background preloader

5 solutions en ligne gratuites de tableaux de bord virtuels collaboratifs

5 solutions en ligne gratuites de tableaux de bord virtuels collaboratifs
Outil en ligne libre (sous licence GNU-GPL), Scrumblr est un service Web gratuit qui permet de créer un tableau de bord collaboratif sous la forme d’autocollants à annoter de différentes couleurs. Scrumblr est immédiatement utilisable, sans inscription avec une facilité d’utilisation qui peut recouvrir des prises de note, de la gestion de projet, du remue-méninges (brainstorming), des dispositifs pédagogiques… Les avancées du développement du projet logiciel Scrumblr peuvent être consultées à cette adresse. Comment utiliser Scrumblr Pour créer un tableau collaboratif Scrumblr, il suffit de se rendre à l’adresse de donner nom original à son tableau (par exemple « nomdutableau ») puis de se rendre à l’URL comportant ce nom (par exemple « »). La page collaborative est alors générée automatiquement. Le + en bas de page à gauche permet de créer des notes éditables (par double-clic sur le Post-It) à inclure ensuite dans le tableau par un simple glisser-déposer. Licence :

http://www.netpublic.fr/2012/06/5-solutions-en-ligne-gratuites-de-tableaux-de-bord-virtuels-collaboratifs/

Related:  Mur collaboratifOutils et séquences de travail collaboratifAutour de la pédagogie et de l'innovationEcriture collaborativembcodev

TUZZit: des canevas visuels pour collaborer Voici un nouvel outil visuel, online et collaboratif, ouvert à tous, qui vous permettra de modéliser vos idées et de structurer le début d'un projet.Les canevas sont des structures visuelles facilitant l'idéation, la collaboration et la modélisation. Ils font appel à la vue synoptique et à l'utilisation de notes adhésives. Il en existe plusieurs même si le plus connu est le fameux Business Model Canvas qui est aussi le sujet central d'un best seller mondial parmi les ouvrages de management: Business Model Nouvelle Génération. L'utilisation des canevas, outre la vue d'ensemble et l'impact visuel, favorise la collaboration.

Share un nouvel outil pour partager des documents sans limites de taille ni de quantité Décidément cela bouge dans le marché du partage de documents entre utilisateurs via le cloud. Après l’annonce d’OVH de venir concurrencer Dropbox avec Hubic (qui offre 25 Gigas gratuitement), c’est au tour de bittorrent de proposer un outil : Share. Alors qu’est ce que Share, premièrement c’est un outil de partage de documents sans limite de taille de fichiers ni de quantité, on peut partager autant de fichiers que l’on souhaite. Techniquement, ce stockage est basé sur le P2P bien évidemment c’est le savoir faire de Bittorrent, mais pour que cela fonctionne il faut suffisamment de peer et on imagine que si l’on ne partage un document qu’avec une seule personne le P2P est plus que limité. Afin de réduire cette contrainte structurelle du P2P, Bittorrent va « cacher » le fichier sur amazon EC2 et S3 et une fois qu’il y aura suffisamment de peers, le « passera » dans un mode P2P. Share est donc une forme de P2P personnalisé.

Les réseaux d’enseignants Dans la plupart des disciplines scolaires, des enseignants en exercice se sont regroupés en structures associatives (déclarées ou non) avec comme objectifs principaux : La défense d’une discipline et sa représentation auprès du ministère de l’Education NationaleLes réflexions pédagogique et didactiqueL’aide aux enseignants dans l’exercice de leur métierLa promotion des technologies numériques dans l’enseignement Ces différentes structures associatives produisent à la fois de l’information (espaces de communication descendantes et / ou espaces d’échanges entre pairs) et des ressources professionnelles (banques de ressources pédagogiques et / ou conception d’outils ou de logiciels pour enseigner). Des entreprises ou des associations s’inscrivent également dans ce créneau et proposent des outils ou des plateformes qui permettent aux enseignants de travailler en réseau. Il en manque sûrement, merci par avance de votre aide pour m’aider à compléter !

Outils de travail collaboratif : que choisir ? Dossier complet de l’URFIST Dans le cadre des formations proposées par l’URFIST – Unité Régionale de Formation à l’Information Scientifique et Technique de Bretagne et des Pays de la Loire, les formateurs Marie-Laure Malingre (conservateur de bibliothèque) et Alexandre Serres (maître de conférences en Sciences de l’Information et de la Communication) ont proposé en mai 2014 une formation qui a donné lieu à la publication d’un support en Creative Commons : Outils de travail collaboratif (voir en fin d’article). Ce support de formation fait le point en 122 diapositives sur les outils collaboratifs avec un vaste panorama complété par un pad utilisé en mode simultané par les stagiaires (questionnaire sur les pratiques, connaissances et besoins) et d’une veille en ligne en continu sur les outils collaboratifs par l’unité régionale de l’URFIST. Plus de 40 outils collaboratifs explorés Sommaire du support de court Panorama des outils de travail collaboratif

Le storytelling… ou l’art de raconter une histoireMiss SEO Girl Bonjour les amis, j’espère que vous avez passé un très bon weekend. De mon côté, j’ai essayé de “déconnecter un peu” et de me reposer. J’en avais vraiment besoin. Bref, une nouvelle semaine commence, et qui dit nouvelle semaine, dit, nouvel article sur le blog.

Linoit. Mur collaboratif pour la classe Linoit est un outil TICE qui permet de bâtir un mur virtuel et collaboratif sur lequel partager notes, fichiers, photos et vidéos. Linoit ressemble et peut remplaces avantageusement le vieux tableau de liège en créant simplement un espace de travail et d’échanges collaboratifs. À l’image d’autres outils du même genre dont nous avons déjà parlé sur Outils TICE, Linoit est très facile à mettre en oeuvre, et son utilisation intuitive ne nécessite pas de longs apprentissages. Linoit permet de créer un mur ou un tableau virtuel sans avoir besoin de s’enregistrer. La configuration de chaque tableau permet soit de le rendre public, mais uniquement en consultation soit d’autoriser les lecteurs à ajouter et modifier des éléments. Linoit permet d’ajouter ou d’épingler des notes sous la forme de postIts virtuels en couleur.

Panorama des outils de travail collaboratif : définition et grands types Origine des outils collaboratifs Historiquement, le problème de la division du travail date de deux siècles, et avait donné naissance au travail à la chaîne : on peut améliorer la cadence de production des ouvriers en affectant à chacun une unique tâche qu'ils sont chargés de répéter. Cependant, la nécessité de faire travailler ensemble des individus dispersés dans le temps et l'espace est devenue de plus en plus pressante ; mais les technologies de l'information et de la communication ont permis de résoudre cette problématique à l'aide des outils de travail collaboratifs. L'expression "travail collaboratif" est attribuée à Yochai Benkler, professeur de droit à l’université de Yale.

L’innovation en formation est d’abord pédagogique et non technique. De l'ingénierie pédagogique dans les mondes virtuels. Par Jacques Rodet L’innovation est toujours relative à une transgression de l’habituel. Toutefois, transgresser les «règles» sans les connaître et les maîtriser, revient à se donner l’assurance d’arriver à peu près à n’importe quoi. Ce constat est également valable pour l’innovation pédagogique. Ainsi, aménager des espaces de formation dans les mondes virtuels ne peut correspondre à la simple réalisation d’objets et de leur assemblage tout en ignorant les principes de l’ingénierie pédagogique. Sans intention pédagogique explicitée, l’environnement de formation, même immersif, ne peut se suffire à lui-même. C’est ce que nous confirme Jean-Paul Moiraud dans, son dernier billet rendant compte de ses visites de différents mondes virtuels centrés sur l’apprentissage, en relevant que : « Il y a, dans les mondes observés, un déficit de lisibilité pédagogique.

Google+ : comment ça marche le hangout ? Lors de l’annonce et des diverses présentations de Google+, vous avez certainement entendu parler de cercles pour gérer ses listes d’amis, de déclics pour trouver des centres d’intérêts, mais également de hangout pour communiquer. Nous avons jeté un œil à cette dernière fonctionnalité. Précisons que le hangout est traduit par bulle ou vidéo-bulle en français. Cela peut avoir son importance si vous utilisez une version française de Google+.

Projet etourisme Création des pages générales Cette page va lister les participants, la répartition éventuelle dans des sous-groupes et la participation aux réunions. Elle n'a pas vocation à être visible de tous, mais sera partiellement encapsulée dans la page Accueil pour lister les membres du projet et dans les pages de réunion pour afficher les participants. Pour ce site, cette page est là...créer une page au format "liste"paramétrer les colonnes avec les données des personnes, des éventuels sous groupes, et des réunionsenregistrer et renseigner... La page liste des tâches

Related:  outils