background preloader

Crise alimentaire

Facebook Twitter

Se nourrir en 2050 ? Sources diverses sur cette thématique

Le bio qui affame l’Afrique. Un champ de jatropha à Dimbokro, dans le centre de la Côte d'Ivoire, en 2008. Afin de respecter les normes sur le développement des agrocarburants, les Européens se disputent des millions d’hectares de terres africaines pour y faire pousser des plantes destinées à les produire. Au détriment des cultures vivrières, dénoncent les ONG. Imaginez la surface de la Suisse – 4 millions d’hectares – entièrement recouverte de plantations destinées à approvisionner des voitures et des centrales électriques. C’est la somme des terres exploitées aujourd’hui en Afrique par les Occidentaux pour la production des agrocarburants. Ils ont parié sur les prévisions annoncées en 2004 par le Copernicus Institute d’Amsterdam : si le marché de la bioénergie doit se développer, le continent qui possède la plus grande quantité de terres cultivables à un prix modique en deviendra le premier producteur mondial.

Carburants tirés de matières végétales Partie émergée de l'iceberg Traduction : Jean-Baptiste Bor. Audiovisuel - Introduction. La Via Campesina: Mouvement Paysan International. Science pour tous. Defis-sud-cereales-pour-nourrir-le-monde-complet.pdf (Objet application/pdf)

La Gazette des femmes : » Le jardin des femmes. En plein cœur de la sécheresse récurrente qui frappe le nord désertique du Kenya, les femmes de Nakechichok entretiennent un potager qui nourrit le village et les aide à accéder à l’indépendance financière. Une petite révolution dans cette région d’éleveurs nomades aux traditions bien ancrées. « Au début, mon mari voulait me battre, se souvient Élisabeth. Il me disait : “Pourquoi tu ne t’occupes pas plutôt des chèvres et de la maison? Où tu vas tous les matins?” Élisabeth a 33 ans, les cheveux courts tressés et rasés sur les côtés. Le jardin des femmes de Nakechichok ressemble à un mirage, une oasis verte à peine plus grande qu’un aréna, dans une région écorchée par la sécheresse depuis des décennies. Ici, depuis toujours, vivre, c’est survivre. Adapté, mais fragile. Une idée féconde Pourtant, malgré l’absence de pluie, l’eau ne manque pas.

. « C’est passionnant de faire des essais, et puis le projet est si simple que tout le monde peut en discuter et prendre ses décisions en groupe. Ghislain de Marsily: "Je crois plus aux émeutes de la faim qu'aux guerres de l'eau" Né en 1939, ingénieur civil des mines, Ghislain de Marsily est professeur émérite à l’Université Paris-VI et à l’École des Mines de Paris. Il est également membre de l’Académie des Sciences et de l’Académie des Technologies. Spécialisé en hydrologie, il a principalement étudié les ressources en eau, la contamination des eaux par les activités humaines et les processus géologiques liés aux écoulements souterrains. Il est l'auteur de "L'eau, un trésor en partage" (Dunod). Rencontre. Pourquoi vous êtes-vous intéressé à l’eau ? G. de Marsily : Je suis né en Ile-de-France dans une exploitation agricole ou il n’y avait pas d’eau l’été et où les membres de ma famille devaient aller chercher de l’eau à la ville. Quelle est l’importance de l’eau souterraine ?

Le logo du concours de nouvelles Ensta ParisTech "Eaux d'ici Eaux de là.. " Quelles sont les principales sources de pollution de l’eau en France ? Et dans les pays en voie de développement? Risque-t-on de manquer d’eau ici ou là ? Le Sahel sous la menace d'une grave crise alimentaire - Sahel / Crise alimentaire. Après le Programme alimentaire mondial et Action contre la faim, Oxfam International attire à son tour l'attention sur la situation alimentaire dans le Sahel. Selon l’ONG, les conditions d’une crise grave sont en train de se mettre en place.

Des millions d’habitants des pays sahéliens risquent d’être touchés. Dans certaines zones, la crise est déjà là et il faut agir rapidement pour éviter le pire. Les signaux d’alerte se multiplient au Sahel. Une production céréalière en forte baisse par rapport à la précédente campagne, des prix en hausse sur les marchés, un manque de fourrage, des points d’eau peu remplis, autant de signes avant-coureurs d’une grave crise alimentaire. Dans certaines régions du Mali, explique Mariétou Diaby d’Oxfam Mali, la transhumance a dû commencer plus tôt. « Comme il n’y a pas eu beaucoup de pluie, les pâturages ne sont pas suffisants pour le bétail au niveau des zones qui sont concernées, précise-t-elle.

La détresse des émigrés. "Fin de la famine" en Somalie: quelle réalité derrière l'annonce? Le nouveau directeur général de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture), José Graziano da Silva, a annoncé le 3 février dernier la fin de la période de famine en Somalie. Une déclaration faite à l’occasion de la publication du nouveau rapport de l’Unité d’analyse de la sécurité alimentaire et de la nutrition de la FAO pour la Somalie (FSNAU) et du Réseau de système d’alerte rapide sur les famines (FEWS NET) de l’agence USAID.

José Graziano da Silva a ajouté à ce titre que "des pluies longtemps attendues (arrivées entre octobre et décembre 2011), ainsi que la conjonction de contributions agricoles substantielles et de la réponse humanitaire déployée au cours des six derniers mois, sont les principales raisons de cette amélioration". Concrètement, qu'en est-il sur place? Si l’on en croit les estimations, ce chiffre représenterait 31% de la population somalienne. Sur quels critères un état est-il déclaré en situation de famine?

Olivier de Schutter © FAO. Ipc_manual_v1_1_fr.pdf (Objet application/pdf) Quand le riz devient un produit financier, par Jean Ziegler. Une route droite, asphaltée, monotone. Les baobabs défilent, la terre est jaune, poussiéreuse, malgré l’heure matinale. Dans la vieille Peugeot noire, l’air est étouffant, irrespirable. En compagnie de l’ingénieur agronome et conseiller en coopération de l’ambassade de Suisse, M. Adama Faye, et de son chauffeur, M. Ibrahima Sar, nous roulons en direction du nord, vers les grands domaines du Sénégal. Un marché pauvre, quelques étals au bord de la route. Le sac de riz importé de 50 kilos coûte 14 000 francs CFA. Taille de l’article complet : 2 025 mots.

Lycées, bibliothèques, administrations, entreprises, accédez à la base de données en ligne de tous les articles du Monde diplomatique de 1954 à nos jours. . (1) Les chiffres datent de mai 2009, 1 euro = 655,96 francs CFA. . (2) NDLR. . (4) Se dit de fonds d’investissement dont le rendement est supposé épouser celui d’un indice de référence (portefeuille de valeurs, CAC 40, etc.). (6) NDLR. Starved for Attention. What a Global Food Crisis Looks Like [INFOGRAPHIC] Oxfam is putting the world food crisis right under your mouse. The organization has just released an interactive map showing how countries the world over are being hurt by high and volatile food prices. The Food Price Pressure Points Map is more than just a global snap shot of the food crisis.

As part of Oxfam's GROW campaign, the map helps illustrate which countries are at most risk and how users can help. There are four main sections to the interactive map. Food prices have been hitting record peaks since 2010. In Yemen, one-third of the population suffers from acute hunger. The map is banking that educating the general public will lead to action. What do you think? Image courtesy of Oxfam. "Le Temps de l'Afrique", une lecture critique : quelles politiques publiques pour l'Afrique ? Le fil conducteur de l'ouvrage de Jean-Michel Severino et Olivier Ray (1) repose sur la conviction que l'Afrique subsaharienne est dynamique, qu'elle aura un rôle croissant et incontournable dans la mondialisation, mais que l'Europe reste dans une myopie déconcertante face à l'évidence de cette nouvelle Afrique.

Dans un style très fluide et pédagogique, les auteurs dressent alors un état des lieux des grands changements à l'oeuvre sur le continent. Le panorama est à la fois très complet, synthétique, illustré, et résolument tourné vers le futur du continent. Cependant, les goulets d'étranglement et les accompagnements nécessaires à la pleine réalisation du potentiel de développement africain ne sont pas suffisamment questionnés.

Pour le mettre en évidence, nous avons revu le livre selon plusieurs thèmes. La démographie africaine et ses enjeux Nous partageons tout à fait cette lecture en termes de défi de politique publique en Afrique. Diagnostic et genèse des crises africaines Conclusion. Main basse sur le riz. Que s'est-il réellement passé au cours du printemps 2008, lorsque les cours du riz ont flambé? En quelques semaines, en effet, les prix moyens de l'aliment le plus consommé de la planète ont été multipliés par cinq. Jean-Pierre Boris, journaliste à RFI et spécialiste des matières premières, a enquêté auprès de tous les acteurs de la filière.

Il décortique les mécanismes qui ont provoqué la panique et les mal nommées "émeutes de la faim" et "crises alimentaires". Car nulle pénurie n'était en vue. Les entrepôts de Thaïlande - pays qui fournit le tiers du commerce mondial de riz - regorgeaient de sacs du petit grain blanc. Les exportateurs n'ont pas été les seuls à jouer le jeu de la spéculation. Main basse sur le riz, Par Jean-Pierre Boris Fayard/Arte (224 p., 18 euros). Commenter cet article. Les prix alimentaires vont rester volatils, selon la FAO. Le prix du riz : question de vie ou de mort. Crise alimentaire.

Se nourrir en 2050 ?

Comment Goldman Sachs a provoqué la crise alimentaire. L’offre et la demande y sont évidemment pour quelque chose, mais la hausse des prix des denrées alimentaires constatée à travers le monde a une raison plus profonde: la gourmandise de Wall Street. Le Goldman Sachs Commodity Index Il aura fallu les grands cerveaux de Goldman Sachs pour réaliser une chose toute simple: rien n’a plus de valeur que notre pain quotidien. Et là où il y a de la valeur, il y a de l’argent à se faire. En 1991, les banquiers de Goldman, avec à leur tête le président visionnaire Gary Cohn, ont conçu un nouveau produit dérivé financier composé de 24 matières premières, des métaux précieux à l’énergie, en passant par le café, le bétail, le maïs, les porcs, le soja et le blé. Publicité Pendant près de dix ans, l’indice GSCI a été un produit de placement relativement statique, les banques étant davantage intéressées par les placements risqués et les obligations structurées que par tout ce qui peut être semé ou récolté.

Des «contrats à terme» pour garantir une stabilité. Inter-réseaux Développement rural. Le 12-13 Septembre 2011, des experts de la recherche agricole se sont réunis à Montpellier pour la première conférence du G20 sur la Recherche Agricole Pour le Développement. Avec la crise alimentaire dans la Corne de l’Afrique touchant plusieurs millions de personnes et les prix des denrées alimentaires à un pic historique, il est temps de se demander ce que la recherche agronomique peut faire et en mieux pour combattre la faim et la pauvreté rurale dans le monde.

La déclaration de Montpellier signée à la fin de la conférence appelle à une meilleure coopération et coordination entre les systèmes de recherche du G20 et les organisations internationales de recherche comme le Consortium du Groupe Consultatif pour la Recherche Agricole Internationale, dans le but de résoudre cette crise alimentaire mondiale. Elle appelle aussi à plus d’investissements dans la recherche agricole pour un véritable développement durable et qui impacte les paysans des pays en voie de développement. Réseau de prévention des crises alimentaires - Réseau de prévention des crises alimentaires, situation alimentaire au Sahel. Les fausses explications de la crise alimentaire dans la presse. Les PAS (plans d’ajustement structurel) ont été imposés par les institutions de Bretton Woods aux pays du Sud dans le contexte de la crise de la dette du début des années 1980 |2|.

Ces mécanismes, tout droit issus de l’idéologie néolibérale, englobent l’ensemble des secteurs des sociétés visées. En effet, pour les théoriciens du néolibéralisme, la mondialisation déploiera l’ensemble de ses bienfaits quand chaque région produira ce en quoi elle excelle et laissera donc le soin aux autres régions de produire la majorité de ce dont elle a besoin. C’est en substance la théorie des avantages comparatifs datant de 1817. Plus simplement, un pays reconnu comme étant particulièrement adapté à la culture du cacao doit renoncer à produire les céréales, les huiles végétales, les légumineuses nécessaires à l’alimentation de base de ses habitant(e)s et doit échanger sur le marché mondial sa production contre tout ce qui lui manque. Dans son premier rapport de 1999 consacré aux PAS, M. Face à la crise alimentaire, quelles alternatives ? La crise alimentaire a laissé sans nourriture des milliers de personnes dans le monde entier.

Aux 850 millions d’affamés, la Banque Mondiale BMBanque mondiale La Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) a été créée en juillet 1944 à Bretton Woods (États-Unis), à l’initiative de 45 pays réunis pour la première Conférence monétaire et financière des Nations unies. En 2011, 187 pays en étaient membres. Cliquer pour plus... Ajoute cent autres millions, dont la crise actuelle est responsable. Le « tsunami » de la faim n’a rien de naturel, c’est le résultat des politiques néolibérales imposées depuis des dizaines d’années par les institutions internationales.

Mais, face à cette situation, quelles sont les alternatives ? Un autre mode de production, de distribution et consommation d’aliments est-il possible ? En premier lieu, un des facteurs qui expliquent la situation de famine des communautés est l’usurpation de leurs ressources naturelles. Cliquez pour plus. Les défis de notre agriculture globalisée - Globe. L'imminence d'une nouvelle donne agricole mondiale du fait de l'évolution démographique fait, depuis les années 2000, l'objet de nombreuses publications en France, principalement de la part d'agronomes (comme Bruno Parmentier, Michel Griffon ou François de Ravignan) mais également de géographes (comme Sylvie Brunel ou Gilles Fumey).

Nous vous proposons dans ce billet de découvrir l'approche du géographe Jean-Paul Charvet, notre invité dans l'émission Planète Terre ce 15 décembre à travers son dernier ouvrage Atlas de l'agriculture : comment pourra-t-on nourrir le monde en 2050 ? Paru chez Autrement. Ce billet est réalisé en partenariat avec le dernier numéro du magazine Carto "Nourrir le monde en 2050". L'espace agricole mondial : un clivage Nords-Suds toujours pertinent ? 1er indicateur : le nombre d'agriculteurs L'évolution du nombre d'agriculteurs par pays dans le monde. Source : FAO, 2007 ©éditions autrement 2010 (atlas de l'agriculture) Quelles solutions pour nourrir la planète ? Rst32_resume.pdf (Objet application/pdf) Le prix du riz : question de vie ou de mort. Spéculation sur les matières premières : des conséquences limitées sur les prix agricoles.

Spécialiste du marché des matières premières, Philippe Chalmin est Professeur des universités à Paris Dauphine. Il coordonne chaque année la publication du rapport Cyclope (Cycles et orientations des produits et des échanges) sur les marchés mondiaux, une étude complète sur l’état et les perspectives des marchés mondiaux de matières premières. François Bourguignon, directeur de l’Ecole d’économie de Paris, ex-économiste en chef et premier vice-président de la Banque mondiale à Washington, est du même avis : « Cette hausse a été parfois attribuée à la spéculation et à la présence croissante d’acteurs financiers sur les marchés à terme agricoles (…) Les études disponibles semblent cependant rejeter l’hypothèse que l’afflux de ces fonds aurait provoqué une hausse significative des cours. » Le Conseil d’Analyse Stratégique français (ex-Commissariat au Plan) dépend du Premier ministre.

Agriculteurs, industriels et distributeurs spéculateurs La spéculation est risquée mais utile. La sécurité alimentaire est assurée. Info: Crise alimentaire mondiale. La crise alimentaire frappe à nouveau. Olivier de Schutter : «Vers une nouvelle crise alimentaire» - AGRICULTURE RELATIONS INTERNATIONALES. Est-ce que Wall Street affame le monde? Blé, cacao, oignon, etc : la flambée des prix alimentaires dans la presse mondiale. "La peur alimentaire, défi majeur du 21e siècle !" Désordres agricoles mondiaux. Qui joue avec la nourriture ? Rst32_couv.pdf (Objet application/pdf) Marsily.