background preloader

Humanités numériques

Facebook Twitter

Accueil — Département Éducation et humanités numériques. Une esthétique du GIF – DIACRITIK. Au cours de ces dernières années, le GIF, cette image qui se répète indéfiniment, s’est massivement répandu dans les communications sur internet, particulièrement depuis le 29 mai 2015, date à laquelle Facebook l’a intégré et a rendu possible son partage.

Une esthétique du GIF – DIACRITIK

Il est l’un des formats d’image les plus populaires d’internet avec le JPEG et le PGN. Au regard du nombre d’utilisateurs, cette nouveauté a pris un tournant exponentiel pour ce médium surtout rattaché jusqu’à présent à une pratique marginale de « geek » qui se popularise, que ce soit au niveau de sa création (facilitée par logiciels) ou de sa diffusion. Si les textes, les images et les vidéos étaient jusqu’à présent les principaux médiums sur internet, le GIF parait s’imposer naturellement comme une sorte de quatrième média. On peut d’ailleurs admettre comme un pari que le GIF peut être considéré comme un média et pas seulement un format. Image de La couleur de la grenade (Sayat Nova) (1969) de Serguei Paradjanov Le GIF ? Quels enjeux ? Les nouvelles écritures médiatiques - 21e siècle. À chaque fois qu’il a été confronté à un bond historique ou à une période de transition, l’être humain a réagi en créant une nouvelle écriture médiatique capable de lui offrir un nouveau type d’accès aux connaissances qui lui a permis s’ajuster aux crises en cours.

Les nouvelles écritures médiatiques - 21e siècle

Repères Le processus de médiatisation d’un contenu ; une mise en ordre grâce à des images-écrans interactives : Voici un exemple datant du 11e siècle : la tapisserie de Bayeux qui raconte comment Guillaume, duc de Normandie, a conquis l’Angleterre : Brodée entre 1066-1082, sur toile de lin ; elle a 70 mètres de long par 50 centimètres de hauteur. Voici un exemple très récent : Le Moulin à image de Robert Lepage, (Ex-Machina) : Humanités numériques à Grenoble. Comment mettre en œuvre les humanités numériques dans une discipline comme les lettres ?

Humanités numériques à Grenoble

Les 7-8 mars à Grenoble, un colloque a examiné comment le numérique fait évoluer « la configuration des textes étudiés en classe et leurs approches scolaires. » A l’invitation de l'UMR Litt&Arts de l’Université Grenoble Alpes et du Groupe en Littératie Médiatique Multimodale de l’Université du Québec à Montréal, chercheurs, créateurs, enseignants du secondaire ont tenté de montrer comment dans la didactique de la littérature s’invitent de nouveaux supports, de nouvelles circulations, de nouvelles textualités, de nouveaux espaces et gestes d’apprentissage. Le dernier numéro de la Revue de Recherches en Littératie Médiatique Multimodale éclaire quelques-unes de ces pratiques dans l’enseignement de la littérature. Au menu : blog, tableau numérique interactif, tablettes… Un blog pour lire-écrire ?

Un TNI pour la lecture analytique ? Eduspot : A la recherche des humanités numériques. Les humanités numériques ouvriraient-elles un nouveau champ de réflexion et d’action pour tous les acteurs de la communauté éducative ?

Eduspot : A la recherche des humanités numériques

Par définition, elles invitent à aborder le numérique comme milieu de construction, d’organisation et de diffusion des savoirs et à en faire un objet d’étude. Elles appellent aussi à tisser des liens entre enseignement supérieur et enseignement scolaire pour que théorie et pratique s’éclairent l’une l’autre. Des voies en ce sens sont en train d’être tracées comme au salon Eduspot à Paris : un dialogue interdisciplinaire s’y est noué entre chercheurs, enseignants et interlocuteurs académiques au numérique Ce dont il s’agit pour les acteurs du monde éducatif, c’est peut-être de commencer à constituer un réseau : pour que tous se mettent en recherche ? Thème 4 - Partie 2 : Du numérique au service des humanités à la naissance d’un humanisme numérique - Eduscol. Eduscol - Chaînes.

Rendez-vous des Lettres - Rendez-vous des Lettres 2016. Vidéos de la première journée Allocutions d'ouverture et présentation des deux journées du PNF Thème 1 : Pourquoi et comment transmettre aujourd'hui ?

Rendez-vous des Lettres - Rendez-vous des Lettres 2016

Partie 1 Transmettre la littérature ; transmettre la littérature ; transmettre les langues anciennes ; transmettre les textes de "première référence" Partie 2 La traduction comme modalité de la transmission ? Partie 3. Tenir en classe un blogue de lecture littéraire : pratiques du texte, reconfigurations de la réception. Le cas d’i-voix au lycée de l’Iroise de Brest. R2-LMM - Vol.3. NOVEMBRE 2016. L’article s’appuie sur le cadre théorique de la didactique d’une écriture de l’intertextualité (Houdart-Mérot et Mongenot, 2013), selon le modèle de la greffe discursive que présenteLe Goff (2011), sur celui de la génétique textuelle associée à une perspective didactique (Fabre-Cols, 2004 ; Doquet, 2011), et sur celui de l’écriture numérique (Saemmer, 2010, 2015) et des dispositifs d’innovations didactiques qu’elle favorise (écriture sur écran, écriture collaborative).

R2-LMM - Vol.3. NOVEMBRE 2016

Il se propose d’analyser une expérimentation menée sur une année, dans une classe de 3e année du secondaire : les élèves ont été conduits à écrire directement dans un texte d’écrivain et à opérer des manipulations de ce texte (de types supprimer, déplacer, coller et développer). Huma-Num : l'infrastructure des humanités numériques. OBVIL. Humanités numériques et espaces communicationnels. 7ème Rendez-vous des Lettres 2016 : Transmettre et apprendre à l’heure numérique. 7ème Rendez vous des Lettres Jour 2 : Refonder les humanités dans la culture numérique.

Quelles nouvelles pratiques lettrées inventer jusque dans l’Ecole pour que d’une Renaissance à l’autre advienne un humanisme numérique ?

7ème Rendez vous des Lettres Jour 2 : Refonder les humanités dans la culture numérique

Les 28-29 novembre, à la Bibliothèque nationale de France, le 7ème Rendez-vous des Lettres a tenté d’éclairer ce que le numérique change aux humanités. Le numérique ne serait-il pas en train de métamorphoser les modalités même de la transmission des œuvres, de favoriser une relation plus intime avec celles-ci, d’inviter à imaginer et à penser de nouvelles stratégies d’appropriation et de partage ? De nombreuses tables rondes ont permis aux chercheurs et aux enseignants de croiser leurs regards sur les mutations en cours.

Compte rendu de la seconde journée… De la bibliothèque au learning center. Rendez vous des Lettres 2016 : Des humanistes numériques au lycée ? Les 28-29 novembre à la Bibliothèque nationale de France, le 7ème Rendez-vous des Lettres a exploré les métamorphoses de l’apprentissage et de la transmission à l’ère du numérique.

Rendez vous des Lettres 2016 : Des humanistes numériques au lycée ?

Le livre, en son temps, a permis de diffuser plus que jamais les ouvrages de l’esprit et favorisé le développement de l’humanisme. Le numérique, à son tour, ouvre des horizons inconnus, invente de nouvelles façons de construire et partager la connaissance. Peut-on alors, comme Milad Doueihi, parler d’un « humanisme numérique » ? Ecritech’7 : Vers une nouvelle pédagogie de l’écrit ? Ecrire avec le numérique, c’est écrire plus : à l’Ecole aussi ?

Ecritech’7 : Vers une nouvelle pédagogie de l’écrit ?

Ecrire avec le numérique, c’est écrire autrement : en classe aussi ? Le colloque écriTech’7 s’est tenu à Nice les 18-19 mai pour explorer les changements en cours, leurs possibles conséquences pédagogiques et les valeurs ainsi en jeu. Ecritech’7 : Ce que le numérique change à l’écriture. Les 18-19 mai à Nice, au 7ème colloque écriTech’, il s’est agi de comprendre en quoi le numérique transforme notre façon d’écrire, donc aussi de créer, de nous relier au monde et d’apprendre.

Ecritech’7 : Ce que le numérique change à l’écriture

Ce riche partage de réflexions doit résonner comme un bouquet d’invitations : saisir combien les nouveaux supports d’écriture changent notre imaginaire culturel, ne pas s’abandonner à des jugements de valeur hâtifs sur les comportements en train de s’inventer, considérer le numérique comme le « milieu » qui est désormais le nôtre pour tenter de mieux l’habiter, développer un usage critique des nouveaux médias, repenser l’histoire de la littérature, envisager l’écriture comme geste, à réinventer… Nouvelles dimensions Catherine Becchetti–Bizot, Inspectrice générale de Lettres, a été chargée d’une mission d'étude des « pratiques mobilisant des pédagogies actives liées à l'utilisation des outils et ressources numériques ».

Quatre champs de nouveautés sont éclairés par Catherine Becchetti–Bizot. Chronologie des humanités numériques. 1945. Von Neumann et Turing posent les fondements de l’informatique Turing pose les fondements théoriques de ce qui sépare la machine à calculer de l’ordinateur : la capacité de ce dernier à réaliser un calcul en utilisant un algorithme conditionnel. 1945. Article de Vannevar Bush “As we may think” La première description du concept d’hypertexte est probablement due à Vannevar Bush. 1948. Huma-Num : l'infrastructure des humanités numériques. Le tournant des humanités numériques dans l'éducation : enjeux, repèr… Les humanités numériques et l’École – Elie Allouche – Medium. Parcours de lecture Document 1 : Manifeste des humanités numériques (collectif, 2010) « 1. Le tournant numérique pris par la société modifie et interroge les conditions de production et de diffusion des savoirs. 2.

Pour nous, les digital humanities concernent l’ensemble des Sciences humaines et sociales, des Arts et des Lettres. 3. Nous, acteurs des digital humanities, nous nous constituons en communauté de pratique solidaire, ouverte, accueillante et libre d’accès.Nous sommes une communauté sans frontières. Document 2 : Le tournant numérique et computationnel (Marin Dacos et Pierre Mounier, 2014) « Le « tournant numérique » concerne les humanités, certes, mais il concerne aussi désormais l’ensemble des domaines de l’activité humaine. « Ce mouvement existe et se développe sur la base d’analyses automatiques de très grandes masses de données, ce qu’on désigne de plus en plus souvent par le terme de « big data ».

Document 4 : « C’est avant tout le texte qui m’importe » (Aurélien Berra, 2012) Humanités Numériques #dialogueHN. Humanités numériques et éducation.