background preloader

Du néolithique au numérique, une histoire de l’information

Du néolithique au numérique, une histoire de l’information

http://www.inaglobal.fr/histoire/dossier/du-neolithique-au-numerique-une-histoire-de-l-information-9342

Related:  valaucdihistoireelastellaMaîtriser l'informationOutils / Ressources

Logiques marchandes et désir de distanciation : l’ambiguïté des youtubeurs C’est que les youtubeurs auraient une parole qui porte, à en croire les partenariats qu’ils nouent avec d’autres marques : on leur prête implicitement le pouvoir d’ « influencer », c’est-à-dire d’orienter le public vers tel objet de consommation, entre autres. Leur pouvoir supposé est tel, à en croire parfois la presse, qu’il pourrait s’apparenter aux « maîtres de vérité » de la Grèce antique : comme le poète, le devin ou le roi, il semble à première vue que leur parole ne soit pas contestée, mais uniquement suivie, comme un dogme. Les youtubeurs sont plutôt semblables à des marques : comme elles, ils « vendent silencieusement » À y regarder de plus près, cependant, les youtubeurs sont plutôt semblables à des marques : comme elles, ils « vendent silencieusement »[+] NoteLa remarque, citée par Benoît Heilbrunn (La Marque, PUF, coll. « Que sais-je »), est de Vance Packard (1914-1996), un sociologue américain spécialiste de la société de consommation. [11].

L'histoire du développeur qui aurait dû lire Kant A l’origine, la confession d’un développeur américain du nom de Paul Sourour publiée sur le site Medium. Dans cet article intitulé “Le code dont j’ai encore honte”, Paul Sourour raconte que dans les années 2000, alors qu’il était jeune programmateur, il a été engagé par une entreprise de marketing canadienne, dont les principaux clients étaient des laboratoires pharmaceutiques. La loi canadienne étant assez stricte sur la publicité pour les médicaments, et interdisant la promotion directe d’un traitement, le site se présentait comme une plateforme d’information et fabriquait des quizz qui, quand les internautes y répondaient, les orientaient vers tel ou tel traitement en fonction des réponses. Paul Sourour se voit confié la fabrication d’un quizz à destination des jeunes filles. Toutes les spécifications lui sont données par son entreprise, il n’a qu’à écrire le programme.

Gravir les échelons de la démarche d’investigation documentaire : la culture info-doc en EMI Chaque theme fera donc l’objet d’un module avec un sujet d’etude par niveau (progression spiralaire) Voici donc la progression pour la culture informationelle : J’essaie pour les compétences info-doc de travailler en classe inversée, c’est-à-dire que je fournis des éléments de démarche par rapport aux attentes liées au projet et à la restitution. Pour ce faire, j’utilise des capsules que je mets à disposition des élèves par mail ou sur mon site Pour leur permettre de se consacrer réellement aux travaux pratiques de recherche en ma présence et leur donner la possibilité de solliciter mon expertise pendant le processus de recherche. J’essaie vraiment de les mettre en position de recherche expérimentale et d’être capable d’analyser leur propre processus, ce qui n’est pas toujours facile.

Face aux majors du Web, des enseignants réticents Peut-on cautionner l’implication des entreprises du numérique dans l’école ? C’est l’un des thèmes de la première conférence de consensus de la Ligue de l’enseignement, le 17 septembre, dans le cadre de la Semaine de l’éducation et du salon correspondant, porte de Versailles. Depuis quelques années, avec une pointe depuis novembre 2015 autour d’un accord de partenariat contesté avec Microsoft, un débat se développe sur les relations entre l’éducation nationale et les acteurs privés du numérique. Aborder ce sujet sous l’angle exclusivement technique ne permet pas d’en saisir l’intérêt. Les équipes des fournisseurs de technologies numériques ne sont-elles pas composées d’honnêtes professionnels travaillant à proposer les meilleures « solutions » ? Logiquement, ils appuient le grand tournant numérique d’une institution, promeuvent leurs produits et leurs services.

Des photothèques géographiques L'exposition « Imaginaires », par les professeurs et les étudiants du département de géographie de l'ENS de Paris. Photographies libres de droits pour l'usage pédagogique. La Base documentaire d'images géographiques de l'Université de Lorraine propose 20 000 Photos aériennes obliques (Lorraine, France, Espagne, Maroc). Enseigner l’histoire en seconde avec les TICE : le prof devient un « chef d’orchestre » Au lycée Kastler de Guebwiller, les élèves utilisent des tablettes, Moodle et Dropbox pour créer, ensemble, le cours. Un travail collaboratif qui les rend acteurs et producteurs de leur propre savoir. Une classe de seconde du lycée Kestler – les élèves sont tous munis de tablettes.

Femmes en mouvement Recensé : Lauren Elkin, Flâneuse. Women Walk the City in Paris, New York, Tokyo, Venice and London, Londres, Chatto & Windus, 2016, 317 p. Hanter boulevards et avenues et se laisser captiver, capturer par leurs sinueux tours et détours ; s’ancrer, par le pas, dans la ville et lui appartenir ; s’inscrire, par l’écrit, dans le lieu que l’on habite en marchant : telles sont les flâneries des flâneuses dont est Lauren Elkin. Il y a quelque chose d’envoûtant et de viral dans son invite à aller par les rues et à suivre sa dérive amoureusement érudite. De New York, où elle est née, jusqu’à Paris, où elle réside, en passant par Londres, Venise et Tokyo, l’auteure vagabonde entre recherche académique, critique journalistique et écriture fictionnelle (maître de conférence à l’université de Liverpool, Lauren Elkin est critique pour le Times Literary Supplement, le New York Times Book Review et le Paris Review. Elle est aussi l’auteur du roman Une année à Venise).

Bruno Devauchelle : Education numérique et curiosité Au vu de l'évolution de nos pratiques et des médias de flux et interactifs, il devient de plus en plus urgent de s'interroger sur notre curiosité et sur la place qu'a celle-ci en éducation. Ne sommes-nous pas en train d'étouffer sous l'information ? Ne sommes-nous pas dirigés par des algorithmes qui nous renvoient davantage notre image qu'une porte ouverte sur le monde ? Lorsque l'on interroge des jeunes et des adultes sur leur gestion de leur information on s'aperçoit que l'on restreint souvent celle-ci à un périmètre du déjà connu et qu'on est parfois surpris par des contenus étrangers que l'on peut être tenter de supprimer rapidement. Ainsi nous ne serions pas vraiment curieux, ou en tout cas pas autant que ce que peut laisser voir le tout petit enfant qui découvre le monde et dont la curiosité semble être un moteur très puissant que nous adultes, parents, éducateurs, sommes prompts à limiter, canaliser, encadrer...

Tline. Créer et partager facilement des timelines – Les outils de la veille shares Soyez le premier à partager -> Tline est un outil de curation formidable qui permet de créer très facilement une timeline puis de la partager aussi facilement par mail ou en l’insérant dans un site ou un blog. Un outil malin qui offre une prise en main immédiate qui va vous permettre de mettre en timeline tout ce que vous voulez. Transformation numérique : analyse des projets médias financés par Google Par Gautier Roos et Alexandra Yeh, France Télévisions, Direction de la Prospective Vous voulez savoir ce que mijote le gratin des éditeurs européens pour réussir leur transformation numérique ? Nous avons donc épluché avec soin les bonnes oeuvres de Google ! En d'autres termes, les projets que le géant du Web a choisi d'aider dans le cadre de son fonds d'innovation dans le secteur des médias. Créé en 2016, le "Digital News Initiative Innovation Fund" lance cette semaine son 3ème round. L'occasion pour le GESTE d'inviter à Paris son responsable Ludovic Blecher à présenter le programme de financement, qui, affirme-t-il, ne vise "pas à financer des projets de modernisation, mais des projets de transformation".

Related: