background preloader

Approche PEARL - Ennéagramme Base 4 : Quête d'authenticité

Approche PEARL - Ennéagramme Base 4 : Quête d'authenticité
La Base 4 en quatre concepts clés : Expressif, Empathique, Sensible et Imprévisible. Les individus de Base ennéagramme 4 conçoivent la notion d’identité comme étant en rapport étroit avec leur univers émotionnel intense. En somme, le fait de s’identifier à leurs émotions leur permet de se sentir connectés profondément à eux-mêmes, de se sentir vivants. Cette relation à eux-même est si exclusive, qu’elle peut les mener à penser qu’ils sont fondamentalement différents des autres. Ce ressenti profond d’être «Différent de» ou «Autre que» imprègne le Moi des personnes en base 4, et les pousse à incarner une attitude et une posture qui soit le reflet parfait de leur être authentique, c’est à dire, de leur ressenti de l’instant. De tous profils proposés par l’ennéagramme, les 4 sont les plus parfaitement conscients du fait que la personnalité est le fruit d’une conception, quelque chose qui a été créé et qui peut donc être re-créé. Il y a une comme un paradoxe derrière tout cet effort. Related:  Accomplissement de soiDoc 2

Approche PEARL - Enneagramme Base 2 : Quête d'approbation La Base 2 en quatre concepts clés : Généreux, Démonstratif, « qui cherche à faire plaisir » et Possessif. Les individus de Base ennéagramme 2 ont pour caractéristique principale l’importance donnée aux liens qu’ils entretiennent avec d’autres personnes et à la manière dont ils se relient aux autres en étant serviables. Ces personnes ont développé comme un « radar » leur permettant de détecter instantanément ce dont l’autre peut avoir besoin et elles se voient comme « la bonne personne » pour satisfaire ce besoin. De ce fait, même si elles sont au service des autres, les personnes qui font du 2 se trouvent en position haute par rapport à ceux qu’elles servent. Dans la carte du monde de la Base 2, ce sont toujours les autres, et non pas eux-mêmes, qui sont dans le besoin et dépendent d’une aide extérieure. On retrouve en majorité dans les personnes en Base 2, des gens chaleureux. D’autres 2 qui vont mal, deviennent dépendants eux-mêmes. Les Niveaux épanouis Les Niveaux moyens

Approche PEARL - Enneagramme Base 1 : Quête de perfectionnement La Base 1 en quatre concepts clés : « A des principes », Sens de la mission, Auto-discipliné et Perfectionniste. Les individus de Base ennéagramme 1 sont des idéalistes. Ils sont idéalistes dans le sens où ils colorent l’ensemble de leurs actions, de leurs dires, et de leurs perceptions avec un sens implicite de « comment les choses devraient être ». Ce sentiment d’un idéal non atteint imprègne la vision que pose la base 1 sur le monde. On retrouve en base 1 des gens d’action qui ont donc tendance à faire face à leur croyance en l’imperfection inhérente au monde avec la conviction profondément ancrée que quelque chose doit être fait. Si certaines personnes en base 1, comme Martin Luther ou le Mahatma Gandhi, sont des leaders et des réformateurs dans le sens classique du terme, on retrouve chez pratiquement tous les individus de cette base, une tendance marquée au perfectionnisme, un perfectionnisme actif, dans le sens où il ne sert pas seulement à juger, mais à « régler ».

Esprit Représentation des facultés de l'esprit humain. Origine[modifier | modifier le code] Le mot esprit vient du latin « spiritus » (dérivé de spirare = souffler) qui signifie souffle, vent. Il a aussi notamment donné les mots inspirer (lat. inspirare) et expirer (lat. expirare). Le mot esprit pouvait se donner à tout ce qui est fort subtil et très actif, on le retrouve donc dans des expressions de l'ancienne chimie comme esprit de vin (alcool) ou esprit de sel (acide chlorhydrique). L'esprit peut aussi renvoyer au principe de la vie ou à l'âme individuelle. « Les Esprits ou âmes raisonnables » sont « des images de la Divinité, ou de l'Auteur même de la nature ; ce qui fait que les Esprits sont capables d'entrer dans une manière de Société avec Dieu ... »[3]. Dans le langage philosophique contemporain « Esprit » peut être opposé à différentes notions : « La chair a des désirs contraires à ceux de l'esprit, et l'esprit en a de contraires à ceux de la chair »[4]. Le Livre des Esprits

Deux modèles psychologiques pour expliquer la tendance à l'anxiété excessive Deux modèles explicatifs du trouble d'anxiété généralisée (TAG) sont soutenus par les recherches, exposent les auteurs d'une étude québécoise présentée au congrès de la Société Québécoise pour la Recherche en Psychologie en 2011: le modèle de l’intolérance à l’incertitude et le modèle de la régulation émotionnelle dysfonctionnelle. Il est composé de 4 variables cognitives et comportementales : L'intolérance à l’incertitude Les croyances erronées sur l’inquiétude (sur-estimation de son utilité…) L'évitement cognitif La perception inefficace des problèmes Le modèle de la régulation émotionnelle dysfonctionnelle est composé de 4 variables émotionnelles : L'expérience émotionnelle de forte intensité La faible compréhension de ses émotions La réactivité négative à son expérience émotionnelle L'utilisation de stratégies inadaptées de gestion de ses émotions Les résultats indiquent que l'anxiété généralisée semble mieux expliquée au moyen de ces deux modèles plutôt que d'un seul. (1) Martin D.

INTP Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article concerne un type psychologique de la classification Myers-Briggs. Pour le type socionique INTp, voir Socionique. INTP (acronyme en anglais « introversion, intuition, thinking, perception » signifiant Introversion, iNtuition, Pensée, Perception) est une abréviation utilisée dans le cadre du Myers-Briggs Type Indicator (MBTI) au sujet de l'un des 16 types psychologiques du test[2]. Il est l'un des quatre types appartenant au tempérament rationnel. Les INTP sont l'un des types de personnalité les plus rares : ils constituent environ 2,5 % de la population[1]. Les préférences du MBTI[modifier | modifier le code] I – Introversion, préférée à l'extraversion : les INTP sont généralement discrets et réservés. Caractéristiques[modifier | modifier le code] Le psychologue David Keirsey a identifié Albert Einstein comme INTP[1]. Les INTP sont des personnes discrètes, pensives, enclines à l'esprit d'analyse. Dominante : Pensée introvertie (Ti)

Deux clés pour devenir plus heureux et le rester Avec ses collègues, il a développé un modèle de ce qui permet de maintenir les niveaux de bonheur apportés par des changements bénéfiques. Ce modèle comprend deux éléments principaux: la nécessité de continuer à vivre de nouvelles expériences positives qui changent la vie et la nécessité de continuer à apprécier ce que l'on a déjà et ne pas vouloir avoir plus trop vite. Sheldon et Sonja Lyubomirsky de l'Université de Californie (à Riverside) ont interrogé 481 personnes sur leur bonheur. La majorité des participants s'étaient habitués au changement qui avait fait leur bonheur, explique Sheldon. Ce modèle, estime Sheldon, suggère comment il peut être possible de s'entraîner à demeurer à son meilleur niveau de bonheur possible. Les meilleures changements de vie, note-t-il, ne correspondent pas nécessairement à de nouveaux achats. Le problème avec plusieurs achats est qu'ils ne continuent pas à fournir des expériences positives variées. Voyez également:

Accords toltèques : 4 règles pour être C’est l’histoire d’un livre devenu culte. Quatre règles de vie - ou 4 accords toltèques - à appliquer pour une promesse « de liberté, de bonheur et d’amour ». Philosophie à bon marché ou méthode efficace pour mieux se connaître et s’aimer ? Enquête chez les Toltèques. Aurore Aimelet Sommaire Le livre A découvrir Les Quatre Accords toltèques,la voie de la liberté personnelle de Miguel Ruiz (Jouvence, “Poches”, 2005). Si vous avez réussi à passer à côté jusqu’ici, cela ne devrait pas durer. Succès immédiat : depuis, l’auteur de l’ouvrage, le chaman mexicain Miguel Ruiz, a pris soin de faire de ses « accords » une marque déposée… En France, c’est Maud Séjournant, une proche de Miguel Ruiz labellisée « enseignante certifiée », qui est à l’origine de sa publication. De quoi s’agit-il ? « Miguel Ruiz propose de passer avec soi quatre accords visant à briser nos croyances limitatives, précise Maud Séjournant. Qui sont ces Toltèques ? Que votre parole soit impeccable Comment s’y prendre ?

Procrastination, impulsivité et difficulté à atteindre des buts liées génétiquement Les jumeaux identiques, qui partagent 100% de leurs gènes, ont tendance à montrer plus de similitudes dans les comportements que les faux jumeaux, qui ne partagent que 50% de leurs gènes (comme tous les autres frères et sœurs). Cette différence génétique permet d'étudier l'importance relative des influences génétiques et environnementales sur des comportements particuliers. Une composante héréditaire intervient effectivement dans la procrastination, tout comme dans l'impulsivité. Le lien entre la procrastination et l'impulsivité chevauchait aussi génétiquement la capacité à gérer des objectifs. Ces derniers interprètent ces résultats selon la perspective de la psychologie évolutionniste qui stipule que les gènes qui ont survécu à la sélection naturelle au cours de l'évolution devaient remplir une fonction utile à la survie. "Dans ce contexte, il semble logique que les gens qui procrastinent de façon chronique soient également très impulsifs." Voyez également:

La précrastination est aussi un phénomène courant Faire de la procrastination, qui consiste à reporter une tâche à plus tard malgré des conséquences négatives potentielles, est un phénomène courant. La précrastination le serait aussi, suggère une étude publiée dans la revue Psychological Science. Elle consiste à s'empresser d'accomplir une tâche, plus vite que nécessaire, même au prix d'un effort supplémentaire ou d'inconvénients. La plupart d'entre nous se sentent stressés par toutes les choses à faire qui sont gardées dans une liste mentale, note le psychologue David Rosenbaum de l'Université d'État de la Pennsylvanie. Avec ses collègues (1), il a réalisé une expérience pour explorer à quel point les gens peuvent être prêts à fournir un effort physique supplémentaire pour se débarrasser d'une chose à faire. Des étudiants devaient prendre l'un de deux seaux d'un certain poids situés à des emplacements différents dans une allée et l'amener au bout de cette dernière. Pour plus d'informations, voyez les liens plus bas.

Les habiletés de "pleine conscience" aideraient à surmonter la procrastination Les habiletés dites de pleine conscience ("mindfulness") aideraient à la surmonter la procrastination, rapporte le psychologue Timothy A. Pychyl de l'Université Carleton (Ottawa, Canada) dans le magazine Psychology Today. La pleine conscience est généralement définie comme consistant à porter intentionnellement attention aux expériences internes (sensations, émotions, pensées, états d'esprit) ou externes du moment présent sans porter de jugement de valeur. Une étude, menée avec 300 étudiants par un chercheur de l'équipe du Pr Pychyl, Mario Dosa, précise les facettes de la pleine conscience qui aideraient à éviter l'échec de régulation de soi-même qu'est la procrastination. Confirmant des études précédentes, il a constaté que la procrastination était liée à une faible disposition à la pleine conscience et une faible tendance à être consciencieux (1). En ce qui concerne la pleine conscience, l'influence de cinq composantes (proposées par Baer et al. en 2006) a été examinée.

Imagination active Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'imagination active est une méthode de la psychologie analytique, théorie créée par le psychiatre suisse Carl Gustav Jung. La méthode consiste à donner une forme sensible aux images de l'inconscient et d'élargir ainsi la conscience. Il s'agit ainsi de fixer son attention sur les humeurs, et, plus généralement, sur les fantasmes inconscients portés à la conscience, puis de les laisser se développer librement, sans que la conscience ne les détermine, mais en interagissant cependant avec eux. Elle conduit donc à « relier les plans conscients et les plans inconscients » ou à donner vie aux images spontanées. Selon Elie Humbert, continuateur de Jung, l'imagination active est une « méthode de confrontation avec l’inconscient, élaborée par Jung en 1913. Genèse du concept chez Jung[modifier | modifier le code] L'imagination active avant Jung[modifier | modifier le code] Imagination active et « dialogue intérieur »[modifier | modifier le code]

L’ancrage : une excellente technique pour ceux qui pensent trop Attention : la technique que vous allez découvrir peut à elle seule changer beaucoup de choses dans votre vie ! Ce ne sont pas des promesses en l’air, et vous seriez bien bête de passer à côté. D’ailleurs, je me demande bien pourquoi je ne vous en ai pas parlé avant sur ce site… Peut-être que cette technique est si puissante que si je vous en parle, vous n’aurez plus besoin de venir sur ce site… sniff :) Bon aller je prends quand même le risque ! Pour qui est l’ancrage ? Alors déjà, quand je dis que c’est «une technique pour ceux qui pensent trop», en fait je pense qu’elle sera utile pour à peu près tout le monde ! Si vous venez sur ce site pour trouver plus de sérénité, alors vous avez sûrement un grand besoin d’apprendre et surtout de pratiquer cette technique de l’ancrage. «Ancrage», «être ancré», « s’enraciner »… ça veut dire quoi tout ça?? Être ancré, c’est être connecté à la terre. C’est habiter complètement ce corps qui est le nôtre et accepter de vivre notre vie ici sur terre.

Cet indispensable amour de soi : S'aimer et s'adapter aux autres S’aimer soi-même implique une capacité à ne pas se soucier que de soi et à ne pas se déresponsabiliser face à autrui en s’appuyant sur des considérations du style : « On me prend intégralement comme je suis ou bien adieu. » C’est même l’inverse. L’amour de soi suppose une bonne dose de conscience, de connaissance de ses fonctionnements mentaux. Il va de pair avec la capacité de s’adapter aux besoins d’autrui, sans toutefois s’y aliéner, et avec l’aptitude à se transformer quand c’est nécessaire. Dire que l’homme est un animal social n’est pas une clause de style : notre structuration psychique passe par l’autre. Notre prochain, son image, son regard constituent des points d’appui pour se diriger dans la vie. Aimer un autre Avec notre petite personne, la relation n’est guère plus paisible. Pourquoi cet écart entre moi et moi ? Selon le psychanalyste Jacques Lacan, c’est vers l’âge de 18 mois – au moment du « stade du miroir » – qu’il commence à s’élaborer. Les illusions positives

L'obsession de la paix intérieure Daybreak Tagesanbruch, 1968 Joan Miro © * Fabrice Midal, philosophe, fondateur de l'Ecole Occidentale de Méditation, auteur notamment de Frappe le ciel, écoute le bruit: ce que ving-cinq ans de méditations m'ont appris (aux Arènes, 2014) et La méditation aux PUF en 2014 * Patrick Amar, Psychologue, psychothérapeute, conseil et coach de dirigeants, il dirige une société de conseil spécialisée dans la santé au travail. Il est l'auteur des ouvrages suivants J'arrête de stresser, 21 jours pour changer (Eyrolles), Psychologie du manager (Dunod) et Le Coaching (Puf, Que sais-je?) Le reportage de Sophie Boberaux côtés de Maryse Lassabe, responsable de la librairie Les Cent Ciels, spécialisée en développement personnel, à Paris, et auteur de Rencontres vers les cent ciels (éd. Fabrice Midal et Patrick Amar © Pascaline Bonnet Extraits sonores: - Frédéric Lenoir dans l'émission Chemins de sagesse, le 17 août 2013 sur France Culture - Bande-originale du film Kundun, de Martin Scorsese

Related: