background preloader

Actualité articles 1 - Langage et cerveau

Facebook Twitter

Mécanisme du langage dans le cerveau. Le langage est la faculté chez l'homme de communiquer en utilisant des signes vocaux, c'est-à-dire la parole, ces signes pouvant aussi être transcrits graphiquement (il s'agit alors de l'écriture).

Mécanisme du langage dans le cerveau

Le langage est normal si d'une part les organes phonatoires ne sont pas atteints, il s'agit de la bouche, de la langue, du pharynx, du nez entre autres et d'autre part si les structures nerveuses (essentiellement le cerveau) fonctionnent normalement. L'aphasie indique l'impossibilité de traduire la pensée par des mots alors que les organes de la phonation (bouche, pharynx etc.) sont normaux.

On distingue, entre autres, l'aphasie motrice (ou de broca) au cours de laquelle le patient présente des difficultés à transmettre une idée par la parole où l'écriture de l'aphasie sensorielle (ou de Wernicke) au cours de laquelle le patient présente des difficultés à recevoir une idée. Il existe plusieurs variétés d'aphasie en dehors de celles-ci (transcorticale, de conduction, amnésique, globale etc). La cartographie du cerveau : Le langage. Les deux aires principales du langage ont été parmi les premières à être identifiées.

La cartographie du cerveau : Le langage

C'est Broca et Wernicke, qui en examinant des cerveaux d'aphasiques, remarquèrent que ces derniers présentaient des lésions cérébrales identiques. Chez 95% des gens, ces deux zones se situent dans l'hémisphère gauche. La compréhension Le processus permettant de donner un sens à des paroles est très complexe. Le cerveau humain et les origines du langage. Le cerveau et le langage - langage et cerveau. Comment le cerveau produit le langage.

Le cerveau d'un foetus de 6 mois est déjà équipé pour le langage. Alors même que le cerveau est en construction, les fœtus de 6 mois utilisent spécifiquement certaines régions à l'écoute d'un nouveau mot ou d'une voix inconnue.

Le cerveau d'un foetus de 6 mois est déjà équipé pour le langage

À cet âge précoce, le cerveau se prépare déjà au langage. © Emily Evans, Wellcome Images, Flickr, cc by nc nd 2.0. Lavage de cerveau - comment le langage façonne notre réalité. Beaucoup de gens pensent de lavage de cerveau comme quelque chose qui est tout à fait hors de l'ordinaire, quelque chose qui n'arrive que dans les films de science fiction.

Lavage de cerveau - comment le langage façonne notre réalité

Peut-être que le processus de lavage de cerveau exige un certain type de puce d'ordinateur destiné à être implanté dans le cerveau. Ou une expérience intense où quelqu'un est enfermé pendant des semaines, voire des mois, et subit une certaine procédure jusqu'à ce que ses pauses. Notre cerveau à l’heure des nouvelles lectures. Maryanne Wolf, directrice du Centre de recherche sur la lecture et le langage de l’université Tufts est l’auteur de Proust et le Calmar (en référence à la façon dont ces animaux développent leurs réseaux de neurones, que nous avions déjà évoqué en 2009).

Notre cerveau à l’heure des nouvelles lectures

Sur la scène des Entretiens du Nouveau Monde industriel au Centre Pompidou, la spécialiste dans le développement de l’enfant est venue évoquer « la modification de notre cerveau-lecteur au 21e siècle » (voir et écouter la vidéo de son intervention)… Image : Maryanne Wolf face au public sur la scène du Centre Pompidou, photographiée par Victor Feuillat. Comment lisons-nous ? « Le cerveau humain n’était pas programmé pour être capable de lire. Il était fait pour sentir, parler, entendre, regarder… Mais nous n’étions pas programmés génétiquement pour apprendre à lire ». La présentation de Marianne Wolf via l’IRI. Pour autant, le circuit de la lecture n’est pas homogène.

Pourquoi la lecture numérique est-elle différente ? Hubert Guillaud. Pourquoi les femmes sont plus bavardes que les hommes. Les hommes se plaignent souvent que les femmes sont trop bavardes.

Pourquoi les femmes sont plus bavardes que les hommes

Un cliché misogyne? A en croire Science World Report, il y a une part de réalité derrière cette accusation typiquement masculine et surtout une explication biologique. Les femmes posséderaient dans leur cerveau un plus haut niveau de «protéines du langage» que les hommes. Certaines recherches citées par Science Mag montrent que les jeunes filles apprennent le langage plus rapidement que les jeunes garçons. Un cerveau, un bébé, un langage. © muro - Fotolia.com À l'occasion de la Semaine du cerveau 2012, nous avons rencontré Anne Christophe, Directrice de recherche au CNRS , et Anne-Caroline Fiévet, BabyLab manager, pour en savoir un peu plus sur l'apprentissage du langage chez les jeunes enfants. « Je veux un nounours ! » ordonne la petite Dorothée, 3 ans, à ses parents. Pour la plupart d'entre nous, l'énoncé de cette enfant semble banal : un sujet, un verbe et un complément d'objet direct.

Nous, les adultes, savons reconnaître une phrase correcte. Mais la fillette, qui a tout juste l'âge d'entrer en maternelle, maîtrise déjà la syntaxe du français alors qu'elle ne sait ni lire, ni écrire. Un cerveau "simplifié" permet au robot iCub d’apprendre le langage. Le robot humanoïde iCub sur lequel travaille depuis de nombreuses années l’équipe dirigée par Peter Ford Dominey, directeur de recherche CNRS et de l’Université Lyon 1 dans l’unité Inserm 846 (Institut pour les cellules souches et cerveau de Lyon) est dorénavant capable de comprendre ce qu’on lui dit et d’anticiper la fin d’une phrase.

Un cerveau "simplifié" permet au robot iCub d’apprendre le langage

Cette prouesse technologique a été rendue possible par la mise au point d’un « cerveau artificiel simplifié » qui reproduit certains types de connexions dites « récurrentes» observées dans le cerveau humain. Ce système de cerveau artificiel permet au robot d’apprendre, puis de comprendre des phrases nouvelles, avec une structure grammaticale nouvelle. Il peut faire le lien entre deux phrases et peut même prédire la fin de la phrase avant qu’elle ne survienne.

Ces travaux sont publiés dans la revue Plos One. Un des aspects les plus remarquables du traitement du langage est la rapidité avec laquelle il a lieu.