background preloader

Dépendance à Internet: peut-on vraiment se désintoxiquer de la Toile?

Dépendance à Internet: peut-on vraiment se désintoxiquer de la Toile?
ADDICTION - L'information a fait le tour du web car, forcément, c'est le premier concerné. Aux États-Unis: un hôpital privé propose une cure de désintoxication pour accros à Internet. Durée: 10 jours, dont 72 heures de sevrage total, période pendant laquelle le patient sera privé d'accès à Internet, mais aussi de tablette et de smartphone, bref, de tout vecteur d'Internet. Suivent ensuite des séances de thérapie, séminaires et autres traitements. Coût total de la cure: 14.000 dollars soit un peu plus de 10.600 euros. Lire aussi:» 75% des adolescents dorment avec leur téléphone portable allumé » Ce qu'il arrive quand on se déconnecte vraiment » Êtes-vous accro au boulot ? Une addiction comme les autres Excessive, l'idée d'une cure de désintox? Certains pays qui dénombrent un grand nombre d'individus dépendants ont décidé de prendre le problème à bras-le-corps. Autant dire qu'à côté, la cure de désintox américaine fait figure de promenade de santé. Trop court Identifier ce besoin à la source

http://www.huffingtonpost.fr/2013/09/08/dependance-a-internet-desintoxication_n_3874947.html

"Digital Detox" sur Canal Plus, 90 jours sans internet : un vrai sevrage thérapeutique Le documentaire "Digital Detox" sera diffusé sur Canal Plus mercredi 25 février à 20h50 (ISOPIX/SIPA). Sur le plan préventif, il y a tant d’enjeux à reprendre sa vie numérique en mains : santé, efficience qualité de vie, son sens, etc. Alors, le reportage "90 jours de détox" que nous propose Canal Plus ce mercredi a-t-il un sens ? De manière intuitive, on répondra oui. Le titre est "choc", mais le sujet n’est pas "toc". En prévention – surtout des addictions –, éveiller les consciences doit souvent se faire de manière vivante.

Addiction à Internet - témoignage Un jour, Thierry Crouzet a coupé Internet. Victime d’un burn-out, d’une overdose numérique. Blogueur influent, geek connecté jour et nuit sur les réseaux sociaux, expert des nouvelles technologies, il a quitté la toile pendant six mois, pour se sevrer. Overloaded? Forget your tech gadgets at 'digital detox' camp If your smartphone is attached to your hip, your blood flows like a Twitter feed and you're fairly certain your eyes permanently see through an Instagram filter, then maybe it's time to disconnect for a bit? A new summer camp aims to help adults take a break from technology for a weekend of being a kid again. "Camp Grounded," a retreat brought to you by the folks at The Digital Detox, takes place this June near Anderson Valley, Calif. (about two to three hours north of San Francisco). This four-day "summer camp for adults" in a 1970s-style Boy Scouts camp atmosphere brings together 232 campers who must follow some special rules: no technology use, no cell phones allowed and no talking about work. "We really hope people reconnect with themselves," said Ben Hanna, a partner at The Digital Detox.

Place & rôle des usages des jeux vidéo & d'internet dans la souffrance psychologique Sur la notion d’addiction La notion de toxicomanie, désignée en anglais par l’expression addiction to drug fut progressivement remplacée dans le discours médico-psychiatrique par la notion d’addiction. Le terme, qui désigna tout d’abord les conduites de dépendances à des substances psychoactives (alcool, drogue…), fut étendu à partir des années 1990 aux conduites de dépendances à un comportement, telle que la boulimie, la cleptomanie ou plus récemment l’addiction à internet. Cependant la notion d’addiction ne fait pas l’unanimité auprès des professionnels de la santé mentale, car sa définition reste encore aujourd’hui floue.

Internet Detox Center Opens Near Microsoft An Internet detox center has established itself right down the road from Microsoft. If memory serves correct, the last article describing an Internet bootcamp of sorts reported that one of its enlisted "addicts" checked in alive and wound up beaten to death. Granted this incident took place in China, the thought of any need for a bootcamp or "detox" center seems a bit outlandish. Yet when World of Warcraft consumes gamers or cellphone owners are spending more time texting than actually talking, the term "Internet addiction" comes into play. TechFlash leads to an announcement that an actual Internet "detox" center has established itself in Fall City, Washington, just miles away from Microsoft's main headquarters. The 45-day program itself is called the reStart Internet Addiction Recovery Program, and costs a whopping $14,500 that supposedly helps Internet and video game "addicts overcome their dependence on gaming, gambling, chatting, texting and other aspects of Internet Addiction."

L'addiction à Internet: une nouvelle maladie? Au moment où tous les individus sont connectés une question toute simple se pose. Où se trouve la frontière entre un usage répété et une addiction? Cette question n'est pas si facile. Le terme d'addiction est passé dans le langage usuel. Il appartient maintenant à la "pop-psychologie", la psychologie populaire. Peur de toujours rater quelque chose? Vous êtes peut-être atteint de Fomo Scène vécue dans un de ces restaurants parisiens ultracotés dont le carnet de réservations est plein des semaines à l'avance. Le plat arrive. Illico, votre codîneur dégaine l'iPhone qui était déjà à portée de fourchette pour immortaliser le dîner tant attendu, organise la scénographie de la table, prend sa photo et, bam!, la poste presto sur Instagram. En profite pour "checker" au passage les "like" de son post précédent. Pendant ce temps, l'assiette refroidit tranquillement.

La "digitale detox" : se ressourcer pour mieux se reconnecter Crédits: frenchweb.fr La révolution numérique L’apparition du numérique a révolutionné notre rapport au quotidien. Balance: Yoga, Meditation, Tech Mindfulness, Corporate & Creative Wellness, Vacations

Bonjour, article très intéressant mais qui me laisse quand même sans voix! l'addiction aux écrans est donc une maladie....? une cure de jours? j'en suis choquée et sceptique en ce qui concerne les effets. encore un moyen pour les hôpitaux américains de se faire de l'argent. enfin bon ça se débat! by nkodiamatala_groupef_spy Mar 12

Related: