background preloader

BYOD en français

BYOD en français
Quand le matériel informatique de l’établissement manque ou défaille, pourquoi ne pas faire appel à celui des élèves ? Au lieu d’interdire les smartphones, ne serait-il pas plus pertinent d’en inventer des usages pédagogiques ? C’est la question, cruciale, du BYOD (« Bring Your Own Device », « apportez votre propre matériel »). C’est le pari lancé et gagné par Jérôme Lagaillarde, professeur de lettres au collège Georges Méliès à Paris. Il éclaire ici les modalités, les possibilités et les enjeux d’une utilisation des smartphones en cours de français : un choix que certains jugeront risqué, et qui s’avère pourtant essentiel pour renforcer certains apprentissages tout en éduquant à la responsabilité. L’usage du smartphone est officiellement interdit dans les collèges : pourquoi avez-vous décidé d’autoriser vos élèves à l’utiliser envers et contre tout ? Concrètement, dans quel cadre avez-vous mis en place cette utilisation ? L’appareil photo est en effet un outil que j’utilise beaucoup.

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2015/08/31082015Article635765982422729744.aspx

Related:  BYOD - Définition + Pourquoi utiliser le BYODBYOD (Bring your own device) - AVANSmartphonesoutils pédagogiques numeriques2015

Pédagogie en tous lieux, équipements mobiles Rappel de la Problématique :Pendant longtemps, la problématique de la mobilité a consisté à s’interroger sur les types de matériels et les services accessibles : notebook, matériels hybrides, accessibilité du matériel à l’ENT, authentification des utilisateurs en classe, connexion aux réseaux des établissements, utilisation du WIFI, etc. Aujourd’hui, la question qui se pose avec la mobilité est celle des apprentissages et de l’accès à l’information partout, en tout temps et avec n’importe quel équipement. Dans ce cadre, le programme des collèges préfigurateurs s’engage dans cette logique avec la mise à disposition dés la 5ème, d’équipements individuels mobiles, permettant aux élèves à la fois d’apprendre en classe, mais également en dehors de la classe. Dans ce contexte, quid de l’accès aux ressources et aux services (aux ENT), quid de l’organisation spatiale des salles de classe et de l’établissement pour pouvoir travailler par groupes de besoin. Les usages enseignants

Bring your own device Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Terminaux mobiles : ordinateur portable, ultra portable, tablette et smartphone BYOD (abréviation de l’anglais « bring your own device » : « apportez vos appareils personnels » ; en français : PAP, abréviation de « prenez vos appareils personnels »[1] ou encore AVEC, abréviation d'« apportez votre équipement personnel de communication »[2]) est une pratique qui consiste à utiliser ses équipements personnels (téléphone, ordinateur portable, tablette électronique) dans un contexte professionnel.

Bruno Vergnes : Eduquer à l’image la génération mobile Selon les sociologues, la jeune génération serait moins celle de l’ordinateur que celle du smartphone : l’Ecole ne doit-elle pas alors prendre en compte les appétences de la génération mobile pour développer en elle de réelles compétences ? C’est l’ambition de Bruno Vergnes, professeur de français dans les Pyrénées-Atlantiques : avec leurs téléphones mobiles, ses collégiens ont pris des photographies respectant des consignes esthétiques précises ; ils les ont publiées, échangées, commentées sur Instagram, célèbre réseau social de partage d’images. Le projet relie l’Histoire des arts et l’Education aux médias et à l’information. Il démontre remarquablement combien des outils que l’Ecole tend à diaboliser peuvent aider les élèves à mieux regarder et habiter le monde. Vous avez choisi d'utiliser le réseau Instagram à des fins pédagogiques : pourquoi avoir choisi ce réseau en particulier ? Le choix de ce réseau de partage d’images a été assez rapide.

Pratiques numériques en éducation : l’exemple des usages de Twitter en milieu scolaire 2 Cette recherche-formation-action s’intitule « Le défi d’internet pour l’information des jeunes : dé (...) 3 Les outils testés sont les suivants : 1. Le carnet de bord, « Journal de recherche » (scolaire et p (...) 1Observer et accompagner les changements apportés par le numérique dans les pratiques des jeunes et les démarches des professionnels de jeunesse et d’éducation, telle est la mission de l’INJEP qui la met en œuvre avec différents partenaires (collectivités, Éducation nationale, Éducation populaire…). Racine interactif ? Enseigner la littérature par le numérique... « Deviens l'assistant de Racine et découvre un monde de mensonges, de manipulation et de meurtres. Assiste à la naissance d'un des plus grands monstres de l'histoire... Néron ! » Voilà l’invitation qui nous est lancée par les secondes de Claire Augé-Rabier au lycée Charlie Chaplin à Décines. La tragédie Britannicus est transformée par eux en livre interactif : pour chaque scène, ils ont conçu des questions auxquelles le lecteur répond directement en ligne. Le travail, immersif et collaboratif, permet à chacun de s’approprier vraiment les caractéristiques du personnage tragique et la beauté du vers racinien.

Formation et innovation : les six avantages du BYOD Formation et innovation : les six avantages du BYOD Le BYOD – Bring Your Own Device – est une nouvelle tendance lourde du monde #numérique. La traduction de cette expression est « Apportez votre propre appareil ». Les apprenants viennent donc avec leur appareil familier pour apprendre. Dans l’article sur la #formation innovante paru hier, je cite entre autres innovations, le BYOD.

Un dossier incontournable sur l'AVAN (BYOD) Les technologies de l'information et de la communication font maintenant partie intégrante du quotidien des jeunes. Le constat est indéniable et l'école l'a en partie compris. Une part importante du corps professoral y voit ainsi la possibilité d'intégrer les téléphones et tablettes que possèdent les apprenants comme des «ardoises» 2.0 avec leurs diverses applications. Ainsi, ils sont de plus en plus à choisir d'aller dans le « BYOD » (Bring your own device), connu également sous le nom « BYOT » (Bring your own technology), ou en français le AVAN (Apportez votre appareil numérique). La logique : puisque les familles sont de plus en plus nombreuses à posséder un appareil intelligent ou un ordinateur portable, il suffit de demander aux élèves d'apporter celui-ci afin de s'en servir en classe et économiser sur l'achat de technologies.

Usage du smartphone à des fins pédagogiques en lycée Nicolas Houpert, professeur de mathématiques DNL Anglais, présente sur Osons Innover un projet pédagogique innovant mené au lycée : les élèves de Seconde et de Première du Lycée François Bazin, utilisent leurs smartphones pour créer des applications, développer des audioguides puis réaliser des affiches en réalité augmentée sur le thème de cryptographie. Les élèves utilisent AppInventor et AurasmaStudio. Différentes matières sont mises à contribution : anglais, technologie et mathématiques. Cet article vous est proposé par Madmagz. Points-clés Contexte et objectifs pédagogiques

3 outils en ligne pour créer des vidéos interactives La vidéo a toujours été un puissant outil pédagogique dans la classe. Web et tice lui ont redonné une nouvelle jeunesse en rendant les vidéos interactives. En permettant à l’apprenant de passer de la posture passive de simple spectateur à celui d’acteur en introduisant une bonne dose d’interactivité. La vidéo aide à la compréhension et est devenue indispensable dans certaines nouvelles méthodes pédagogiques comme celle de la classe inversée dont on parle tant en ce moment. Voici trois outils en ligne simples qui permettent de créer en un tour de main des vidéos interactives pour la classe. Blubbr

Nouveaux programmes de français : Regards d'enseignants heureux Etait-il nécessaire de modifier les programmes Darcos 2008 ? Les nouveaux programmes apportent-ils des éléments intéressantq ? Sont-ils perfectibles ? Le Café pédagogique pose ces questions à des professeurs de français de collège : Patricia Bonnard (à Genas près de Lyon), Pierrick Guillot (à Feyzin dans le Rhône), Bruno Vergnes (à Lembeye dans les Pyrénées-Atlantiques), Lionel Vighier (à Montesson dans les Yvelines). Loin des préjugés, des humeurs et des fausses expertises, leurs réponses confrontent les programmes à l’expérience et aux aspirations de ceux qui travaillent au quotidien la langue et la littérature en classe avec les élèves. Pour eux, aucun doute : les nouveaux programmes sont une vraie chance pour le français au collège.

Le BYOD : un atout pour les classes numériques ? Le BYOD : un atout pour les classes numériques ? Le Bring Your Own Device ou BYOT (Bring Your Own Technology) recueille la faveur des milieux enseignants outre-Atlantique mais sous certaines conditions. D’une manière plus globale, avec leurs terminaux mobiles, les étudiants se forgent des compétences en matière de travail collaboratif, font valoir certains enseignants, en apprenant à rechercher, sélectionner et partager des informations connexes, utiles pour leur #formation, pour préparer leurs examens et pour leur avenir professionnel. Ils doivent également apprendre à résoudre rapidement des problèmes techniques liés à leur équipement, ce qui les prépare aux exigences de leur future vie professionnelle ajoutent d’autres enseignants.D’un point de vue purement pratique, les élèves utilisant leur propre matériel n’ont que très peu d’#apprentissage à faire du fonctionnement de leur #outil. Le #BYOD s’impose également en entreprise même si cela pose des problèmes de sécurité. 2 avril 2015

Related: