background preloader

Tracer mon ombre numérique : Outils en ligne pour gérer ses données personnelles et privées

Tracer mon ombre numérique : c’est le nom d’un site et d’un outil en ligne gratuit et non intrusif pour découvrir les traces que vos laissez sur Internet et connaître divers moyens de les réduire. Ce projet a été développé par Tactical Technology, organisation à but non lucratif créé en 2003 et basée à Berlin qui propose des outils pratiques notamment en matière de respect des données personnelles et de la vie privée, de confidentialité de l’information… Ceci avec la volonté d’un nécessaire recul critique par rapport au numérique au sens large. Comment gérer concrètement son empreinte numérique Le site Tracer mon ombre numérique propose de découvrir les « ombres numériques » utilisées au quotidien (traces laissées en ligne) et fournit les moyens de changer et/ou réduire les informations et données confidentielles déposées en ligne. Vous, vos amis, votre famille et vos collègues apprenez ainsi à préserver votre sécurité et vie privée dans le monde numérique. Outil pratique et conseils

http://www.netpublic.fr/2015/10/tracer-mon-ombre-numerique-outils-en-ligne-pour-gerer-ses-donnees-personnelles-et-privees/

Related:  EMCIdentité numérique, traces, donnéesSéquences pédagogiquesIdentité, sécurité, responsabilitéEducation aux médias et à l'information

Ce que Google, les réseaux sociaux et les services en ligne savent de vous et comment s’en protéger Le blog anglophone Clound Fender s’intéresse aux renseignements et données que Google récupère via la navigation des internautes et mobinautes. A chacun de suivre les différents points mentionnés ci-dessous (et d’autres ajoutés par mes soins), aussi de paramétrer avec soin les différents accès pour éviter cette « surveillance » en ligne effectuée par Google, les réseaux sociaux et services en ligne avant tout pour optimiser la connaissance d’un profil internaute et fournir des publicités et promotions davantage personnalisées. Découvrez comment Google vous imagine Google capitalise des renseignements « basiques » sur votre profil (âge, genre, langues utilisées, centres d’intérêts), ceci afin de vous proposer via les différents outils Google que vous utilisez (moteur de recherche, Gmail, Google+, YouTube…) des publicités ciblées. Que se passe-t-il dans votre boite aux lettres électronique ? Avec qui échangez-vous sur un webmail (Gmail, Yahoo) ou via MSExchange ?

5 tests faciles pour voir tout ce que Google sait sur vous Google vous connaît mieux que certains de vos proches, et ce grâce aux traces que laissent vos actions sur ordinateur ou sur smartphone, collectées par défaut. Et si vous ne nous croyez pas, vous n'avez qu'à vérifier en 5 étapes ce que le géant du web sait sur vous (pour cela, il vous faudra sans doute vous connecter à votre compte Google) : 1. Ce que Google sait de vos centres d'intérêt Les sites sur lesquels vous surfez, les recherches effectuées sur Google ou encore les vidéos que vous visionnez sur YouTube... Toute votre activité aide Google à déterminer quels sont les sujets qui vous intéressent.

La mise en scène de la vie privée en ligne par les adolescents Sphère privée, vie privée et intimité 1Que recouvre la notion de vie privée dans les pratiques de sociabilité adolescente médiatisée ? Comment les adolescents fabriquent-ils une représentation de leur vie privée sur les réseaux sociaux, et selon quelles logiques ? La liberté d’expression sur les réseaux sociaux Il y a près de trois ans, en décembre 2012, j’avais consacré un article aux « conséquences juridiques du retweet« . Beaucoup de lecteurs nous avaient fait part de leur intérêt pour ces questions, encore très absentes de la littérature juridique. En juin 2014, le talentueux Valère Ndior s’est retroussé les manches et a impulsé, organisé, dirigé un très beau colloque entièrement consacré au droit des réseaux sociaux. J’ai eu le plaisir d’y intervenir.

▶ Mon Compte Facebook a été Piraté ? ☠ Le Guide Complet Que faire si mon compte Facebook a été piraté ? Comment récupérer mon compte Facebook si mon profil a été hacké ? Comment réagir lorsque je me suis fait pirater sur Facebook ? Nos données chez les yankees Rue 89 - avril 2016 Peut mieux faire. Réunies à Bruxelles ce mercredi, les gardiennes de la vie privée en Europe ont fait savoir qu’elles n’étaient pas convaincues par le futur « Privacy shield ». Toujours en gestation, cet accord est appelé à encadrer l’utilisation des données des citoyens européens par les acteurs américains. Qu’il s’agisse de l’usage qu’en font Facebook et ses petits copains, ou les services de renseignement, le Privacy Shield va remplacer un précédent accord, le « Safe Harbour », invalidé en octobre dernier par la Cour de justice européenne. « Pas toujours cohérent » Le « Groupe de Travail de l’article 29 » (G29), qui regroupe donc toutes les autorités de protection des données de l’Union européenne, émet des réserves sur les deux volets de l’accord : les échanges commerciaux, mais aussi la surveillance.

Trace my Shadow Journaux de l’adresse MAC sur le routeur L’enregistrement des adresses MAC est généralement effectué sur le routeur ou l’hôte immédiat qui fournit l’adresse IP en corrélation avec l’adresse MAC. Quoique dans certains réseaux, l’adresse MAC est également connectée sur des routeurs du réseau local. 5 règles de bonne conduite sur les réseaux sociaux : "Réfléchis avant de poster" 96 Shares Share Tweet Email

Pourquoi certains enfants ont-ils peur des clowns ? Alors que les clowns sont traditionnellement associés au rire et au plaisir, certains enfants manifestent des signes de frayeur intense à leur vue. En 2008, l'Université de Sheffield a publié les résultats d’une enquête portant sur 250 enfants ages de 4 à 16 ans montrant que la plupart d’entre eux n’aimaient pas ou avaient peur des clowns. Un des auteurs de l’enquête, le Docteur Curtis, parle même d’une “aversion universelle ”. Twitter ouvre un centre de sécurité pour lutter contre le harcèlement C’est une bonne nouvelle. Le réseau social Twitter vient de mettre en place un centre de sécurité pour lutter contre le harcèlement en ligne. Il s’agit d’une sorte de portail à destination des adolescents, des familles et des enseignants pour les sensibiliser à la question du harcèlement en ligne. Twitter souvent décrié par sa passivité face aux excès de certains utilisateurs semble décidé à changer de politique.

Internet : les petits yeux de Big Brother Une équipe du Projet de l’Université de Princeton pour la responsabilité et la transparence d’Internet a analysé le comportement du million de sites web les plus visités de la planète. Pour ce faire, les universitaires ont conçu un logiciel qui visite et s’enregistre automatiquement dans les sites Internet puis y effectue plus d’une douzaine de mesures. Il lui a fallu deux semaines pour auditer un million de sites. Une ado harcelée sur Twitter pour une photo intime : analyse d'un lynchage Une adolescente est surprise avec un jeune homme sur un lavabo, visiblement en train de s’adonner à un acte sexuel. Sur une photo, on perçoit ses jambes nues, et son visage témoigne de sa stupeur d’être surprise pendant ce moment intime alors qu’elle s’accroche à la nuque de son compagnon. Ce dernier affiche un sourire en coin, le pantalon baissé aux hanches. Ils ont l’air jeunes, une quinzaine d’années.

Droit à l’oubli : Google a examiné plus d’un million d’URL. Si dès 1995 il existait une directive européenne pour la protection des données, il n’était pas possible à l’époque de prédire ce que serait Internet aujourd’hui. Les années passant, les nombres d’URL créées par jour se multipliant de façon exponentielle, un nouveau problème de vie privée s’est posé. Est alors apparu le concept de droit à l’oubli, principalement dans l’Union européenne. Il doit permettre à un individu de demander le retrait d’informations qui pourraient lui nuit sur des actions passées. Ce doit peut s’appliquer de plusieurs manières : • le retrait pur et simple sur le site d’origine ; • le déréférencement des URL concernées des moteurs de recherche.

Des dessins d’enfants de peluches deviennent réalité grâce à Ikea Ikea a lancé en 2015 un concours pour enfants de dessins de peluches. Les meilleures réalisations ont été transformées en réelles peluches ! Chaque année depuis 2003, à l’approche des fêtes de Noël, Ikea relance la campagne « Soft Toys for Education ».

Related:  Identité numérique, traces, donnéesCitoyenneté Numérique pour nousÉducation aux médias