background preloader

Qui est vraiment responsable du changement climatique

Qui est vraiment responsable du changement climatique
Quels sont les pays qui émettent le plus de gaz à effet de serre et donc contribuent aux changements climatiques qui affectent la planète ? La question est récurrente mais se pose avec acuité alors que doit s'achever, vendredi 9 décembre au soir, la conférence de Durban sur le climat, avec l'espoir de voir les 193 Etats réunis en Afrique du Sud accoucher d'un accord sur une réduction des rejets carbonés. Dans cette recherche de la responsabilité, sous-jacente aux débats et génératrice de tensions entre pays, Le Guardian vient de publier un nouvel outil interactif agrégeant de nombreuses données climatiques. Les chiffres sont connus : ce sont ceux de l'Agence d'information sur l'énergie, organisme américain indépendant qui publie chaque année des statistiques sur les émissions de gaz à effet de serre. Les émissions de CO2 actuelles Les émissions de CO2 actuelles par personne Les émissions de CO2 historiques Les émissions en fonction de la consommation Audrey Garric Related:  Environnement

Vers un désastre climatique ? LE MONDE | • Mis à jour le | Par Emmanuel Le Roy Ladurie La réunion du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) à Durban (Afrique du Sud) soulève un intérêt considérable. Je me borne à parler ici au nom de l'homme de la rue, dès lors qu'il dispose d'un minimum de culture écologique ; l'homme en question connaît bien les éléments essentiels du problème du "réchauffement" qui figurent dans la plupart des revues de vulgarisation scientifique et tout simplement dans la presse. Les médias en sont pleins. Je citerai en toute simplicité les analyses de l'excellente journaliste qu'est Lise Barnéoud dans un article récent de La Recherche : 1. Ce réchauffement concerne essentiellement la basse atmosphère terrestre. 2. 3. 4. 5. 6. Il ne serait pas convenable de la part d'un profane d'anticiper sur les conclusions infiniment plus détaillées du GIEC telles qu'elles seront progressivement publiées au cours des mois à venir. Il n'y manque que le pape.

Qualité de l'air intérieur : une prise de conscience tardive pour un enjeu majeur Actu-Environnement.com - Publié le 28/11/2011 Les Français passent la majeure partie de leur journée en milieu clos. Que ce soit dans leur logement, au bureau, dans les lieux de loisirs ou encore dans les hôpitaux, ils sont exposés à une pollution de l'air intérieur qui peut être nocive pour la santé. Détails. A lire pour aller plus loin… Retour à la liste des dossiers © Tous droits réservés Actu-EnvironnementReproduction interdite sauf accord de l'Éditeur.

Lyon, vitrine japonaise de l'"énergie intelligente" LE MONDE | • Mis à jour le | Par Jacques Boucaud - Lyon Correspondance Le Japon va-t-il révolutionner les pratiques des Lyonnais en matière de consommation d'énergie ? Le quartier baptisé Confluence, sur la presqu'île lyonnaise, a été choisi par la New Energy and Industrial Technology Development Organization (NEDO), l'agence publique de soutien à l'innovation rattachée au ministère de l'environnement nippon, pour accueillir son premier démonstrateur de "réseau d'énergies intelligent" (smart community) en Europe. Ce projet en gestation depuis près de deux ans a été officialisé, jeudi 15 décembre, par la signature d'une convention avec la communauté urbaine du Grand Lyon. "Confluence est l'un des grands chantiers urbains en Europe", a expliqué Hideo Hato, président du NEDO, pour justifier le choix du site français. Le projet "vendu" par le Japon repose sur quatre piliers. Le week-end, l'énergie excédentaire des bureaux sera acheminée vers les logements résidentiels.

Les inondations en Thaïlande pourraient être les plus coûteuses de la décennie Les dégâts des inondations couverts par les assurances en Thaïlande pourraient représenter des milliards de dollars et la catastrophe conduira à une réévaluation des risques climatiques pour les industries en Asie, d’après ce qu’un responsable de la compagnie d’assurance mondiale Allianz a déclaré dans un communiqué. Il pourrait falloir des années pour calculer le coût réel des inondations et son impact sur les entreprises en Thaïlande, et sur le fait que les investisseurs pourraient désormais choisir de placer leur argent dans d’autres pays, d’après Lutz Fullgraf, directeur régional d’Allianz. Il a ajouté que les pertes incluaient les compensations données aux propriétaires des bâtiments en Thaïlande ainsi qu’aux producteurs du monde entier qui ont souffert des perturbations liées à la fermeture des usines thaïlandaises, et estime qu’il pourrait s’agir des pertes les plus importantes subies par un pays suite à des inondations sur une période de dix ans.

La NASA illustre le réchauffement climatique depuis 1880 La Terre se réchauffe, et ce, toujours plus vite. Si les scientifiques ne cessent de le rabâcher, à coup d’études et rapports documentés, une poignée de climatosceptiques continue de nier cette réalité, arguant d’une manipulation planétaire. Alors, quoi de mieux qu’une animation pour mesurer le phénomène ? C’est ce qu’a effectué la NASA, en résumant dans une vidéo de 26 secondes 131 ans d’évolution des températures sur Terre, de 1880 à 2011. Dans cette animation, réalisée par le laboratoire de la NASA Goddard Institute for Space Studies (GISS), les couleurs rouges indiquent des températures supérieures à la moyenne pendant la période de référence de 1951 à 1980, tandis que les bleus témoignent de températures plus basses. Les données proviennent des relevés d’un millier de stations météo dans le monde, des observations satellitaires de la température de la surface de la mer et des mesures effectuées par la station de recherche de la NASA en Antarctique. Audrey Garric

Feuille de route énergie 2050 : l'UE suivra de près les politiques climatiques de ses partenaires économiques La feuille de route sur l'énergie pour 2050 publiée par la Commission européenne menace de riposter aux fuites carbone et mise sur l'efficacité énergétique, les énergies renouvelables, le nucléaire et le captage et stockage du carbone. Ce jeudi 15 décembre 2011, le commissaire européen à l'Energie, Günther Oettinger, a présenté la feuille de route pour l'énergie à l'horizon 2050. Le document de 20 pages "décrit les conséquences d'un système énergétique sans émission de carbone et les mesures nécessaires pour l'encadrer" alors que l'Union européenne escompte réduire de 80 % ses émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2050. "Cette feuille de route devrait permettre aux États membres d'effectuer les choix énergétiques qui s'imposent", indique la Commission qui précise que le document "[s'appuie] sur l'analyse d'une batterie de scénarios, (…) décrit les conséquences d'un système énergétique sans émission de carbone et les mesures nécessaires pour l'encadrer". Riposter aux fuites carbone

International - Shadowlands On 21 March, 10 days after the Fukushima disaster, Mr Sato started using his Twitter account to put pressure on the government to provide proper information on the accident to the inhabitants of the nearby village of Iitate, where he was born. He now has some 6,000 followers. Mr Sato believes the disaster has caused serious generational rifts in the evacuated villages. "We wanted to leave our village shortly after the accident, thinking it was not safe. But the older people wanted to stay, so we could not go." « Dans mon township, on parle du réchauffement climatique » Non, tout n’est pas morose à Durban, où se déroule depuis une semaine le 17ème sommet sur le changement climatique. En attendant qu’il se passe quelque chose dans le centre de conférence climatisé de Durban, quelques centaines de militants écologistes sud-africains tentent de réveiller les consciences. [1] Pour eux, le salut passe par l’action. Alors que la conscience environnementale est à peine naissante au sein de la nation arc-en-ciel, ils se battent pour rendre la vie des plus démunis un peu plus douce et certainement plus verte. Près de 40% de la population sud-africaine vit sous le seuil de pauvreté, alors dans leurs townships, ces bidonvilles jadis réservés aux noirs sous l’apartheid, ils tentent de réfléchir à des moyens simples pour lutter contre les conséquences du changement climatique et créer un mouvement vert. Ils sont venus jusqu’à Durban pour manifester et appeler les négociateurs, les ministres et les chefs d’Etats à enfin agir. Nomalizo Xhoma, 39 ans :

Un moteur de recherche pour vérifier la date de consommation des aliments avant de les jeter Le site Gaspifinder.com est un moteur de recherche participatif qui a pour but de vérifier les dates de consommations "réelles" des denrées alimentaires distribuées en grande surface afin de réduire le gaspillage de nourriture. Le site dispose d'une base de données de plus d'un million de produits. Plutôt que de jeter un produit dont la date limite de consommation est dépassée, l'internaute "peut consulter les données de consommation du produit visé fournies par les internautes afin de disposer de données utiles pour savoir s'il peut réellement le consommer ou non", explique la start-up française Gaspifinder. Rallonger les dates de péremption figure parmi les mesures du pacte national, présenté le 14 juin, visant à réduire de moitié le gaspillage alimentaire d'ici 2025, en associant les acteurs de la chaîne : producteurs, grande distribution, restauration collective, associations d'aide alimentaire, consommateurs…

Huhne insists carbon reduction strategy is 'on track' 1 December 2011Last updated at 12:13 Mr Huhne has come under fire for halving subsidies for domestic solar panel installations Energy Secretary Chris Huhne has insisted that plans to cut Britain's carbon emissions are on track. In his Autumn Statement, Chancellor George Osborne said he was worried about the impact of "endless social and environmental goals" on businesses. But Mr Huhne said his colleague was "signed-up" to the process and had himself backed the introduction of a floor to regulate the price of carbon. Labour said the government's green credentials had been exposed. Asked about the recent announcement of a reduction in subsidies for solar panels, Mr Huhne said this was a "sensible course correction" because the cost of panels had fallen. 'Sustainable growth' Labour say the move will "strangle" the solar panel industry while business groups say the step is short-sighted and will threaten jobs. But Mr Huhne defended the move, saying it was done in response to market developments.

Related: