background preloader

Transport Autocar

Facebook Twitter

Faits et chiffres « efficacité » Le transport collectif routier de voyageurs en 2014 : circulation en progression pour les autobus et stable pour les autocars [Publications, Chiffres & statistiques, 2015] : Observation et statistiques. Chiffres & statistiques n° 664 - août 2015 Au 1er janvier 2015, le parc d’autobus en service est constitué de 26 094 véhicules, dont 4 532 pour la RATP.

Le transport collectif routier de voyageurs en 2014 : circulation en progression pour les autobus et stable pour les autocars [Publications, Chiffres & statistiques, 2015] : Observation et statistiques

Ces véhicules d’au moins neuf places assises passagers ont parcouru 1 milliard de kilomètres durant l’année 2014 (dont 174 millions pour la RATP). Par ailleurs, 65 869 autocars parcourent en un an près de 2 milliards de kilomètres en métropole, dont 58 % par des entreprises de transports routiers réguliers de voyageurs. Au final, le transport collectif routier de voyageurs représente en 2014 plus de trois milliards de kilomètres parcourus.Par rapport à l’année précédente, le parc des autobus est quasi stable (+ 0,1 %) alors que les distances parcourues progressent de 1,9 %. Ainsi, le kilométrage annuel moyen parcouru par un autobus augmente de 1,8 % pour se situer à 40 265 km/an. Les chiffres clés de l’autocar et ses atouts.

Mise à jour : le 25 février 2015Fiches à télécharger en bas de page Le transport en autocar figure parmi les meilleurs garants du lien social.

Les chiffres clés de l’autocar et ses atouts

En effet, les entreprises irriguent tous les territoires et desservent la plupart des communes françaises participant ainsi au désenclavement de certains territoires et représentant une solution d’avenir pour la mobilité durable et le désengorgement des agglomérations. Au XXIe siècle, l’autocar constitue un maillon incontournable de la chaîne intermodale. Plus sûr, plus écologique, plus économique et plus accueillant que la plupart des autres moyens de transport, il participe pleinement au développement économique et social de la France et offre de nombreux emplois de proximité non délocalisables. Poids social Le transport par autocar en France C’est un secteur qui recrute Le nombre de salariés a augmenté de 2,9% en 2013 (Source : Rapport OPTL 2014). C’est un secteur qui se féminise. L'article à lire pour comprendre la libéralisation du transport par autocar. Par Carole Bélingard Mis à jour le , publié le Un Paris-Lyon pour 19 euros au lieu de 73 euros, ce sera bientôt possible.

L'article à lire pour comprendre la libéralisation du transport par autocar

Mais il faudra délaisser la voie ferrée au profit de la route. Le projet de loi Macron sur la croissance et l'activité, présenté mercredi 10 décembre en conseil des ministres, prévoit la libéralisation des transports de passagers par autocars en France. Est-ce une bonne nouvelle pour le pouvoir d'achat ? Mais voyager par autocar, ce n'est pas déjà possible ? La législation sur le transport par autocar est très contraignante. Des lignes ont été ouvertes entre des villes françaises et européennes et proposent aujourd'hui des arrêts en cours de route. Que va changer la loi Macron ? Avec 110 000 voyageurs en 2013, le transport par autocar représente 0,0005 % du marché des voyages longue distance, selon l'Autorité de la concurrence. Où est-ce que je pourrai aller avec ces cars ?

Une quarantaine de destinations françaises sont ciblées. Combien cela va me coûter ? Le transport par car va être ouvert à la concurrence. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Philippe Jacqué L’Etat avance pour libéraliser le transport de passagers par autocar.

Le transport par car va être ouvert à la concurrence

Mercredi 15 octobre, dans le cadre de son projet de loi « pour l'activité », le ministre de l’économie, Emmanuel Macron a annoncé l’ouverture à la concurrence de ce secteur. Lire aussi : Le projet de loi d'Emmanuel Macron contre les "trois maladies" françaises Quel est l’objectif ? En France, seulement 110 000 personnes ont utilisé un bus longue distance en 2013 et le gouvernement vise, en année de croisière, quelque 5 millions de passagers. En autorisant les autocars à transporter librement des passagers, les Français pourraient récupérer quelque 700 millions d’euros de pouvoir d’achat, selon les chiffres avancés par le gouvernement. Et le secteur, que deux acteurs français dominent - Eurolines, détenu en France et en Belgique par Transdev, et ID Bus, de la SNCF -, pourrait créer au moins 10 000 emplois dans les années à venir. Comment le gouvernement va-t-il procéder ?