background preloader

Le transport ferroviaire

Facebook Twitter

Le Monde illustré. Aller au contenu.

Le Monde illustré

Le Monde illustré. Aller au contenu.

Le Monde illustré

De la toile aux chemins de fer. Ils s'appelaient Prigent, Soubigou, Quéinnec, Radenac, Colbert.

De la toile aux chemins de fer

L’Amérique et les chemins de fer : une histoire d’amour oubliée. « C’est le chemin de fer qui a fait l’Amérique […]. Sans le chemin de fer, les États-Unis ne seraient pas devenus les États-Unis. » Dans son dernier ouvrage The Great Railway Revolution. The Epic Story of the American Railroad, Christian Wolmar défend et illustre avec talent cette idée, qui n’a en réalité rien de révolutionnaire : pour les historiens du chemin de fer et les spécialistes de l’histoire américaine, elle constitue presque un lieu commun. Mais si cette vérité n’est pas d’une bouleversante nouveauté, elle ne perdait rien à être rappelée encore une fois. Aux yeux de beaucoup d’Européens, la civilisation américaine est par excellence celle de l’automobile. Mais il n’en a pas toujours été ainsi. Baltimore, Boston, Philadelphie et New York L’histoire du chemin de fer aux États-Unis est celle d’une irrésistible ascension suivie d’un lent déclin.

Les premiers chemins de fer. Contexte historique Au début du XIXe siècle, la France est encore un pays essentiellement rural où les dépêches sont acheminées à cheval et où les voyages s’effectuent sur des routes cahoteuses, dans l’inconfort des diligences et des malles-poste.

Les premiers chemins de fer

La lenteur du rythme des échanges entrave l’essor économique. L’usage de la machine à vapeur provoque cependant une croissance sans précédent de la production industrielle et une véritable révolution dans les transports. Ainsi, bien avant l’apparition de l’automobile, le chemin de fer met fin au règne de la diligence. En France comme en Angleterre, les premières lignes de chemin de fer apparaissent dans les régions minières. Une brève histoire des chemins de fer français. L'histoire du chemin de fer en France, comme dans la plupart des pays, est caractérisée par une concentration progressive où l'on peut distinguer schématiquement cinq périodes principales. 1821 - 1841 - L'Epoque des tronçons C'est la période d'expérimentation des chemins de fer en France.

Une brève histoire des chemins de fer français

Bien que la première ligne Saint-Etienne à Andrézieux, concédée en 1823, ait été ouverte en 1827, la construction des lignes de chemin de fer ne progresse que très lentement. La ligne de Paris à Saint-Germain est inaugurée le 18 août 1837. A la fin de 1841, il n'existe en France que 573 km de lignes (constituées de tronçons de 50 km environ), contre 4 900 km dans l'ensemble de l'Europe. 1842 – 1874 – L’étoile de Legrand, la constitution des six grandes compagnies La crise économique et politique qui suit la révolution de 1848 compromet leur situation financière et l’Empire s’attache à constituer des compagnies puissantes par voie de fusion. Politique du programme Freycinet. Depuis la première ligne de chemin de fer en 1827, le train a connu péripéties humaines, défis technologiques, révolutions culturelles... Découvrez l'histoire du train et de ceux qui le font. Ligne de Paris-Saint-Lazare au Havre. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ligne de Paris-Saint-Lazare au Havre

La ligne de Paris-Saint-Lazare au Havre est l'une des grandes artères radiales du réseau ferré français, d'une longueur de 228 kilomètres. Elle relie Paris aux agglomérations de Mantes-la-Jolie, de Rouen et du Havre, à travers les régions Île-de-France et Haute-Normandie. Tracée le plus souvent dans la vallée de la Seine, franchissant six fois le fleuve, cette grande radiale possède un profil plutôt favorable de Paris à Rouen. Au nord de la capitale normande, le plateau du pays de Caux, au relief pourtant peu accentué, doit être atteint par de longues rampes, rendant le profil un peu plus difficile et imposant de multiples ouvrages d'art. Elle possède un équipement de bon niveau, permettant un trafic élevé. Histoire[modifier | modifier le code] Chronologie[modifier | modifier le code] Création de la ligne[modifier | modifier le code]

Le chemin de fer du Havre à Rouen et à Paris Promenade pittoresque et ... - Joseph Morlent. Comment le chemin de fer s'est imposé au 19ème siècle ? « Grincheux », « réac », « prophète de malheur » sont les sobriquets souvent réservés à ceux qui questionnent les choix techniques de leur époque.

Comment le chemin de fer s'est imposé au 19ème siècle ?

L’historien François Jarrige revient pour « CNRS Le Journal » sur le mouvement des techno-critiques, né aux débuts de l'ère industrielle. Briseurs de machines, paysans anti-pesticides ou intellectuels sceptiques quant aux bienfaits du progrès, les « techno-critiques » interrogent la place des techniques dans nos sociétés depuis plus de 200 ans. Pourquoi raconter leur histoire ? François Jarrige : Dans ce livre, j’ai tenté une synthèse historique des différents auteurs et mouvements « techno-critiques », un néologisme forgé dans les années 1970 par le philosophe Jean-Pierre Dupuy. Leur redonner audience rééquilibre le débat, généralement inégal et caricatural, entre tenants et opposants à la technique. Que signifie critiquer les techniques ? Parce que les techniques sont le produit d’une société et d’une époque, elles posent question. Daumier et le chemin de fer.