background preloader

Ennéagramme Base 4 : Quête d'authenticité

Ennéagramme Base 4 : Quête d'authenticité
La Base 4 en quatre concepts clés : Expressif, Empathique, Sensible et Imprévisible. Les individus de Base ennéagramme 4 conçoivent la notion d’identité comme étant en rapport étroit avec leur univers émotionnel intense. En somme, le fait de s’identifier à leurs émotions leur permet de se sentir connectés profondément à eux-mêmes, de se sentir vivants. Cette relation à eux-même est si exclusive, qu’elle peut les mener à penser qu’ils sont fondamentalement différents des autres. Les Bases 4 ne se satisfont pas – et d’ailleurs elles ne le peuvent pas – de vivre le rôle qui leur est assigné par la société ou par leurs familles, elles cherchent au contraire consciemment à exprimer avec le plus de justesse possible l’expression de leur Moi authentique. De tous profils proposés par l’ennéagramme, les 4 sont les plus parfaitement conscients du fait que la personnalité est le fruit d’une conception, quelque chose qui a été créé et qui peut donc être re-créé. Les Niveaux épanouis Related:  Doc 2

Enneagramme Base 2 : Quête d'approbation La Base 2 en quatre concepts clés : Généreux, Démonstratif, « qui cherche à faire plaisir » et Possessif. Les individus de Base ennéagramme 2 ont pour caractéristique principale l’importance donnée aux liens qu’ils entretiennent avec d’autres personnes et à la manière dont ils se relient aux autres en étant serviables. Ces personnes ont développé comme un « radar » leur permettant de détecter instantanément ce dont l’autre peut avoir besoin et elles se voient comme « la bonne personne » pour satisfaire ce besoin. De ce fait, même si elles sont au service des autres, les personnes qui font du 2 se trouvent en position haute par rapport à ceux qu’elles servent. En effet, c’est comme si les 2 se considéraient comme étant non seulement assez forts pour prendre soin d’eux-mêmes, mais aussi en capacité de prendre soin des autres. Ils désirent secrètement occuper une place centrale dans la vie des personnes de leur choix et tentent d’y parvenir en se rendant «indispensables». Les Niveaux moyens

Approche PEARL - Enneagramme Base 1 : Quête de perfectionnement La Base 1 en quatre concepts clés : « A des principes », Sens de la mission, Auto-discipliné et Perfectionniste. Les individus de Base ennéagramme 1 sont des idéalistes. Ils sont idéalistes dans le sens où ils colorent l’ensemble de leurs actions, de leurs dires, et de leurs perceptions avec un sens implicite de « comment les choses devraient être ». Ce sentiment d’un idéal non atteint imprègne la vision que pose la base 1 sur le monde. On retrouve en base 1 des gens d’action qui ont donc tendance à faire face à leur croyance en l’imperfection inhérente au monde avec la conviction profondément ancrée que quelque chose doit être fait. Si certaines personnes en base 1, comme Martin Luther ou le Mahatma Gandhi, sont des leaders et des réformateurs dans le sens classique du terme, on retrouve chez pratiquement tous les individus de cette base, une tendance marquée au perfectionnisme, un perfectionnisme actif, dans le sens où il ne sert pas seulement à juger, mais à « régler ».

Esprit Représentation des facultés de l'esprit humain. Origine[modifier | modifier le code] Le mot esprit vient du latin « spiritus » (dérivé de spirare = souffler) qui signifie souffle, vent. Le mot esprit pouvait se donner à tout ce qui est fort subtil et très actif, on le retrouve donc dans des expressions de l'ancienne chimie comme esprit de vin (alcool) ou esprit de sel (acide chlorhydrique). L'esprit peut aussi renvoyer au principe de la vie ou à l'âme individuelle. « Les Esprits ou âmes raisonnables » sont « des images de la Divinité, ou de l'Auteur même de la nature ; ce qui fait que les Esprits sont capables d'entrer dans une manière de Société avec Dieu ... »[3]. Dans le langage philosophique contemporain « Esprit » peut être opposé à différentes notions : « La chair a des désirs contraires à ceux de l'esprit, et l'esprit en a de contraires à ceux de la chair »[4]. L'Esprit dans les religions[modifier | modifier le code] L'esprit dans le christianisme[modifier | modifier le code]

La dysphorie et moi | Le c.. entre deux chaises Étiquettes : Dysphorie, identité de genre, Non-binaire, transgenre, Transidentité Voici un dessin que j’avais fait en début de mois, pour un média anglophone qui encourageait à des personnes qui ressentent de la dysphorie de genre d’illustrer la façon dont ils la ressentent, pour future publication en ligne. Pas facile mais j’ai tenté d’essayer. Je n’ai pas eu de retour, mais j’aimais quand même bien ce dessin. Honnêtement, il y a des jours avec et des jours sans, mais la source principale de ma dysphorie (comme l’enfer), c’est les autres… Enfin plutôt, le regard/les attitudes des autres. Bref, je m’égare… Ma dysphorie me viens donc du mégenrage quasi-constant de la part des autres (et pourtant, je me dis que je peux pas leur en vouloir, vu que la France est encore basée sur un schéma TRÈS binaire, c’est juste qu’ils ne savent pas.).

Écoute ton corps :: Définition métaphysique de 20 malaises/maladies Lise Bourbeau, pionnière du développement personnel depuis près de 30 ans a complètement réédité ce grand best-seller reconnu mondialement: La première édition s’est vendue à plus de 460,000 exemplaires et a été traduite en 14 langues ! Depuis, elle a réalisé que le message métaphysique des malaises et des maladies n’était pas suffisant. Elle devait aider les gens à se déculpabiliser et surtout, à s’accepter tels qu’ils sont à chaque instant.Elle a développé une méthode SIMPLE, PRATIQUE et RAPIDE qui aide à découvrir trois choses importantes sur soi : le besoin inconscient de notre être;la façon de penser (une croyance) qui nous empêche de manifester ce besoin ainsi que la peur qui a déclenché cette croyance ;ce que nous devons accepter afin d'amorcer la guérison. Ce livre le plus complet sur la métaphysique des malaises et maladies vous donne l’explication de plus de 500 malaises et maladies et également une méthode pour décoder TOUS les malaises. Un abcès est un amas de pus localisé.

Écoute ton corps :: Êtes-vous une personne vraie? "Que veut dire exactement "être vrai ?""Dois-je dire tout ce que je pense pour être considéré comme étant une personne vraie ?""Certaines vérités ne sont-elles pas mauvaises à dire ?" Être vrai c'est avoir la capacité de penser, faire, dire et ressentir la même chose. Si vous pensez ou ressentez quelque chose et que vous n'agissez pas en conséquence, vous n'êtes pas vrai avec vous-même et/ou avec les autres. Pour être vrai nous ne devons pas nécessairement dire tout ce que nous pensons et ressentons. Regardons ensemble les peurs qui nous empêchent d'être vrais. Vous a-t-on déjà demandé votre opinion sur quelque chose que vous n'aimiez pas ou que vous trouviez laid ? Avez-vous fait comme la majorité de ceux qui, pour ne pas déplaire à l'être aimé (et de qui ils veulent être aimés) se trouvent de bonnes raisons pour ne pas dire ce qu'ils pensent véritablement ? Il est fréquent qu'une personne dise être d'accord avec son conjoint, acceptant ses propositions, par peur de lui déplaire.

Écoutez-vous un besoin ou votre ego? Je viens d'animer l’atelier les cinq blessures de l’âme et j’ai pensé que ce serait intéressant de vous parler de ce sujet. En effet, comme notre ego nous joue sans cesse des tours, il se peut que vous croyiez parfois être à son écoute lorsque vous pensez être influencé par une blessure et agir en mettant le masque correspondant à celle-ci, alors qu'en réalité vous répondez simplement à un de vos besoins. Comment faire la différence? Les exemples suivants pour chacune des blessures vous y aideront, je l’espère. REJET : Lors d'une rencontre familiale, après un certain temps, vous en avez assez d'entendre votre famille critiquer tous ceux qui sont absents. Si vous étiez dans votre masque de fuyant (donc influencé par l’ego), vous vous seriez éclipsé rapidement sans dire un mot par peur de la réaction des autres ou par peur de vous laisser convaincre de rester pour ne pas les froisser. ABANDON : Vous êtes seul chez vous et vous sentez la tristesse vous envahir. Avec amour, Lise Bourbeau

Une personne qui s'aime ne s'interdit rien! Si cette notion vous fait réagir, croyez-vous que ce serait le chaos total si tout était permis? Interdire, à soi-même ou aux autres, signifie empêcher, mettre dans l’impossibilité ou dans l’incapacité de faire, d’avoir, de dire ou d’être quelque chose. C’est obliger à « ne pas faire ». Lorsque nous tentons d’interdire quoi que ce soit, cela veut dire que nous essayons de contrôler, ce qui est à l’opposé de l’amour inconditionnel. Nous sommes alors dans le contrôle plutôt que dans la maîtrise de soi. Le besoin de contrôler vient toujours de notre ego et non de notre cœur. Il faut donc d’abord apprendre à s’autoriser à faire des choix différents et à s’accepter. Arrêter de s’interdire des choses nous amène à vivre de nouvelles expériences et nous aide à déterminer lesquelles sont bénéfiques ou non pour nous. La nouvelle énergie de l’ère du Verseau a pour but premier de nous ramener vers l’intelligence, c’est-à-dire de ne plus laisser nos croyances mentales diriger notre vie. Avec amour,

Confiance en soi FAITE-LE TEST ! Déterminez votre degré de confiance en soi (estime de soi) Cochez ci-contre la case correspondant à votre réponse Pourquoi certaines personnes ont-elles beaucoup plus confiance en elles que d'autres ? Est-ce héréditaire ? Est-ce un hasard ? 6 points clés pour situer une personne qui a confiance en elle ! Elle demeure confiante et elle vit dans la certitude que tout va s'arrangerElle ne se dévalorise pas suite à un échecElle ne s'identifie pas seulement à ses performancesElle connaît sa valeur, elle reconnaît qui elle estElle sait que ce n'est que dans l'expérience que l'on peut apprendre réellementElle peut se confier et se révéler même si les autres ne sont pas d'accord car elle sait qu'on ne peut pas être d'accord en tout. Je suis assurée que d'atteindre un jour ce niveau de confiance en soi est le plus grand désir de tous. 4 différentes expériences ayant bloqué votre confiance ou estime de soi. Vivez-vous l'une de ces 3 peurs ? Décidez, de plus, de toujours être vrai.

Connais-tu ta raison d'être ? Les gens à qui je demande la raison pour laquelle ils font de la croissance personnelle me répondent fréquemment qu'ils se cherchent. Malgré leur succès en affaires, l'acquisition de plusieurs biens matériels, une vie familiale et amoureuse satisfaisantes, la grande majorité de ces gens sont de plus en plus conscients qu'il leur manque quelque chose. Ils cherchent ce quelque chose. Parce qu'ils ne savent pas ce qu'ils cherchent, ils cherchent parfois très longtemps. La raison d'être de chacun d'entre nous sur la planète Terre est de redevenir conscients de qui nous sommes véritablement. Malheureusement, durant les milliers d'années qui ont été nécessaires pour que cette descente dans la matière soit complète, une grande partie des êtres ont oublié qu'ils étaient Dieu manifesté dans la matière. Et toi, qui crois-tu être ? Nous avons tous choisi un certain plan de vie avant de naître. Quelle que soit la route choisie, tu ne peux être heureux si tu oublies ta raison d'être. Lise Bourbeau

Laisser renaître l'enfant intérieur De plus en plus d'individus ont oublié leur enfant intérieur. Dès notre naissance, les adultes dans notre vie nous forcent à être "normal" comme eux. Avec le temps, nous adoptons une personnalité pour répondre aux demandes des adultes. Devenus adultes, nous oublions donc (ou presque) notre individualité première, notre "Je suis". En observant le comportement des adultes vis-à-vis les enfants qui insistent à être eux-mêmes, il est facile de constater comment l'enfant intérieur de ces adultes a lui aussi été profondément refoulé. Ce refoulement de l'enfant intérieur écrase la spontanéité, la joie de vivre, la créativité, l'authenticité, la capacité de s'exprimer, la confiance en l'Univers, la capacité d'être naturel ainsi que le respect de soi. En effet, dès le très jeune âge, les adultes font la morale en ce qui a trait au bien, au mal, au correct, au pas correct, au supposé, au pas supposé, au normal, au pas normal, etc... Les parents n'ont pas de droits sur leur enfant non plus.

Voulez-vous savoir si vous aimez véritablement votre partenaire? Avant de lire cet article, je vous conseille de noter toutes les façons dont vous exprimez votre amour envers elle/lui. Commençons par définir ce qu'est l’amour véritable : Accepter l’autre tel qu’il est surtout quand vous n’êtes pas d’accord ou que vous ne le comprenez pas. On sait qu’on accepte quand on n’a aucun jugement de bien ou de mal, qu'on n'accuse pas et qu’on n’essaie pas de changer l’autre.Savoir qu'il vous aime même quand il ne veut pas vous faire plaisir. Il est fort possible qu'à première vue vous soyez d’accord avec cette définition et que ce soit votre plus grand désir d'aimer de cette façon, mais vous pensez… LUI OU ELLE N’EST PAS PRÊT/E À LE VIVRE DANS NOTRE RELATION. Ceci indique que vous voulez changer votre partenaire et que vous ne prenez pas votre responsabilité. Reconnaissez-vous que vous vous faites souvent des illusions sur vous-même ? Avez-vous déjà discuté avec votre partenaire de vos désirs et besoins respectifs ? Et vous ? Avec amour, Lise Bourbeau

Aimes-tu de la bonne façon ? Ta façon d'aimer est bonne pour toi si elle ne te cause pas d'émotions désagréables. Les émotions comme la colère, l'impatience, la rancune, la tristesse, le sentiment de rejet, etc. sont des signes qui t'indiquent que ta façon d'aimer a besoin d'amélioration, si, bien entendu, tu désires être plus heureux/heureuse dans tes relations (amis, enfants, conjoint, etc.) Aimer, c'est accepter les désirs, les opinions, les comportements des autres, même si tu n'es pas d'accord et même si tu ne comprends pas pourquoi ils sont ainsi. Aimer reste le moyen par excellence pour arriver au bonheur véritable, ce à quoi nous aspirons tous. Nous avons tous à apprendre à aimer malgré toutes sortes de situations difficiles telles la violence, la jalousie, l'indifférence, le rejet, la pauvreté, etc. L'amour (l'acceptation) a un pouvoir de guérison énorme et pas seulement au niveau physique. Il est impossible de te sentir aimé des autres si tu ne peux t'aimer toi-même.

untitled L'amour est un sentiment complexe et difficile à théoriser. Aucune théorie interpersonnelle ne peut prétendre avoir saisi la complétude du sentiment amoureux. Par amour on peut accomplir des prouesses et faire de grandes choses. Mais paradoxalement, par amour, on peut aussi mentir, trahir ou encore même peut-il parfois pousser au meurtre. L'attraction entre deux êtres peut prendre bien des formes. En psychologie-sociale, c'est Rubin qui s'est penché sur ce thème passionnant des les années 70.Il propose de considérer l'amour sous trois composantes principales: L'attachement à une autre personne (On a besoin de l'autre pour satisfaire ses propres besoins de bien être et de bonheur)La préoccupation de l'autre (don de soi et Engagement à maintenir la relation)Un sentiment d'exclusivité vis à vis de l'autre Contrairement à l'amitié qui est plus réaliste, l'amour est largement idéaliste. Steinberg, en 1988, nous offre sa théorie triangulaire de l'amour: L'intimitéL'engagementLa passion

Related: