background preloader

Réseau social d'entreprise : quels outils choisir ? part.1

Réseau social d'entreprise : quels outils choisir ? part.1

http://www.orange-business.com/en/blogs

Related:  RSE : outilsBYODInfoGraphieOpen dataCompanies

5 plateformes Open Source pour créer son propre réseau social Que ça soit pour un usage privé, en entreprise ou pour des groupes plus restreints, l’offre Open Source pour les réseaux sociaux disponible aujourd’hui peut constituer dans certains cas une alternative viable. Avec les fonctionnalités de partage, de création de profils personnalisés, d’échange de contenus et de documents, il est possible de se construire son propre réseau social. Voici une sélection de plateformes des plus en vogue et des plus stables actuellement. Diaspora a connu son coup de projecteur il y a quelques mois sans pour autant réussir à fédérer les internautes, donc je ne m’attarderais pas dessus. BuddyPress Petit frère de WordPress, vous pouvez héberger votre propre réseau en ligne, en profitant de l’ergonomie et de la facilité d’usage reconnue de WordPress.

BYOD, BYOA : quel encadrement juridique ? Comment définir le BYOD et le BYOA ? Ces expressions désignent la pratique, pour les membres d'une entreprise, d'utiliser à des fins professionnelles leurs outils technologiques personnels, appareils (BYOD) et applications (BYOA), hors du contrôle de l'employeur ou des autres responsables (informatique, achats, juridique, etc.). Ce phénomène s'insère dans le mouvement dit de consumérisation des nouvelles technologies dans l'entreprise, augmenté par l'apparition des services accessibles dans le cloud, et génère des questionnements juridiques sérieux. Quelles questions l'entreprise doit-elle se poser ? Principalement des questions liées à la sécurité du système d'informations de l'entreprise et de ses données. Par exemple : • Que se passe-t-il si une application personnelle utilisée à des fins professionnelles est infectée par un virus ?

Dropbox : Leader des services de stockage en ligne Pour ceux qui ne le connaissent pas encore (si si, y en a ), Dropbox est un service de stockage en ligne. En clair, vous synchronisez vos fichiers dans un dossier spécifique directement sur Internet : « dans les nuages », ou « dans le Cloud » pour les plus Geeks !Dropbox est un super service et pour vous rendre compte de son succès, je suis tombé sur une infographie fort intéressante. De 2006, où l’entreprise ne comptait que 2 employés dont Drew Houston le fondateur, à 2012, où celle-ci en compte environ 200, voici quelques chiffres sur le service Web au 50 millions d’utilisateurs…

L'open data, ça sert à quoi ? Voici 5 exemples concrets. Le résumé : Du 17 au 22 septembre se tient à Helsinki (Finlande) l'Open Knowledge & Data Festival (le Festival de la connaissance et des données ouvertes). Une semaine complète dédiée aux problématiques des données et de leur réutilisation dans des domaines aussi diverses que l'éducation, la science, le journalisme, etc.

Les 400 salariés de Devoteam Telecom & Media rejoignent la bannière Ericsson Initié en janvier dernier, le processus de rachat de la division télécom et média de Devoteam vient d'être finalisé. Et ce, après un droit d'alerte exercé fin mars par le comité central d'entreprise de l'UES Ericsson France. De part et d'autre, le transfert n'a pas manqué de soulever des inquiétudes quant au périmètre de l'opération et à l'organisation fonctionnelle envisagée pour l'intégration de cette entité au groupe Ericsson. Y compris, bien sûr, au sujet de la situation financière de l'entité transférée. Et compte tenu des tensions et de l'évolution des conditions de travail de certaines entités du groupe Devoteam.

Les réseaux sociaux d'entreprise : matures et puissants, mais parfois inadéquats Le cabinet Useo a étudié le marché des offres de réseaux sociaux d'entreprises. Si les prestations proposées peuvent délivrer une vraie création de valeur en intelligence collective, les errements des entreprises risquent d'être vite contre-productifs, voire de tuer la poule aux oeufs d'or. « Facebook est typiquement une anti-référence pour un réseau social d'entreprise à usage interne », admet volontiers Arnaud Rayrole, directeur général du cabinet Useo. Cela ne préjuge en rien, bien sûr, des usages pertinents du réseau social en communication vis-à-vis de l'extérieur. Mais la méconnaissance par les entreprises de la réalité du « 2.0 » en général et des réseaux sociaux destinés à l'interne en particulier, ainsi que les errements dans les usages, risquent d'avoir comme conséquences de nombreux échecs et l'abandon d'une source potentielle de grandes valeurs ajoutées. Une offre très étendue et écartelée

Pourquoi passer au SaaS Envoi effectué avec succès Vos enjeux Le SaaS (Software as a Service = logiciel accessible via Internet) offre des avantages inédits aux associations en répondant favorablement à chacune de leurs grandes problématiques. La fin du monde ? La fin du monde ? La fin du monde prévue pour cette année vous angoisse ? Rassurez-vous, il s'agit d'un fake dont la flamme est entretenue par quelque religieux de seconde zone pour vous déposséder de vos bien et faire de vous une machine incapable de discernement. La preuve avec ces innombrables fails de fin du monde regroupés en une seul infographie. Très instructif ! Pourquoi le dogme de la gratuité des données publiques freine la diffusion de l’open data Toutes les entreprises qui exploitent de l’information publique à des fins commerciales, qui savent « faire parler » et valoriser les données publiques parviennent au même constat : pour développer un modèle économique viable à partir de l’open data, il faut que les données respectent un triptyque indissociable : fraîcheur, qualité documentaire et exhaustivité. Il suffirait d’ailleurs, pour s’en convaincre, de suivre le débat naissant sur la qualité des données issues de l’open data (1). Toutefois, seules les administrations dont la diffusion des données fait partie intégrante de la mission (IGN, INSEE, INPI, DILA, Météo-France,…) disposent actuellement des compétences et des budgets pour satisfaire ledit triptyque. La grande majorité des autres administrations qui détiennent ces données publiques enfouies ne sont ni organisées, ni préparées pour les diffuser.

Infrastructure En tant qu’associé chez OCTO, en charge du secteur des opérateurs télécom, j’ai assisté récemment à une table ronde organisée par l’EBG dont le thème était: le marché des télécoms mobiles peut-il se restabiliser? Le point de départ de la table ronde: le secteur était effervescent il y a un an, mais depuis janvier le mot qui circule est plutôt « déclin », notamment du fait de l’arrivée de Free en France. Cette arrivée a dans un premier temps provoqué un raz-de-marée sortant des opérateurs établis, pour arriver ensuite à un nouvel équilibre à l’été, semble-t-il. Ce nouvel équilibre établit un chiffre d’affaire global plus faible – le gain de chiffre d’affaire de Free est sensiblement inférieur à la diminution de ceux des autres opérateurs, notamment à cause des baisses de prix consenties par tous. SFR annonçait en août que la croissance revenait, mais récemment seulement. De façon durable?

Contexte du marché des systèmes d'information - CIO-Online - chiffres-clés, externalisation toute l'actualité "Chiffres-clés" Edition du 04/02/2013 - par Bertrand Lemaire Le cabinet Lecko constate une croissance importante de l'équipement des grandes entreprises en RSE. Mais les usages peinent à être montrés alors que les entreprises veulent surtout bloquer les réseaux sociaux publics. « 70% des entreprises du CAC40 ont désormais un réseau social d'entreprise [RSE] » s'est réjoui Arnaud Rayrole (en photo), directeur général du cabinet Lecko. Il s'exprimait lors de la présentation de la cinquième étude annuelle de ce cabinet sur le sujet.

La génération Y, adepte du BYOD, pose des défis de sécurité articles liés Laurent Leloup Fortinet® (NASDAQ: FTNT) - l’un des leaders de la sécurité réseau haute performance – a mené une étude mondiale qui révèle l’ampleur des défis posés aux systèmes informatiques des entreprises par la première génération d’utilisateurs du Bring Your Own Device (BYOD ou « Apportez votre appareil personnel » en français); les personnes qui utilisent leurs propres appareils au sein de leur entreprise. L’étude décrit que les salariés Gen-Y qui utilisent leurs propres appareils se soucient peu des problèmes sécuritaires, révélant le fait inquiétant que plus d’un tiers des salariés questionnés serait prêt à transgresser la politique de sécurité de l’entreprise qui leur interdit d’utiliser leurs appareils personnels au travail ou à de fins professionnelles.

[Infographie] Les utilisateurs de tablettes, nouvel eldorado pour les e-commerçants ? L’infographie suivante, réalisée par l’équipe de Milo à partir des données issues d’un rapport publié par eMarketer, souligne à quel point les utilisteurs de tablettes représentent une cible en or pour les e-commerçants. En effet, aux Etats-Unis, les utilisateurs de tablettes dépenseraient près de 20% de plus par achat que ceux qui réalisent leurs courses en ligne depuis un PC. L’infographie rappelle également que le rythme d’adoption des tablettes aux Etats-Unis devrait croître beaucoup plus rapidement que celui des smartphones. Ainsi, en 2011, près de 34M d’Américains disposaient d’une tablette, un chiffre qui devrait atteindre 55M en 2012 et près de 90M en 2014. Parmi les autres chiffres clefs :

Related:  Articles sur la Génération YOpen dataRéseau social Entreprise - RSESécuritéRelation ClientGénération YMarketingCRMparcours clientBYODentreprise 2.0RSE ET ROIRSSIcross canalHackMétadonnéesCISCOOpen Data: Qu'est ce que c'est?opendata businessphysique+virtuel : commerce 3.0A TRAITERsavoir vivre le numérique!ArticlesCRMT3CloudFichage, traçage électroniqueLancement open dataRéseaux sociaux et entreprisesComprendre le cloud