background preloader

Alimentation vivante

Facebook Twitter

Avantages et inconvénients du crudivorisme. Le régime des ancêtres de l’homme Le premier et tout puissant argument des adeptes des régimes à base d’aliments crus consiste dans une vérité incontournable : les animaux, les grands singes et les ancêtres de l’homme, tous, mangeaient exclusivement cru ! Le crudivorisme, plutôt qu’un régime, serait donc le mode d’alimentation naturel, celui pour lequel notre métabolisme a été prévu. Ceci pose évidemment la question de savoir si la fameuse conquête du feu et du sel, qui spécifia l’alimentation humaine, était une bonne idée... ou une dangereuse perversion, ainsi que l’affirme Burger, fondateur de " l’instinctothérapie ", une forme de crudivorisme. Il faut dire que, selon les critères de la médecine énergétique chinoise, l’aliment cru est généralement considéré comme " froid ", et le cuit comme " chaud ".

Même l’eau de boisson est servie chaude, en Chine. Cru ou cuit ? Les grands courants crudivoristes Cela étant, tous n’adoptent pas un crudivorisme intégral. A sa suite, le Dr. Sans titre. Manger Cru: Les aliments biocompatibles (2ème partie) L’odorat et le goût sont les organes de perception les plus importants pour nous alimenter.

Manger Cru: Les aliments biocompatibles (2ème partie)

Spontanément nous repoussons ce qui ne sent pas bon ou n’a pas un bon goût et nous sommes attirés vers ce qui sent bon et a un bon goût. Manger Cru: Les aliments biocompatibles. Nombreux sont les produits alimentaires disponibles dans le commerce qui présentent de réels inconvénients en matière de santé.

Manger Cru: Les aliments biocompatibles

Ils sont souvent trop sucrés, trop gras, trop salés. Bien qu’ils soient nourrissants, ils ne conviennent pas totalement à nos organismes. Pourquoi ? Tout simplement parce que ce sont des aliments très éloignés, trop différents de ceux auxquels notre système digestif est adapté. En effet, celui-ci s’est constitué au cours de centaines de millions d’années d’évolution au contact d’une nature vierge. Comment se fait-il que nos ancêtres du paléolithique étaient plus robustes que nous ? Nous pouvons certes nous en remettre aux progrès de la médecine pour pallier aux inconvénients de l’alimentation moderne. Si les aliments modernes ne nous conviennent pas, c’est parce qu’ils ne sont pas compatibles avec notre organisme.

Cette notion de biocompatibilité ouvre la voie à une nouvelle approche de la nutrition. La malnutrition dans les pays industrialisés. Manger Cru: néolithique. Suite et fin de notre série sur les idées fausses que l’on se fait sur l’alimentation crue. 6ème idée fausse : Le développement du cerveau est lié à la consommation de viande cuite Il s’agit là d’une hypothèse scientifique qui n’aurait sans doute jamais eu le succès qu’elle a eu si elle n’avait été émise par Pascal Picq, un éminent paléontologue.

Manger Cru: néolithique

Elle s’appuyait sur l’idée que la viande cuite serait plus facile à manger et aurait constitué un apport nutritif décisif qui aurait permis le développement de l’intelligence. Beaucoup de conditionnels pour cette théorie qui ne résista pas longtemps aux faits. Manger Cru: septembre 2013. Bien que les méfaits de la cuisson soient de mieux en mieux connus, bien qu’au vu des réalités scientifiques les pouvoirs publics encouragent la consommation de fruits et de légumes, un grand nombre de personnes demeurent dans l’ignorance des dangers inhérents à la transformation des aliments.

Manger Cru: septembre 2013

Et même si une prise de conscience commence à émerger, de nombreuses idées fausses, parfois colportées par des scientifiques médiatiques, entretiennent inquiétudes, interrogations et confusions dans l’esprit du public. Nous en avons relevé une bonne dizaine. Voici les cinq premières, d’autres sont à venir dans les prochains articles de votre blog préféré. 1ère idée fausse : La cuisson est une prédigestion « Elle facilite le travail de l’organisme. Il ne faut pas tout confondre. 2ème idée fausse : La cuisson nous protège des micro-organismes pathogènes.

Pyramide de l'alimentation vivante. Est ce que vous faites ces erreurs en préparant vos jus. EmailShare 6771EmailShare Comment préparer votre jus d’une manière saine et efficace ?

Est ce que vous faites ces erreurs en préparant vos jus

Il est important de se rappeler que nous sommes tous en train d’apprendre dans ce grand méchant monde d’aliments transformés et de jus industriels pleins d’additifs et de colorants sans oublier les dégâts causés par les sucres. Vouloir préparer son jus à la maison peut être accompagné par des erreurs, ce qui diminue la valeur nutritionnel et même l’effet curatif des différents composés naturels. Copyright © tamara_smith_ Voici les erreurs les plus communes en préparant un jus naturel Ne pas boire du jus vert sur ​​un estomac vide Plusieurs personnes peuvent avoir des brûlures d’estomac et des problèmes digestifs après avoir bus un jus vert après le petit déjeuner.

Attendre trop longtemps pour boire votre jus vert Dès que votre jus vert est fraîchement préparé, il se trouve qu’il est exposé à l’air, ses enzymes vivantes commencent à se dégrader, ce qui diminue sa valeur nutritive.

Graines germées

Alimentationvivante.pdf.