background preloader

Addiction à Internet - Il a vécu 6 mois sans le net

Addiction à Internet - Il a vécu 6 mois sans le net
Un jour, Thierry Crouzet a coupé Internet. Victime d’un burn-out, d’une overdose numérique. Blogueur influent, geek connecté jour et nuit sur les réseaux sociaux, expert des nouvelles technologies, il a quitté la toile pendant six mois, pour se sevrer. Aujourd’hui, l’ancien addict est devenu un internaute modéré. Il revient sur sa vie de « débranché ». Propos recueillis par Margaux Rambert La nuit du 14 février 2011, vous faites une crise d’angoisse et finissez à l’hôpital. Thierry Crouzet : Allongé sur mon lit d’hôpital, j’ai tout de suite pris mon téléphone pour regarder mes mails et ce qui se passait sur les réseaux sociaux. Votre conclusion, c’est que vous étiez victime d’un burn-out numérique… T.C : Oui. Plus aucun accès à Internet pendant six mois… Pourquoi ce choix d’une déconnexion totale ? T.C : Je ne savais pas ce qui posait problème. Avant cette prise de conscience, vous sentiez-vous accro au net ? T.C : Non, ou alors comme d’autres sont accros à leur travail.

http://www.psychologies.com/Culture/Ma-vie-numerique/Interviews/Addict-il-s-est-deconnecte-d-Internet-pendant-six-mois

Related:  Travail collaboratifCollaborations C2ILes comportements addictifs liés à l’usage du numérique.Les comportements addictifs liés à l’usage du numériqueLes comportements addictifs liés à l'usage du numérique

Définitions du GREA sur l’hyperconnectivité Introduction Le présent document présente la vision du GREA sur l’hyperconnectitivé (usage excessif des médias électroniques). Il fait suite à de nombreux échanges professionnels et s’appuie sur les résultats de la recherche en la matière. Les médias électroniques ont intégré le champ des addictions sans substance, appelé aussi «nouvelles addictions» ou «addictions comportementales».

La cyberdépendance: quand Internet prend les commandes Lundi, 16h 30: Mathieu est devant son ordinateur. Il joue depuis dimanche après-midi à son jeu en ligne préféré. Il n’a ni déjeuné ni dîné et il est en train de manquer son cours. Accro au virtuel... - Mamandeuil.over-blog.com L'ordinateur me gave grave! et je ne peux pas m’empêcher de venir lire , tous les jours, plusieurs fois même...sur le forum LMDD, sur le blog,sur les blogs que je suis... sur FB ou sur les sites d'information... Première chose que je fais quand je me lève ou quand je rentre à la maison...selon le jour, avec ou sans boulot...

Trouble d’utilisation d’Internet et addiction à Facebook Est-ce que l’utilisation de Facebook affecte le cerveau et la façon de penser ? Une nouvelle infographie proposée par Best Masters In Psychology : Facebook psychology : Is addiction affecting our minds a capitalisé des données chiffrées de différentes études sur la captation de l’attention, la concentration ou les modifications du cerveau produites par une utilisation intensive (temps passé) de Facebook et plus largement de l’Internet. Trouble d’utilisation d’Internet (UID) officiellement reconnu par les psychiatres américains Si l’on souligne habituellement les bénéfices du numérique pour les individus et les organisations, l’infographie indique que l’addiction à l’Internet est reconnue comme telle officiellement par l’Association Américaine de Psychiatrie (American Psychiatric Association, APA) avec le trouble d’utilisation d’Internet, Internet Use Disorder (IUD) défini ainsi par l’association en partant de 9 dispositions de l’Internaute « affecté » :

20160205_Pourquoi une application devient-elle addictive? Crédit photo : iStock Plusieurs utilisateurs d’applications populaires en sont dépendants. Comment ces applications réussissent-elles à développer cette « emprise » sur eux au point qu’elles deviennent incontournables dans la vie des mobinautes? Selon des experts en marketing et des psychologues, une application finit par créer une addiction selon la fréquence et le temps d’utilisation quotidien. Selon la firme de recherche Comscore, plus de 176 millions de mobinautes à travers le monde utilisent leurs applications favorites plus de 60 fois par jour.

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 1. Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. Rapports, ouvrages, avis et recommandations de l'Académie Publié dans Rapports, ouvrages, avis et recommandations de l'Académie Avis de l'Académie des sciences - Éditions Le Pommier - Janvier 2013 - 17,00 € La question de l’impact des écrans sur notre cerveau est au cœur des préoccupations. L’une des questions les plus intéressantes aujourd’hui est de savoir comment la pratique intensive des nouvelles technologies amène les utilisateurs à adopter d’autres façons de penser, de sentir, d’agir. L’Académie des sciences rend ici son premier rapport sur l’effet des écrans sur le cerveau des enfants. Importance de l’interface écrans - cerveau de la naissance à la majorité, limites de cette interface, nouveaux acquis des sciences du cerveau, de la cognition et des comportements liés à la problématique des écrans, effets jugés bénéfiques, effets jugés délétères, recommandations : un point complet – le premier en France – qui intéressera tous ceux qui accompagnent les enfants dans leur découverte du monde numérique.

Les méfaits - GameAddict - Addiction au jeu vidéo - Cyberaddiction Je suis accro... enfin complètement addict quoi ! Accro à une série, addict à la musique... quelle différence ?Y en a t il seulement une ? DES NUITS SANS SOMMEIL (3/5) : Cyberdépendance et insomnie **Aujourd'hui, nouvelle nuit sans sommeil avec Sylvie Royant-Parola, médecin-psychiatre spécialiste des troubles du sommeil. Elle a mené une étude en 2013-2014 sur les liens entre cyberdépendance et insomnie chez les adolescents. Les écrans de nos nuits

Sommeil : 14% des ados accros au téléphone et à internet la nuit Un nouveau mal moderne touche les adolescents : la dépendance technologique. L'ère des ultra-connectés frappent les plus jeunes... jusqu'en pleine nuit. C'est ce que démontre une étude menée en région parisienne sur 133 collégiens en 5e et 4e, révélée par Le Monde cette semaine (*). Selon l'enquête, 14% de ces adolescents se réveillent au milieu de la nuit pour jouer à des jeux sur Internet, 32% envoient des SMS et 25% surfent sur les réseaux sociaux (type Twitter, Facebook). Tribune : la cyberdépendance chez les jeunes Ci-dessous, un communiqué qui nous a été transmis cette semaine. Une enquête réalisée sur 100 000 adolescents japonais révèle qu'utiliser Internet peut engendrer une dépendance au même titre qu'une drogue. Nicolas Oliveri, enseignant-chercheur en communication à l'IDRAC et auteur de « Cyberdépendances. Une étude comparative France-Japon » et « Les jeux vidéo : quand jouer c'est communiquer », revient sur le phénomène de l'otakisme japonais, phénomène de relation fusionnelle aux nouvelles technologies et donne sa vision de cette cyberdépendance en France chez nos jeunes et ses risques. 1.

Des centres spécialisés pour les drogués d'Internet Aux Etats-Unis, la cure de désintoxication est facturée 14.500 dollars. En Chine, ces établissements très répandus utilisent des méthodes musclées, parfois à l'origine de bavures : un adolescent a été battu à mort début août. La demeure accueillante est nichée dans un parc de cinq hectares, à quelques kilomètres du campus de Microsoft.

Article très intéressant, qui donne un exemple précis de ce que peux vivre une personne addicte. by ludivion_groupee_psy Mar 14

bonjour simplement pour vous dire qu'il s'agit d'un témoignage très intéressant. je l'ajoute également Merci by deyaa_groupeb_psy Mar 6

Je trouve très intéressant de lire un témoignage réel. Malhereusement, aujourd'hui ce n'est pas facile de se déconnecter d'internet si facilement car il est très présent dans nôtres vie : au travail, aux études. Cependant, c'est bien de prendre conscience de cette problématique. by morenosans_grouped_psy Mar 6

Bonjour, Témoignage effectivement très intéressant. L'article donne pour une fois la parole à une "victime" de la cyberdépendance". Je l'ajoute également. Merci ! by aubertin_groupec_psy Mar 5

Bonjour, Je trouve ce témoignage intéressant. Cet écrivain est intervenu dans m'émission radio de RTL mis en ligne sur nos pearltrees et complète le sujet en évoquant le besoin de se déconnecter pour éviter le burn-out numérique. J'ajoute cet article à mon pearltrees. Merci by gaborit_groupeb_psy Feb 22

Related: