background preloader

Transport

Facebook Twitter

Le Téléval, un téléphérique pour le Val-de-Marne. Le Téléval est le projet de téléphérique urbain reliant Créteil, Limeil-Brévannes, Valenton et Villeneuve-Saint-Georges, pensé pour désenclaver ces communes et plusieurs quartiers populaires du Val-de-Marne.

Le Téléval, un téléphérique pour le Val-de-Marne

Pour ce territoire marqué par d’importantes coupures urbaines (voies ferrées, gare de triage, chantier combiné, RN 406, entrepôts, lignes à haute tension, etc.), le téléphérique urbain est le mode de transport le plus adapté. Le projet, de 4.5 kilomètres de long, prévoit de quatre à cinq stations. Le Val-de-Marne aura bientôt son téléphérique ! Le projet Televal s’inspire notamment du téléphérique urbain mis en place dans la ville de Bolzano, en Italie.

Le Val-de-Marne aura bientôt son téléphérique !

Copyright : Televal WebTV. A Brest, un téléphérique pour relier les deux rives de la ville. À Brest, la Penfeld coupe la ville en deux.

A Brest, un téléphérique pour relier les deux rives de la ville

Ses rives, inaccessibles aux habitants, sont encore partiellement occupées par l’arsenal. Pour l’enjamber, aux deux ponts existants s’ajoutera fin 2015, un téléphérique urbain. Un choix audacieux de la communauté urbaine de Brest, Brest métropole océane (BMO), qui a voté ce projet à l’unanimité fin 2011. Le téléphérique, inhabituel dans ces contrées, s’est pourtant révélée la solution la plus adaptée et la moins coûteuse. Avec deux objectifs : faciliter le passage entre les deux rives pour réduire les inégalités de développement entre elles et desservir le nouvel écoquartier des Capucins qui verra bientôt le jour, rive droite. Pour comprendre ce choix, il suffit d’observer la géographie de la ville. Rive droite, « la Recouvrance, que l’on délaisse », comme le chantait Christophe Miossec. Les transports intelligents - Les secteurs d'innovation - pulseo.fr. Innovation urbaine : la RATP expérimente la station de bus du futur.

«Osmose », c’est ainsi qu’a été baptisée la station de bus du futur, expérimentée boulevard Diderot dans le 12e arrondissement de Paris, dans le cadre du projet européen European Bus System of the Future (EBSF).

Innovation urbaine : la RATP expérimente la station de bus du futur

Depuis hier, cette station, imaginée par le designer urbain Marc Aurel, accueille les parisiens et rassemble un certain nombre d’innovations orientées vers le transport, mais aussi vers la qualité de vie urbaine. "Businova" : le bus écolo de la société albigeoise Safra. Transports L'entreprise albigeoise Safra met sur le marché un nouveau bus écolo parrainé par Yan Arthus-Bertrand Par Michel Pech Publié le 25/04/2014 | 10:34, mis à jour le 25/04/2014 | 12:13.

"Businova" : le bus écolo de la société albigeoise Safra

Transdev lance 22 vélos électriques en libre-service à Vannes. Vannes est la première ville de France à proposer des vélos électriques en libre-service © Michel Jamoneau Le 19 mai 2014, Vannes sera la première ville de France à proposer 22 vélos à assistance électrique en libre-service.

Transdev lance 22 vélos électriques en libre-service à Vannes

Une expérimentation menée par Transdev, exploitant du réseau urbain Kicéo. Dans cette ville, le transporteur gère déjà 174 vélos en libre service (VLS) et 25 stations depuis 2009. Les nouveaux vélos à assistance électriques en libre-service (VAELS) seront présentés aux habitants de Vannes le samedi 17 mai 2014 lors d’une grande fête organisée sur le port. Des vélos électriques en libre accès à Vannes. VAELS Vélocéa : mode d’emploi Les vélos à assistance électrique viennent compléter le parc de vélo classique.

Des vélos électriques en libre accès à Vannes.

Le principe d’abonnement et de location (électrique ou non) est inchangé : L’abonnement d’un an (28€ ou 20€ pour les abonnés Kicéo), d’une semaine (5€) ou d’une journée (1€) donne accès au service, puis, pour chaque utilisation, l’abonné bénéficie de 4 heures de location gratuite (1€ l’heure supplémentaire). Une caution de 150€ (non encaissée) est demandée pour tout abonnement. L’abonnement ou le réabonnement se valide par internet www.velocea.fr , par téléphone 02 72 24 12 24 ou pour les abonnements annuels, à Infobus place de la République.

Tout savoir sur les véhicules propres. Qu’est ce qu’un véhicule propre ?

Tout savoir sur les véhicules propres

Qu’est ce qu’un véhicule décarboné ? Un véhicule est dit « véhicule propre » , lorsque il produit peu ou pas d’émissions polluantes. Sa construction, sa destruction et son recyclage entrent aussi en jeu pour définir son caractère polluant. Un véhicule décarboné est un véhicule dont le niveau d’émissions de CO2 a été notablement réduit (en France, moins de 60g/km). Quelles sont technologies actuellement développées pour des véhicules plus propres ? . Cergy-Pontoise : Mooville, l'agglo carbure à l'électrique. L’ex-Ville nouvelle se met doucement à l’électrique.

. Cergy-Pontoise : Mooville, l'agglo carbure à l'électrique

Depuis octobre dernier, l’agglomération de Cergy-Pontoise teste Mooville, un véhicule expérimental électrique né au cœur de la pépinière d’entreprises de Neuville-sur-Oise avant d’émigrer à Conflans-Sainte-Honorine, le voisin yvelinois. Une démarche qui s’inscrit pour l’agglo dans le cadre de son agenda 21 et de sa volonté de se poser en territoire qui encourage les entreprises innovantes. A Monaco, Bosch teste la mobilité urbaine de 2020. Sait-on que l’équipementier allemand Bosch est aussi le premier producteur mondial de capteurs micromécanique (MEMS pour microelectromechanical systems), technologie de base pour l’interconnexion des objets ?

A Monaco, Bosch teste la mobilité urbaine de 2020

Ces capteurs que l’on trouve dans les smartphones (ils permettent notamment de faire pivoter l’écran) sont aussi la clé de voûte de la conduite automatisée ou de la maison intelligente. Bosch qui a vendu 1 milliard de ces micro-puces en 2013 (contre 100 millions il y a trois ans), entend mettre ce savoir-faire dans l’interconnexion des objets au service de la ville toute entière. C’est dans ce cadre que s’inscrit le projet dit Monaco 3.0 qui teste depuis 2013 les nouvelles technologies de Bosch dans le domaine de la connexion digitale.

L'essor à venir des "Smart Cities" Pour Bosch, c'est surtout la connexion des objets qui sera un relais de croissance.