background preloader

La préhistoire ludique

La préhistoire ludique

8000 ans avant JC : sédentarisation des hommes et naissance de l'agriculture Entre l'an 12.500 et l'an 7.500 av. J.-C., de petites communautés humaines commencent à se grouper dans des villages permanents. Puis elles développent l'agriculture en complément de la chasse, de la pêche et de la cueillette. Les hommes cessent d'être seulement des prédateurs qui puisent leur subsistance dans la nature. Jeanne Laffont Avant l'agriculture Avant que ne survienne ce changement, les premiers hommes vivaient dans des abris sous roche et tiraient leur subsistance de la chasse, de la pêche et de la cueillette... Nomades et peu nombreux (quelques centaines de milliers en tout et pour tout), ils parcouraient la terre en quête de nourriture. Ces premiers hommes utilisaient des pierres et des os pour se défendre, découper la viande et déterrer les racines. Mines à silex Le silex, roche siliceuse très dure, est présent sous forme de gisements dans certains sols calcaires. Premiers villages Tout change vers 12.500 ans av. Rencontre du chien et de l'homme Premiers semis

La Préhistoire avec Ticayou, l'enfant cro-magnon Sédentarisation/wikipédia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La sédentarisation est l'adoption par une population, généralement humaine, d'un mode de vie sédentaire, ou sédentarité, qui se manifeste par l'établissement permanent dans un habitat occupé en continu, à l'opposé du nomadisme ou du semi nomadisme migratoire. Les premières traces de sédentarisation humaine correspondent au début du néolithique, il y a environ 11'000 ans, autrement dit environ 9'000 ans av. J-C. Le mode de vie sédentaire deviendra majoritaire avec la période historique, apparait alors la notion de sédentarisation forcée des nomades. La sédentarisation avec occupation périodique ou cyclique s'observe dans la civilisation maya, dans la conquête de l'ouest américain. Sauf cas particuliers, la sédentarisation entraine au néolithique : - la production sur place des principales ressources, correspond le plus souvent à la domestication d'animaux et de plantes, leur élevage et leur culture. Annexes[modifier | modifier le code]

Préhistoire Dessins sculptés au silex, sur des os d'animaux. La Préhistoire se divise en deux grandes parties, le Paléolithique (l'âge de la pierre taillée) et le Néolithique (l'âge de la pierre polie), qui se divisent elles-mêmes en différentes sous-périodes. La phase de transition entre ces deux grandes périodes est appelée le Mésolithique. Selon les régions du monde, la Préhistoire inclut aussi tout ou partie des périodes suivant l'Âge de la pierre, à savoir l'Âge du bronze, puis l'Âge du fer. Définition de la Préhistoire[modifier | modifier le code] La définition classique de la Préhistoire pose un certain nombre de problèmes, notamment en ce qui concerne les critères retenus pour son début et sa fin, mais aussi pour la datation de ses limites. Début de la Préhistoire[modifier | modifier le code] La Préhistoire commence avec l'apparition de l'Homme. La fabrication d'outils a longtemps été considérée comme propre au genre Homo. Fin de la Préhistoire[modifier | modifier le code] À partir de 4500 av.

Protohistoire Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La notion de protohistoire a des sens différents selon les auteurs, dont les deux principaux sont : l'histoire des peuples sans écriture mais qui sont mentionnés dans les écrits d'historiens ou de chroniqueurs qui leur sont contemporains. En Europe, c'est le cas de nombreux peuples ou ethnies mentionnés par les auteurs antiques (Grecs et Romains) ;selon une définition plus récente, la période de la Préhistoire où les hommes vivent de la production agricole, quelles que soient leurs techniques d'outillage. Cette nouvelle définition élargit donc la protohistoire au Néolithique et aux âges des métaux (âge du cuivre, âge du bronze et âge du fer). La protohistoire est aussi la science qui étudie respectivement l'une ou l'autre de ces périodes. Définitions[modifier | modifier le code] Le terme « protohistoire » a été construit avec le mot grec proto, « premier », et le mot « histoire ». Sa définition est fluctuante : Elle s'intercale dès lors entre :

Préhistoire.HTM Portrait de l'auteur Pour correspondre: duboisl@fapse.unige.ch La sagaie et le propulseur Les armes utilisées par les premiers hommes furent de simples pierres et de grossiers gourdins de bois. Il y a presque vingt mille ans, les hommes inventèrent le propulseur, morceau de bois de renne dont l'une des extrémités était recourbée vers le haut Le chasseur plaçait sa sagaie en appui sur cette partie courbe. Une sagaie lancée à la main atteignait une cible située à cinquante mètres; avec l'aide d'un propulseur, la distance de jet pouvait être doublée ! Le feu La domestication du feu a été le plus important progrès de l'histoire de l'humanité. L 'homme préhistorique allumait le feu selon deux techniques: la première consistait à frapper deux silex l'un contre l'autre pour en faire jaillir des étincelles; dans la seconde méthode, il fallait faire tourner rapidement un bâton de bois dur et sec dans un creux préparé dans un bois plus tendre. Peaux et fourrures La première industrie La nourriture

Related: