background preloader

Facebook sait si vous êtes gay, Google que vous êtes enceinte. Et ta soeur ?

Facebook sait si vous êtes gay, Google que vous êtes enceinte. Et ta soeur ?
Facebook sait probablement si vous êtes gay, ou célibataire (quand bien même vous ne l’ayez pas expressément précisé sur votre profil), et peut-être même si vous êtes infidèle, ou bien cocu(e). Google, de son côté, sait probablement si vous êtes enceinte, ménopausée, diabétique ou anorexique, si vous avez un cancer, ou allez bientôt être opéré… entre autres. Le soi-disant « Bug de Facebook » a défrayé la chronique le temps… d’une soirée (cf les conclusions de la CNIL, qui confirment l’excellente synthèse du Monde.fr). Il en était aussi question ce dimanche sur Médias le magazine, qui m’avait invité suite à mon billet sur le « paradoxe de la vie privée » auquel nous sommes tous confrontés sur Internet. @manhack ça vous choque pas d’associer gays et sida comme ça ? Si c’est gratuit, c’est que vous êtes le produit Explication du tweet : le profil de vos amis, sur Facebook, permet a priori de savoir si vous êtes gay, quand bien même vous ne vous y êtes pas affiché en tant que tel. Related:  confidentialité des données / identité numérique

Marc L. Genèse d'un buzz médiatique Mis en ligne le mardi 28 avril 2009 ; mis à jour le samedi 16 mai 2009. Octobre 2008. Nous cherchons à contacter un universitaire britannique pour publier ses photos sur des murs peints à Téhéran. En quelques minutes de recherches, avant même de trouver son mail, nous connaissions l’âge et le prénom de son fils et ce qu’il avait fait lors de ses dernières vacances. De là naît l’idée de faire un « Portrait Google », portrait écrit à partir des traces laissées par quelqu’un, « volontairement ou non ». Novembre 2008. 10 décembre 2008. En revanche, je suis moins d’accord lorsque tu parles de «sacrifier» quelqu’un, comme si le travail de recherche avait été fait malgré toi, ou dans ton dos. [...] Rendre publique sa vie sur internet est dangereux : c’est le sens de cet article en général, mais il s’applique à toi en particulier. Avec le recul, il paraît évident que nous avons fait une erreur. Mi-décembre 2008. 2 janvier 2009. 7 janvier 2009. 14 janvier 2009. — Le matin. 15 janvier 2009.

Nobel de littérature: Mo Yan ou Murakami? Photo de profil de Mo Yan sur son compte Sina Weibo C'est un duel qui, à l'heure des tensions entre la Chine et le Japon au sujet des îles Senkaku/Diaoyu, prend un tour particulier, alors que débute la saison des prix Nobel: qui de l'auteur chinois Mo Yan (Beaux seins, belles fesses, La Dure loi du karma, Grenouilles) ou du japonais Haruki Murakami, dont 1Q84 a, comme dans le reste du monde, été un best-seller en Chine, est le plus susceptible de remporter cette année le prix Nobel de littérature (诺贝尔文学奖, nuobeierwenxuejiang)? En 2000, l'écrivain chinois Gao Xinjian s'était vu décerner cette prestigieuse récompense, mais ce dernier, connu pour ses positions critiques envers le régime, avait été naturalisé français plusieurs mois auparavant. Sina Weibo en a profité pour lancer une consultation: "Qui a la plus grande possibilité de remporter le prix?" Avec leurs votes, des internautes ont laissé des commentaires. François Bougon

Regarde le capitalisme tomber à l'ère de la production Open Source « Le logiciel libre, l’innovation partagée et la production collaborative menacent le capitalisme tel que nous le connaissons. » C’est ainsi que Michel Bauwens résume son propos dans les colonnes du site d’Aljazeera. Le menace vient du fait qu’à l’aide d’Internet nous créons beaucoup plus de valeur d’usage (qui répond à nos besoins) que de valeur d’échange (qui se monétise facilement[1] Menace pour les uns, opportunité et espoir pour les autres… La question à 100 milliards de dollars de Facebook : Le capitalisme survivra-t-il à « l’abondance de valeur » ? The $100bn Facebook question: Will capitalism survive ‘value abundance’? Michel Bauwens - 29 février 2012 - Aljazeera (Traduction Framalang/Twitter/Fhimt.com : Lambda, vg, goofy, fcharton, btreguier, HgO, Martin, bu, pvincent, bousty, pvincent, deor, cdddm, C4lin, Lamessen et 2 anonymous) Le logiciel libre, l’innovation partagée et la production collaborative menacent le capitalisme tel que nous le connaissons. Ce débat n’est pas nouveau.

Facebook : six millions d'utilisateurs touchés par une fuite de données Durant le week-end, Facebook a fait parvenir à plus de six millions de personnes un email d’excuse. L’entreprise y explique qu’un bug dans l’outil DYI (Download Your Information) a provoqué une fuite limitée d’informations personnelles. Aucune utilisation malveillante ne serait à déplorer. L’outil DYI peut être utilisé sur Facebook pour télécharger l’ensemble des données personnelles d’un compte. Facebook « pris de court » Selon la société, environ six millions d’utilisateurs ont été touchés par cette faille. Dans sa communication, Facebook se dit « pris de court » par ce bug et avertit chaque utilisateur affecté que des données personnelles ont été transmises à un tiers. « Le partage accidentel de coordonnées est inacceptable » Le réseau social explique ainsi que le déplacement des informations intervient lors des recommandations d’amis générées automatiquement par le service. Le fait est qu’un tel incident, même s’il est de portée limitée, survient à un très mauvais moment.

Comment contourner la cybersurveillance ? "Dans une démocratie, je considère qu’il est nécessaire que subsiste un espace de possibilité de fraude. Si l’on n’avait pas pu fabriquer de fausses cartes d’identité pendant la guerre, des dizaines de milliers d’hommes et de femmes auraient été arrêtés, déportés, sans doute morts. J’ai toujours été partisan de préserver de minimum d’espace sans lequel il n’y a pas de véritable démocratie." Ces propos n'émanent pas d'un crypto-révolutionnaire, mais de Raymond Forni, considéré comme le "père inspiré de la loi Informatique et libertés", qui fut d'ailleurs, et par trois fois, vice-président de la CNIL entre 1981 et l’an 2000, un poste qu'il quitta pour devenir président de l’Assemblée Nationale. En 1980, Raymond Forni expliquait déjà ce pour quoi l'opion sécuritaire ne pouvait que nuire à nos démocraties et, a contrario, renforcer les logiques totalitaires : "La thèse de l’infalsifiabilité comme moyen de lutte contre le terrorisme doit être ramenée à sa juste valeur.

Marc L*** Mis en ligne le mercredi 7 janvier 2009 ; mis à jour le mardi 28 avril 2009. Bon annniversaire, Marc. Le 5 décembre 2008, tu fêteras tes vingt-neuf ans. J’ai eu un peu peur, au début, d’avoir un problème de source. Alors, Marc. Revenons à toi. On n’a pas parlé de musique. J’ai triché, une fois : pour avoir accès à ton profil Facebook (ce qui m’a bien aidé pour la suite), j’ai créé un faux profil et je t’ai proposé de devenir mon « ami ». Je pense à l’année 1998, il y a dix ans, quand tout le monde fantasmait déjà sur la puissance d’Internet. À la demande de l’intéressé, ce texte a été entièrement anonymisé et modifié (villes, prénoms, lieux, etc.) à la différence de la version parue dans Le Tigre en papier, dont seuls les noms propres des personnes citées étaient anonymisés.

Le who's who du passage de pouvoir à la chinoise Les 80 millions d’adhérents du PC chinois (PCC) sont formellement représentés par les quelques 200 membres du Comité central. Ceux-ci élisent un Bureau politique de 25 délégués dont 9 forment le Comité permanent. Les «Neuf empereurs» qui composent cette institution incarnent la réalité du pouvoir chinois. Dans ce processus de succession qui se déroulera au cours du XVIIIe à partir du 8 novembre, les sept qui partent veulent garder une influence sur ceux qui arrivent. Pour se préserver de toute attaque contre ce qu’a été leur gestion et pour continuer à peser sur les décisions du Parti. publicité Depuis les années Deng Xiaoping, ces empereurs fonctionnent de façon largement collective et, en cas de désaccord, votent sur une question d’actualité. Les membres du Comité permanent qui sortent en 2012 représentaient la 4e génération de dirigeants chinois. Cette liste commence à être préparée plusieurs années à l’avance. Membres du Comité permanent 2007 – 2012, par ordre hiérarchique:

Veux-tu être mon "Bel-Ami" ? par Françoise Cahen, professeur au lycée Maximilien Perret, Alfortville Un jeu de rôle sur Facebook, dans le cadre de l’étude de Bel-Ami de Maupassant pour démontrer qu’un roman est un réseau social. Présentation de l'activité Contexte Les élèves répondent à des questionnaires de lecture traditionnels, nous préparons des études de textes, des plans de dissertation sur le roman en classe. Déroulement de l'activité -Première heure : distribution aux élèves, qui ont lu le début du roman, de comptes Facebook créés par le professeur au nom de tous les personnages principaux du roman. -Deuxième heure, en fin de séquence : les élèves ont lu tout le roman, et ils doivent compléter le profil final de leur personnage sur Facebook, écrire d’autres messages aux autres membres du réseau de Bel-Ami qui reflètent leur évolution jusqu’à la fin du roman. -Troisième heure : réflexion de la classe sur l’importance du réseau social dans le roman sous la forme de la recherche d’un plan de dissertation.

Faille de données Facebook : des règles peu claires, toujours des profils fantômes Facebook a-t-il tenu suffisamment informés ses utilisateurs suite au bug qui a touché 6 millions de personnes la semaine dernière. Et surtout, a-t-il donné la mesure de cette faille ? Pour Packet Storm Security (PSS), le spécialiste de la sécurité qui avait révélé la fuite de données personnelles, le compte est loin d'être bon. Dans un billet de blog, PSS explique que la communication de Facebook n'est pas à la hauteur. L'explication officielle Pour Facebook, le problème vient du système de recommandation de contacts. "Quand les gens téléchargent leur carnet d'adresses ou leur répertoire sur Facebook, nous essayons de croiser ces données avec les informations de contacts ou d'autres personnes sur Facebook, pour générer des recommandations d'amis." C'est ce système d'ajout de contacts qui est à l'origine des données fuitées, mais c'est un autre outil qui est fautif. Et comment récupère-t-on des données sur Facebook ? De l'art de communiquer La question des profils fantômes Vers des suites ?

Wiki de l'internet libre Bienvenue ! L'objectif de ce wiki est d'établir une base de connaissances technique communes et vulgarisées qui nous permettra à tous de profiter d'Internet et de l'espace de liberté que ce formidable outil nous offre. Rédigez vos tutos ! Mettez des captures écrans ! Ecrivez pour les débutants ! Si vous souhaitez participer et publier/modifier/corriger des tutoriels et explications techniques sur les thèmes suivants, alors créez-vous un compte et éditez les pages de votre choix. Ne mettez rien d'illégal, SVP (fichiers piratés and Co), évitez les sujets politiques, religieux etc... et bien sûr si vous voyez des conneries, fautes d'orthographes, etc... faites par d'autres, corrigez-les ou revenez à une version précédente. Ensuite, vous pouvez donner la forme que vous voulez à ce wiki en créant de nouvelles pages, de nouvelles rubriques et en architecturant cela comme bon vous semble. Ah ! Merci à tous. Pour commencer !! MOBILISEZ VOUS!!

Apprendre à gérer son image sur internet : fiche pratique avec exercices Comment apprendre à gérer son image sur internet (ce que peuvent recouvrir les expressions E-réputation et identité numérique) ? Auteur, formateur et éditeur de Français langue étrangère (FLE), Philippe Liria a conçu un travail sur l’identité numérique qui invite les élèves et/ou étudiants à dresser le profil numérique de la classe ou à rédiger une nouvelle de science-fiction. La fiche pratique Gérer son image sur Internet (10 pages, en pdf) a été réalisée dans un contexte explicité par son auteur : Proposition pédagogique FLE : écrire une nouvelle de science-fiction (CECRL B2). Identité numérique : exercices pratiques pour réfléchir et agir La fiche Gérer son image sur Internet propose des exercices pratiques axés sur la réflexion par rapport aux notions d’identité numérique, de traces laissées sur Internet, de la e-réputation, de la vie privée et des données personnelles… Tout en s’attachant à la langue française et à ses subtilités. Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : France

Voyages : Le jour où Pétra se réveilla VIDÉO - Il y a deux cents ans, un jeune explorateur suisse, Johann Ludwig Burckhardt, redécouvrait Pétra dans des circonstances rocambolesques. La capitale des Nabatéens, en Jordanie, est aujourd'hui considérée comme une des merveilles du monde. Récit d'une formidable aventure. À deux siècles d'ici, le 22 août 1812, un homme pieds nus, portant l'habit du Bédouin en pèlerinage, s'avance vers une brèche creusée depuis la nuit des temps dans la montagne aride du Wadi Moussa (la vallée de Moïse). Rompu aux mœurs orientales, Burckhardt connaît l'arabe (qu'il a appris à Cambridge) et parcourt la Cyrénaïque (actuelle Libye) et la Transjordanie en quête de découvertes. Au pied du massif, les deux hommes s'engouffrent dans un étroit défilé, le Siq. Nul doute que notre explorateur remarque les nombreuses stèles et niches contenant des bétyles, et les étranges inscriptions qui ornent le corridor. «La nuit, tu feras des sortilèges, et les trésors vont s'envoler avec toi»

Related:  GoogleVie privée et données personnelles