanne Citron. U 1971. Farhad Khosrokhavar. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Farhad Khosrokhavar, sociologue franco-persan, 2014.

Farhad Khosrokhavar (en persan: فرهاد خسروخاور) (né en 1948 à Téhéran) est un sociologue franco-iranien, directeur d'études à l'EHESS. Biographie[modifier | modifier le code] Après ses études primaires et secondaires en Iran, il prépare à Montpellier au début de 1970, une thèse sous la direction de Michel Henry, intitulée « du rapport entre finitude et vérité chez Heidegger » qu'il soutient en 1974. En 1975, à Paris, il s’initie à la sociologie de l’action en fréquentant les séminaires d'Alain Touraine sous la direction duquel il soutient une thèse sur la « modernisation et appareil d’État en Iran » (1977), donc avant la révolution irannienne.

Il quitte l'Iran en 1987 et espère trouver un emploi aux États-Unis. Son œuvre (en français)[modifier | modifier le code] En Iran, il a enquêté entre autres sur l'usage des enfants "martyrs" pendant la guerre Iran-Irak. Lemaitre.Georges. 1905- 2005 histoire de l'interprétation de la physique. @ l'horizon. CULTURAMA - Jean-Baptiste MICHEL,Erez AIDEN. André Didierjean. André Didierjean Professeur de psychologie cognitive Membre de l'Institut Universitaire de France Andre.didierjean@univ-fcomte.fr tel +33 (0)3 81 66 51 92 fax +33 (0)3 81 66 54 40 Thèmes de recherche Psychologie de l’expertise - Perception visuelle - Apprentissage - Attention - Vieillissement cognitif Publications Ouvrage Didierjean, A. (2015).

Pour en savoir plus sur cet ouvrage : radio : Emission "ça va pas la tête" sur France Inter Chronique littéraire de France musique Emission "la tête au Carré" sur France Inter presse écrite : Les Echos Le Monde Le Nouvel Obs La Croix Lire Livres Hebdo Diffusion des savoirs Didierjean, A. & Thomas, C. (2015). Pdf Didierjean, A., Maquestiaux, F., Defrasne, E., & Chauvel, G. (2012). Pdf Didierjean, A. (2012). Pdf Maquestiaux, F., & Didierjean, A. (2011). Pdf Didierjean, A., Ferrari, V., & Marmèche, E. (2003). Pdf Articles dans des revues à comité de lecture Goujon, A., Didierjean, A., & Thorpe, S. Pdf Thomas, C., Didierjean, A., Maquestiaux, F., & Gygax, P. Pdf pdf pdf pdf pdf p. Bernard et Marie Ange | RADIO GALERE. Comaguer. Piketty : «l'Allemagne est LE pays qui n'a jamais remboursé ses dettes»

Pourquoi le livre de Piketty est-il un succès aux Etats-Unis ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Mathilde Damgé Le livre du Français Thomas Piketty Le Capital au XXIe siècle (Editions du Seuil, 2013) se classait encore, jeudi 24 avril, en tête des ventes aux Etats-Unis sur le site de distribution en ligne Amazon. Publié l'an dernier en France (lire des extraits sur le site du Seuil), il n'est arrivé que cette année aux Etats-Unis. Mais l'énorme succès rencontré outre-Atlantique par un ouvrage pourtant austère, écrit par un économiste qu'on classe, en France, plutôt à gauche, ne cesse d'étonner. Le site Internet de l'enseignant à l'Ecole d'économie de Paris donne un bon résumé des quelque 1 000 pages (dans la version française) de cet ouvrage, agrémenté de nombreux schémas, qui dénonce la trop forte concentration des richesses et plaide pour une plus lourde taxation des hauts revenus.

Lire l'entretien : Thomas Piketty : « Le retour des inégalités inquiète aux Etats-Unis » Ce que dit le livre Ces Français qui cartonnent aux Etats-Unis. Denise Turrel, Le Blanc de France. La construction des signes identitaires pendant les guerres de religion (1562-1629) 1La reliure agressivement rouge de ce livre contraste violemment avec le sujet de cette étude : le blanc comme signe identitaire de la France. En tant que tel, le pari est réussi. Le lecteur est d'emblée gagné à la conviction de l'auteure que les couleurs sont par excellence, selon le terme de Krzysztof Pomian, des sémiophores, des signifiants objectivés. Plus précisément, la couleur blanche (car assez paradoxalement le blanc, absence de couleur, agit bien comme couleur héraldique positive dans ce contexte, par opposition aux coloris d'autres puissances, tel le rouge espagnol) apparaît comme un produit symbolique de l'État, au même titre que les armoiries, les cérémonies ou les drapeaux.

À partir de la fin du xvie siècle, la couleur blanche, concrétisée dans l'écharpe blanche, affirme sans conteste l'identité et la présence de l'État de France sur le champ militaire et dans les cérémonies publiques. Mais est-ce bien l'État qui porte cette couleur ? Publications de Naïma Ghermani sur Cairn.info. ➜Recherche avancée Publications de Naïma Ghermani diffusées sur Cairn.info Articles de revues La représentation du prince en Allemagne au xvie siècle: la construction d'un corps politique Dans Histoire, économie & société 2006/1 (25e année) Résumé Version HTML Version PDF Une difficile représentation ? Dans Revue historique 2005/3 (n° 635) Résumé Version HTML Version PDF Articles de magazines 1. Dans L'Histoire 2013/5 (N° 387) Premières lignes Consulter 2.5 € 2. Premières lignes Consulter 2.5 € Disciplines Outils Mon Cairn.info English. Publications de Werner Paravicini sur Cairn.info.

➜Recherche avancée Publications de Werner Paravicini diffusées sur Cairn.info Articles de revues Avant-propos Dans Revue du Nord 2009/2 (n° 380) Premières lignes Version HTML Version PDF Un suicide à la cour de Bourgogne : Roland Pippe Résumé Version HTML Version PDF Le héraut d'armes : ce que nous savons et ce que nous ne savons pas Dans Revue du Nord 2006/3-4 (n° 366 - 367) Résumé Version HTML Version PDF Disciplines Outils Mon Cairn.info English. Jérôme  Grévy  (dir.), Sortir de crise. Les mécanismes de résolution de crises politiques (XVIe-XXe siècle) Publications de Laurent Hablot sur Cairn.info.

➜Recherche avancée Publications de Laurent Hablot diffusées sur Cairn.info Articles de revues Revêtir le prince. Le héraut en tabard, une image idéale du prince Pour une tentative d'interprétation du partage emblématique entre prince et héraut à la fin du Moyen Âge à travers le cas bourguignon Dans Revue du Nord 2006/3-4 (n° 366 - 367) Résumé Version HTML Version PDF Disciplines Outils Mon Cairn.info English. Entretien avec Philippe Contamine - Cour de France.fr. Philippe Contamine est professeur émérite de l’université Paris-Sorbonne, spécialiste de la guerre, du pouvoir et de la noblesse à la fin du Moyen Âge, sujets auxquels il a consacré un grand nombre d’études. Son dernier livre porte sur Jeanne d’Arc (Philippe Contamine, Olivier Bouzy et Xavier Hélary : Jeanne d’Arc. Histoire et dictionnaire, Paris, Robert Laffont, 2012).

Jeunesse et formation [Page 1]C. zum Kolk : Vous êtes né en 1932 à Metz ; avez-vous passé votre jeunesse dans cette ville ? P. Contamine : Non, seule ma première enfance. Ma famille a des origines savoyardes lointaines ; du côté de ma mère, elle vient de la Picardie et des Vosges, du côté de mon père essentiellement du Nord, c’est-à-dire le Hainaut et la Flandre ; mon père est né à Lille. [p. 2]terminale de philosophie au lycée Hoche, et j’ai choisi la faculté des lettres plutôt que la faculté de droit. La guerre à la fin du Moyen Âge [p. 4]successeur, mais un héritier, incontestablement.

Du « peuple des nobles » [p. 12]P. Bernard Stiegler : l'automatisation et la fin de l'emploi. "Le Front national sera majoritaire", prédit le philosophe Bernard Stiegler. Capitalisme. 00879147, v3] Vers une philosophie du Web : le Web comme devenir-artefact de la philosophie (entre URIs, tags, ontologie (s) et ressources) - Vers_une_philosophie_du_Web_thA_se_version_finale_de_publication2_bibcorrigA_e_ ISIDORE - Accès aux données et services numériques de SHS. Les penseurs du web – The Internet’s Thinkers. Les penseurs du web – The Internet’s Thinkers (This article is in French below ; to read it in English go here).

Qui sont les plus importants penseurs d’Internet ? Quels sont les livres majeurs qu’il faut absolument avoir lu pour comprendre le Web ? Je suggère dans cet article le nom de mes intellectuels préférés sur les idées numériques et renvoie vers leurs livres clés. Les penseurs du web Qui sont ces intellectuels, ces historiens, ces chercheurs ou sociologues, mais aussi ces ingénieurs ou ces iconoclastes, qui ont inventé ou décrypté le web ? Trois pères fondateurs – George Orwell. . – Marshall McLuhan. . – Gilles Deleuze. Quelques intellectuels – Zygmunt Bauman. . – Bruno Latour. Quelques penseurs atypiques – Lawrence Lessig. . – Nicholas Negroponte. . – Evgeny Morozov. . – Tim Wu. . – William Gibson. . – Danah Boyd. . – Ray Kurzweil. . – Sherry Turkle. . – Kate Crawford. . – Malcolm Gladwell. . – Gabriella Coleman. Des économistes – Jérémy Rifkin. . – Chris Anderson. Quelques “techies” – Lou Montulli.