background preloader

LUCY, NEANDERTHAL, CRO-MAGNON

http://www.youtube.com/watch?v=Tac73B-IN0c

Related:  CLASSE 6eLes débuts de l'humanité et la "révolution néolithique"Evolution Humaine - A ClasserLes débuts de l'humanitéPréhistoire

Adieu Lucy " l’australopithèque ne pouvait pas être considéré comme l’ancêtre de l’homme Un fossile de crâne d’espèce d’australopithèque bosei codé en OH-5 Les créatures, appelées par les évolutionnistes australopithèques, ne sont en fait rien d'autre qu'une espèce de singe disparue. Australopithèque signifie " singe du sud ". Appartenant à différentes catégories, toutes les espèces d'australopithèques sont des singes disparus qui ressemblent aux singes d'aujourd'hui.

Étiolles, campements paléolithiques Chacun des multiples campements regroupe plusieurs tentes avec, un peu à l’écart, des foyers complémentaires situés en plein air. Des habitations et des aires d’activité alentour L’espace proche des habitations était à la fois lieu d’activités (la taille du silex notamment) et lieu d’évacuation des déchets (silex, vidanges de foyers, restes de faune). Comment vivaient les hommes du Paléolithique ? Les problématiques abordées dans cette séquence sont les suivantes : Comment ont évolué les outils fabriqués au Paléolithique ?Comment l’homme est-il parvenu à domestiquer le feu ?

Tectonique des plaques et tremblements de terre - Vidéo Qu'est-ce que la tectonique des plaques ? Notre planète est recouverte de plaques qui s'encastrent les unes dans les autres comme les pièces d'un puzzle. Ces plaques bougent, car la chaleur stockée à l'intérieur de la Terre remonte à la surface en créant des courants de convection, sous l'effet desquels les roches magmatiques rentrent en mouvement et entraînent les plaques. Certaines s'écartent, d'autres se rapprochent et glissent l'une sous l'autre ou entrent en collision. D'autres encore coulissent l'une à côté de l'autre. Les tremblements de terre se produisent là où les plaques bougent, en général en bordure de plaque au niveau des failles.

Un portrait robot inattendu de nos ancêtres d’il y a 7000 ans Mis au jour en 2006 dans la grotte de La Braña-Arintero (péninsule ibérique), les squelettes de deux chasseurs-cueilleurs âgés de 35 à 40 ans avaient été retrouvés dans un état de conservation remarquable. En parvenant à extraire et analyser l’ADN de l’un des deux squelettes, l’Institut de Biologie Évolutive de Barcelone a réussi à mettre au point un portrait-robot de nos ancêtres d’il y a 7000 ans. Publiés dans la revue Nature, les résultats de leur étude montre que l’individu dont le génome a été analysé avait la peau mâte (ou noire), les cheveux bruns et les yeux bleus, comme ses ancêtres du Rift africain. « La plus grande surprise a été de découvrir que cet individu possédait des versions africaines dans les gènes qui déterminent la pigmentation des Européens actuels, ce qui indique qu’il avait la peau sombre, même si nous ne pouvons pas savoir quelle était la teinte exacte.

Étiolles, campements paléolithiques Les habitations montrent une certaine variété d'aménagements mais toutes obéissent à une même organisation de l’espace reflétant une tradition culturelle. Elles pouvaient loger une famille plus ou moins élargie, associant adultes et jeunes. Des tentes plus ou moins légères Les habitations ont en commun un plan circulaire, de 5 mètres de diamètre environ, avec un foyer central. HISTOIRE Thème 1 : La longue histoire de l’humanité et des migrations (8 h) – cours6eme Séance 1 Préhistoire : Période comprise entre l’apparition de l’humanité et l’apparition des premiers documents écrits. ✸ Rappel : À l’école primaire, au CM1, vous avez étudié la Préhistoire… Nous allons découvrir dans ce chapitre que les premiers êtres humains sont apparus en Afrique, puis ils se sont déplacés et ont peuplé toute la planète. ✸ Repères : La préhistoire correspond à 95 % du temps de l’histoire de l’humanité. Selon les archéologues, elle a débuté il y a 7 millions d’années.

Les experts de la Préhistoire : décryptage du génome de l'Homme de Neandertal Reconstitution du bassin d'une femelle Homo erectus : les bébés avaient déjà un gros cerveau ! L’équipe de Sileshi Semaw (Stone Age Institute, Indiana, US) et Scott Simpson (Case Western Reserve University, Cleveland, US) a reconstitué un bassin de femelle presque complet attribué à l’espèce H. erectus. Les Homo erectus sont des homininés plutôt grands et fins, adaptés à la course, les chercheurs s’attendaient à ce que la taille du bassin soit assez réduite chez les femmes. Le fossile de l'adolescent du Turkana (Homo ergaster) était à la base de beaucoup d'hypothèses concernant la stature d'Homo erectus. Le pelvis fossilisé, âgé de 1,2 millions d’années, découvert en 2001 en Ethiopie dans la région de Gona (formation de Busidima), dans l’Afar éthiopien, a été complétement dégagé en 2003 et vient d'être reconstruit et comparé à d'autres bassins.

Étiolles, campements paléolithiques Découvrir le site d’Étiolles Étiolles livre des vestiges de campements magdaléniens parfaitement fossilisés dans les dépôts d’inondation de la Seine. Grâce à cette conservation remarquable, les modes de vie de ces chasseurs-cueilleurs nomades peuvent être restitués avec une finesse rare. Les Magdaléniens dans leurs campements

Related:  C'est pas sorcier !C'EST PAS SORCIERLa préhistoire