background preloader

Pour une école innovante

Facebook Twitter

La classe CARE

Ilots bonifiés. La classe inversée. Pour une École innovante : synthèse des travaux du Conseil national de l'innovation pour la réussite éducative. Pour une École innovante. Synthèse des travaux du Conseil national de l'innovation pour la réussite éducative - CNIRE-Rapport-Pour-une-ecole-innovante_365811.pdf. Etre un enseignant innovant, est-ce se condamner à une quête solitaire et sans fin ? - Et si on échangeait ...

Taille des équipes de travail et innovation. On doit cette expérience, datant de 2001, à Curral et Al.

Taille des équipes de travail et innovation

Les chercheurs ont mené une étude auprès de 87 équipes de travail (398 personnes) travaillant pour 16 entreprises de divers secteurs. Les managers et les salariés ont été interrogés au sujet des exigences d'innovation de leur secteur, du nombre de personnes dans leur équipe ainsi que de plusieurs critères de fonctionnement très liés au niveau d'innovation (clarté des objectifs, soutient des supérieurs, place accordée la qualité, niveau de participation aux décisions importantes).Les résultats sont les suivants:

Innovation quand tu nous tiens ! Après Jean Paul Moireau dans un article intitulé « et si l’enseignant innovant était un concept utile pour ne pas innover » Philippe Watrelot publie un article intitulé : « École et innovation : je t’aime moi non plus… » .

Innovation quand tu nous tiens !

De même Louise Tourret dans son émission « Rue des écoles » sur France Culture en Mai 2013 propose le sujet « l’innovation pour sauver l’école » . Ainsi l’innovation et les enseignants innovants sont questionnés. Ce qui est assez intéressant c’est que cette question, pas très nouvelle, est régulièrement revisitée. Ainsi sur ce blog vous avez pu lire en décembre 2008 « On a besoin d’expériences, pas d’innovations ou de bonnes pratiques… » (11-2007) ou encore « Innovantes, bonnes, efficaces… quelles pratiques ? France Université Numérique - FUN - Découvrir, apprendre et réussir. 18 Actions.

Le numérique au service de la réussite et de l’insertion des étudiants Cet agenda stratégique a pour ambition de faire du numérique un levier pour accompagner l’étudiant à chaque étape de son parcours : s’orienter, se former, s’insérer professionnellement puis mettre à jour régulièrement ses connaissances et compétences, dans un monde en pleine mutation.

18 Actions

Action 1 Faciliter et renforcer la mise en place de dispositifs d’aide à l’orientation des lycéens et étudiants. La loi d’orientation pour l’enseignement supérieur et la recherche assure la continuité entre le lycée et le premier cycle de l’enseignement supérieur (bac -3 / bac +3). Le numérique, outil familier pour les jeunes, peut contribuer à cette démarche via lesMOOCs des plateformes interactives d’informations sur les filières universitaires, sur les méthodes de travail de l’enseignement supérieur, sur la présentation des métiers et filières, des informations sur les débouchés professionnels.

Les pratiques pédagogiques efficaces : conclusions de recherches récentes. Des exemples d'innovation dans le monde. Le design thinking dans l'éducation — Enseigner avec le numérique. Comme le rappelle Thot Cursus, le design thinking, défini par ailleurs par Nicolas Beudon comme « une méthode d’innovation centrée sur la créativité », peut se concrétiser en plusieurs approches.

Le design thinking dans l'éducation — Enseigner avec le numérique

Il se décompose à l'origine en 7 étapes : Définir (identification du problème), Rechercher (historique des problèmes, collecte des exemples d'échecs, rencontre avec le client), Idéater (identification des besoins et des motivations des clients finaux, remue-méninges), Prototyper (croisement et affinement des idées, créations de maquettes), Sélectionner (révision des objectifs, choix de l'idée), Implémenter (mise en place, plan d’action) et Apprendre (retour du client final, adéquation entre la solution validée et l'objectif initial, solutions d'amélioration). Ces différents stades sont ramenés à 5 éléments (Définir, Idéater, Synthétiser, Prototyper, Tester et Lancer), voire seulement à 4 ou même 3 mouvements fondamentaux pour Tim Brown (Inspiration, Idéation, Implémentation).

Sources. Panser l’erreur à l’école. De l’erreur au dysfonctionnement. Il faut accepter l’erreur comme un état transitoire de l’apprentissage.

Panser l’erreur à l’école. De l’erreur au dysfonctionnement

On apprend en effet en reliant des connaissances nouvelles à son système de représentations. Parmi ces représentations, certaines seront des appuis à l’ancrage de nouveaux savoirs, d’autres des obstacles. Et c’est en franchissant les représentations-obstacles qu’on passera des paliers qui permettront de régler un ensemble de problèmes qui en découlent.Cet ouvrage est en fait un pari sur la complexité des situations, sur l’intelligence et l’expertise des acteurs de terrain, sur la discussion pédagogique entre les maîtres et les élèves. Pour que l’école ne soit plus « un système persévérant dans une logique dont elle refuse de reconnaître l’absurdité malgré des décennies d’échec ». Elle mérite bien mieux que cela.

Pour mes vacances de Noël, j’avais deux lectures à mener. Panser l'erreur à l'école. Quelle place donner à l'erreur dans le système éducatif ?

Panser l'erreur à l'école

On sait que la peur de se tromper est un tel frein chez les élèves français que c'est un élément d'explication pour nos mauvais résultats dans PISA. Yves Reuter, professeur en didactique du français à Lille 3 et fondateur du laboratoire Théodile, lui consacre un petit ouvrage plein de finesse qui vise à disséquer la bête pour mieux la connaître. Tetraaide.