background preloader

Comment accueillir une émotion

Comment accueillir une émotion
Une émotion est une énergie qui transporte de l’information et demande un certain temps de réception, de compréhension. Avec cette bande dessiné réalisée par Art-mella, apprenez à accueillir une émotion jusqu’au bout ! Ceci est un extrait de l’ouvrage Émotions : enquête et mode d’emploi publié aux éditions PourPenser. Lire aussi : La communication non violente expliquée en bande dessinée Related:  Développement personnel et fonctionnement du cerveauémotionsCommunication

Auto-efficacité Le sentiment d’auto-efficacité constitue la croyance qu’a un individu en sa capacité de réaliser une tâche[1]. Plus grand est le sentiment d'auto-efficacité, plus élevés sont les objectifs qu’il s'impose et son engagement dans leur poursuite[1]. La théorie de l’auto-efficacité a été élaborée par le psychologue canadien Albert Bandura (Bandura, 1977, 1997, 2003) dans le cadre théorique plus large de la théorie sociale cognitive (Bandura, 1986). Définitions et traductions[modifier | modifier le code] L’auto-efficacité est une émotion aussi connue sous le nom de confiance contextuelle (ou situationnelle). Elle est le sentiment de se sentir prêt, de savoir que l’on peut faire les choses bien dans n'importe quel contexte. La notion d’agentivité et sa « variable clé » selon Bandura, l’auto-efficacité, posent des difficultés de traduction et d’interprétation en français. Quatre sources de construction de l'efficacité personnelle[modifier | modifier le code] Le sport[modifier | modifier le code]

Coffre d'outils: Trucs pour se retrouver Les outils d'Exploration de soi Cheminer avec ma jalousie Outil de développement personnel pour identifier clairement la source réelle de la jalousie, préparer un plan d'action pour résoudre le vrai problème et assumer une nouvelle dimension de soi-même. Oublions les résolutions et créons des projets! Il nous arrive tous, de temps en temps, d’être de mauvaise humeur. Parfois, plutôt que d’écouter le message que nous envoient nos émotions, nous expliquons notre humeur d’une façon qui n’a pas de lien véritable avec ses causes. La liste de ces fausses explications peut être longue: Je suis fatigué C’est mon syndrome pré-menstruel Je me suis levé du mauvais pied etc. Une des meilleures choses que nous puissions faire, c’est utiliser cette "mauvaise humeur" comme signal d’alarme pour nous indiquer qu’un de nos besoins est insatisfait. Prendre conscience que je suis de mauvaise humeur (évidemment !) Souvent, cette chanson me parle... de moi... de mes besoins... de mes préoccupations...

La communication non-violente expliquée en bande dessinée Communiquer s’apprend. Parler de soi, réfléchir avant d’agir, accepter l’autre tel qu’il est et l’écouter avant qu’il parle sont autant de pistes pour poser les premières pierres d’une communication efficace. BD réalisée par Le Cil Vert, tirée du hors-série 7. Aller plus loin avec la fiche pratique publié dans ce même numéro de Kaizen. Communiquer s’apprend. BD réalisée par Le Cil Vert, tirée du hors-série 7. Le ballon émotionnel - S Comm C, le blog Chose promise, chose dûe, voici un article explicatif sur les émotions. Le ballon émotionnel Représentez-vous quelque chose qui vous fait très très envie et auquel vous n’avez pas souvent accès : un gâteau bien spécifique préparé dans la seule et unique boulangerie de votre enfance, un plat dégusté uniquement sur votre lieu de vacances, … N’importe quoi que vous aimez beaucoup et donc l’accès vous est plutôt rare, soit que vous ne puissiez pas le manger souvent, soit que vous soyiez au régime par exemple. Vous attendez avec impatience le moment où vous allez pouvoir déguster ce plat ou ce gâteau qui vous manque tant. Et enfin, l’occasion se présente ! La date est prévue depuis des semaines, vous vous en faites une joie d’avance. Mais patatras quand vous voulez passer commande, on vous annonce Ah non désolé, nous n’en avons pas ce soir ! Grrrrr … je vous entends râler d’ici : Ah les boules !!!! Qu’est-ce qu’une émotion ? Et c’est là une définition assez exacte de ce qu’est une émotion :

Les émotions Depuis quelques semaines, je travaille avec la médiatrice sociale de notre quartier autour des émotions : de la manière de les reconnaître, de les exprimer et de savoir comment les gérer. Je viens partager ici avec vous le déroulement des différentes séances ainsi que certains documents que nous avons concoctés... Séance 1 : Visionnage du film Vice Versa, les enfants ont adoré, tout comme les adultes. On peut trouver une étude du film d'un point de vue psychologique Ici Séance 2 : Différence entre émotion et sentiment : Le but est de bien faire comprendre aux élèves qu'un sentiment n'est pas visible. Définir les 4 émotions principales Montrer aux enfants que 4 émotions c'est 4 façons différentes dont le corps réagit : lorsqu'on est joyeux, notre corps va vers le haut, pour la tristesse, c'est vers le bas; lorsqu'on a peur, il recule et quand on est en colère, il part vers l'avant. La peur, la colère, la joie et la tristesse sont affichées au tableau. Phrases à trier des émotions à trier

La CNV : qu'est-ce que c'est ? Nous avons tous expérimenté des manières joyeuses et authentiques d’être en relation avec nous-mêmes et avec les autres. Nous vivons également des situations moins satisfaisantes où nous sommes en conflit, où nous n’arrivons pas à nous exprimer clairement, où nous doutons de notre capacité à créer du lien et à trouver avec l’autre une relation harmonieuse et constructive. Le processus de la Communication NonViolente mis au point par Marshall B. Rosenberg, nous permet de : repérer ce qui, dans notre manière de penser et de communiquer, bloque et génère la violence ou, au contraire facilite la communication et désamorce les conflits développer nos capacités à clarifier ce que nous vivons et à exprimer des demandes claires La CNV est plus qu’un processus ou un langage : c’est une invitation permanente à concentrer notre attention là où nous avons le plus de chances de trouver ce que nous recherchons. Ce processus, mis au point et proposé par Marshall B. Marshall B. groupes de pratique locaux

Le syndrome de l'imposteur Harvard Business Review Avril-mai 2016 Mag Carrière Le syndrome de l’imposteur Mag Le 10/03/2016 A un moment ou à un autre, au cours de nos vies professionnelles, la plupart d’entre nous avons l’impression d’être des tricheurs –mais pour certaines personnes, ce ressenti est persistant. Des chercheurs de l’université de Gand (Belgique) ont récemment publié une étude avançant quelques explications. Le syndrome de l’imposteur était présent chez environ 20% des répondants (et légèrement plus courant chez les employés des premiers échelons) et à tous les niveaux de l’organisation. « Fear of Being Exposed: The Trait-Relatedness of the Impostor Phenomenon and Its Relevance in the Work Context », par Jasmine Vergauwe, Bart Wille, Marjolein Feys, Filip De Fruyt et Frederik Anseel. Le syndrome de l’imposteur Mag

Les 7 émotions universelles Ces derniers temps, je m’intéresse de près aux microexpressions. Largement médiatisées dans la série Lie To Me, série TV basée sur les travaux de Paul Ekman, il s’agit d’une expression faciale de très courte durée (moins d’une seconde) apparaissant généralement lorsque les enjeux d’une situation sont élevés. A la différence des expressions faciales, les micro-expressions sont totalement involontaires mais cependant, c’est là le hic, difficile à décrypter vu la brièveté du mouvement. En attendant un article plus fouillé sur les micro-expressions (et oui il y a pas mal de choses à raconter sur le sujet), je vous propose de découvrir un test sur le site de Paul Ekman visant à mesurer votre capacité à les décrypter. Si votre score est de moins de 40%, allez lire la suite de l’article où je vous donne les éléments clés des 7 émotions universelles du test (en anglais sad, happy, angry, contempt, surprise, fear, disgust) qui je l’espère vous permettront d’améliorer votre score. Loading ...

Les outils en ligne pour accélérer le passage de la formation vers l'accompagnement La formation professionnelle pour adulte se transforme aujourd'hui à grande vitesse. De multiples formes de développement des compétences viennent enrichir les pratiques pédagogiques ou bien sont mises sur le devant de la scène. Le lien avec les situations de travail devient plus fort. Accompagnement comportemental ou accompagnement d'une équipe L'une des formes en vogue est l'accompagnement. Si le vocabulaire propose coaching, ou bien guidance (en association avec l'apprenance), le verbe transitif " Accompagner" prend ses lettres de noblesses. Les formes d'accompagnement Dans le champ de la formation, il existe des déclinaisons de l'accompagnement accompagnement formation consite à aider l'apprenant dans son orientation, son projet, et tout au long de son apprentissage;accompagnement d'aide à la décision ou facilitation productique. L'accompagnement est doté d'une intention spécifique et se distingue de la seule relation de travail. Posture et compétence de l'accompagnateur

Repérer et bichonner ses « activités de flow » | Marion LFD Ahhh les activités de flow… Je les ai avais rapidement évoquées dans mon dernier article, puisqu’elle font partie des 7 composantes de la vie des gens heureux. Les 6 autres étant énumérées ici pour les curieux (à juste titre !). J’ai choisi de leur dédier un post parce que je trouve qu’elles font le sel de la vie, et qu’il est essentiel de repérer les siennes pour mieux les valoriser. Alors, alors, qu’est-ce qu’une activité de flow ? Un bon vieux Wikipédia pour ouvrir le sujet, on a encore rien trouvé de mieux : « Le flow, littéralement le flux en anglais, est l’état mental atteint par une personne lorsqu’elle est complètement immergée dans ce qu’elle fait, dans un état maximal de concentration. Ces « moments de grâce », comme les a baptisé Florence Servan-Schreiber dans « 3 kifs par jour », c’est pour elle « le fait d’être absorbée par mon activité, d’être emportée par son flux et de suspendre ma perception du temps qui me procure une satisfaction profonde. Des exemples ! Des exemples !

Les 4 piliers du bonheur selon les neurosciences Le neuroscientifique Alex Korb a déduit de ses recherches en neurosciences 4 rituels qui peuvent nous rendre plus heureux. 1.La question la plus importante à se poser quotidiennement Les neurosciences nous invitent à faire preuve de gratitude au quotidien par le biais d’une question cruciale : Pour quoi suis-je reconnaissant.e aujourd’hui ? Faire preuve de gratitude active les neurotransmetteurs qui produisent de la dopamine et de la sérotonine. Penser aux choses pour lesquelles nous pourrions être reconnaissants nous invite à considérer les aspects positifs de la vie. Et ce n’est pas tant les choses pour lesquelles nous éprouvons de la gratitude qui comptent… mais surtout la mise en marche, le fait de se mettre à la recherche de ses petits moments de bonheurs, de partir à la chasse aux moments « chaudoudoux« . Ajouter la gratitude dans une « hygiène mentale » est une forme d’intelligence émotionnelle. 2.Nommer les émotions douloureuses, désagréables 3.Prendre des décisions 4. 6 avril 2018

Introduction à la Communication Non Violente (CNV) Je vous propose de découvrir cette série de vidéos d’introduction à la Communication Non Violente par Marshall Rosenberg. Dans ses stages d’introduction à la Communication Non Violente (CNV), il utilise des marionnettes comme métaphores de nos attitudes en situation de communication. Une marionnette de chacal et une marionnette de girafe se disputent et se parlent. La CNV repose sur l’idée que toute critique, toute agression, tout jugement exprime un besoin non satisfait. Les deux animaux ont des langages très différents : Le langage chacal est fait de jugements, critiques et reproches.Le chacal pose des étiquettes sur les gens, les rabaisse.Le chacal fait des diagnostics et accuse.Le chacal s’exprime par exigence, par ordre.Le chacal joue sur le sentiment de culpabilité des autres pour les contrôler.Le chacal n’aime pas prendre la responsabilité de ce qu’il veut faire ou faire faire. Bonne lecture et bon visionnage Vidéo 3 : CNV : apprendre à observer sans juger dans l’éducation 12 août 2014

4 conseils pour apaiser son émotivité Jugés fragiles dans une société qui privilégie la maîtrise de soi, les émotifs s’empoisonnent la vie. Pourtant, cette grande sensibilité est aussi une force, à condition d’en comprendre le mécanisme. Hélène Fresnel Sommaire "Bonjour. Une émotion est d’abord et avant tout un événement du corps. 1. A découvrir Gérer son émotivité : Catherine Aimelet-Périssol, psychothérapeute et médecin, répondra en direct à vos questions le jeudi 4 février de 15h à 17h. Combattre ce que nous ressentons en aggrave, voire en décuple, la manifestation, selon Antoine Pelissolo, psychiatre, psychothérapeute et auteur de Ne plus rougir et accepter le regard des autres (Odile Jacob) : « Réprimer des émotions ne marche jamais. Parfois, ces dysfonctionnements s’enkystent et s’ancrent dans le temps : il est même possible de le constater visuellement lors d’examens par IRM.

Related: