background preloader

Observatoire des technologies de l'IST

Observatoire des technologies de l'IST
Le blog ‘Jstor Labs’ publie, ce 6/03/17, un billet présentant ‘Text analyser‘, un nouvel outil (en mode béta) de recherche de livres ou d’articles dans la base JSTOR. (Lu sur echosdoc). [2] Dans le premier écran on saisit par copier coller un article , un résumé , et même une image ! En téléchargement, les formats acceptés sont : csv, doc, docx, gif, htm, html, jpg, jpeg, json, pdf, png, pptx, rtf, tif (tiff), txt, xlsx. Le test ci dessous a été effectué avec le titre et le résumé de l’article ” Assessment of the toxicity of pesticides on honey bee drone fertility using laboratory and semi-field approaches: A case study of fipronil” (*) (figure 1). Figure 1 -Un résumé d’article est inséré par copier/coller Text Analyzer reconnait ensuite les termes présents dans le texte saisi et identifie les termes et demande à l’utilisateur de modifier la priorisation par défaut ou de rajouter les termes. Text Analyzer effectue trois types d’analyses [3] Figure 2 – Le résultat de Text Analyzer Sources :

http://ist.blogs.inra.fr/technologies/

Related:  Réseaux sociaux et chercheursbmboulogneA trierEspace pro docVeille : outils & techniques

Les réseaux sociaux scientifiques sur Internet : compte-rendu d’une courte étude Afin de s’orienter dans ses développements, [VertigO] a effectué entre 2009 et 2010 une recherche préliminaire sur la question des réseaux sociaux scientifiques numériques (pour des détails voir Cette recherche visait aussi à voir comment le développement d’une telle plateforme serait perçu par des chercheurs et intervenants en activité dans un domaine de recherche/intervention multidisciplinaire. Dans le première étape, nous avons repéré et analysé différents réseaux sociaux scientifiques numériques existants (tout en ayant une définition large du réseau social) (Research Gates, Nature Network, Médiaterre, etc…). L’étude webographique réalisée préalablement à cette recherche a permis de constater la présence d’un grand nombre de réseaux et autres serveurs scientifiques et d’un certain nombre de sites dédiés au domaine scientifique “développement”. La décentralisation du web et la multiplicité des sites posent cependant le problème de l’éparpillement des ressources (voir p.ex.

Prospectibles En attendant le Projet de loi sur le numérique prévu pour la rentrée, Manuel Valls a présenté le 18 juin 2015 la stratégie numérique du gouvernement qui s’appuie sur le Rapport du Centre National du Numérique (CNNum) « Ambition numérique », synthèse de la concertation lancée en octobre 2014. Comme le souligne la chercheuse Francesca Musini dans son interview sur la Commission parlementaire sur le numérique « Jusqu’à présent les parlements ont plutôt légiféré de façon réactive par rapport au numérique, sur des questions spécifiques. C’est une bonne idée d’essayer de faire autrement, d’avoir une réflexion sur le long terme. » Le gouvernement a avancé 14 mesures qui reprennent plus ou moins les 70 propositions du rapport Ambition numérique (4 thèmes et 70 propositions ayant impliqué la participation de 5000 personnes et de près de 18 000 contributions en ligne … !) – ouverture des données publiques déjà entamée avec Etalab.

Comment vérifier les images des réseaux sociaux ? De plus en plus d’intox circulent sur les réseaux sociaux, que ce soit sur les migrants, la guerre en Syrie. En fait sur à peu près tous les sujets d’actualité. Un type de manipulation y fleurit particulièrement : les détournements de photos et de vidéos. La mauvaise nouvelle, c’est que les médias n’ont pas les moyens de vérifier toutes ces images sur le terrain. La bonne, c’est qu’il existe aujourd’hui tout un panel d’outils et de techniques qui permettent d’enquêter sur ces hoax. Comme la désinformation n’est pas née avec Internet, la manipulation d’images n’est pas apparue avec Photoshop et Twitter.

Des lycéens poètes aux semelles de tweet Selon Paul Eluard, « le poème est le plus court chemin d’un homme à un homme » : en témoigne peut-être le projet « i-poèmes », travail d'écriture poétique, collaborative et numérique. Réalisé conjointement par les premières L du lycée de l’Iroise à Brest et des lycéens italiens apprenant le français au Liceo Cecioni à Livourne, il montre comment faire de Twitter un réseau à la fois social, créatif et pédagogique. De manière plus générale, il articule des activités variées (analyse de l’image, lectures, écritures, travail de la langue, pratique réfléchie de la poésie …) pour donner aussi du sens à l’école. La littérature cesse ici d’être un objet purement scolaire et théorique pour devenir, avec le support du numérique, invitation au voyage : nourri de Christine Jeanney, auteure contemporaine, et d’Arthur Rimbaud, le « poète aux semelles de vent », chaque lycéen est joliment convié à partir à la découverte de l'autre et de soi, par les mots et par les images.

[IDnum.] Ingénierie du Document NUMérique L’élaboration du Plan de veille est présentée sous la forme d’une étude de cas sur le sujet suivant: « Évolution de la législation européenne des assurances » 1. #IdNum2013 : les points clés ! Depuis 10 jours déjà, plusieurs articles sur la rencontre « Identité numérique et visibilité du chercheur sur le web » ont été publiés : quelques exemples ici, là,par ici, et encore par là. Parmi les nombreux échanges et présentations qui ont eu lieu, 4 points nous ont semblé essentiels à retenir… 1.

Qu’est-ce que le Bouillon ? at Le bouillon des bibliobsédés Le Bouillon des Bibliobsédés est destiné à tous ceux qui s’intéressent aux apprentissages en réseaux et qui souhaitent mieux comprendre les mutations engendrées par le numérique. Il est proposé par des professionnels de l’information et de la documentation (documentalistes, archivistes, bibliothécaires, journalistes, informaticiens, consultants) Le Bouillon des bibliobsédés entend susciter pour les thèmes qui entrent dans sa ligne éditoriale des conversations par une très large dissémination des liens jugés pertinents par les veilleurs, pour un usage personnel ou collectif.

Hervé Le Crosnier : « Le réseau est devenu un des nouveaux lieux de la lutte des classes » – Le Comptoir Ancien conservateur de bibliothèque, Hervé Le Crosnier est actuellement enseignant-chercheur en sciences de l’information et de la documentation à l’Université de Caen Basse-Normandie. Également éditeur chez C&F éditions, il publie des ouvrages sur des sujets divers – les utopies d’Internet, l’évaluation de l’information en ligne, l’adolescence ou encore le moteur de recherche Google –, tous liés à la problématique du numérique et son impact sur nos sociétés. Influencé par les travaux de la politologue et économiste américaine Elinor Ostrom (1933-2012), il a fait des biens communs, et en particulier des communs de la connaissance, son cheval de bataille.

Blogs Sciences information les plus influents Le guide des égarés. culture de l'information, Information literacy, documentation, CDI, , Pédagogie, sciences de l'information et de la communication, Humanisme numérique.Olivier Le Deuff 1999-2014 Lire, faire lire et découvrir Bibliothécaire, je vous propose de découvrir mes coups de coeur lecture, mais également des auteurs et artistes connus et méconnus.

Les Webinaires Talkwalker - Optimisez votre stratégie sur le web et les réseaux sociaux - Talkwalker Cas client : Comment Bonduelle utilise la veille pour optimiser la stratégie de sa marque Un suivi et contrôle de sa réputation, l’ouverture du dialogue avec le client, l’interprétation des signaux faibles, la détection et gestion de crise… Les données des médias sociaux représentent un formidable potentiel pour les entreprises. Pourtant, de nombreux acteurs, tous secteurs confondus, délèguent encore uniquement la gestion de ces données aux équipes responsables des médias sociaux sans penser aux applications plus larges qu'elles pourraient avoir dans leur organisation. Dans cette intervention, vous découvrirez comment Bonduelle utilise les informations stratégiques du web et des réseaux sociaux pour optimiser la stratégie de ses différentes équipes, des départements en charge de la gestion risque et du développement produit, aux équipes opérationnelles de type marketing, et en passant bien sûr par les ressources humaines et relations publiques.

Related: