background preloader

PIB - CROISSANCE

Facebook Twitter

La solution de la décroissance ? — SES - 20/02/16. La troisième conférence du cycle à l'ENS de Lyon sur "Le défi du développement durable" s'est déroulée le 8 février 2016.

La solution de la décroissance ? — SES - 20/02/16

L'invité était le philosophe Fabrice Flipo. Fabrice Flipo est Maître de conférences en philosophie et épistémologie politique à Télécom École de Management (Institut Mines-Télécom) et chercheur au Laboratoire de changement social et politique (LCSP-Université Paris 7 Denis Diderot) où il travaille dans le domaine des nouvelles technologies d'une part et dans celui de l'écologie et du développement durable d'autre part. Quelle croissance pour demain ? — SES - 31/03/16. L'économiste Xavier Ragot, Président de l'Observatoire Français de Recherche Economique (OFCE), chercheur au CNRS et professeur associé à l'Ecole d'Economie de Paris (PSE), était l'invité de la Journée de rencontre secondaire-supérieur 2016 de la Loire, le 22 janvier 2016.

Quelle croissance pour demain ? — SES - 31/03/16

Cette journée de formation pour les enseignants de SES et leurs élèves est organisée chaque année par le département de Sciences économiques de l'Institut d'Administration des Entreprises (IAE), à l'Université Jean Monnet de Saint-Etienne, dans le cadre d'un partenariat avec l'Inspection Pédagogique Régionale de SES. Xavier Ragot est spécialiste en macroéconomie, en particulier monétaire et financière. Quelles sont les sources de la croissance économi by Boris Adam on Prezi. S3 D Mesurer le bien être. Proposition de loi visant à la prise en compte des nouveaux indicateurs de richesse dans la définition des politiques publiques. Rapport n° 362 (2014-2015) de M.

Proposition de loi visant à la prise en compte des nouveaux indicateurs de richesse dans la définition des politiques publiques

Antoine LEFÈVRE, fait au nom de la commission des finances, déposé le 25 mars 2015 Disponible au format PDF (520 Koctets) Les 7 chiffres marquants de la croissance de la fin d'année 2015. LE SCAN ÉCO - Hormis les dépenses de consommation des ménages qui ont diminué au quatrième trimestre de 2015, la production, les investissement, les stocks, les exportations et importations ont augmenté.

Les 7 chiffres marquants de la croissance de la fin d'année 2015

La croissance du Produit intérieur brut (PIB) en France affiche 0,3% pour le quatrième trimestre de 2015, a indiqué ce vendredi matin l'Insee. Pour l'ensemble de l'année 2015, la croissance française atteint donc 1,1%. Les facteurs de cette croissance en chiffres. Au quatrième trimestre 2015, le PIB en volume croît de 0,3%, soit la même progression qu'au troisième trimestre.

En moyenne sur l'année, la croissance s'élève à +1,1% en 2015, après +0,2% en 2014. Les dépenses de consommation des ménages se replient (−0,2% après +0,5% au troisième trimestre 2015). Les exportations rebondissent (+1% au quatrième trimestre après −0,6% au troisième) du fait des matériels de transport. La production totale accélère au quatrième trimestre de 2015 (+0,6%) contre +0,3% au trimestre précédent.

Plus les riches sont riches et moins la croissance est forte. Un document de travail du Fonds monétaire international (FMI) conteste la théorie libérale du « ruissellement », selon laquelle l’enrichissement des plus riches bénéficierait à la croissance.

Plus les riches sont riches et moins la croissance est forte

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Claire Guélaud Les tenants de la théorie du « ruissellement » ou « trickle down », selon laquelle les revenus des plus riches contribueraient à la croissance, ont du souci à se faire : des économistes du Fonds monétaire international (FMI) contestent ouvertement cette approche. Dans une étude sur les causes et les conséquences des inégalités, présentée lundi 15 juin, ils établissent au contraire que, plus la fortune des riches s’accroît, moins forte est la croissance.

Lorsque la part de gâteau des 20 % les plus aisés augmente de 1 %, le produit intérieur brut (PIB) progresse moins (– 0,08 point) dans les cinq ans qui suivent. Réduire les inégalités pour soutenir la croissance Cette corrélation positive vaut aussi pour la classe moyenne. L'indice qui calcule autrement la prospérité d'un pays. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Mathilde Damgé Pour évaluer la richesse d'un pays, il existe depuis les années 1930 le produit intérieur brut, ou PIB – il avait été créé pour mesurer l'effet de la Grande Dépression sur l'économie américaine.

L'indice qui calcule autrement la prospérité d'un pays

Cet indice, souvent critiqué en raison de ses critères strictement économiques, n'avait pas jusqu'à présent d'alternative ; désormais, il existe le SPI, pour « Social Progress Index », qui mesure le progrès social de chaque pays. Ses concepteurs, des économistes et des statisticiens, ont pu présenter cette année les premiers résultats de leur travail entamé en 2009. Après une version bêta en 2013, l'édition de l'an dernier ne portait que sur 50 pays. Cette année, 133 pays représentant 99 % de la population mondiale sont passés au crible. Si les deux sont corrélés, il s'avère que la croissance économique n'est pas forcément le moteur du progrès social.

Pays scandinaves en tête. La comptabilité nationale change au 1er septembre 2014 ! Votre Indicateur Du Vivre Mieux. Quiz PIB Croissance. Le PIB et la croissance (vidéo) 2014 Insee-En-Bref-PIB-croissance. PIB par personne employée (dollars PPA constants de 1990.