background preloader

Nov. 2015 Des robots dans l’enseignement préscolaire à Singapour

Nov. 2015 Des robots dans l’enseignement préscolaire à Singapour
Comment Singapour projette de renforcer les compétences technologiques des jeunes enfants ? Comment la Cité Etat projette d’intégrer des robots dans l’enseignement préscolaire dans toutes les écoles maternelles du pays ? Plongée au cœur du projet « Playmaker », ou comment favoriser l’apprentissage actif des technologies de notre siècle. « Cornet de Glace ! ». A l’évocation de ce nom et au vu de la photo brandie par une jeune maîtresse, un groupe d’enfant, à peine âgés de 6 ans, se retrouve en pleine exaltation. Ce petit exercice, proposé aux élèves de maternelle, permet d’enseigner le vocabulaire de base, la logique, le séquençage et la navigation. Les Abeilles animées Le programme « Playmaker» a été lancé en septembre 2015 et a commencé par une phase expérimentale mené e dans une école maternelle par Temasek Polytechnic. « Combien de personnes peuvent affirmer que leur travail consiste à tester des jouets ? « Aucun des jouets choisis ne nécessite d’écran d’ordinateur », souligne Lim.

http://edupronet.com/des-robots-dans-lenseignement-prescolaire-a-singapour/

Related:  Robotique & pédagogieRobotique éducativerobotique

Mai 2016 Robot cherche élève pour apprentissage interactif Les 12 et 13 mai derniers ce sont déroulées les premières journées « Robotique en éducation », organisées par l’Institut français de l’éducation et l’université Lyon 1. Outre l’enthousiasme des intervenants et des éditeurs de robots pour l’éducation, les échanges et interventions ont porté sur l’usage des robots et plus largement sur l’impact des objets techniques sur les apprentissages (y compris tout au long de la vie). Pour M. Lussault (directeur de l’IFÉ), la numérisation transforme l’accès aux savoirs, l’impact de la donnée massive change « le mode d’administration de la preuve ». Contournant l’interrogation de Lamartine « objets inanimés avez-vous donc une âme ? », M.

Le moment robotique : promesses et inquiétudes La question du remplacement des humains par les machines n’est pas une nouveauté. Elle figure à l’aube de la modernité. Son renouvellement, à l’aune des technologies numériques, inspire plusieurs remarques préliminaires qui doivent nous aider à mieux poser et reformuler le problème. 1. Février 2016 Quelle place pour les robots dans l’éducation ? Des années bien avant la révolution informatique que nous vivons, des auteurs de science-fiction imaginaient déjà un futur que les plus imaginatifs d’entre nous ne pensaient pas pourvoir vivre un jour. Pourtant, aujourd’hui, entre les voitures « auto-conduites » et les skates volants, cet imaginaire n’a jamais été autant proche de nous. Ceci est d’autant plus perceptible dans le domaine de la robotique. Bien évidemment le robot animal de compagnie ou le robot assistant domestique, tels que imaginés dans certains films d’anticipation n’existent pas encore, pourtant la créativité dans l’utilisation des robots actuels dans les salles de classe démontre que nous en sommes plus très loin.

Séquence Inirobot scolaire "Langages et robotique" Nous présentons la séquence Inirobot scolaire "Langages et robotique" qui permet de mettre en place dans sa classe (cycle 2 et 3) un projet autour de l'utilisation du robot Thymio. L'objectif de ce projet consiste à initier les élèves aux sciences du numérique et notamment à la pensée algorithmique (langages mathématiques et numériques), dès le cycle 2 et ce jusqu'au nouveau cycle 3. Cette séquence d’apprentissage peut également permettre la mise en place des liaisons école/collège à partir d'un travail commun entre élèves du premier et second degré et des rencontres scientifiques (des défis en robotique). Elle leur permet également de travailler de nombreuses compétences autour de la maîtrise de la langue (orale et écrite), des langages mathématiques et des langages scientifiques. Vous pouvez nous contacter en cliquant sur les adresses ci-dessous:

Mai 2016 - thymio Matériel pédagogique Vous trouverez sur cette page du matériel pédagogique pour Thymio à l'école. Que ce soit un projet complet ou simplement quelques fiches pédagogiques, nous souhaitons centraliser ces informations ici. 1, 2, 3… codez ! « La robotique est un domaine où tout est à faire » : Entretien avec Matthieu Lapeyre, créateur de Poppy - Nrj-active.fr © Pollen Robotics « Poppy est un projet robotique communauté-centrée. Il permet à une communauté multidisciplinaire composée de chercheurs, enseignants, artistes et passionnés de robotique de partager leurs travaux, leurs visions ainsi que leurs idées », peut-on lire sur le site Poppy Project. Petit flash-back : en 2014, le robot Poppy fait le buzz suite à sa présentation au salon Innorobo, à Lyon.

Février 2016 Robotique du primaire au lycée : usages avec les robots LEGO (Ludomag) Avec ce type de robots, il est très facile pour les élèves de construire leur robot à partir d’un modèle existant ou d’en inventer un ; c’est une programmation par blocs ; « et un programme sur tablettes permet ensuite de programmer ce robot », explique t-il. En primaire et jusqu’au collège, les élèves vont plutôt copier des modèles existants « et les modifier légèrement et faire des petits programmes ». Tout en abordant déjà des notions d’algoritmie, le but est de rester sur des bases simples alors qu’au lycée « on va déjà associer et faire un robot qui va faire des action simultanées et utiliser des variables », précise Jean-Pierre Molia. Dans la vidéo ci-contre, il explique de quelle manière il utilise les robots LEGO en classe de 4ème , 3ème selon les compétences à acquérir inscrites aux programmes et en atelier robotique lors de la pause déjeuner, par exemple avec des élèves de 6ème ou de 5ème.

LEGO Boost, le nouveau kit pour débuter avec la robotique et la programmation - Geek Junior - LEGO a profiter du CES à Las Vegas pour présenter son nouveau kit pour construire des robots. Après Mindstorm pour les plus ados les plus âgés, voici LEGO Boost pour les 7 – 12 ans. Avec LEGO Boost, la firme danoise n’en est pas à son coup d’essai. Le LEGO Mindstorms permettait déjà de construire un robot tout en apprenant les bases de la programmation. Il faut, dès lors, considérer LEGO Boost comme le petit frère de LEGO Mindstorms mais avec une approche plus accessible. A lire aussi : 15 mini-robots pour apprendre à programmer et jouer

Related: