background preloader

Hugo tout seul

Hugo tout seul

Les patrons du baby-boom et la génération Y Mercenaires, instables, incapables de respecter la hiérarchie : les clichés pleuvent sur les jeunes de la génération Y. Il s'agit de ces moins de 30 ans, nés dans les années 80 et qui ont grandi avec Internet et les crises à répétition. Dans le monde du travail, ils côtoient les enfants dorés du baby-boom qui ont parfois du mal à cerner leurs comportements. Les patrons ont-ils peur d'intégrer cette génération montante ? Les 3 critères majeurs pour embaucher D'après cette étude*, l'embauche d'un jeune de moins de 30 ans repose avant tout sur sa motivation et sa personnalité pour 86% des dirigeants interrogés. Des critères qui sont finalement assez semblables à ceux retenus pour recruter des salariés de plus de 30 ans. Un autre signe prouve qu'il n'existe pas de fossé générationnel aux yeux des dirigeants. 89% d'entre eux sont satisfaits de l'intégration des jeunes de moins de 30 ans à la vie de l'entreprise. Un chômage des jeunes encore massif Plus proche de leur vie personnelle ?

Hugo tout seul Im better of you gold V Génération connectée. C'est l'histoire d'une génération née entre les années 1970 et 1990, l'histoire de ses enfants qui ont grandis avec le développement des nouvelles technologies de l'information et de la communication. Cette génération, on l'appelle aujourd'hui la génération Y. Ces enfants sont aujourd'hui étudiants, ou jeunes actifs, et ont pour habitude de se réunir régulièrement pour confronter leurs idées et initiatives. Une génération qui veut se démarquer des autres par ses modes de vie et de travail, une génération dont les individus sont amenés à communiquer ensemble, et de façon toujours plus rapide et plus fiable. Pour discuter de cette génération "connectée", nous avons rencontré Benjamain CAVALLI, de la Croix-Rouge Française, Benjamain CHAMINADE, de generationY2.0, et Oliver MAUREL, de "Danone Communities".

easy

Related: