background preloader

Les pôles de Compétitivité - Cartes des pôles - Moteur de croissance et d'emploi

Les pôles de Compétitivité - Cartes des pôles - Moteur de croissance et d'emploi

L'iPhone, un produit mondialisé - Classes de M. Orjebin Cours.pdf Document Adobe Acrobat 181.9 KB Si l'on retourne son iPhone, on peut lire la mention suivante : « Designed in California, assembled in China ». Mais la réalité de la chaîne de fabrication et de diffusion de l'iPhone est bien plus complexe. En effet, sa production rend interdépendants une diversité d'acteurs et de territoires. (délimitation : échelle mondiale) : Notre analyse portera essentiellement sur l'échelle mondiale. En quoi l'iPhone est-il un produit reflétant le fonctionnement de la mondialisation et sa territorialisation ? Dans un premier temps, nous verrons en quoi les étapes de production de l'iPhone l'inscrivent pleinement dans la mondialisation. I- L'iPhone est une production inscrite dans la mondialisation L'iPhone résulte d'un système productif mondialisé : conception américaine (A), production multicontinentale (B), diffusion mondiale (C). A- Une innovation californienne A l'origine, l'iPhone a été conçu au sein de la Silicon Valley, aux Etats-Unis.

Aerospace Valley : la vitalité de l'un des premiers pôles de compétitivité de France L'objectif est de maintenir les positions des Grands Groupes, et les PME-PMI sur les marchés actuels, en conservant une avance technologique, pour leur permettre d’accéder à de nouveaux marchés. Réélue lundi soir pour trois ans à la présidence de ce pôle de compétitivité Aerospace Valley, Agnès Paillard compte "continuer à travailler sur la feuille de route de la filière aérospatiale". Agnès Paillard, pdte d'Aerospace Valley L'un des dossiers d'importance pour Agnès Paillard :est le rapprochement avec l’Institut de recherche technologique Saint-Exupéry avec lequel a débuté un partenariat très étroit qui passe par une co-localisation. Le déménagement du pôle Aerospace Valley dans les locaux de l'IRT est prévu en ce début 2015. L' Aerospace Valley compte 730 membres dont 424 PME. Voyez l'exemple de Bigata, sous-traitant, leader mondial dans le domaine de la maintenance aéronautique : portrait de Bigata, sous-traitant dans l'aéronautique

Comprendre l'intérêt de la Fusion & Acquisition pour mon entreprise : avantages, inconvénients et exemples | Entreprise sans fautes Source : Fotolia Pour beaucoup de personnes, les fusions et acquisitions sont considérées comme une pratique financière complexe. Pourtant, ces deux stratégies d’entreprises sont absolument différentes mais malgré tout, encore beaucoup de personnes pensent à tort que ces deux pratiques sont indissociables et que l’une ne peut exister sans l’autre. Le processus préalable à ces deux stratégie est certes identique : cela commence généralement par une série de discussions formelles et informelles entre les représentants de chaque entreprise, suivies d'une négociation formelle, de la délivrance d'une lettre d'intention, d’un audit de validation, de la signature d’un contrat d'achat ou de fusion, et enfin l'exécution de l'opération et le transfert du paiement. On distinguera à ce moment là : ⚫ Les fusions, où deux entreprises généralement de taille similaire se combinent entre elles pour former une nouvelle société. Illustration : explication simple de la fusion & acquisition pour les nuls

Les pôles de compétitivité du Grand Est - Panorama Grand Est En région Grand Est, la question des pôles de compétitivité est particulièrement stratégique au regard de la difficile reconversion des industries traditionnelles locales. La région est cependant la deuxième région industrielle de France grâce à l’Alsace et attire les investisseurs étrangers dans le secteur industriel. Comment les pôles de compétitivité du Grand Est soutiennent-ils l’activité industrielle régionale ?Les années 1970-1990 sont marquées par un recul de l’industrie nationale, que les politiques publiques veulent compenser par les services. Le reportage appartient à une rubrique hebdomadaire du journal régional qui présente la nouvelle région : nous sommes en 2016, les grandes régions sont récentes et la région Grand Est a bien du mal à trouver sa place et son identité.

Les investissements étrangers en France au plus haut depuis dix ans L’Allemagne est devenue championne des implantations dans l’Hexagone, avec une progression de 35 % du nombre de projets. Un très bon cru. Quelque 1 117 décisions d’investissements physiques ont été prises en 2016 par des opérateurs étrangers, du géant américain de l’e-commerce Amazon au groupe électronique chinois TCL Communication, désireux d’implanter ou d’élargir des activités en France. C’est 16 % de plus que l’année précédente. « L’année 2016 est la meilleure depuis dix ans », s’est réjouie Muriel Pénicaud, la directrice générale de Business France, en présentant mardi 21 mars son rapport sur l’internationalisation de l’économie française : « Cela représente trois bonnes nouvelles par jour ! Pour la première fois, l’Allemagne a dépassé – de peu – les Etats-Unis pour devenir le premier investisseur étranger en France, avec une progression de 35 % du nombre de projets. « Si la France sortait de l’euro, c’est évident que cela aurait un impact sur les investissements étrangers »

Related: