background preloader

Apprentissage du langage oral en maternelle

Apprentissage du langage oral en maternelle
Conférence de Pierre Péroz, maître de conférences en sciences du langage à l’ESPE de Nancy-Metz, Université de Lorraine Le 16 Octobre 2013 à Troyes Voir la conférence Le document-support Les 5 questions à Pierre Péroz Comment définir les compétences langagières et les compétences linguistiques ? Voir la vidéo Voir aussi Des documents de référence Apprentissage de la langue française (Eduscol)Le langage à l'école maternelle (Eduscol)Apprendre à parler (CNDP, DVD en prêt et en vente au CDDP) Des communications de Pierre Péroz Pourquoi parler des "petits parleurs" ? Groupes et ateliers conversationnels Conduire un atelier conversationnel à l'école maternelle (V. Autres ressources sur l'apprentissage du langage oral Les conduites langagières (Académie de Poitiers, IA 17)Pratiques langagières au cycle 1 (Académie Aix-Marseille, IEN 84)Apprendre à prendre la parole en petite section de maternelle ? Des ressources en prêt au CDDP En ligneFichier PDF Zoom sur des productions du réseau Scéren/CNDP

Lire des albums de littérature de jeunesse à l’école maternelle : quelques caractéristiques d’une expertise en actes 1 Les termes « lecture d’albums » incluent, pour nous, les activités langagières qui la précèdent, l’ (...) 1Cette contribution est consacrée à l’étude de savoirs et savoir-faire mobilisés par des maitres de classes maternelles dans le cadre de lectures d’albums1 de littérature de jeunesse proposées à des élèves, âgés de 3 à 6 ans environ, scolarisés en petite, moyenne ou grande sections. Notre recherche, qui prend appui sur des pratiques de lecture effectives, se centre ici sur les savoirs et savoir-faire magistraux qui visent la compréhension des récits mis en mots et en images dans les albums qui sont massivement plébiscités pour les tout jeunes élèves. 2Depuis une vingtaine d’années, lire des œuvres de littérature de jeunesse est progressivement devenue une activité centrale des classes maternelles françaises, dans les diverses demandes institutionnelles et dans les contenus de formation professionnelle, initiale et continue. 2.1. 2.1.1. 2.1.2. 2.1.3. M 216 : oui voilà ! 2.2. 2.2.1.

Entretien avec Viviane Bouysse : « Des modalités d’apprentissages propres aux jeunes enfants » Entretien avec Viviane Bouysse : « Des modalités d’apprentissages propres aux jeunes enfants » « Des modalités d’apprentissages propres aux jeunes enfants » Ces nouveaux programmes tournent-ils la page de la primarisation de l’école maternelle ? C’est la lecture, l’interprétation qui en sera faite qui déterminera les pratiques et c’est à l’observation des pratiques que l’on pourra dire que l’on s’est éloigné, ou non, de la primarisation de l’école maternelle. Quelles sont, selon vous, leurs lignes de force ? Ils composent un équilibre entre ce que l’on peut appeler le soutien au développement, la stimulation des enfants et la préparation aux apprentissages structurés et systématiques qui s’installeront au CP. Les éléments de progressivité mis en avant sont-ils suffisants pour éviter une focalisation sur les attendus de fin de cycle ? Les attendus de fin de cycle sont comme des « phares » qui, de loin, éclairent le chemin et indiquent le point d’arrivée. L’ensemble du dossier : Et aussi :

Projet de nouveaux programmes : les cartes de Marie Nous en avions parlé cet été, en cette période de consultation les cartes de Marie nous seront d’une grande aide. Un travail faramineux : 1000 mercis ! Vous pouvez télécharger le dossier complet des cartes dont voici un aperçu : faire parler,écouter parler Espace pédagogique : École maternelle > Se former,agir et innover > Apprentissage de la langue En leçon de langage tout particulièrement la qualité des énoncés va de pair avec leur quantité. C'est lorsque les enfants prennent une part importante dans la conversation qu'ils construisent des phrases complètes et qu'ils introduisent des concepts nouveaux. A. On n'enseigne pas à parler à un enfant. P. Ce diaporama commenté (2mn 29) aborde les points suivants :Choix du supportDisposition ses élèvesComment stimuler la prise de parole des élèves (jetons, sablier) ? Illustration des commentaires précédents par des extraits vidéo (5mn 41) captés dans la classe de grande section de Steve WINTEREnseignant : rôle du sablier et des jetons (0:00) ; question ouverte pour débuter la séance (0:31)Extraits de la séance de langageBilan de la séance, commentaires positifs d'encouragement (3:42) et retour des élèves dans le groupe classe (4:48)

Rentrée en maternelle Gros plan sur notre première semaine d’école, en septembre 2014, avec des petite et moyenne sections. Une pensée pour ceux qui atterrissent en maternelle sans aucune formation ! Quelle que soit l’organisation que tu choisiras, la rentrée ne sera pas facile.Beaucoup de pleurs, notamment chez les deux, trois ans. Tu auras vraisemblablement trop chaud et envie de t’enfuir. Heureusement d’ici quelques jours, quelques semaines, beaucoup auront envie de venir aussi le dimanche ! Ne projette pas trop à l’avance, c’est difficile à imaginer la vie d’une classe et ça varie tous les ans en fonction des élèves. Dans tous les cas, rien n’est figé, tu peux changer d’organisation en cours d’année, découvrir en le vivant ce qui te correspond le mieux. Ah, j’oubliais : même les « vieilles » maitresses de maternelle angoissent à chaque nouvelle rentrée. Ne programme que des ateliers autonomes. Des ateliers autonomes pour être à même de gérer les chagrins, les doudous perdus... 2) S’inscrire seul Samedi matin

Related: